Pour le droit de monter à pied…


Et maintenant?

Oui, et maintenant qu’Armstrong a avoué qu’il s’était dopé.

Du début à la fin.

Qu’est-ce que cela change?

Rien!

Je ne crois plus depuis longtemps à ce sport spectacle qu’est le cyclisme de compétition.

Ni à tous ces Tartuffe qui font mine de ne pas savoir.

Dommage pour ceux qui n’ont pas triché, s’il en existe!

Non, je crois à celui qui fait du vélo pour lui-même.

Sans chronomètre, ni prime au vainqueur.

Celui qui reste sincère avec ses convictions.

Ses quoi?…

Ses convictions!

J’ai cette faiblesse de croire qu’on peut encore gravir une côte, un col en restant soi-même, c’est à dire sans artifice.

Et j’ai même la faiblesse d’admettre qu’on a le droit de mettre pied à terre quand c’est trop dur.

Et pourquoi pas admettre aussi qu’un jour, les forces venant à manquer, je devrai me contenter de belles balades dans la plaine.

En admirant mes collines de loin.

Vous aimerez peut-être aussi

 

Une réponse sur « Pour le droit de monter à pied… »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s