Municipales, les associations montent au créneau


cl. vélomaxou
cl. vélomaxou

Les Municipales se profilent à l’horizon.

Maxou s’en préoccupe à sa façon.

En effectuant son enquête de cyclabilité sur l’ensemble de l’agglomération.

Ce n’est pas un mince travail car il y a 33 communes à visiter.

Mulhouse (cliché vélomaxou)

On peut voir l’état de mes travaux avancer sous la rubrique Municipales 2014.

Les communes qui font des choses pour le vélo, on les connait…et celles qui ne font rien, on les connait aussi.

Seulement, faire des choses ne suffit pas; encore faut-il qu’elles soient bien faites et suivies d’effet.

Pas de mansuétude vis à vis de ceux qui ne s’engagent pas résolument en faveur des déplacements doux en ville!

Combien d’ouvrages morts-nés? bâtis à la hâte sans concertation? bâclés? dépourvus d’entretien? occupés illégalement par les voitures?

Puisque les élus de la M2A ne relèvent pas du suffrage direct, il est difficile de sanctionner leurs manquements.

En revanche, je l’ai dit, les prochaines élections municipales seront une opportunité pour interpeller nos élus ou futurs élus locaux représentant M2A.

Il est essentiel d’interpeller les élus qui se représentent en s’appuyant sur leurs bilans et les candidats sur leurs intentions afin que la démocratie puisse s’exprimer dans la clairvoyance.

Arrêtons de laisser se propager des réponses en forme de langue de bois!

Du coté des Associations, on œuvre aussi.

Le CADRes (cyclistes associés pour le droit de rouler) à Mulhouse va adresser un questionnaire aux candidats (voir le site du CADRes).

Si vous êtes élu lors de ces prochaines élections municipales, vous engagez-vous à procéder à ces différentes requêtes concrètes et précises en faveur des modes doux et principalement en faveur du vélo?

voir le questionnaire

Pour faire preuve d’une telle précision dans le questionnement, il faut bien sûr être un habitué et expert du vélo en ville.

Le vélo en ville, avec la marche et les transports en commun, ce sont les clés d’un meilleur environnement pour mieux vivre dans nos ensembles urbains.

Il faut en être persuadés…et pas seulement se contenter de mettre son VTT dans la voiture pour aller se promener en forêt comme on emmène son chien.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s