Vol de vélo, comment s’en prémunir?


Les vols de vélos sont un fléau, surtout en ville où l’on doit fréquemment abandonner sa bécane pour ses courses ou son travail.

Selon la FUB, 400.000 vélos sont dérobés chaque année, soit 1100 par jour!

Les vélos haut de gamme sont aussi l’objet de vols comme ceux des équipes cyclistes où parfois tout le stock disparait le temps d’une nuit sur un parking. Mais c’est un autre problème qui relève de la délinquance de haut vol.

Si la recette infaillible contre le vol de vélo en ville n’existe pas, mieux vaut cependant adopter de bonnes résolutions.

D’abord, mettre son vélo en évidence dans un lieu de passage où un voleur pourra se faire repérer plus facilement.

Parfois vous tomberez même sur votre voleur en train d’opérer qui vous dira qu’il a perdu la clé de l’antivol!…

Démonstration en images…

1ere fausse bonne solution: roues et selle indémontables

j’en ai fait l’expérience avec le kit de boulons inviolables à 5 pans

avec ça on peut se dire qu’on ne se fera pas piquer ses roues ou la selle…

la mini clé qu’on emporte avec soi en guise de porte-clés

…solution trompeuse: une simple multiprise suffira à se déjouer du piège!

Attacher son vélo?

Oui bien sûr!

Le problème est qu’on ne trouve pas toujours de fixations convenables dans l’environnement.

Le premier antivol indispensable, c’est d’abord l’antivol de roue…

L’antivol de roue est indispensable pour les courses « devant la vitrine », il immobilise le vélo et rend la roue arrière indissociable du cadre, il est classé « 2 roues » par la FUB

Venons-en à la fixation du vélo sur un point fixe…

Dans l’environnement urbain, on trouve de tout et parfois des ancrages inadaptés comme celui-ci…

ancrage inadapté: l’antivol sur la roue avant n’empêche pas le vol du cadre

…alors il faut user d’un artifice…

ceinturer la fourche avant avec l’anti-vol en U: pour voler le cadre en démontant la roue, il faudra en plus couper les tringles de garde-boue; à l’impossible nul n’est tenu!
L’antivol en U doit pouvoir être fixé au repos sur le vélo sans qu’on puisse le voler, c’est préférable!

En matière d’anti-vol amovible, c’est l’anti-vol en U qui est le plus performant à condition d’être de bonne qualité et de grand diamètre.

La FUB a testé la plupart des antivols et les meilleurs sont ceux classés « 2 roues »; pour accéder aux tests de la FUB

Voici de bons ancrages pour fixer votre vélo…

un bon cadre de fixation, un antivol à l’avant et un antivol à l’arrière

Méfiance avec ces poteaux aux scellements douteux

Méfiance avec ces ancrages: un coup de pied peut parfois suffire à arracher le scellement dans les pavés

Le mobilier urbain n’est pas toujours adapté pour y attacher des vélos surtout quand la municipalité choisit délibérément les mauvais endroits…

Enfin ne tentez pas le diable: vérifiez que votre antivol assure correctement son rôle!

Un voleur me mettra pas longtemps à enfourcher votre bécane

Un dernier mot: ne pas gêner les services de sécurité en ville

la manœuvre de la clé de la borne à incendie sera gênée par la présence du vélo

 

Accéder à mes autres articles sur le vol de vélos

Voir aussi ce reportage sur le vol de vélos à Montpellier publié dans le Midi-Libre

 

Une réponse sur « Vol de vélo, comment s’en prémunir? »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s