Iti le cycliste


Je ne serai pas taxé d’être partial envers les bagnoleux.

Chaque jour, en ville, j’observe le comportement cycliste.

Un désastre!

Aucune disposition préventive n’a prise sur le cycliste.

Des feux grillés systématiquement et délibérément.

Des stop oubliés.

Et, fait étrange, je n’ai encore jamais constaté de collision.

Faut-il croire que ces délinquants patentés ont une bonne étoile avec eux?

Le cycliste moderne semble se défier des lois terriennes: il est devenu un être surnaturel.

Parfois, dès que le feu est vert, je pousse les feux pour rattraper le contrevenant et l’observer…une fois à sa hauteur, il semble effectivement ailleurs, habité d’une insouciance détachée des contingences urbaines, une sorte d’Iti cycliste

Un feu?

Où ça?

Je n’y ai même pas songé. A m’arrêter.

Reste le « qu’en dira t-on? »

Les automobilistes auront beau jeu de dire que nous ne respectons rien.

Et ils auront raison.

Cet désobéissance civile généralisée ne choque pas au-delà de ma génération, elle est même devenue une des caractéristiques de notre monde moderne.

Alors pourquoi ne pas s’en foutre?

Oui, je m’en fous.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s