Chacun chez soi


Avec la sortie du deuxième tome de « Histoire du cyclotourisme » (1939-1955) de Raymond Henry, les exégètes seront comblés.

C’est le cas d’Isabelle Lesens qui sur son blog « Isabelle et le vélo » s’interroge sur le cheminement parfois tortueux de l’éthique du cyclotourisme et de sa représentante agréée la FFCT.

Isabelle, on le sait, défend d’abord le vélo utile en ville et le vélo « voyage », deux thèmes qui nous sont proches tous les deux.

C’est vrai qu’entre les tenants du sport cycliste « décomplexé » et les promeneurs du dimanche, il faut parfois faire un grand écart pour comprendre comment la FFCT navigue depuis des décennies pour contenter tout son monde.

Encore aujourd’hui, le débat reste parfois lourd et la confusion entretenue entre ceux qui revendiquent de faire du vélo « la tête dans le guidon » et ceux qui veulent se limiter à des promenades familiales.

Sur le terrain, dans les clubs, on connait le résultat: des bataillons entiers de cyclistes qui après trois sorties dans leur club préfèrent abandonner la partie à ceux dont le passe-temps favori est d’avaler du bitume dans le plus court temps.

Cette singerie de la FFCT vis à vis de la Fédération Française de Cyclisme (FFC) n’est pas nouvelle.

De tous temps, la FFCT a servi de refuge aux compétiteurs sur le déclin en en acceptant les contraintes: des vélos de course à pneus fins, des tenues bariolées et des parcours aiguisés pour des mollets encore ciselés. Vouloir imposer la visite médicale à tous ses membres est bien encore une preuve que la FFCT fait le choix du sport à vélo plutôt que celui de la promenade.

L’autre combat que mène la FFCT, c’est celui de sa prééminence dans le domaine du VTT.

Un combat qui n’est pas gagné d’avance puisqu’il met en concurrence des forces souvent antagonistes entre les tenants des disciplines dures que sont le Freeride, la descente, entre les mains de la FFC et ceux qui ont choisi de n’adhérer à aucune fédération pour pratiquer leur sport favori, la balade à travers champs et forêts.

Pour commander le tome 2…

Histoire du cyclotourisme (tome 2) de R.Henry 45 euros

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s