Catégorie : Poussons un coup de gueule!

Les raisons de la colère du cycliste

Monsieur le maire de Thann

ob_aed30b_incivilites.jpg

Monsieur le Maire de Thann: faites respecter les règlements municipaux à l’aide de votre police!

Je n’entends pas m’ériger en redresseur de tort, ma modeste personne ne m’y invite pas et je n’ai pas l’allure d’un rambo capable d’impressionner.

Le vélo oui. Mais pas partout.

Il se trouve que cet après-midi, j’ai fait la remarque à deux ados de ne pas entrer sur leur vélo dans le parc de jeux des tout-petits où se trouvaient des familles avec jeunes enfants dont mon petit-fils.

Normal, on est mercredi et il fait beau.

L’un d’eux a obtempéré en maugréant.

L’autre a continué sur sa bécane.

Je l’ai poursuivi et je l’ai fait descendre de son vélo au milieu des parents médusés…et impassibles.

Très surpris, le jeune est revenu vers moi me cracher dessus alors que j’avais le dos tourné.

Deux jeunes mères sont venues me confirmer la chose en regrettant que les jardins d’enfants soient squattés par des ados désœuvrés. Les hommes baissaient la tête. Comme s’ils n’étaient pas concernés.

Ainsi j’ai pu observer la frilosité de la population face aux incivilités.

Pour un peu, j’étais l’empêcheur de tourner en rond.

Notre société est devenue amorphe au point de supporter n’importe quelle incivilité.

La faute à l’État de droit complètement inadapté aux crapuleries de notre monde moderne.

Faudra t-il se constituer en milice et donner raison aux réactionnaires de tout acabit?

J’ai vérifié: les parcs de jeux pour enfants sont bien interdits aux véhicules et vélos dès lors que le cycliste a plus de 10 ans.

L’accès et le stationnement de véhicules sont réservés au personnel de service de la Ville de Thann. Tous les autres véhicules sont interdits, y compris les motos et les scooters. Les cyclistes de moins de 10 ans sont autorisés dans le parc en respectant piétons et aménagements, et uniquement sur les allées.

Problème, personne n’est là pour assurer l’ordre

J’ai écrit au maire pour la forme car je ne me fais pas d’illusion, il y a longtemps que nos élus ont quitté le terrain.

Que faut-il faire?

Rien diront la plupart puisque intervenir revient à faire de vous un justicier et au surplus à vous faire casser la gueule.

Alors laissons-nous faire!

On s’étonnera ensuite que le populisme progresse.

Monsieur le Maire de Thann: faites respecter les règlements municipaux à l’aide de votre police!

Publicités

Aznavour aux Invalides

logojpgPour un peu, la démission surprise de Collomb serait passée inaperçue.

Tout doucement, la France médiatique sort de son Aznavouriamania.

Quatre pages dans le journal l’Alsace.

Toutes les télés concentrées sur le sujet.

Halte au feu!

Remarquez que Aznavour, les jeunes n’en ont rien à cirer

Ses chansons étaient depuis longtemps rangées au rayon des invendus.

Mais quand un monument comme Aznavour disparaît, la France ne peut s’empêcher de redevenir franchouillarde. Comme elle l’a été pour Johnny.

Sauf qu’avec Aznavour on caresse plutôt les retraités des catégories++ dans le sens du poil gris, ceux que Macron essaient de dézinguer au chalumeau justement.

Aznavour aux Invalides.

La France, faute de perspectives, se réfugie dans le mémoriel et le grandiloquent.

Les retraités pas contents

9641fe181115a96c34fbe3e81d9380.pngMa chronique macroniste

C’est un billet du 13 novembre 2017 qui redevient d’actualité tant les médias s’intéressent au sujet des retraites.

Je le republie avec délectation.

Malgré moi, Macron a réussi à devenir mon président. Le président des riches.

Je l’ignorais, maintenant je le sais, je suis riche.

Plus riche que riche? je ne sais pas, mais ce que je sais, c’est que je ne suis pas encore assez riche pour m’exonérer de mes devoirs comme d’autres le font dans les Paradise Papers.

Je suis donc un riche couillon qu’on peut encore taxer sans vergogne pour renflouer les caisses sans fond de l’Etat.

Car figurez-vous que par un tour de passe-passe bercynéen, j’ai été versé à mon insu dans les 20% de ceux qui continueront à contribuer à la fameuse taxe d’habitation.

Je suis fier, je devrais être fier, et mon consentement à cet impôt doit être total depuis que j’ai appris que seulement deux sur dix d’entre-nous ont l’honneur suprême et le privilège de figurer parmi les bons cotisants au bien-être de la République.

Mais ce n’est pas tout, l’informatique est diabolique.

En même temps qu’elle permet aux heureux patrons de calculer d’un clic le coût d’un licenciement, elle permet aussi de savoir combien les bienfaiteurs de la taxe d’habitation vont devoir, en plus, casquer au titre de la CSG nouvelle réservée aux chers retraités.

Dans mon cas ce sera 750 euros.

A vos calculettes, c’est ici.

Déboulonner les radars ou Macron?

Les deux mon capitaine!

Comme vous pouvez l’imaginer, je n’ai pas une grande expérience de l’auto.

Celle que je pouvais avoir il y a trente ou quarante ans, je l’ai perdue.

Je suis plus souvent sur mon vélo que dans mon auto.

Alors au volant de temps à autre, je m’applique.

Je m’applique à respecter tous ces interdits et toutes ces limitations de vitesse qui font qu’un trajet automobile est devenu un concours de saut d’obstacles pour tenter d’arriver du point A au point B sans déclencher ces automates qui flashent les bords de route.

Samedi, un voyage familial de 100 km, à peine.

Au moins cinq radars, soit un tous les 20 kilomètres dans cette jungle de limitations qui font que de 110, on passe à 90, puis à 70, puis à 50, puis à 80, puis à nouveau à 70 avant de repasser à 90!…sans parler des zones 30 en ville!

J’aborde donc le radar de la RN66 confiant, un œil sur le compteur qui marque 88 km/h et l’autre sur la lucarne du cyclope.

Flash!

J’ai voulu refaire le film à l’envers pour savoir ce qui n’avait pas marché dans ma stratégie préventive.

Inutile, m’a dit ma femme, depuis la dernière fois c’est passé à 80!

J’attends donc ma prune.

Encore un argument pour déboulonner Macron et ses radars aux prochaines élections.

Des poubelles dans le Ventoux

unnamed.jpg

Ils sont des milliers chaque été à gravir la route qui conduit au sommet du Mont Ventoux. Hélas, tous ne sont pas respectueux de cet environnement fragile. Aussi, 5 conteneurs spécialement conçus pour les cyclistes ont été installés sur le parcours.(France Bleu)

Personnellement, je trouve ça honteux qu’on installe des poubelles dans le Ventoux rien que pour des cyclistes.

8000 mille euros pour cinq poubelles.

Je suis de ceux qui ramènent leurs déchets à la maison.

A lire sur France Bleu

Le VAE entre dans la danse

flyer-10.jpg

Comme on pouvait s’y attendre, voici des VTT électriques invités à se joindre aux randonnées ouvertes au public.

C’est le cas de la Trans-Vosges Saônoises organisée le 2 septembre à Champagney.

Il est précisé en petites lettres sur le flyer « les 4 parcours sont ouverts aux VAE ».

C’est clair, on ouvre l’accès au vélo électrique pour ratisser un plus large public.

Moi ça me dérange qu’on propose un grand parcours de 67km et 1500 de dénivelé aux deux types de vélos confondus.

Imaginons une rampe où vous crapahutez avec votre vélo dans du terrain glaiseux et deux, trois, quatre VAE (voire plus) qui vous filent le train et trouvent que vous n’allez pas assez vite pour dégager le terrain!

Je sais comment ça se passe. Des vététistes à l’électricité, il y en a désormais plein le massif vosgien qui font des raids de 60 à 80 bornes sans difficultés.

Bon vent à la Trans-Vosges Saônoises.

Sans moi.

Pour sûr!

 

 

Camping-cars au Grand Ballon

Les camping-caristes ont des droits mais aussi des devoirs

Cette année, une aire de camping-cars est née au Grand Ballon, le sommet des Vosges.

Cette aire est-elle légale?

Je ne le crois pas.

Pourtant j’ai compté jusqu’à une douzaine de camping-caristes installés derrière le restaurant de la Vue des Alpes.

Aucun point de ravitaillement, ni d’évacuation, est-il normal qu’au cœur du Parc Naturel Régional des Ballons on tolère ce type d’installation sans que personne ne réagisse?