VTC, le compromis route-chemin


Un Lapierre comme celui-là en entrée de gamme (400€) peut convenir pour l’hiver avec ses pneus de 700×40! Ne pas s’attendre à des miracles à ce prix…

 

On y songe.

Parfois.

J’ai des amis qui se distinguent en sortant ces vélos surtout l’hiver.

Faire du col à VTT vous met souvent hors jeu pour la route: le pépère est lourdingue à trainer sur l’asphalte.

A contrario, je vous défie de planter vos pneus de 23 routiers dans la vase: vous êtes assurés d’un beau looping.

Alors, il y a le compromis VTC.

Cube Nature Pro 770 euros Pneu de 44 mm de large!

Un truc routier avec lequel on peut faire des allers et retours le long des crêtes pour chercher des muletiers.

Avec ou sans suspension avant et surtout avec des composants capables d’avaler du caillou et de la vase.

Fourche et embase capables d’accepter des pneus larges et aussi des disques, éventuellement.

Quatre vélos dans le garage, ça ne prend pas plus de place qu’une enclume…

Publicités

Une réponse sur « VTC, le compromis route-chemin »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s