Circuit des Audacieux


Je renoue avec la tradition cyclosportive.

Le circuit des Audacieux comportait deux circuits.

Je pars sur le parcours de 90km.

La sortie par Lutterbach, Reiningue,…, Pont d’Aspach.

Les nuages sont annonciateurs de pluie, mais on va passer au travers.

Tant mieux.

Devant moi un poisson vélo-pilote de l’ACTF.

Un ACTF qui file 26-28

Il ouvre la marche et roule bon train, 26-28.

Avec un léger fléchissement dans les côtes, juste de quoi lui dire bonjour…et en haut de la bosse, il repart.

C’est à Eteimbes que l’on se quitte: lui part à droite, moi à gauche.

A partir de là, me voici dans le triangle des Bermudes: Eteimbes, Bretten, Strernenberg,…je n’en sors pas.

Pendant 10 minutes je suis encalminé  dans ces trois pays…

Enfin Diefmatten, Ecken et la côte de Gildwiller.

Pas de doute: je suis rebelle aux itinéraires du Sundgau.

Au ravito de Gildwiller, une escouade de CKK, la mine défaite…ils ont du monter le raidard sur la plaque, j’imagine.

Je rentre par Spechbach, puis Froeningen, un truc pas recommandé pour les cyclos qui se font serrer sur la route étroite.

Devant moi quatre LRV qui filent à 32-34; ils disparaitront rapidement de mon horizon comme quoi les habitudes sont tenaces.

Je quitte pour la piste cyclable.

Les Audax sont sympas: ils nous réservent la montée à Bruebach pour contourner Mulhouse.

Là encore, un mariage qui remonte à toute blinde de Brunstatt.

Bon d’accord, j’ai aussi un peu forcé dans l’ambiance de folie.

95km/690/25

Les compteurs de vélo sont de vrais petits mouchards, ils vous restituent une somme de données propres à satisfaire les compétiteurs les plus exigeants…

Publicités

Une réflexion sur “Circuit des Audacieux

  1. Parti tard pour rejoindre le circuit à Reiningue et de plus ayant crevé dès le départ je n’ai rencontré absolument aucun cycliste. Arrivé à Gildwiller (sur la plaque, si si ! mais 50 x 24 (merci le compact!)) le ravito était en train de plier bagage.
    Mais j’ai échappé à la pluie (de peu) rentré à Rixheim à 17h40 .
    Un mauvais point pour ce circuit et l’organisation : quelques sections à grande circulation comme tu le signales : du côté de Froeningen (ou Hochstatt je sais plus) j’ai bifurqué vers la PC. La montée de Bruebach est tjs aussi chaude avec ces voitures qui blindent. A Zimmersheim, rentrée directe au bercail par le Clauser.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s