Catégorie : Les aquarelles de Maxou

Mon autre dada

Hierges

201819.JPG

Le 10 mai 2018, je quittais Aubrives.

D’abord une halte à Hierges, le village médiéval qui dort encore.

Mon cheval brinquebalant sur les pavés fait fuir les chats.

Publicités

Felon

img_6820
Felon, son panneau directionnel

Felon est une commune française située dans le département du Territoire de Belfort en région Bourgogne-Franche-Comté. Ses habitants sont appelés les Felonais.(Wiki)

Comme dit l’autre: Felon s’kon veut!

L’original est là…mais il est nettement moins bien que le mien.

img_6817

 

A couteaux tirés

img_6812

J’ai sorti les couteaux.

Je ne savais pas utiliser ces outils avec l’acrylique.

On en trouve pour une somme modique dans les Gifi et consorts.

A la faveur du temps pluvieux, j’essaie en m’aidant des tutos trouvés sur l’autre toile, celle du net.

Il faut un coup de patte pour se lancer.

C’est un réflexe: à l’aquarelle, on a peur de gâcher la feuille.

Mais sur une toile de coton, c’est moins grave, on pourra toujours la recycler par la suite avec de nouvelles couches.

Michelbach 2

img_6764

Pas satisfait de Michelbach 1, je reprends mes pinceaux.

Et je peins Michelbach 2.

Ça parait fastoche, pourtant je rame dans le lac.

Je résume.

Après le ciel que je triture dans l’eau avec des bleus et des mauves pour ramener un peu de ton chaud orageux, il faut des gradations sur le lointain.

Plusieurs lointains de reliefs empilés les uns derrière les autres.

Il faut passer des bleus à l’arrière au vert à l’avant sans choquer.

Il faut garder du net pour le devant.

J’ai le village que j’ai du ramasser. Michelbach étendu sur la ligne d’eau, c’est pas beau.

J’ai deux buissons ardents sur l’eau en avant-plan et j’en profite pour ramener de la lumière à gauche

Je tiens à les garder ces buissons car ils me servent au cheminement de l’œil vers le village.

Pour finir j’ai des reflets dans l’eau et un ciel légèrement orageux qu’il faut retrouver aussi dans le lac.

Bref, comme vous le voyez, c’est technique.

Et je manque de pratique.

Trop de vélo, sûrement!

 

Michelbach

img_6607

L’eau, le ciel, la terre.

J’arrête là.

Il faut être en forme pour peindre.

C’est comme pour le vélo.

J’imagine que c’est pareil pour les cyclistes-musiciens.

Les cyclistes-jardiniers, les cyclistes-colporteurs, les cyclistes opportuns, les cyclistes-curés, les cyclistes de l’évêché, les cyclistes éméchés, les cyclistes bedonnants et les cyclistes omnipotents…