Catégorie : Poussons un coup de gueule!

Les raisons de la colère du cycliste

Les tribulations de mon colis avec DPD

Mieux vaut en rire!

Je suis adepte de produits commandés sur internet lorsque le marché local ne propose pas d’équivalent.

Après la commande, le livreur intervient, et parfois les loupés s’accumulent au point de vous mettre les nerfs en pelote.

Les livreurs sont pourtant des pros avec pignons sur rue. La poste, GLS, DHL, UPS et…dpd. Tous disposent de services performants et rivalisent entre-eux pour défendre leur part du marché juteux de la livraison aux particuliers.

Les cyclos du coin connaissent l’entrepôt de dpd, il est situé à la ZI de Burnhaupt le long de la piste de la Doller.

Premier round

Hier, 6 heures du mat, SMS. Je me réveille en sursaut…

Nous allons bientôt prendre en charge la livraison de votre colis. Vous serez rapidement informé de sa mise en tournée de livraison.

Prendre en charge votre colis, pour moi ça signifie que le livreur vient seulement de le réceptionner de la part du vendeur. Non, pas du tout, cela signifie que mon colis est déjà sur site à Burnhaupt afin d’être livré.

Effectivement à 9h19, nouveau SMS de dpd. Ils sont véloces à dpd, je m’attends déjà à voir le fourgon s’arrêter devant chez moi.

C’est fabuleux, je vais recevoir mon colis aujourd’hui. Et en plus la livraison est sans contact, comme ma carte bleue. Donc le colis rentre dans ma boite à lettres et je n’ai pas besoin d’attendre…c’est ce que j’en déduis. Tiens, entre parenthèses, dpd à un passe pour ouvrir nos boites? comment est-ce possible?

Je pars randonner entre-temps…

Kolossale erreur: en guise de colis, je trouve dans ma boite un AVIS DE PASSAGE.

En guise de colis, un avis de passage. J’imagine que mon colis ne devait plus être « sans contact », qu’il ne rentrait pas dans la boite, que le livreur avait perdu la clé,… et que j’aurais du attendre le livreur, tout la journée au garde à vous devant chez moi.

Donc je rentre dans l’appli dpd fissa comme indiqué sur l’avis de passage et je tente de reprendre rendez-vous…

Rien à faire, l’appli dpd me shoote dehors à chaque fois comme un malpropre.

Second round

Ce matin, nouveau SMS

on me refait le coup de la veille…méfiance

Ce matin dpd me refait le coup du SMS livraison sans contact d’hier.

Je ne bouge pas, je tiens à réceptionner mon colis. La matinée se passe…rien!

A 14h30, un fourgon s’arrête devant chez moi, je me précipite…trop tard! le livreur est déjà parti.

J’ouvre ma boite à lettres, le colis est à l’intérieur.

Je n’ai rien compris de la stratégie de livraison de dpd. Que se cache t-il derrière ces faux-fuyants? n’est-ce pas tout simplement un moyen de réaliser un surplus de flux interne? ou alors le premier livreur ne trouvait pas mon colis dans son fourgon, ou bien l’avait-il oublié? déposé ailleurs?

Bref, c’est incompréhensible.

Un dernier mot:

DPDgroup est le réseau international de livraison de colis du Groupe La Poste.

Merci la FFCT!

Martine Cano, la Présidente de la FFVélo (FFCT), avoue que sa fédération a relayé les décisions gouvernementales d’abandonner toute pratique du vélo loisir et de randonnée. Oubliant au passage tous ses licenciés individuels habitués à rouler seuls.

Pour la FFCT, c’est la Bérézina. Cette vidéo qui parait un mois après son mot d’ordre d’arrêter toute activité cycliste semble l’aveu que la boulette a fait des dégâts dans le clubs…et que les départs doivent être nombreux.

À vélo tout est plus beau ! dit la FFCT… surtout en pédalant derrière la porte du garage.

le calendrier de la FFCT en miettes, y compris la semaine fédérale de Valognes au mois d’août

Elle a mis du temps, Martine, pour dire qu’on lui avait fait avaler son casque en plastoque de présidente de la FFCT.

« Nous sommes fédération délégataire et il est normal qu’on relaie les décisions gouvernementales » déclare t-elle dans une vidéo le 22 avril.

Elle vient même d’écrire, mais un peu tard, à « la ministre des sports le 21 avril: la Fédération française de cyclotourisme a écrit à madame la Ministre des Sports, à messieurs les Ministres de la Santé et de l’Intérieur ainsi qu’au CNOSF et au conseiller sports auprès du Premier Ministre afin de plaider en faveur d’une reprise progressive et raisonnée de nos activités. »

Voila comment la FFCT a défendu le vélo et ses 120.000 adhérents. Sans combattre. Sans négocier le moindre espace de liberté afin de pouvoir rouler seul loin de la ville.

A la place, la FFCT a proposé un tout autre programme à ses membres:

« Vélomaison » pour continuer à pédaler, même dans la tête! dit la FFCT

Tous les cyclos à la maison avec E.T., c’est ce que préconise la FFCT

La Fédération française de cyclotourisme vous propose le programme Vélomaison pour continuer de pédaler, même dans la tête !

  • Des séances sur home trainer ou vélo d’appartement.
  • Des exercices de renforcement musculaire et d’étirement pour garder la forme avant de reprendre votre pratique dans quelques semaines, ou tout simplement pour lutter contre la sédentarité !
  • Des jeux sécurité à faire seul ou en famille avec les enfants.

Je ne regrette pas d’avoir quitté cette organisation qui s’est fait hara-kiri le 23 mars sans penser aux milliers de cyclistes qui sont plongés dans le désarroi.

Merci la FFCT!

Rien de neuf à Vieux-Thann

VieuxThann, une mairie flamboyante et rien pour les vélos

Ce matin dans la presse locale, le maire de Vieux-Thann annonce se représenter aux prochaines élections municipales.

J’en profite pour pousser « un coup de gueule ».

Au service de la ville depuis 1992 en tant que conseiller municipal, adjoint puis maire, Daniel Neff sollicitera pour la deuxième fois les suffrages des Vieux-Thannois, à la tête d’une liste composée de 23 candidats et deux suppléants...DNA 19/02

viennent ensuite les réalisations de la mandature sortante qui attestent d’une bonne administration, puis les projets pour le bien-être des petits et grands…et pour faire bonne mesure on ajoute un petit couplet bienvenu en direction des mobilités douces. C’est dans l’air du temps.

…la création de nouvelles pistes cyclables sera encouragée afin de permettre les déplacements doux et sécurisés. DNA 19/02

Si l’on demandait aux futurs élus de décliner leur compréhension des termes déplacements doux et sécurisés, ils seraient fort embarrassés puisque depuis plus de vingt ans que les cyclistes empruntent les axes de Vieux-Thann, rien n’a été fait en leur faveur.

Pour ne citer que les plus marquants, la traversée de la localité Voie Verte de la Thur) dans le sens Cernay-Thann et dans le sens Thann-Cernay est en jachère, on attend en vain un itinéraire Voie Verte digne de ce nom. La municipalité pourra objecter que cet itinéraire ne concerne pas les habitants.

Certes!

Vieux-Thann, des itinéraires vélo en jachère depuis au moins 20 ans

Mais alors, comment expliquer que la circulation intra-muros est aussi dépourvue d’infrastructures pour les usagers locaux?

Par exemple, la voirie en direction de Roderen vient d’être entièrement rénovée: rien pour les vélos!

La rue André Berger vient d’être reconformée (axe Voie Verte ): rien pour les cyclistes!

La route d’Aspach avec ses trottoirs mixtes est une succession de bordures aux intersections et ne figurent ni entrées ni sorties de bandes cyclables aménagées.

Il serait mesquin de signaler que Vieux-Thann méconnait les double-sens cyclables qui facilitent pourtant grandement la circulation des vélos dans les rues résidentielles comme par exemple la rue Jules Heuchet qui abrite le club cycliste local.

Un mauvais point aussi à la barrière de la rue de la Thur où le sas vélo et piéton est complètement défoncé .

voila le genre d’ouvrages merdouilleux mis à la disposition des milliers de cyclistes qui empruntent chaque année l’itinéraire Voie Verte de la Thur

Pour clore le chapitre, aucun aménagement cycable pour accèder au complexe commercial Alba/pharmacie de Flore/cabinet médical/Lidl et en face arrêt tram-train ZI Vieux-Thann

En conclusion, il y a fort à parier que rien ne changera à Vieux-Thann en faveur du vélo d’ici les cinq prochaines années.

Monsieur le Maire sera réélu sans difficultés, n’en doutons-pas!

A quoi bon se faire suer le burnous pour « deux cyclistes » comme disait l’autre à Montpellier!

Epaves

Cernay gare

Ce matin trois mono-roues, des vélos auxquels il manque une roue. Deux hypothèses:

  • soit les vélos sont vandalisés (cas probable)
  • soit les propriétaires sont venus sur une roue ou ont emporté la roue avec eux dans le train..

A coté un magnifique hangar à vélo SNCF sécurisé.

On ne comprend pas toujours tout de l’incroyable situation ubuesque du vélo en France.

On notera le gonfleur de pneu le long du bâtiment cylindre blanc), un objet insolite dès lors qu’on plus de roue à son vélo.

Macron propose l’avion+vélo

Interview surréaliste ce matin du président Macron dans les journaux du groupe EBRA (L’Alsace, les DNA, l’Est Républicain,…)

Nous devons favoriser le vélo avec la possibilité de le trouver à l’aéroport, à la gare routière ou ferroviaire.

Franchement, imagine t-on descendre de l’avion, prendre un vélo avec son bagage puis filer sur la rocade?

Que Macron essaie lui-même de quitter Orly à vélo!

Encore une proposition complètement dénuée de bon sens.

Puis plus loin on lit: Nous devons également remettre sur pied notre modèle SNCF

Après avoir dézingué la SNCF au bazooka, c’est de la provoc?

Encore Cernay!

Je n’ai rien contre Cernay contrairement ce qu’on pourrait croire. C’est une jolie petite ville florissante le long des bords de la Thur.

En revanche Cernay ignore le fait cycliste. Or les cyclistes ont des droits comme tout usager et notamment celui de jouir des ouvrages qui leurs sont dédiés comme la Voie Verte qui traverse la localité.

La Voie Verte n’est pas spécialement réservée aux cyclistes, elle l’est aussi aux piétons, aux rollers et même parfois aux cavaliers. Mais pas aux voitures.

Or il se trouve qu’aujourd’hui deux camionnettes affectées à des travaux sur le terrain de jeux communal barraient entièrement le passage. Aucun panneau de chantier, aucun arrêté de travaux affiché, bref à Cernay on fait comme on veut.

Que dit la loi?
Article R417-10
Modifié par DÉCRET n°2015-808 du 2 juillet 2015 – art. 11

I.-Tout véhicule à l’arrêt ou en stationnement doit être placé de manière à gêner le moins possible la circulation.
………..
10° Sur une voie publique spécialement désignée par arrêté de l’autorité investie du pouvoir de police municipale.
………..
IV.-Tout arrêt ou stationnement gênant prévu par le présent article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la deuxième classe.
V.-Lorsque le conducteur ou le propriétaire du véhicule est absent ou refuse, malgré l’injonction des agents, de faire cesser le stationnement gênant, l’immobilisation et la mise en fourrière peuvent être prescrites dans les conditions prévues aux articles L. 325-1 à L. 325-3.

Je m’arrête…et je commence à expliquer aux employés qu’ils gênent le passage.

C’est la commune qui nous a dit de rester sur la voie verte (sous-entendu, comme le sol est meuble autour, ne pas faire d’ornières sur le terrain de jeux)

Mais je fais observer que les voitures sont en infraction et que la voie verte ne relève pas de la municipalité mais du conseil départemental…à quoi les braves employés me répondent « nous, on travaille monsieur » (deuxième sous-entendu, moi je m’amuse sur mon vélo et je n’ai qu’à me taire) et perfides, les employés d’ajouter « si vous continuez (!), on va mettre une banderole et couper la piste cyclable »

Et moi, je vais écrire au maire de Cernay pour lui dire tout le bien que je pense de cet état de fait.

La pauvritude du cycliste

Cyclistes, débrouillez-vous! Imagine t-on un automobiliste à qui l’on dirait « coupez le moteur et poussez votre voiture? »(Thann)

La pauvritude du cycliste. Voila une formule que Ségolène Royal pourrait revendiquer. Mais Ségolène ne fait pas de vélo.

Cela dit, alors qu’à la veille des Municipales tous les activistes de la cause du vélo s’agitent dans les villes pour demander des améliorations susceptibles d’encourager le vélo, il faut se résoudre à constater que rien n’avance là où il est urgent d’agir.

L’irresponsabilité des corps publics en matière d’infrastructures cyclables s’affiche chaque jour (Vieux-Thann) Ce type d’ouvrage est susceptible de poursuites devant les tribunaux en cas d’accident. La municipalité en est-elle consciente?

Les points névralgiques, ceux qui rendent le vélo dangereux, ceux qui dissuadent les gens de changer de mobilités, sont toujours là, immuables et personne ne semble s’en préoccuper.

Un vrai cycliste, au fait des chausse-trapes qu’il rencontre dans sa ville, pourrait en dresser des catalogues entiers. Des catalogues à la Prèvert.

Des bordures par centaines qu’aucun corps public ne se résout à faire disparaître, des balises de priorité sans cesse à l’avantage de la voiture, des trottoirs partagés hors normes, des itinéraires morcelés, …et en 2020? en 2020, il y a fort à parier que rien ne changera.

La cause, je la connais: elle est d’abord culturelle. La France n’est pas un pays de cyclistes. Seulement le dimanche…et les jours de grèves des transports publics! Ensuite, et c’est plus problématique, les corps publics ne comprennent pas les exigences basiques du vélo: des itinéraires directs, protégés où l’on peut rouler sans devoir s’arrêter à chaque intersection. Comprendre cela, c’est accepter d’inverser des priorités qui privilégient systématiquement la voiture.

Dès lors, militants de la cause cycliste, contentons-nous de notre anarchie joyeuse. En attendant mieux.