La tête et les jambes


Le temps était beau aujourd’hui en Alsace. Tous les projets nous étaient offerts. Ce sera donc Gueberschwihr.

Chaque voyage à vélo à son charme.

Il suffit de regarder le paysage défiler.

La tête et les jambes, je me souviens de cette émission de télévision, il y a longtemps.

Il est encore temps de regarder les belles couleurs automnales (descente d’Osenbach)

Oui, le voyage à vélo, c’est cela, la tête et les jambes.

Je préfère la tête, avoir ma tête, et oublier mes jambes. Surtout quand ça monte.

L’exercice mental est difficile.

Comment pédaler sans y penser?

La vallée noble et son vignoble du Zinnkoepflé

C’est un travail sur soi qui consiste justement à oublier une partie de soi, celle qui rame.

Je me surprends parfois en haut des côtes, « tiens j’y suis déjà? »…

Oui, après cette dernière courbe qui cache le sommet, c’est bien là le haut de côte.

Voila de quoi me redonner confiance.

Je remonterai au Val du Pâtre, rien que pour un cliché de lumière douce

C’est vraiment un jeu entre ma tête et mes jambes: qui surprendra l’autre?

Ce dualisme du corps et de l’esprit, je ne savais pas que les philosophes s’en occupaient déjà depuis des millénaires.

Alors passons!…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s