Catégorie : Humour

Août en Alsace

Trois août. Après les pluies de juillet, voici venu août.

Une légère amélioration du mauvais temps: pluie et froid avec 14 degrés ce matin.

Du coup on n’a plus qu’à se réfugier au bistrot. Avec son passe-montagne.

Le train Thur-Doller abandonne la vapeur

Le train à pédale au départ de la gare de Cernay Saint-André

En attendant le TGV à pédale, le train Thur-Doller expérimente une nouvelle forme de voyage le vélo-train ou le train-vélo si vous préférez.

Encore une grande conquête de verdissement de la planète!

Je ne voudrais pas paraitre rabat-joie, mais j’entends dire que le voyage en train n’est pas si vertueux en terme de CO2 qu’on veut bien l’entendre.

prière de respecter une distance de sécurité de 50m!

TDF: c’est parti

TDF 2021 AVEC PAPERCLIP TROMBONE et MARQUE PAGE MAGNETIQUE pour le vélo balai

Pente et vitesse

Je veux en avoir le cœur net, mon GPS indique t-il des vitesses fausses?

Quand je monte en sous-bois, j’ai l’impression qu’il indique moins que la vérité. S’il indiquait plus, ma fierté en serait récompensée.

Mais il indique moins et mon estime en prend un coup.

Alors je le surveille du coin de l’œil dès que je sors du bois…

Et hop! 2km/h de gagnés dès que le ciel bleu réapparait. 2km/h ce n’est pas rien lorsqu’on grimpe à 8 ou 10.

Oui, je sais, les jeunes vont se marrer. A cette vitesse là, mieux vaut courir à pied à coté du vélo!

Bref, je ne sais pas comment le GPS se débrouille, mais il corrige évidemment l’absence de signal en sous-bois, puisqu’à la fin il doit donner un compte juste.

Le zinzin Garmin se débrouille comme il veut, il doit restituer une vitesse juste dans la base de temps

Calcul:

Sachant que le col Amic fait 11 km en partant (à jeun) de la cave viticole et que le cycliste moyen met 55 minutes pour l’atteindre,

1/à quelle vitesse roule t-il?

2/ sachant que le col est à 826 mètres et la cave viticole à 293 mètres, quelle est la dénivelée positive?

3/ quelle est la pente moyenne?

Réponses:

1/ 12 km/h

2/ 533m

3/ 4.84%

Mes performances en grimpée ressemblent un peu à ça. Autant dire que j’ai de quoi admirer le paysage!

Peoplemania

Aguigui Mouna

Moi aussi je sais faire people avec mon vélo. Il suffit pour cela que je me départisse de mon look-cyclo pour descendre au niveau de la rue. Un béret, un vélo crados bardé de décalcomanies avec une cagette sur le porte-bagage et des tendeurs partout, me voila devenu people-cyclo. Effet garanti!

Traverser la rue du collège suffira à vérifier que j’ai le look-coco: il suffira d’écouter les quolibets et d’observer les mains qui s’agitent en signe de reconnaissance. Je suis le prolo-cyclo.

Mais pour la classe politique, il en va tout autrement. On ne se déguise pas aussi facilement en politique-people. Notre cher président vient d’en faire les frais. Serrer les louches tout l’été, c’était son challenge. Aller au-devant de la France d’en bas n’est pas aussi facile que l’on croit.

Se prendre une tarte enfarinée comme notre gentil régional Rottner ou une tarte tout court lorsqu’on s’appelle Macron devrait suffire à rappeler qu’on ne s’improvise prolo du jour au lendemain. Il existe des prérequis. Chirac en avait saisi toutes les exigences. Macron pas encore!

Nos politiques feraient bien de se méfier de cette France chauffée à blanc qui sort péniblement de l’épreuve « gilets jaunes », de l’épisode retraites et du pensum Covid, car des effets rebonds sont toujours possibles.

Grimper dans les tours

le tour du Haut-Rhin à VTT

La nouvelle mode à vélo, c’est de grimper dans les tours.

Vous montez sur votre vélo et vous faites un tour. Le tour du patelin quand c’est le rond du kilomètre, le tour du canton quand c’est le rond du dix kilomètres et le tour du département lorsque le confinement s’aligne sur la limite territoriale.

Dans les grandes occasions, on a droit à cent kilomètres.

L’Etat fait alors preuve de grand cœur avec les cyclistes. Il est notre bon prince. Comme il vous plaira Monseigneur!

En 2020, j’ai organisé le tour du Haut-Rhin à VTT en cinq étapes

revoir ici l’histoire du Tour du Haut-Rhin à VTT

voir les images

Malheureusement nous avons du l’interrompre suite à une chute à Chalampé au cours de la quatrième étape. La fin de ce tour est dans les tuyaux cette année si tout se passe bien

C’est ainsi que le cycliste s’adapte, au gré du vent épidémique. Il va falloir vivre avec. Pour le variant indien qui s’annonce, venu de l’orient, je vais donc m’abriter derrière le massif vosgien. Un tour du département vosgien pourrait convenir.

Comme il faut toujours avoir un tour d’avance avec le virus, j’avais imaginé ce tour des Vosges en juillet 2020

peut-être aurais-je le courage de mettre ce tour des Vosges en action en 2021!…ou alors en 20200

Mon confrère Thierry Crouzet qui habite l’Hérault livre aujourd’hui son témoignage du tour de l’Hérault à VTT effectué en juillet 2020 avec cett belle vidéo…

Vélo à voile

Voilà l’avion rêvé par la maire de Poitiers

La vie Covid qu’on vit

La vie c’est comme le vélo (Cadeau d’anniversaire qui trône dans mon bureau)

C’est terminé. Les binaires peuvent aller se rhabiller. Dans le match anti-covid, il y avait deux camps. Les anti et les pro-vaccins.

Parmi les anti: toute une cohorte de refuznik de la vaccination au nom de je ne sais quel complot d’empoisonnement massif, d’injection de nano-particules prenant le contrôle de notre quant-à-soi et tous les autres doutant de l’efficacité d’un machin sorti d’un prototype encore mal dégrossi.

Parmi les pro-vaccins, ceux qui croient que tout est arrivé et qu’on va enfin pouvoir retourner au bistrot…et se pavaner l’été prochain sur les plages de Copacabana.

La fin du binaire

Le binaire, c’est fastoche: on est pour ou on est contre le vaccin. Pour le Covid, ça se complique et il va falloir arrêter de compter en base deux.

Pour s’en convaincre il faut se rendre sur les réseaux sociaux et constater le magma diffus de vérités et de contre-vérités qui s’entre-choquent dans les deux camps.

D’abord votre vaccin n’empêche pas les gestes-barrières et ni d’être contaminé.

Ensuite rien ne dit qu’il ne faudra pas de rappels comme les bagnoles qui ont un défaut.

Et puis si un nouveau variant sévère se pointe genre brésilien Bolsonaro dans un vol Air France, on est repartis comme en 14 avec la grippe espagnole.

Boris a été obligé de rouvrir ses pubs because on n’arrêtait pas de vider les fûts dans la Tamise et les harengs à la bière ça faisait désordre dans les fish and chips.

Vous l’avez compris, ce qui gène dans le Covid, ce n’est pas les 300 morts quotidiens, c’est qu’on ne peut pas picoler.

Ce genre de mec me rend fou

J’étais au km 2…et par zéro degré, je commençais à être chaud derrière ma burqa

Par chance la RN est au rouge.

Je traverse l’avenue au bonhomme vert en courant. Le bonhomme passe au rouge avant que j’atteigne l’autre coté.

Un type pressé démarre, me klaxonne et me montre du doigt le signal lumineux qui est passé au rouge..

Ça m’a gâché le retour car je me mets à « psychoter » tout le long du chemin. Je me fais un film, je rejoue la scène.

Je bloque la bagnole et je lui dis « si tu descends, je te pète la gueule ». C’est mon coté voyou qui prend le dessus, c’est irrésistible. Peut-être un effet de restant de testostérone? Une fois à la maison, je redeviens civilisé. Ma femme l’a échappé belle.

Vendredi, j’ai manqué deux fois l’accident.

Une fois en traversant le passage piéton, l’automobiliste a été surprise par la célérité du vieux joggeur et de sa parade, coup de frein brutal dans mes pompes et barre à gauche tout le long de la carrosserie. Ouf!

Et une autre fois sur le trottoir, la portière de la Kangoo qui s’ouvre sans crier gare. J’ai frotté la porte tout du long en la retenant de la main.

Le jogging, réflexion faite, est aussi dangereux que le vélo.

Je classe en « humour », mais n’y revenez pas!

Vélo volant

Confiné sur mon île

Je suis parti de nuit pour ne pas être repéré, ni vilipendé par la doxa sanitaire. Sur le rivage, une barque m’attendait. J’ai pris les rames et tout doucement je me suis éloigné du rivage.

Mon vélo installé à l’avant n’en menait pas large. Il redoutait un naufrage où un suicide. Jeter son vélo à la mer, c’est une mort atroce, pour un vélo aussi.

Puis en accostant, le petit jour est venu. J’ai déposé mon sac, mon vélo. Puis j’ai commencé à tracer ma piste.

Vingt mètres de long, c’était mon mini-confinement. Mon virus m’accompagnait. Quand il a vu la mer, il s’est baigné. Puis a disparu.

Cycle épique

Mardi gris pas gras

13km500 à vélo pour une petite course de 5 euros, ça le valait bien.

Je les connais mes amis qui se réfugient devant la télé. Le mardi est gris, alors à quoi bon sortir le vélo?

C’est un argument qu’est pas faux.

J’ai donc biaisé. Je suis allé chez Crocky avec mon vélo de ville. Crocky, c’est un genre de Gifi, une foir’fouille comme une autre.

Il me fallait du Velcro autocollant pour barrer mon sac à dos de bandes fluo. J’ai donc pris la route habillé comme un technicien de surface. En passant devant la déchetterie, les préposés me faisaient un signe amical de la main. Comme si j’étais des leurs. Chez Crocky, la dame a cherché son Velcro…Enfin on l’a trouvé. Puis elle est partie chercher son mètre à l’autre bout de la surface…Lorsqu’elle est revenue, j’étais encore là, stoïque, car en chemin elle était détournée par d’autres acheteurs qui cherchaient des rubans, de la toile vinyle , des boutons à pression et même des rideaux bonne femme colorés. Enfin la mesure! Tiens mes ciseaux ne sont pas là…elle repart…lorsqu’elle est revenue, j’étais encore là. A attendre mon Velcro. Les ciseaux ne coupent pas fort, ils sont rebelles. Donnez-les moi, madame, je vais essayer…à deux, nous y sommes arrivés. 2.50 le mètre de crochets, plus 2.50 le mètre de boucles.

Quand je suis sorti de Crocky, il tombait des hallebardes. Je me suis appliqué à viser la route en baissant la tête…ce qui me permettait de voir, « de visu », par dessus mes lunettes dépourvues d’essuie-glaces.

A la maison, mon pantalon de jogging ressemblait à une serpillère.

Mon jogging du jour en forme de cœur

Je ne voulais par rester sur une mauvaise impression. Ce matin, j’ai découvert dans la presse locale que mon jeune voisin a accompli une performance: il a couru le 10 km en 32 minutes soit aussi vite à pied que moi à vélo pour aller à Crocky! Alors j’ai compris que je devais encore persévérer en course à pied.

DNA 29 septembre

La pluie ayant cessé, j’ai donc chaussé mes pompes de sept lieues. Et je puis parti courir. Au retour j’ai découvert un parcours en forme de cœur et je me suis dit que j’avais cette chance de pouvoir courir un peu. Après 40 minutes de course, je suis arrivé chez moi avec 6 km au compteur.

J’avais mis les boosters pour atteindre le kilomètre en 6 minutes 30.

Vide spatial et temporel

La passerelle est en bois. Si les piles sont généreuses, c’est parce qu’un train y passait il y a un siècle

Ne vous inquiétez pas si je dois intellectualiser des choses simples comme l’ennui.

Ce matin, j’ai démarré la journée en zigzag, c’est à dire sans savoir quoi entreprendre. Entreprendre, c’est facile pour un entrepreneur. Mais pour un oisif comme moi, un retired ou un self-employed comme me désigne Facebook.

Donc ce matin, je sens que je vais rater ma journée. Par temps de canicule, il ne faut pas « se rater » le matin car l’après-midi difficile de « se refaire ».

Je compte mes journées, mes jours, comme si j’avais un calendrier d’activités à assumer. Chez moi, tout est noté, transcrit. C’est pas une vie!

Comme je sais que le grand coté de mon existence est derrière moi, raison de plus pour ne pas louper un jour qui vient.

Celui-là, ce matin, partait en vrille. la vrille étant un zigzag dans l’espace si on veut bien me suivre.

Entre les travaux ménagers, la lecture, la mauvaise herbe, le barbecue à nettoyer, la peinture, les polémiques sur Facebook, je ne sais plus où donner de la tête.

Quand on commence comme ça, on arrive à midi et on a encore rien fait.

A dix heures, je suis vide. Vide comme une batterie déchargée. Finalement ne rien faire, c’est fatiguant aussi. Je ne sais pas répondre à deux questions fondamentales qui reposent sur des adverbes interrogatifs

  • quand?
  • où ?

Faites le test! si vous ne savez pas quoi faire, dites-vous quand? et où ? dans cet ordre.

Si vous sentez l’urgence temporelle de faire quelque chose en répondant à quand? faites le tout de suite. Surtout s’il est déjà dix heures et que le soleil chauffe.

Ensuite où ?

Je n’ai plus beaucoup de temps pour réfléchir…

Le vélo? c’est mort avec deux heures devant moi, je vais faire un aller-retour au lac. Pas envie.

Alors où ? je saute dans la voiture et je file faire un jogging à Sentheim planqué dans la forêt. Je traverse Lauw tout trempé de sueur et je me réfugie à nouveau le long de la Doller à l’ombre.

Six kilomètres suffiront. Je suis dans « mes constantes ».

45 minutes. Mon espace temps a été correctement utilisé. Je suis rasséréné. Au moins jusqu’à demain.

Comment vous dites? je devrais voir un psy?…j’y songe.

Le marché du masque en hausse

Masque pour cycliste
Masque pour sourire

Le port du masque se généralise dans le domaine public. Cet accessoire va t-il devenir un attribut naturel dès lors qu’il semble un des seuls moyens de se protéger en cas de présence rapprochée.

Masque pour marin

Si le masque évite de contaminer l’autre, il n’en demeure pas moins problématique lorsqu’il s’agit de faire du sport ou plus simplement pour manger ou boire.

Masque pour cycliste, la nuit…et pour Gilets jaunes, accessoirement

On oublie la kinesthésie du visage masqué. Ne pas savoir à qui l’on a affaire, ne pas surprendre son sentiment d’un simple regard facial est un handicap pour nos futures relations…surtout amoureuses.

Masque pour patriote

Mon facteur masqué est-il le bon facteur?

Êtes-vous celui ou celle que vous dites? ou que vous prétendez être? on imagine que les quiproquos ne vont pas tarder…sans même évoquer ceux qui vont s’engouffrer dans la brèche du masque pour commettre larcins et agressions et déjouer la reconnaissance faciale qui nous attend en tous lieux…

Masque pour la piscine
Masque pour nudiste
Masque carnassier
Masque sous-vêtement pour sortir le soir…ou pour rester chez soi
Masque pour rouge à lèvres
Masque porte-monnaie
Masque quand on a faim
Masque pour boire. A assortir à la boisson

Freinage exponentiel

Les plaquettes de freins, faut penser à les changer avant le grand raout des cols de l’été

Entre vous et moi, nous avons le choix.

Le choix de la définition mathématique qui s’exprime ainsi…la fonction exponentielle est la fonction notée exp qui est sa propre dérivée et qui prend la valeur 1 en 0. Elle est utilisée pour modéliser des phénomènes dans lesquels une différence constante sur la variable conduit à un rapport constant sur les images.

…et le choix de l’internaute benoit…

Exponentiel: qui augmente de façon rapide et continue dans des proportions grandissantes, au-delà de tout ce qui était attendu.

Je présume que c’est pour ça que mes plaquettes de feins me reviennent à 21 euros, soit beaucoup plus chères que celles de l’année passée. Le Corona est sûrement passé par là, me dis-je. Finalement, je crois que je vais modérer ma vitesse. Pour freiner moins.

Tout ça pour dire que plus vous allez vite, plus vous allez bouffer vos plaquettes de freins rapidement. Ce qui s’exprime aussi de la façon suivante

« moins je vais lentement, plus mon porte-monnaie se vide vite »

Les Français qui n’aiment plus beaucoup aller voter seront donc conviés à dire par referendum s’ils aimeraient rouler moins vite sur autoroute pour moins user les freins dans les bouchons. Succès garanti comme le 80 de notre cher Philippe! Je plaisante, jamais le gouvernement n’oserait se tirer une telle balle dans le pied. Surtout sur celui chargé de stimuler nos ardeurs démocratiques.

Ah ben non alors, on en veut pour nos sous. Il est clair que la mesure passe mal avant même d’avoir été discutée depuis qu’un Comité Théodule de citoyens désignés au hasard (mon œil!) s’est penché sur la façon d’emmerder le monde.

Ralentir les bagnoles sur autoroute! Voila une idée qu’elle est bonne aurait dit Coluche.

Et les DNA ce matin de s’insurger: Autoroutes à 110 km/h : ça freine déjà des deux pieds !

Avec une mesure comme celle-là, il y a de quoi renverser trois gouvernements. Au moins!

Remarquez, moi je m’en fous, je prends rarement l’autoroute avec mon vélo. Sauf quand il voyage sur la boule d’attelage!

Pavlovien

Miam-miam disait Pavlov

Réflexe conditionnel ou pas, si l’on part faire du sport avec l’idée qu’une bonne nouvelle nous attend au retour, alors on est plus motivé. Par exemple, un dessert à midi qui m’attend constitué de fraises au sucre.

Théorème invérifiable par moi-même. Mais j’en ai fait l’expérience et ça a marché puisque j’ai couru plus vite.

On pourrait tout aussi bien me lâcher un molosse aux fesses tout affamé et je courrais aussi plus vite.

Donc mon théorème marche aussi.

3 mois de jogging, diagramme vitesse/cardio j’arrive à stabiliser mon cardio au-dessous de 130 et ma vitesse est passée au-dessous de 7 minutes le km

Dans le premier cas, je m’appuie sur un besoin physiologique et dans l’autre un besoin de sécurité.

A chacun sa stimulation. Je ne sais pas ce qu’en pensent les coachs ni quels besoins ils stimulent pour faire aller plus vite leurs poulains.

Je n’ai pas encore essayé la piquouse dans le derrière

Une chose est sûre, c’est que je me marre bien avec ma prose à dix sous.

Vive le onze de France!

Leimbach

Je vous livre en exclusivité une belle image qui nous attend le onze mai.

Je viens de passer sur les hauteurs de la ville et la nature a tout prévu pour nous accueillir avec des chants d’oiseaux. Jolies prairies, maisons fleuries, le tout dans un océan de verdure.

Y’a plus qu’à attendre…

Comment sortir discrètement?

Si vous sortez à VTT pendant le confinement, éviter de vous faire repérer avec un gilet jaune!

Tout prisonnier est animé d’un sentiment de liberté. S’il ne l’est pas, c’est qu’il a perdu toute dignité.

Imaginons donc une fiction.

Ainsi on ne viendrait pas reprocher à un fuyard d’échapper à la justice des hommes ou à la justice divine dès lors qu’il cherche la liberté.

Dans la période de confinement généralisé que nous vivons, il est donc logique que nous cherchions à en sortir. Sauf ceux qui sont intimement persuadés que cet enfermement est nécessaire à notre bien, à notre salut.

Que ceux-là ne bougent surtout pas de chez eux!

Ils sont dans l’incapacité de comprendre que ce confinement est un artifice monté de toute pièce par le pouvoir en place pour masquer son incompétence et son impréparation depuis le début. En Allemagne et en Suisse, le vélo loisir-balade est autorisé.

La thèse du pouvoir est la suivante: confinons pour que ceux qui ne respectent pas les confinement deviennent les boucs-émissaires de l’épidémie. C’est la thèse du préfet Lallement qu’aucune loi ne vérifie.

« Ceux qui sont aujourd’hui hospitalisés, ceux qu’on trouve dans les réanimations, ce sont ceux qui, au début du confinement, ne l’ont pas respecté »

Comment sortir discrètement du confinement?

Evitez de faire le kéké avec votre VTT sur les chaumes des Hautes-Vosges, un hélico pourrait vous repérer

La solution voiture+marche à pied

  • je prends ma bagnole et je fonce jusqu’au bout de la ville, je la gare discrètement avec les autres voitures du quartier…puis je pars à pied dans les sentiers balisés du Club Vosgien. Qui allez-vous rencontrer? personne! ou d’autres fraudeurs comme vous qui n’auront aucun intérêt à vous dénoncer. Au premier refuge, sortir l’apéro, les cacahouètes, puis les saucisses-merguez et faire la sieste jusqu’au soir.

La solution VTT

Une fois dans les rochers, surveillez les alentours
Pour quitter la ville, ayez un alibi: prendre une attestation « achat de première nécessité » et achetez votre sandwich au dernier boulanger trouvé

je prends le VTT et je fonce à travers champs. Impossible de me rattraper, je connais tous les coins et recoins de mon itinéraire! J’ai le sac à dos et le casse-croûte. Prendre tous les bois et les tranches isolées pour mieux se camoufler.

pour le casse-croûte, préférer un chalet-refuge bien paumé où vous ne risquez pas d’être importuné

Pour les pros de la rando inter-frontalière: finalement vous allez arriver à un tunnel. Vous le franchissez, vous êtes en Allemagne. La vie est belle, le vélo autorisé.

La liberté est au bout du tunnel
Une fois la frontière traversée, filez vers la Forêt Noire

Une fois dans le vignoble, profitez de la vie!

Comment fuir le coronavirus?

Comment transformer votre vieux vélo en Maserati. Attention, c’est du lourd!

Faut bien rire. Un peu.

Un havre de paix

J’ai trouvé un mini-parcours où faire du VTT sans risquer de contaminer quiconque, le rocher de Roquerols au centre de l’étang de Thau. Le dois l’avouer, la piste bétonnée n’est pas très longue, il faut donc la parcourir plusieurs fois dans chaque sens.

Cyclistes irréductibles

De nouveaux lanceurs LBD à destination des cyclistes ne respectant pas le confinement

Le coronavélo est-il à craindre?

Dessin de Carelman

Ce matin, surprise dans mon garage, mon vélo fait la gueule.

Je soupçonne un coronavélo, un virus inédit qui risque de se propager. Je vais appeler docteur vélo pour lui soumettre le cas…

La retraite du vélo

Une commission se penche sur nos critères de pénibilité

Un jour, il devra se retirer. De la circulation.

Avec ou sans bonus? je ne sais pas. Certains n’y ont pas droit, ils accompagnent le maître jusqu’à sa mort. Ce sont des vélos-forçats, des esclaves des bordures, du nid de poule et de la bouse de vaches dans les rayons. Des compagnons d’ivresse, porteur de Kro les jours de détresse, ils s’annoncent zigzaguant au carrefour dans un grincement de castrat. Sans- papiers, sans plaques, ce sont des sans-droits à perpétuité.

D’autres finissent attachés au candélabre…jusqu’à ce que mort s’ensuive, dépouillés de tous leurs attributs, selle, sonnette, roues. Ils finissent d’un grand coup de latte pour obtenir l’expiration finale. La délivrance.

La question du recyclage de nos vieux vélos est entière. Certaines associations humanitaires et cyclopédiques songent à les récupérer et à leur redonner une seconde vie après un bain de jouvence.

Un bain de jouvence? oui, moi aussi j’en veux bien un. Un bain de boue de Balaruc me conviendrait, avec un coup de jet d’eau propre ensuite.

La question reste donc entière. Les corps d’Etat ont pris le vélo par les cornes, ils vont lui faire avouer ce qu’il en pense. Porter de lourdes charges justifie t-il un départ anticipé? une régime spécial non avoué? fera t-il le bonheur d’une gazelle légère aux charmes évanescents?

Soyons sérieux! Mon VTT revendique le droit de partir le premier. Il en a marre. Serge, mon vélociste, me l’a dit, ton vélo ne vaut plus un clou, il faut en acheter un neuf et mettre le tien au placard. J’ai compris que pour en changer, il fallait y mettre les pouces. Au moins 27.5! Mon routier a fait le gros dos, il craint d’en subir les conséquences. En carbone inusable, il songe parfois à se suicider tellement je l’insupporte avec mes facéties, mes arrêts intempestifs, la crasse et le cambouis qui l’ankylosent pendant des semaines.

Pour l’heure il ne cotise que depuis dix ans. Sa nouvelle retraite à points lui donne encore peu d’espoir de voir le bout du tunnel. Même s’il le trouve déjà long. Alors il songe à se suicider. S’envoyer en l’air dans une ligne à haute tension et provoquer un formidable feu d’artifice en souvenir.

Le piéton, un drôle d’animal

Les Beatles, des Animals?

Tout conducteur est «tenu de céder le passage, au besoin en s’arrêtant, au piéton s’engageant régulièrement dans la traversée d’une chaussée ou manifestant clairement l’intention de le faire » (article R. 411–15 du code de la route).

Un article dans le journal du jour me fait réagir. Il s’intitule Traversée des piétons au feu rouge : un comportement animal ?

Figurez-vous que deux chercheurs ( Les éthologues strasbourgeois Cédric Sueur et Marie Pelé ) ont démontré que plus le feu rouge piéton est long, plus il est transgressé. Remarquez que j’aurais très bien pu, vous comme moi, faire le même constat.

Plus étonnant, ces chercheurs ont observé que le premier piéton transgressif entraîne derrière lui tous les indécis, ceux qui hésitent…et ceux qui lisent Facebook en traversant mus par un mimétisme de groupe comme les moutons de Panurge. Amusant, les chercheurs nous comparent à des singes. Paraitrait qu’eux aussi, les singes, traversent aux feux sans regarder si le singe lumineux est au rouge!

Finalement il ne reste sur le bord du trottoir que les stoïciens qui résistent à cet implacable mal qu’est le feu rouge piéton qui entame notre droit d’aller et venir quand bon nous semble dans la cité.

Les Allemands sont orfèvres en respect du code de la route. Il attendent autant de temps qu’il faudra. Ce qui n’est pas le cas en France.

J’ai une théorie toute personnelle qu’il ne faut surtout pas divulguer. Pour moi, les feux piétons ne sont là que pour satisfaire la gent automobile qui supporte très mal que des intrus sur un trottoir aient l’idée saugrenue de traverser sur l’autre trottoir en face. Alors oui, je suis pour une mesure radicale, la suppression des carrefours à feux rien que pour ralentir encore un peu plus le trafic routier en ville et foutre un grand bazar aux carrefours.

Remarquez qu’avec mon vélo, nul besoin de feu tricolore, lorsque je traverse une bande piétonne, tout va très bien, je passe derrière la personne qui traverse et je n’ai jamais projeté un piéton sur mon guidon.

Arrêtons de plaisanter. Nos doctes concepteurs de carrefours à feux n’ont nullement l’intention de supprimer les feux. Au contraire ils veulent davantage intimider le « traverseur » frauduleux avec des « yeux » qui lui indiquent le risque pris. Vous voyez où l’on va arriver: transformez les feux en radar « piétons » et y ajouter une reconnaissance faciale pour vous envoyer une prune automatiquement au domicile fixe. Il ne resterait plus qu’à devenir SDF.

Bien qu’il existe très peu de sources historiques sur les signaux routiers, il semblerait que ce soit à Londres, au coin de Bridge Street et de Palace Yard, le 10décembre1868, qu’un feu de signalisation pour les trains, mis au point par l’ingénieur spécialiste de la signalisation ferroviaire J. P. Knight(en), ait été utilisé pour la première fois, sous la forme d’une lanterne à gaz pivotante aux couleurs complémentaires rouge et verte nécessitant la présence d’un agent de police pour le manœuvrer (ce dernier sera grièvement blessé le 2janvier1869)1. (Wiki)

225 watts

Hôpital Mulhouse, les urgences toujours en grève. J’ai hésité à venir avec mon vélo, je n’aurais pas su où le remiser. Donc j’ai pris l’hélico qui passait au-dessus de chez moi

Soulagé. Test d’effort réussi. « Excellente performance » a écrit le cardiologue….et il a ajouté  » récupération rapide ».

Quand j’ai parlé de mon cardio à 166 dans certaines côtes vosgiennes, j’ai vu qu’il tiquait un peu. « par rapport à 220 moins l’âge, c’est un peu haut… »

âge? taille? poids?… je me suis souvenu du sketch des Deschiens…

J’ai enfourché la bécane et run!…cette année la selle est à réglage électrique, je déhanchais un peu, alors on a baissé le tube depuis le pupitre. On n’arrête pas le progrès.

Au bout du 7eme palier, j’ai déclaré forfait. J’avais plus envie.

Bilan: 225 watts (watt, unité de puissance, nom commun peut s’écrire aussi W du nom de James Watt) Bref, j’atteins presque la puissance d’un vélo électrique… pendant 30 secondes!

Et le pouls? 157

Et la tension? 220 volts? non, 228/99

Et les tr/mn? 80

Brexit with bicycle

Boris est un dur à cuire (Pure People)

en relation

Et les vélos?

On pourrait disserter à l’infini sur cet éloge de la lenteur.

Franchouillard le vélo?

On pourrait dire aujourd’hui ringard. Cette image du vélo nous colle à la peau, à nous les cyclistes à sacoches, les cyclistes à remorque, les cyclistes boudinés dans leur cuissard à élasthanne au bord de la rupture.

Jean Carmet et Michel Audiard l’avaient tout de suite vu: ringardiser le coureur cycliste ferait marrer la France.

Cinquante ans après on ne se marre plus, on rame. On rame pour faire revenir le vélo au rang qu’il mérite dans les mobilités urbaines.

Carmet et Audiard, vous nous avez joué un sale tour.

La République exemplaire

le successeur du char Leclerc?

Le 14 juillet approche. Le président Macron échaudé par les fastes de son ministre de l’écologie de Rugy du temps où il était président de l’assemblée a décidé de frapper un grand coup lors des festivités de la fête nationale.

Le GIGN est aussi appelé à défiler le 14 juillet et risque de griller la vedette au Tour de France. Son équipe cycliste parfaitement camouflée au sein du peloton sera à même de déjouer toutes les tentatives terroristes

Dimanche à la place des chars Leclerc, mon petit doigt me dit qu’on peut s’attendre à voir défiler des pelotons cyclistes moins gourmands en énergie et tout à fait adaptés à la rigueur budgétaire imposée aux armées.