2 réponses sur « Burnhaupt, une minute d’arrêt »

  1. bonjour, autrement dit on tente de refaire fonctionner ce qu’on a démoli un peu vite ! A savoir si les coutumiers du trajet quitteront le siège de leur sacro-sainte bagnole pour faire le parcours en train ? C’est bien de convertir les voies ferrées en pistes cyclables, mais c’est dommage de voir ainsi détruites des voies de communication si pratiques et peu polluantes et c’est préférable de les réhabiliter pour leur destination première. Pourvu que ce projet aboutisse, même s’il ne doit pas être rentable.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s