Je râle, tu râles, il ou elle râle…


Les Français ont une réputation de râleurs.

Jusqu’alors inorganisés, ils tentent de faire entendre ensemble leur petite musique dodécaphonique sur les boulevards parisiens.

Le patchwork est trop long, mais on peut en avoir une idée sur le Huffington Post.

Il y avait même les frontaliers travaillant en Suisse dans le défilé.

Avec un slogan « Hollande, dégage ».

Succès garanti, mais oreilles cassées pour les riverains.

La fatuité du propos de cette armée mexicaine ferait sourire si elle ne révélait pas l’immense désarroi d’une société déboussolée et vide de sens politique.

Il est vrai qu’à leur corps défendant, les partis ne sont plus en mesure de canaliser les esprits tellement le Pays part en capilotade.

En 68, De Gaulle avait trouvé un mot pour caractériser ces minorités agissantes représentant la majorité silencieuse, la chienlit

Et Maxou?

Maxou? il gueule tout seul en faisant moins de bruit.

Son dada, c’est le vélo, ce n’est plus un scoop.

Alors il pousse ses coups de gueule sur son blog.

Avec modération.

Car lui et les cyclistes en général savent que leur cause compte pour du beurre.

Aucun résultat à en attendre, mais ça fait du bien.

C’est comme prêcher dans le désert.

La seule vertu de ma rubrique « poussons un coup de gueule », c’est qu’elle me fait du bien.

C’est déjà une victoire.

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s