Catégorie : Humour

La French Tech du vélo

C’est parait-il le vélo de demain exposé à Las Vegas

Figurez-vous, cycliste dernier de cordée, que des gens surdoués pensent notre vélo de demain. Pas le vélo de compét, non! le vélo des courses à l’Aldi.

Alors le voici, je vous le présente. Les connaisseurs de la chose vont se marrer, en douce. Je parierais que ce machin là avec sa grosse poutre en forme de pyramide renferme une batterie au lithium. Mais je me trompe peut-être.

Évidemment, ni sacoches, ni porte-bagage, ça ferait trop people.

Si c’est tout juste pour se promener le long du canal le samedi et frimer un peu, alors pourquoi pas!

Publicités

Signe extérieur de richesse

Faut pas croire! Chez les cyclistes, il y a des signes qui trompent. Prenez moi, par exemple. Avec mon vélo pourri acheté 30 euros à la foire aux puces de Sausheim en 2007, on pourrait croire que je suis pauvre. Perdu! en réalité, pour les finances publiques, je suis riche, riche de l’intérieur, j’ai du pognon plein les fouilles et de l’or au bout des doigts. Bref, à présent je vais pouvoir faire mon kéké dans le hall d’accueil de ma mairie. Je serai un peu proprio des murs et de la moquette, un citoyen de luxe promu par Macron 1er pour renflouer le manque à gagner de l’ISF. Je serai en effet un des vingt pour cent de privilégiés qui s’entêtent à payer la taxe d’habitation. En signe de reconnaissance, quand je vais utiliser les jardins publics, le maire s’est engagé à m’affecter un personnel détaché, chargé de nettoyer les bancs, ramasser les clopes et les emballages de friandises, les boites de coke en alu. Tout ça rien que pour moi. J’aurais même droit à un agent de police dédié, pour évacuer tous les mauvais payeurs qui viendront faire pisser leur chien dans le gazon.

Hopla Geiss

Je ne vais pas me défiler.

J’assume ce qui peut paraître une caricature de notre chère Alsace…d’autant que cette vidéo commence à dater.

Si je dis notre chère Alsace bien que n’étant pas « de souche », j’en accepte néanmoins sa culture et ses traditions. C’est aussi ça l’intégration.

Hopla! amusons-nous à mesurer notre alsacitude…sans rien nous interdire

Le référendum de Vélomaxou

img0n1447.jpg

Français, Françaises, Belges, Belges.

On accepte les Belges aussi vu qu’ils n’ont plus de gouvernement.

Je propose le premier référendum d’initiative citoyenne.

Ne perdons pas de temps.

Battons le fer tant qu’il est encore chaud.

Chouette, un référendum!

C’est le moment pour les vélos de prendre le pouvoir.

Objet du référendum:

Tous les déplacements de moins de cinq kilomètres se feront non plus en bagnoles mais à pied ou à vélo. Les trottinettes seront admises aussi.

Ce sera donc la première résolution des gilets jaunes à vélo.

Portons donc aux voix cette proposition.

Elle a toute les qualités

  • économe en énergie
  • contribue à réduire l’empreinte carbone
  • bonne pour la santé

 

Pneus hiver remboursés

p1050384
Les Pères Noël vont bosser au centre de tri bien équipés

Préparons Noël dans la joie!

Parmi les mesures « Philippe », une surprise de taille, les pneus hiver seront remboursés pour les cyclistes qui choisiront de rouler dans la neige pour aller bosser.

Pas sûr qu’on ait de la neige!

On peut lire l’article ici

 

Vélomaxou, la star du gilet

img_6369

En 2014, Adriana nous écrivait:

Chère Madame, Cher Monsieur,

Nous devons tous posséder un gilet de sécurité comme celui que nous vous offrons.

C’est obligatoire en voiture, indispensable pour les cyclistes…

La Croix-Rouge se signale à moi en m’offrant un gilet jaune dans l’espoir de recevoir en échange un don de 10, 22, 45 euros, ou plus si affinités.

De son coté, l’Abbé Pierre me dit « Toi qui souffres, qui que tu sois, entre, dors, mange, reprends espoir. »…et me propose pour porter secours aux plus démunis de faire un don de 20, 30, 40 euros ou plus…si affinités.

Mais, Coluche du fond de son tombeau ou depuis l’au-delà me glisse à l’oreille « j’ai une petite idée, comme ça (…) si y’a des gens qui sont intéressés pour sponsoriser une cantine gratuite (…) qui aurait comme ambition, au départ, de distribuer deux ou trois mille couverts par jour »…il ajoute que 30, 90, 180 euros ou plus si… lui ferait du bien pour mener son entreprise caritative.

Les jours gris, je circule en jaune comme Adriana m’y a invité

A mon corps défendant, je suis devenu une star depuis quelques jours seulement.

Une star du gilet jaune circulant à vélo.

Je dois reconnaître que je porte bien le jaune.

J’ai droit à d’amicaux coups de klaxons lorsqu’on me croise et même à des automobilistes prévenants au moment du dépassement.

L’autobus scolaire dans la grande rue de Reiningue à Wittelsheim roulait doucement à mes cotés comme pour m’accompagner vers je ne sais quelle caméra de BFM-TV.

La société du spectacle était en marche.

Les enfants aux fenêtres du bus battaient des mains comme pour me féliciter.

La baisse du pouvoir d’achat, les taxes sur l’essence, la hausse de la CSG, …rien ne pouvait plus m’atteindre, j’étais devenu malgré moi une star incontournable des gilets jaunes.

Au giratoire du monument aux morts, nul comité d’accueil, pas la moindre fanfare,…

En douce, je me suis faufilé le long de la Thur, faute de vivats.

Un tracteur agricole traversait la rivière boueuse.

Mon étoile s’est éteinte instantanément couverte de limons argileux.