Étiquette : Michelbach

Court tour à VTT

Juste de quoi essayer la mécanique et les réglages.

Mercredi je pars pour cinq jours faire mon tour du Haut-Rhin, je dois donc mettre toutes mes chances de mon coté pour réussir. Je sais que je vais avoir du poids à transporter, des bagages, de l’eau et l’on annonce de la chaleur. Donc fatalement chaque pente sera difficile et je m’attends à pousser souvent l’ensemble.

Fatalement, le sac à dos, l’eau du voyage, le bikepacking derrière la selle, tout ça change la donne du voyage

Mon premier but sera d’atteindre la fin du troisième jour à Vogelgrün, j’aurais quitté la montagne avant de retrouver le Sundgau à la fin du quatrième jour.

Le quatrième jour est long car il y a 100 km. Je ne l’ai pas fait à VTT depuis longtemps. Depuis ma Traversée des Vosges à VTT en 2013 où le premier jour on avait eu 94km et 2200m entre Wissembourg et la Petite Pierre.

Rappel de mes étapes du Tour du Haut-Rhin…

https://velomaxou.com/2020/05/22/tour-du-haut-rhin-a-vtt/

Parcours de mémoire à VTT

Loin du tohu-bohu de la reprise « après-covid »

C’est un parcours « pépére » qui sans aucun doute décevra les compétiteurs dans l’âme et qui en outre n’ont nullement envie d’associer VTT et histoire des lieux.

A ceux-là, je déconseille donc cet itinéraire qui plus est est plat!

quiétude et ordures absentes

Pas de route= pas de voitures! cela nous évitera d’être renversé.

Je commence par aller revoir la retenue de Michelbach. Elle est toujours là. Elle m’a manqué depuis qu’elle était fermée à cause du Covid-19.

Puis après je rejoins la Doller…

Des single sympas pour les amateurs de verdure
Je longe la Doller jusqu’à l’échangeur d’Aspach et je contourne l’ancienne minoterie

Ensuite je m’enfonce dans la forêt pour voir les blockhaus de la Hartdwald, puis je longe le canal d’alimentation du lavoir du Dick. On peut faire à partir de là le circuit des Bunkers de Burnhaupt

Le maillage des Bunkers allemands de 14-18 est impressionnant
ancien lavoir du Dich

Une fois arrivé à Reiningue, prendre l’allée des Chênes. Un nouveau circuit circulaire de bunkers est accessible dans la forêt

Dans la forêt de Reiningue, encore des Bunkers!

On terminera la balade par les plans d’eau de Cernay.

Circuit similaire https://velomaxou.com/2019/11/10/bunkers-bis/

Trace GPS de ce parcours https://www.openrunner.com/r/11463837

Confiné dans mon atelier

Je respecte les consignes de confinement comme beaucoup d’autres de nos concitoyens. C’est seulement le premier jour et il faut s’installer comme on peut dans un relatif immobilisme qui est appelé à durer.

J’avoue à présent redouter devoir faire des courses quand je vois comment nos semblables se comportent dans les magasins. Ce matin à l’Intermarché de mon quartier c’était la cohue aux caisses. J’ai eu peur de cette situation et je ne suis pas entré. Pourquoi ne pas avoir filtré les entrées comme le font les grandes surfaces?

J’ai cette chance de pouvoir m’occuper à autre chose qu’au vélo, la lecture, la peinture. J’ai de quoi faire…et pourtant il faut être motivé. Car on ne peut pas s’extraire mentalement facilement de cette pandémie qui bouleverse notre façon de vivre. J’imagine qu’être confiné doit être compliqué pour celui habitué à vivre à l’extérieur.

Mon univers de peintre amateur est confortable. Ma production commence à être envahissante

Cette année, j’avais décidé de bosser un peu l’acrylique, attiré par ce medium qui est à la fois à la mode et sympa à travailler.

Alors voila, je suis dans mon atelier, au milieu de mes tableaux. C’est mon univers réduit.

Des paysages, des villages, des essais,…

Aujourd’hui, j’ai repris mon tableau Michelbach qui n’était pas à mon goût.

Michelbach (acrylique sur toile 40×50)

Si vous faites du sport individuellement autour de chez vous, portez votre attestation sur vous (il faut la refaire à chaque fois!)

Rétrotour

C’est presque rétro une image en noir et blanc. On oublie souvent que le noir et blanc a rythmé nos images d’enfance et d’adolescence.

Y revenir nous plonge dans un univers poétique. Je n’ai pas fait de miracle aujourd’hui avec ma reprise vélo. J’ai tardé pour reprendre la selle, ce sont les aléas des coups de froid ou des coups de « moins bien ». J’en deviens frileux, la peur de rechuter? oui certainement.

Je grimpe Michelbach avec un braquet manifestement trop grand comme pour me rassurer…je me ravise à mi-pente, il faudra encore remettre des pignons tant la pendule grimpe vite dans les tours.

Pas de mauvaise blague!

Quand je vois poindre la courbe au bout du bois, j’emprunte le chemin à gauche.

Pause!

Je suis raide comme un passe-lacet. Je zigzague entre les flaques et je rentre, étouffé sous les couches de vêtements.

La couleur, c’est bien aussi

Tour d’horizon

Regarder les vététistes passer d’un œil bovin, c’est le quotidien de la vache.

J’ai entamé mes quartiers d’hiver. Ceux qui n’investissent pas la contrée inconnue. Alors vingt kilomètres me suffiront à travers bois et champs.

J’avais pris des précautions vestimentaires. Au-delà de l’effet de froid attendu comme pour m’habituer à ces carapaces antigel qu’on va garder quelques mois
Joli tapis de feuilles. Au loin une silhouette se dessine. Bonjour…
Aaarh! je n’aime pas. Je passe. Jusqu’au jour où j’aurais une prune
Le gros tracteur sort du chemin. Je me gare, tout penaud
Toujours aussi beau ce paysage
Oui, j’aime bien cette ombre qui m’accompagne tantôt devant tantôt derrière et que je n’entends pas arriver tellement elle est discrète

Bunkers bis

Le Club Etoile 78 de Vieux-Thann est un club familial. On y pratique le cyclotourisme et depuis peu le VTT. Si vous souhaitez nous rejoindre, on roule le dimanche matin à 9 heures. RDV derrière la mairie. Page Facebook…et en plus vous pourrez voir ma bobine en live.

J’ai copié mon parcours de mars 2018 intitulé Bunkers à VTT. Et ça donne Bunkers bis. Logique, non. Avec mon club Etoile 78 de Vieux-Thann, on s’est fait un peu violence ce matin car les premiers frimas sont arrivés en Alsace. A 6h30, j’ai pris mon courage à deux mains pour aller acheter ma baguette de pain à la boulangerie Kieffer rue du… Général de Gaulle. Faut pas croire, les Alsaciens sont des patriotes, on n’imagine pas le nombre de rues rattachées à la Libération. J’ai vu que de la glace recouvrait les pare-brises des autos, alors j’ai resserré toutes les écoutilles et j’ai pédalé. J’étais en mode hibernation (si vous ne savez pas ce qu’est le mode hibernation à vélo, lire ici). A 9h45, inspection des travaux routiers au centre de Vieux-Thann.

Inspection des travaux routiers de Vieux-Thann. Les cyclistes ont à craindre que le centre ville deviennent pavé.

Ces travaux là durent, durent des mois pour le plus grand bien des riverains à qui l’on a ôté le trafic routier. Je tourne, je tourne, attendant neuf heures. A neuf heures, le départ est donné. Comme vous pouvez le voir, je mets longtemps sur le blog (15 lignes) à m’échauffer. C’est comme les vieux machinistes de locomotive à vapeur qui se levaient quatre avant le départ du train pour allumer le feu de la chaudière sans contrôleur. Sinon le parcours plat choisi fait 35km, ne tenez pas compte de mes circonvolutions en attendant le départ.

Les vététistes ont leurs secrets. Des itinéraires improbables avec surprises et d’autres éprouvés, ceux que l’on connait pour les avoir déjà expérimentés.
Ce que je trouve agréable dans un parcours, c’est de pouvoir jalonner son itinéraire de points d’intérêt afin qu’au retour on ne dise pas « on n’a fait que pédaler, c’est trop nul les parcours du Maxou ». C’est d’autant mieux de s’arrêter que cela permet de redonner un peu de cohésion au groupe qui a parfois tendance à s’étirer au gré du potentiel de chacun.


Aujourd’hui au programme…tin-tin-tin!…(roulements de tambour)

– Lutzelhof

Les chiens aboient mais sont enfermés


– Chapelle de Deckwiller

On a soif tôt ce matin. C’est de l’eau, pas de la mirabelle. J’ai consacré un billet aux villages disparus en 2016. Sur ce site existait Deckwiller, village disparu au XVIeme siècle
Notre joyeuse équipe
On passe à pas de loup. Aucune balle perdue.Ouf!

– Bunkers de Burnhaupt

On passera vite devant les bunkers, mais on peut visiter ce site en touriste si l’on est intéressé aux ouvrages militaires de la Grande Guerre; j’y ai consacré un billet en 2014

circuit des bunkers à Burnhaupt-le-Bas
Un single agréable parmi le circuit des bunkers

– Lavoir du Dick

Le lavoir du Dich construit avant la Révolution était encore en fonction en 1960.La grande lessive donnait lieu à une fête de la jeunesse, à des papotages, des cancans et des disputes pour avoir la place la plus en amont.
C’est dommage, cet abri en plein air menace ruine.Si un chantier est annoncé, je veux bien participer

– Barrage de Michelbach

A Pont d’Aspach, on profite d’un peu de goudron
La seule côte de la matinée au km 30 se fait sentir. Qu’on me pardonne!
jolie cavalière

Si vous voulez faire ce parcours 35km/200m

https://www.openrunner.com/r/10699056

Pourquoi s’en prendre aux antennes-relais?

antenne de Schweighouse. Les vététistes sont nombreux à passer au pied pour rejoindre le lac de Michelbach

Vous l’avez vu dans la presse, quatre antennes relais hertziennes de téléphonie ont été vandalisées par des incendies dans le Sundgau. La dernière en date est celle en haut de la côte de Traubach que les cyclistes connaissent car la montée est sévère et l’on a le temps de voir le paysage.

Mais enfin, pourquoi détruire ces antennes que les zones rurales ont attendu parfois longtemps afin de ne pas être dans une zone blanche sans réseau?

Peut-être le fait d’électrosensibles qui ne supportent pas les champs électromagnétiques? Notez que c’est idiot de détruire les relais puisque vos téléphones vont émettre à pleine puissance pour tenter de joindre un relais plus éloigné.

Quoi qu’il en soit les exploitants ne font pas beaucoup d’efforts pour surveiller leurs installations. J’en veux pour preuve que le relais de Schweighouse/Thann est en péril.

Antenne de Schweighouse, la palissade n’a pas survécu depuis la chute d’un arbre. Depuis le vandalisme a fait son œuvre. On y entre comme dans un moulin (image 1 juillet 2018)

Plus de palissades depuis longtemps. On a l’impression que cet ouvrage est abandonné. Dès lors ne pas s’étonner si des vandales viennent achever le travail!

le dépeçage a déjà commencé (image 1 juillet 2018)

Thann-Rammersmatt à VTT

J’ai déjà du faire ce parcours plusieurs fois. Avec quelques variantes. Aujourd’hui fort vent d’est froid. Je me protège en forêt. Dans la plaine, même les parcours vent de travers sont pénibles.

Les sapins au-dessus de Roderen ont été coupés. Reste juste de quoi baliser le chemin

Ce que j’apprécie dans ce parcours , c’est d’avoir de beaux points de vue depuis Rammersmatt et surtout qu’après avoir atteint ce point haut, il n’y a plus que de la descente.

Le bois est là, transformé en buchettes

https://www.openrunner.com/r/10529950

Tour républicain

La croix républicaine de Thann.J’y accède par l’ancien cimetière israélite. Le chemin est bétonné mais sacrément difficile jusqu’au relais hertzien.

Je savais qu’il allait pleuvoir. J’ai donc pris un chemin pas trop éloigné avec le VTT.

C’est sympa comme parcours, le plus dur est en premier. Grimper à la Croix de la Résistance Républicaine qui surplombe Thann.

Thann, j’ai forcé sur le piment vert pour exciter les pixels. Ils ont réagi comme il se doit.

Une fois là, se laisser guider jusqu’au carrefour du Roi de Rome et rejoindre le Plan Diebold.

le bûcheron qui empile aussi haut prend des sacrés risques si un môme grimpe la-dessus

Un peu de goudron jusqu’au Hundsruck et rejoindre le monument du Premier Bataillon de Choc.

je sais que Pierre Brunner déteste qu’on salope les panneaux. Beaucoup d’anglo-saxons. Normal, chez eux, y’a pas de cols

C’est tout. Il n’y a plus qu’à se laisser descendre au refuge du Hochburg, puis à Rammersmatt.

Transhumance pullman sur deux étages
Patou à fait content, le maître lui retire ses moutons
Pas toucher à la Vierge, c’est aux bûcherons
La Vierge est effarouchée d’apprendre la nouvelle
Le haut du bourg s’est fait refaire le panneau
Mary a oublié la gamelle du chien (made in Holland)
C’est bon, le ménage a été fait

Prendre le sentier botanique coté Bourbach et rejoindre l’oratoire au Eichwald.

La flotte arrive de Belfort sans prendre de raccourcis
Avis aux connaisseurs!
J’en ai compté vingt. Combien de sans papiers? que fait la police!

Pour finir en douceur, le tour du lac de Michelbach.

Elles se méfient de l’intrus sur son vélo

28km et 550m

https://www.openrunner.com/r/10101720

Marotte

Mon parcours du jour est basique. Vais-je cependant m’intéresser à quelque chose?

Marotte: Avoir une passion exagérée pour quelqu’un ou quelque chose. Origine : Pendant longtemps, les rois et les ducs faisaient venir à la cour des hommes au physique « original » (nains, noirs etc.) pour les amuser en réalisant des acrobaties ou en jouant avec les mots. (L’Internaute). Ma marotte à moi, c’est de trouver une curiosité pendant mon voyage à vélo. C’est d’ailleurs pourquoi, je n’envisage pas une seule seconde de pédaler dans mon garage avec une porte en tôle en face de moi.

Pour passer là à vélo sur le sentier de la Thur sauvage, je réfléchis car il y a bien 40 cm d’eau. Je renonce car je suis en début de parcours et je ne veux pas rouler les pieds mouillés si je plante le vélo avant d’arriver en face.

J’aborde les étangs de Cernay. Je regarde si le VTT est autorisé…oui. L’imagination de ceux qui réalisent ces panneaux est phénoménale.


Les étangs sont remplis à ras bord
Trop tard pour la pêche aux grosses truites, c’était les 16 et 17 mars, une seule ligne, appât naturel, 15€ la demi-journée, 20€ la journée entière. Pourquoi l’étang de la poudrière s’appelle de la poudrière? Ce bois regorge d’ouvrages militaires allemands de la première guerre. Des munitions devaient y être entreposées.


D’imposants murs subsistent à proximité de l’étang de pêche

Cette construction ressemble à un casernement

Les emplacements de poutres sont encore apparents
Ce bunker commence à fatiguer, néanmoins on y trouve des stockage de produits
Quels produits? Hydro-calcit:
produit neutralisant a la propriété principale de modifier le pH du liquide à neutraliser.
Le dernier coup de vent a fait des dégâts sur la ligne Thur-Doller
Le lac a fait le plein (Michelbach)
J’aime cette perspective

Voir le parcours

https://www.openrunner.com/r/9705379

Thann-Sentheim à VTT

L’Alsace est en marche

Tour du lac, chapelle des Bouleaux, Sentheim, rives de la Doller et retour par Roderen.

Parcours facile de 30 km et 300 m.

Un beau parcours
chapelle des Bouleaux à Guewenheim
Cette rive de la Doller est propice au vélo, même si le CV l’interdit
La Doller à Sentheim

https://www.openrunner.com/r/9594096

Glacial

Michelbach

Pas de neige. Elle s’est limitée à la Lorraine et à la Champagne. Je prends donc le chemin confiant avec très peu de glace. L’étang de Michelbach est encore gelé et la surface blanchie est belle à voir.

Je croise une manif de randonneurs. Certains ont des bâtons mais aucun gilet jaune!
ça fait plaisir à voir, le réservoir est rempli
A la poudrière de Cernay, les travaux forestiers
Les étangs de Cernay sont aussi gelés
Cigognes sédentaires

Trace GPS

Pour le fun

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Les gros gants indispensables.

Rien de tel qu’une balade après réveillon pour se remettre en forme!

L’eau n’est pas glacée dans les flaques.

Je pars avec quatre couches dans la campagne environnante.

Éviter la route à cause du brouillard.

Le parcours standard me conviendra, c’est le tour du lac.

Avec ses quelques variantes, je peux rouler entre 15 et 25 kilomètres.

Assez par temps froid!

J’ai choisi la couleur « alpaga » de Google Photos pour redonner un peu lumière à mes images tout en conservant un certain velouté

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Du coté de Pont d’Aspach à VTT

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On n’a pas eu plus de six ou sept degrés cet après-midi.

Ce soir, j’ai les bronches qui râlent un peu.

Du thé, du miel.

Je suis parti à 15 heures.

Fenêtre de tir étroite de deux heures avant la nuit.

J’ai pris la direction de Pont d’Aspach avec mon VTT.

A Pont d’Aspach, les gilets jaunes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le tour du rond, j’expérimente le milieu du rond convois exceptionnels, puis je m’en vais.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Ils ont ma sympathie.

Attendons les déclarations de notre super-ministre bololo ce soir…

J’ai pris ensuite le train pour traverser la Doller et j’ai grimpé le layon du pipe-line jusqu’à la retenue de Michelbach.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les marcheurs de Guewenheim terminaient leur rando à grandes enjambées le long du lac.

Arrivé sur les hauteurs de Bourbach-le-Bas, j’ai pris Roderen par les champs.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Puis je me suis laissé couler jusqu’à Thann.

trace GPS

Sous la pluie à VTT

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Même sous la pluie, la campagne est belle (Roderen, Rammersmatt en haut)

C’était une pluie fine.

Elle n’interdit pas le vélo de loisir.

J’ai pris le VTT car avec lui si le temps est trop menaçant, on est vite rentré à la maison.

J’ai tout de même tenté au km4 un itinéraire hasardeux: le chemin n’existe plus.

km4
Au km 4 quand le chemin disparait je tente de grimper à l’estime vélo sur l’épaule. Sur cette photo d’il y a 50 ans, on voit le tracé du chemin (en rouge l’enregistrement GPS de mon cheminement)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Au km4 des fleurs. Comme pour me récompenser d’être venu par là pour finalement faire demi-tour

Je voulais grimper à Kurrenburg non loin de la vue Zuber, hélas après avoir porté le vélo sur mon dos un petit quart d’heure, j’ai préféré renoncer en faisant demi-tour.

rammersm
Mon parcours du jour 23km 400m

Une fois sur la route de Rammersmatt, je me suis offert le sentier de Mulhberg qui est un délice et qui conduit à Roderen.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
un sentier délicieux

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Au réservoir j’ai longé le Rueslochbaechle.

A Rammersmatt, j’ai pris le sentier botanique là où la pluie s’est mise à traverser le blouson.

Abrité sous un gros chêne pédonculé j’ai enfilé mon imperméable.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
il est temps de mettre l’imper

C’est sensationnel, toute la vapeur d’eau enfermée vous procure une chaleur douce.

Mieux qu’Engie!

A Michelbach, j’ai pris Aspach-le-Haut puis le sentier qui conduit aux étangs de Bodenmatten à Roderen.

Ce parcours est sympa.

Y compris sous la pluie.

Je vous le recommande.

trace GPS

Routine à VTT

img_8339
Cette image là, je l’adore. Chaque fois que je passe là, je m’arrête et je contemple le paysage (Michelbach)

Dans routine, il y a route.

D’après le Littré, c’est un diminutif de route.

Ma routine du jour pourrait ressembler à des choses déjà vues, mais je ne m’en lasse pas tant les couleurs de l’automne ont des reflets changeants.

Je commence à descendre la Thur jusqu’à Cernay…puis je rejoins le Lutzelhof…puis Schweighouse…puis tour du lac…puis rejoindre Roderen.

J’avais emporté ma serpe pour consolider ma barrière le long de la Thur.

img_8335
Après avoir consolidé ma balustrade posée hier, j’en ai posé une nouvelle ici, là où le sentier s’effondre dans la rivière.

voir le parcours (attention en traversant le grand giratoire de la Croisière à Cernay)

L’électrique va t-il tuer le vélo?

OLYMPUS DIGITAL CAMERALa réponse est oui.

Même pas besoin d’argumenter.

J’en vois partout.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La Thur à Vieux-Thann. Malgré l’aide du réservoir de Kruth, la rivière est à l’agonie

Cet après-midi, j’en avais un qui me suivait le temps de traverser un champ de maïs coupé.

Puis dès le chemin atteint, il a mis la survitesse.

Inutile de dire qu’il a été vite rendu au carrefour suivant.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Etang de Cernay

Après ma tournée des étangs de Cernay, j’ai mis le cap sur le réservoir de Michelbach.

Et je repensais au débat qui s’empare des clubs.

Faut-il accepter les vélos électriques?

Vaste sujet à n’en pas douter.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Michelbach

Ce n’est pas grave, les possesseurs de vélos à assistance n’attendent rien des clubs.

Ils feront donc comme si on ne les attendait pas et se réuniront par affinités.

Je vois le jour venir où le cycliste « musculaire » sera le dernier des Mohicans.

Si le vélo électrique nécessite pourtant un effort musculaire, il rompt avec l’académisme du vélo qui veut à l’origine qu’on se déplace sans apport énergétique extérieur.

Mis à part dans les descentes où l’on profite de la gravité!

Foutaise que tout cela diront les nouveaux cyclistes à assistance.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Michelbach

Après le tour de Michelbach qui est quasiment à sec, je suis passé chez Mannheim, le vélociste.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Michelbach

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il avait un VTTAE à me présenter avec une motorisation Shimano…et à essayer.

Comme quoi les fabricants n’attendent pas que le vent tourne pour affronter le marché!

Thann-Reiningue-Roderen à VTT

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
passe à poissons sur la Doller

En mars 2018, j’avais déjà réalisé ce parcours à VTT qui consiste à rejoindre Reiningue au départ de Thann par le sentier des pélerins, puis à remonter les rives de la Doller jusqu’à Michelbach en empruntant le sentier des bunkers à Burnhaupt.

On peut relire ce récit ici et accéder à la carte ici.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
je commence par Lutzelhof

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Lutzelhof

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Quand le Club Vosgien n’a plus de haie pour soutenir son fléchage, il installe une pointe de diamant dans le sol

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
chapelle de Deckwiller sur site ancien village

J’ai consacré un billet aux villages disparus ici

Aujourd’hui je récidive avec une variante qui consiste à remonter la rive gauche de la Doller depuis Reiningue.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
je prends la rive gauche à Reiningue

On passe derrière l’abbaye de l’Oelenberg, on traverse le Klostermuehlenbaechlein et sa passe à poissons toute neuve.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
elle a de la gueule notre abbaye de l’Oelenberg

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
les vestiges de 14-18 sont enfouis dans la verdure

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
on traverse le Klostermuehlenbaechlein ici

Puis on longe comme on peut le cours d’eau dans une forêt de Renouée du Japon.(à propos des plantes invasives)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
dans la jungle de Renouée du Japon

On côtoie plusieurs bunkers de 14-18 puis il faut se rendre à l’évidence: impossible de progresser plus loin au lieu-dit Hauserwald là où la Doller fait un angle droit au km 19 de mon parcours.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
vestige imposant de la guerre 14-18, front allemand face au Territoire de Belfort

Pourtant cette falaise de la Doller, je l’ai parcourue ici en 2017 en longeant la butte du Hauserwald. Y aller avec précaution!

Je reviens sur mes pas et je traverse Schweighouse.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
sans le triangle rouge, le câble est quasi invisible

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
gué sur la Doller

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
traverser Schweighouse

Je monte au relais hertzien et je rejoins le barrage réservoir de Michelbach.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Michelbach

Je termine par la grimpée du Hohacker et à Roderen, je rentre à Thann.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Bodenmatten à Roderen. L’arboretum se visite à pied en une heure.

Assez pour aujourd’hui.

trace GPS

Thann-Lauw à VTT

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Les mobiles de Francis Willmé à Bourbach

C’est un beau parcours.

Vous pouvez me croire.

Je le mets dans mes « coups de cœur ».

Pourquoi?

Parce qu’il exploite les capacités touristiques du VTT sans trop de peine.

32km et 500m de dénivelé.

Il est situé entre Thur et Doller.

Tout le monde sera donc content de pouvoir visiter les collines sous-vosgiennes au pied des Hautes-Vosges.

Les points-clés:

  • le barrage réservoir de Michelbach
  • La chapelle des Bouleaux à Guewenheim
  • Les hauts du Soultzbach
  • Knapphutte
  • Les mobiles de Francis Willmé à Bourbach

La suite en images…

lauw
Ce parcours n’emprunte pas de routes

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
J’arbore le maillot de LRV mon ancien club de Rixheim et j’ai pris un peu d’eau avec moi dans le Camelbag car il fait chaud

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
D’abord contourner le réservoir de Michelbach. C’est facile et on a de l’ombre

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le petit single qui conduit au camping de Guewenheim

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Notre Dame des Bouleaux dans la forêt de Guewenheim

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
On traverse la forêt de Margaretenwald

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Nous voici sur les Hauts du Soultzbach avec en contrebas Soppe-le-Haut

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Sentheim au pied des Vosges

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Mortzwiller

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
direction Lauw par l’Oberwald

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
arrivée à Lauw en longeant la Doller

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
A Lauw, demi-tour. Attention à la sortie du village on tourne à gauche le long du cimétière

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
ça grimpe un peu dans l’Hasenwald, on est au bord des mines de Knapphutte

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Prendre le chemin piéton sans scrupules SVP

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
A Silbach, deux étangs cote 386

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Vous êtes sur les hauteurs de Bourbach-le-Bas au lieu-dit Silbachwaeldele

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Si vous suivez bien la trace vous arrivez à Bourbach face à l’église

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
N’hésitez pas à visiter les mobiles de Francis Willmé et son Petit Jardin d’Eole dans le village à droite de l’église

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
En quittant Bourbach, vous allez trouver une pente un peu difficile le long du cimetière puis vous rejoindrez le sentier botanique de Rammersmatt dans la forêt de Rotebrunnen

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
En quittant la forêt, vous découvrez Rammersmatt. Juste avant le grand hangar agricole, tournez à droite direction Roderen.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Chapelle Maria auf dem Rain Roderen

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Traverser Roderen, belle vue sur le village, direction Leimbach

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Direction Leimbach, vue sur la plaine d’Alsace avec Mulhouse au loin

trace GPS

articles en relation

https://velomaxou.com/2017/07/11/michelbach-law-knapphutte-a-vtt/

https://velomaxou.com/2013/08/16/francis-willme-multicollectionneur/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Histoire ordinaire à VTT

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je commence par les champs à deux pas de chez moi.

La nature est ordonnée, les surfaces délimitées au cordeau, les coupes réglées et les bottes de paille dispersées avec méthode.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un étang et sa quiétude

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mais ce qui est détestable non loin de là, c’est un dépôt sauvage qui a surgi.

Mon VTT en profite pour piquer un roupillon.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
le pollueur a abandonné son tapis de Sandero, mais pas la Sandero

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Etang de Cernay, ça ne s’arrange pas.

Je m’interroge toujours sur la sociologie de ces individus.

Sont-ils à ce point désocialisés pour passer un bon moment au milieu de leurs prores ordures?

Je ramasse tout ce que je peux et je dépose au bord de la nationale.

Le gérant de l’étang de pêche me dit que parfois la ville de Cernay procède à des ramassages.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Même les petites cuillères et le briquet sont restés en place

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Dans le pack de bières, une canette restante

Ces types là reprennent-ils la route ensuite?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
J’adore. Vous savez où c’est ?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cette tour me donne le vertige.

L’hiver dernier, un arbre est tombé sur la palissade.

Rien n’a été réparé.

Les ouvrages sont ouverts à tous…et on trouve sur les chemin des étiquettes SFR d’identification des câblages!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

C’est la France poubelle en péril.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Même les cygnes font l’autruche pour ne pas voir ça.

Michelbach 2

img_6764

Pas satisfait de Michelbach 1, je reprends mes pinceaux.

Et je peins Michelbach 2.

Ça parait fastoche, pourtant je rame dans le lac.

Je résume.

Après le ciel que je triture dans l’eau avec des bleus et des mauves pour ramener un peu de ton chaud orageux, il faut des gradations sur le lointain.

Plusieurs lointains de reliefs empilés les uns derrière les autres.

Il faut passer des bleus à l’arrière au vert à l’avant sans choquer.

Il faut garder du net pour le devant.

J’ai le village que j’ai du ramasser. Michelbach étendu sur la ligne d’eau, c’est pas beau.

J’ai deux buissons ardents sur l’eau en avant-plan et j’en profite pour ramener de la lumière à gauche

Je tiens à les garder ces buissons car ils me servent au cheminement de l’œil vers le village.

Pour finir j’ai des reflets dans l’eau et un ciel légèrement orageux qu’il faut retrouver aussi dans le lac.

Bref, comme vous le voyez, c’est technique.

Et je manque de pratique.

Trop de vélo, sûrement!

 

Le VTT acrobatique

img_6610
Les jeunes cyclistes enchaînaient des bonds époustouflants avec légéreté et dextérité. (terrain de Michelbach)

Je les voyais s’éclater, les jeunes de Michelbach.

Dès le mini-parcours terminé, ils s’attendaient pour remonter ensemble la pente.

En ordre.

On devinait un précepte méticuleux qui consiste à s’assurer que plus personne n’est attendu.

Et ainsi de suite.

Les jeunes cyclistes enchaînaient des bonds époustouflants avec légéreté et dextérité.

J’avais honte en songeant à ma lourdeur et à ma maladresse qui m’auraient toutes deux, pour sûr, conduites dans un écueil douloureux.

Alors je regardais cette jeunesse passionnée par le VTT…

img_6614
franchir deux marches avec le vélo, je ne sais pas faire autrement qu’à pied

Quand j’ai compris que j’étais seul à ne pas savoir sauter deux marches sur mon VTT, j’ai mesuré le chemin qui me restait à parcourir pour être un pratiquant accompli.

Peut-être un peu tard, vu que j’ai commencé le VTT à 60 ans.

Faire du BMX à Cernay

L’apéro de MBF

img_6630
Après l’effort, le réconfort

Moutain Bikes Foundation recevait ses amis ce soir à Michelbach sous l’impulsion de Jean-Luc, le représentant de l’association pour l’antenne vosgienne.

L’occasion de faire un parcours autour du village avant les réjouissances.

img_6618
Le tour du lac pour terminer

Voir le parcours de 7km

 

 

 

Michelbach

img_6607

L’eau, le ciel, la terre.

J’arrête là.

Il faut être en forme pour peindre.

C’est comme pour le vélo.

J’imagine que c’est pareil pour les cyclistes-musiciens.

Les cyclistes-jardiniers, les cyclistes-colporteurs, les cyclistes opportuns, les cyclistes-curés, les cyclistes de l’évêché, les cyclistes éméchés, les cyclistes bedonnants et les cyclistes omnipotents…

 

Je ne m’en lasse pas

IMG_6566.jpg
Avantage à l’eau

IMG_6567.jpg
Avantage à l’air

IMG_6568.jpg

Je ne m’en lasse pas.

Je viens tôt quand le soleil est dans mon dos et qu’il n’écrase pas encore le relief.

On pourrait dire que le paysage est complètement factice, vu que les hommes l’ont façonné en construisant devant le village une retenue d’eau qui alimente Mulhouse depuis la Doller.

Parfois c’est gâché.

Mais là, reconnaissons que l’ensemble est harmonieux.

Vous aurez reconnu Michelbach qui jouit d’un privilège de notoriété pas toujours au goût des habitants qui doivent endurer le va-et-vient des automobiles qui se rendent au parking du lac.

Avec mon VTT, je me fais discret.

 

Aspach-Roderen à VTT

P4020003.jpg
Passerelle construite par le CV Guewenheim en 2005. Le guidon passe juste au-dessus

Ce tour là est une variante parmi beaucoup d’autres de tout ce qu’il est possible de faire dans ce secteur de Thann, Michelbach, Roderen, Rammersmatt. Poursuivre la lecture de « Aspach-Roderen à VTT »

Le VTT avec neige

P3180013.jpg

J’ai tenté.

Parfois vu de sa fenêtre le temps semble calme.

Dès que j’ai eu mis le nez dehors, j’ai été saisi par ce froid vif venu du nord.

Sur la piste d’Aspach, j’ai pris conscience que ça n’allait pas être simple. Poursuivre la lecture de « Le VTT avec neige »