Quatre bosses sans conséquence


Müllheim depuis les hauteurs d’Auggen

Après les collines sous-vosgiennes hier, je profiterai aujourd’hui de la clémence du temps.

Les rafales de vent ont disparu, les giboulées aussi.

On se contentera de 10 à 12°C.

Je passe à la gare de Müllheim; train+vélo, une formule allemande qui marche…

Je file à Auggen. Au pied du vignoble allemand.

Cette côte épouvantable affiche jusqu’à 13%.

Je mets tout…en priant de voir la fin rapidement.

Et je médite sur la suite de l’itinéraire.

En haut, le massif vosgien se dessine en blanc.

Le Grand Ballon au loin

Puis je poursuis jusqu’à Feldberg.

Je ne sais pas où mon pentomètre a relevé 15%…

Peut-être en faisant  « un tout droit » à l’entrée du village.

Je fais même un rond en bas de l’étroit chemin le temps de remettre quelques dents tellement la pente est raide

Un cliché sur ce paysage pittoresque, et je pars jusqu’à Lipburg.

Sur les hauteurs de Felberg

Il me reste à gravir Badenweiler.

Je contourne la ville…

Badenweiler, la clinique des Thermes au fond

Mon point de virage à la maison évangélique sur la route qui mène au Sirnitz…

Puis j’attaque la clinique des Thermes.

A Britzingen, je file à travers les vergers jusqu’à Dattingen.

Des chèvres couleur vanille-chocolat!

J’hallucine?

La Col Noir du Valais est une race suisse

L’église est à croquer.

Britzingen-Dattingen

Retour par Grissheim.

85km/700m

C’est un beau tour à faire aussi par beau temps.

La dernière photo sera pour ma machine.

Elle le mérite bien.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s