Étiquette : Cernay

Hirnelestein Cernay à pied

Peterbilt avec une cabine couchette de 110 pouces (2,80 mètres), et une cabine de jour. Puissance 350 CV. Pendant les vacances peut servir de camping-car

On ne peut pas le rater. Il est à l’entrée du chemin du Zuhren à Vieux-Thann. Ce camion hors norme vient d’Amérique. Le chauffeur en est-il content? on l’espère pour lui.

Je grimpe à pied et je me trompe en prenant à droite je file tout droit sur la cote 425. C’est idiot. Je grimpe dans un sentier pourri non balisé et j’arrive enfin sur le circulaire qui mène à Iffis.

L’oratoire est occupé par un couple qui tente de se repérer sur une carte. Je pars cette fois sur Hirnelestein. Peu avant d’arriver, un bruit de machine à laver sur ma droite…

C’est l’agrainoir à sanglier qui se met en marche. Je vais sur la placette…le maïs se répand tout autour de la machine pendue en l’air.

A 20 mètres de là, le mirador.

Imparable!

J’arrive au mégalithe d’Hirnelestein. Le hibou m’accueille.

Cernay devant nous depuis le promontoire

Je redescends par croix bleue, tout simplement

7 km fastoche si on ne se trompe pas.

Cernay répond à Vélomaxou

Deux camionnettes stationnées en plein milieu de la Voie Verte à Cernay m’avait fait réagir le 6 février.

L’entreprise trouvait normal d’obstruer la voie sans aménager un passage pour les usagers.

J’ai donc écrit à la mairie de Cernay qui me répond ce matin.

Une petite sensibilisation a été donnée.

Encore Cernay!

Je n’ai rien contre Cernay contrairement ce qu’on pourrait croire. C’est une jolie petite ville florissante le long des bords de la Thur.

En revanche Cernay ignore le fait cycliste. Or les cyclistes ont des droits comme tout usager et notamment celui de jouir des ouvrages qui leurs sont dédiés comme la Voie Verte qui traverse la localité.

La Voie Verte n’est pas spécialement réservée aux cyclistes, elle l’est aussi aux piétons, aux rollers et même parfois aux cavaliers. Mais pas aux voitures.

Or il se trouve qu’aujourd’hui deux camionnettes affectées à des travaux sur le terrain de jeux communal barraient entièrement le passage. Aucun panneau de chantier, aucun arrêté de travaux affiché, bref à Cernay on fait comme on veut.

Que dit la loi?
Article R417-10
Modifié par DÉCRET n°2015-808 du 2 juillet 2015 – art. 11

I.-Tout véhicule à l’arrêt ou en stationnement doit être placé de manière à gêner le moins possible la circulation.
………..
10° Sur une voie publique spécialement désignée par arrêté de l’autorité investie du pouvoir de police municipale.
………..
IV.-Tout arrêt ou stationnement gênant prévu par le présent article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la deuxième classe.
V.-Lorsque le conducteur ou le propriétaire du véhicule est absent ou refuse, malgré l’injonction des agents, de faire cesser le stationnement gênant, l’immobilisation et la mise en fourrière peuvent être prescrites dans les conditions prévues aux articles L. 325-1 à L. 325-3.

Je m’arrête…et je commence à expliquer aux employés qu’ils gênent le passage.

C’est la commune qui nous a dit de rester sur la voie verte (sous-entendu, comme le sol est meuble autour, ne pas faire d’ornières sur le terrain de jeux)

Mais je fais observer que les voitures sont en infraction et que la voie verte ne relève pas de la municipalité mais du conseil départemental…à quoi les braves employés me répondent « nous, on travaille monsieur » (deuxième sous-entendu, moi je m’amuse sur mon vélo et je n’ai qu’à me taire) et perfides, les employés d’ajouter « si vous continuez (!), on va mettre une banderole et couper la piste cyclable »

Et moi, je vais écrire au maire de Cernay pour lui dire tout le bien que je pense de cet état de fait.

Les temps courts

A l’entrée du chemin du Langholtz, j’entame le retour de la balade. Nulle âme en vue.

Nous entrons dans les temps courts. Ceux qui ne permettent pas de s’attarder en chemin avant la nuit tombée.

Alors je rôde autour de chez moi. C’est tout l’intérêt du VTT, pouvoir rôder. Errer. Les champs sont encore occupés. Il faut couper les maïs, extraire les betteraves. Et dans les bois, les engins s’affairent à sortir les grumes.

Les étangs des sablières sont au plus bas. Les oiseaux se réfugient sur les ilots.

Pas un souffle ne vient onduler la gravière.

https://www.openrunner.com/r/10711267

Emmaüs, la caverne d’Ali-Baba

Une vraie aquarelle abandonnée chez Emmaüs. De vraies affaires à faire.

Emmaüs à Cernay est un grand bazar où l’on trouve tout. Pour peu que l’on cherche. Cette entreprise (c’en est une) construite sur les préceptes de l’abbé Pierre pour venir au secours des démunis est une réussite.

Le principe est simple, vous donnez, ils revendent à bas prix.

Emmaüs, c’est le second marché de la consommation, un concurrent sérieux aux foires au puces et aux déchetteries.

Le magasin vaisselle
La bibli
Une paire de pompes par chères
Le rayon vélo est un peu maigre
De quoi y voir clair
L’abbé Pierre en cire n’est pas à vendre
Et pourquoi pas du vélo?

Cernay, bonnet d’âne

Cernay est anti-vélos. Je le suppute. Je ne sais pas de quand datent ces panneaux mais force est d’admettre que le fonctionnaire qui a imaginé ça va à l’encontre de l’air du temps.

Obliger les cyclistes sur une Voie Verte à mettre pieds à terre est une hérésie. Personne évidemment parmi les cyclistes ne respectera cette obligation.

Alors pourquoi nous l’imposer?

Je vais vous le dire.

Tout simplement pour atténuer la responsabilité de l’automobiliste qui renversera un vélo.

Encore une fois nous assistons à une réglementation qui privilégie la voiture au détriment du cycliste. Le bon sens voudrait qu’on protège cette traversée pour les piétons ET pour les cyclistes. Or c’est justement l’inverse qu’on fait.

Pour la petite histoire, souvenons-nous que le pont Gustave Eiffel a entrainé l’interruption de la voie cyclable lors de sa construction.

En 2006, on a clairement sacrifié la Voie Verte.

Au nom de l’Europe, massacrons la forêt!

Au nom de l’Europe, une desserte forestière intercommunale Thann/Cernay/Uffholtz est en construction.

Objectifs affichés:

  • optimiser la valorisation de la ressource bois dans le cadre d’une gestion durable de la forêt
  • améliorer la compétitivité des entreprises forestières
  • valoriser et développer des pratiques sylvicoles respectueuses de l’environnement et soutenir une exploitation raisonnée de la forêt

Ne nous laissons pas intimider par ce vocabulaire alambiqué à la sauce technocratique.

Petit lexique de compréhension du texte:

  • optimiser la ressource bois dans le cadre de la gestion durable, ça veut dire plantons à tout va des essences qui rapportent un max de fric et qui repoussent vite
  • améliorer la compétitivité des entreprises forestières, ça veut dire mécanisons à outrance avec des gros engins qui écrasent tout, faune et flore et qui suppriment des emplois
  • valoriser et développer des pratiques sylvicoles respectueuses de l’environnement et soutenir une exploitation raisonnée de la forêt, je sèche… les pratiques sylvicoles, c’est quoi? des méthodes de voyous?…et une exploitation raisonnée? c’est tracer des boulevards au bulldozer?

Traduction en images

Vieux-Thann: l’Etoile brille

Etoile 78 de Vieux-Thann

Ce matin à 10 heures, photo-souvenir avec mon nouveau club à Vieux-Thann, l’Etoile 78. L’Etoile 78 est pleine de projets, notamment à VTT…

J’étais tout seul avec mon VTT alors après je suis parti faire un tour.

Après la photo avec l’Etoile 78, j’ai grimpé sur les hauteurs de Vieux-Thann

J’ai commencé par faire des méandres en escaladant le Rangen. Je croisais par trois fois le même vététiste qui faisait le parcours en sens inverse. Puis sur les hauteurs de Vieux-Thann, on a pris ensemble le chemin vers Steinbach et on a poursuivi jusqu’à Wattwiller. Il était content le monsieur en vacances à Cernay, il découvrait le paysage avec moi avant de rentrer en région parisienne.

Pendant un temps je me suis demandé si la pluie n’allait pas encore faire des siennes…

A Cernay, on s’est quittés.Ma promenade de santé était terminée.

Parcours GPS

https://www.openrunner.com/r/9950092

Balade ordinaire

Les chemins sont détrempés, il faut choisir les sols damés

Après une accalmie de pluie, j’ai pris la poudre d’escampette. Et j’ai fait parler la poudre modestement.

le parcours du jour

L’employé me confirme qu’il ne reste plus que dix centimètres avant que le niveau du barrage n’atteigne son trop-plein.

le trop-plein va entrer en action

Puis je file le long de la Doller qui est bien agitée.

Je contourne Schweighouse par son parcours de santé et je me réfugie dans le sentier de la…poudrière. Vous voyez il y a une histoire de poudre aujourd’hui!

Inévitable traversée de la N66. A 16h20, c’est aussi le trop-plein de voitures, il ne faut pas rater sa traversée.

Un blockhaus que je ne connaissais pas au km 18.8. Un étroit goulet pour pénétrer, je renonce pour aujourd’hui

L’autre point noir, c’est la traversée de la zone commerciale Leclerc…

J’ai mes trente bornes, c’est assez pour moi.

https://www.openrunner.com/r/9634154

C’est l’été

Ne pas se laisser gagner par la morosité. Quand je n’ai pas envie de vélo, je stresse car au fond de moi-même, je crains de sombrer dans la paresse. La paresse physique. Il me faut donc un joker. Mon joker c’est le VTT. Je me dis si la motivation ne vient pas, tu rentreras au plus court. Finalement j’ai fait trente bornes comme un jour normal.

J’ai commencé par un escalier inconnu, celui qui mène au-dessus de Vieux-Thann. J’ai donc porté le vélo et ça m’a mis en température.

Je commence par les escaliers
Sympa le chemin au-dessus de Vieux-Thann avec les ombres portées
Je pars à Cernay en longeant la Thur jusqu’aux haras
Une chaleur incroyable en ce 16 février

Après: la routine.

Direction Schweighouse
parcours de santé de Schweighouse

J’ai fini par m’inviter chez les Gilets Jaunes à Burnhaupt. J’ai pris un siège, j’ai regardé les voitures passer. Puis j’ai repris la route.

Je me suis installé et j’ai taillé bavette avec les gilets jaunes. Puis j’ai repris la route.
J’ai grimpé dans la forêt et débouché à Aspach-le-Haut
Mon parcours du jour

https://www.openrunner.com/r/9582819

Glacial

Michelbach

Pas de neige. Elle s’est limitée à la Lorraine et à la Champagne. Je prends donc le chemin confiant avec très peu de glace. L’étang de Michelbach est encore gelé et la surface blanchie est belle à voir.

Je croise une manif de randonneurs. Certains ont des bâtons mais aucun gilet jaune!
ça fait plaisir à voir, le réservoir est rempli
A la poudrière de Cernay, les travaux forestiers
Les étangs de Cernay sont aussi gelés
Cigognes sédentaires

Trace GPS

Joindre l’utile à l’agréable

Au coin d’Emmaus, je quitte le macadam pour rentrer chez moi à travers champ au pied de la montagne

Un original ce Maxou. Il prend son vélo pour faire une course à cinq kilomètres de chez lui et alors qu’il fait moins deux.

Bon d’accord!

J’ai la flemme de mettre en route le diesel. Ma conscience au fond de moi me l’interdit.

J’ai posé des jalons, j’avance par étapes en évitant les chausse-trappes.

Un passage à niveau pour moi tout seul. Elle est pas belle la vie?

Une grande quatre voies mais pas d’itinéraire vélo, bien sûr.

Une ruse de sioux pour rejoindre le tarmac de la ZI de Vieux-Thann, longer la voie et les broussailles et contourner l’usine Nord Réducteurs. Même ça nos édiles ne savent pas le faire.

Alors je zigue et je zague entre les grillages d’usines et les labours.

Toujours penser à faire des moulinets en abordant les ronds-points pour épouvanter la gent bagnolesque.

Au Leclerc, le casque à la main et les grolles à crampons, ça impressionne dans les rayons.

Puis je repars mon achat accompli.

Visite d’ouvrages

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
A la Croisière de Cernay, je ne m’attarde pas car un grain menaçant approche

Ce matin, je profite d’une accalmie du temps pour sortir.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je rends visite aux gilets jaunes.

A la Croisière de Cernay, leur campement de fortune s’est doté de confort.

Des abris ont été construits à l’aide de bâches et de palettes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Quelques stères de bois pour tenir si le froid s’installe. Au tableau d’affichage, les consignes à observer quand on change d’équipe.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je pars à Burnhaupt.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
En chemin encore une décharge sauvage. Cette fois c’est l’œuvre d’un chauffagiste qui s’est débarrassé d’une vieille chaudière murale et de ses tuyaux.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Matthias a déménagé avec sa voiture. Il est à présent au bout de la rue de la Libération à Aspach-le-Bas. Son radiateur livré n’est pas le bon et son moteur ne démarre plus. Il a faim.

 

Matthias voudrait du pain, du fromage, du poisson en boites, des chips, de la salade et du chocolat. Je me propose de l’aider en le ravitaillant, si quelqu’un veut se joindre à moi, me faire signe.

 

Il me demande de joindre l’association Robin des Toits.

On peut lire l’histoire de Matthias Moser ici.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Quand j’arrive à Pont d’Aspach, c’est l’heure de « libérer » les caboteurs des pays de l’est parqués au centre du giratoire. Ces types sont exploités par leurs patrons (ils travaillent en France avec les conditions de leurs pays) et faussent la concurrence. C’est un des mauvais coté de l’Europe.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
A Aspach, du bois pour l’hiver et deux immenses remorques pour s’abriter .

La télévision a été installée dans l’une des remorques.

Les équipes se relaient jour et nuit.

Tout va dépendre de la façon dont le pouvoir va s’exprimer, me dit-on…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La Doller a repris de la vigueur avec les dernières précipitations

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La grande passerelle recouverte de planches est très glissante, je longe à pied en me tenant à la main courante

 

 

Le pouvoir dans le doute

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Deux cents environ à Pont d’Aspach

Macron serait dans le doute car le mouvement ne faiblit pas contrairement à ce qu’annoncent les médias.

Ce soir les chroniqueurs se désolent de l’incompétence de l’État.

Du coté des gilets jaunes, le feu vert est donné pour poursuivre le mouvement car la détermination est forte.

Il est vrai que l’agrégation des rancœurs est un ferment puissant.

Les milieux économiques doivent prendre peur à quelque semaines des fêtes de fin d’année..

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Une centaine  la Croisière de Cernay

Après ce parcours qui devient désormais mon pèlerinage, je poursuis ma route.

Au loin, les Alpes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sur mon retour, deux jeunes qui peaufinent leur parcours de bosses.

Bravo les gars!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Les gilets jaunes manifestent

 

Ambiance bon enfant ce matin 17 novembre au rond-point de Cernay face à Leclerc.

Un cycliste sympathisant s’est joint à la manifestation.

Si les automobilistes étaient patients et compréhensifs dans leur ensemble, l’un d’eux a quand même voulu marquer son mécontentement en klaxonnant.

Peine perdue, aussitôt un groupe s’est formé devant son véhicule pour le bloquer.

Finalement l’automobiliste a changé d’itinéraire et s’est éclipsé en faisant un doigt d’honneur aux gilets jaunes.

Mon avis:

Je n’ai pas de complaisance particulière à l’égard du mouvement gilets jaunes. Ce sont des gens comme vous et moi qui manifestent. Ils illustrent notre temps. Mais j’observe qu’ils n’ont dans leur démarche qu’une vision consumériste de la société dans laquelle ils vivent. Quand tout tourne autour de la bagnole, fatalement on en dépend fortement. Pour aller au travail, pour aller faire ses courses, pour mener les enfants à l’école, à la danse, aux sports…et pour aller en vacances s’il reste de l’argent. Ce qui est regrettable c’est de voir que l’affadissement du monde politique a définitivement tué notre conscience politique des choses. La seule solution est donc de refonder, de rebâtir notre contrat social autour d’un autre modèle.

Reportage en images de vélomaxou…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La RN66 déserte ce matin à l’entrée de Vieux-Thann

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La grande surface Leclrec de Cernay est quasiment vide. Perte sèche pour les commerces

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
au giratoire de la Croisière de Cernay, les gilets jaunes ont organisé des barrages filtrants pour les quelques usagers de passage

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
le mouvement gilets jaunes n’a pas oublié de marquer ses revendication avec des banderoles

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
les forces de l’ordre se font discrètes, j’ai compté sur le grand giratoire environ 200 manifestants et 4 à 5 gendarmes

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
au petit rond-point de Leclerc Cernay, les ambulances bénéficient d’un passage prioritaire

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
un cycliste républicain

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
la voiture rouge qui klaxonnait a été bloquée pendant que les autres passent…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
voila qui est clair

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
ce grumier s’est joint aux manifestants avec son camion

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Comme la RN66 est vide, j’en profite avec mon vélo. Merci les gilets jaunes. C’est beaucoup plus confortable que le chemin caillouteux parallèle. Si nos élus avaient la bonne idée de faire une piste cyclable ici, on y verrait davantage de cyclistes

Je pars à Bitschwiller…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Dans la traversée de Thann, une curieuse exposition de grenouillères en réaction à la fermeture annoncée de la maternité.  Encore une mauvaise nouvelle pour la France rurale!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
A l’entrée de Bitschwiller, on a fait du feu. Les slogans sont explicites

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
gardons le sourire!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
au marché de Thann, les commerçants ambulants ne sont pas venus, la place est presque déserte

Masevaux, la ligne va rouvrir

Sentheim, la SNCF va rouvrir la ligne. Quelques rafraîchissements sont à prévoir

Vélomaxou ne reste pas les bras croisés, il n’est pas insensible au désarroi de ceux que l’on appelle désormais « les gilets jaunes ».

Loin des yaka, faukon, on l’ignore trop, de grands esprits transpirent pour résoudre la transition écologique de nos transports.

Je ne vous citerai qu’un projet, proche de nous, celui de la réouverture de la ligne ferroviaire Cernay-Masevaux.

1280px-TER_200_driving_trailer.jpg
Le TER Alsace S’Elsass en gare de Masevaux (on remarquera l’architecture élégante de la nouvelle gare telle qu’elle est projetée). Ces TER accepteront les vélos à bord.

Enfin, un trait d’union entre nos deux vallées de la Thur et de la Doller va être remise en fonction!

C’est une première victoire des « gilets jaunes » là où on ne s’y attendait pas: la réouverture de la ligne ferroviaire Cernay- Masevaux est en effet une réponse positive aux questions de mobilité posées en milieu rural.

Dix neuf kilomètres.

C’est la distance qui sépare Cernay de Masevaux.

sncf
le tracé de la future ligne ferroviaire de Cernay à Masevaux reprend en partie la ligne abandonnée en 1973

Voila de quoi satisfaire tous les usagers de la route qui se pressent chaque jour pour rejoindre l’agglomération mulhousienne.

L’infrastructure est encore viable entre Saint-André et Sentheim puisqu’elle est exploitée par l’Association touristique Thur-Doller.

Inaugurée le 30 juin 1869, la ligne de Cernay à Sentheim dessert la haute vallée de la Doller ; elle se poursuivait à l’origine jusqu’à Sewen. Après avoir eu à subir les conséquences des guerres de 1914-1918 et 1939-1945, sa fréquentation décline jusqu’à l’arrêt du trafic voyageur en 1967, elle est déclassée en 1973.

Certes il y aura quelques aménagements à prévoir, la traversée de la RN66 à Saint-André, la reconstruction de la ligne de Sentheim à Masevaux.

La RN66 et la D466 (à Burnhaupt) seront dotées d’un passage inférieur sous la voie ferroviaire.

Du coté programmation des trains, la page internet est déjà prête…

 

Routine à VTT

img_8339
Cette image là, je l’adore. Chaque fois que je passe là, je m’arrête et je contemple le paysage (Michelbach)

Dans routine, il y a route.

D’après le Littré, c’est un diminutif de route.

Ma routine du jour pourrait ressembler à des choses déjà vues, mais je ne m’en lasse pas tant les couleurs de l’automne ont des reflets changeants.

Je commence à descendre la Thur jusqu’à Cernay…puis je rejoins le Lutzelhof…puis Schweighouse…puis tour du lac…puis rejoindre Roderen.

J’avais emporté ma serpe pour consolider ma barrière le long de la Thur.

img_8335
Après avoir consolidé ma balustrade posée hier, j’en ai posé une nouvelle ici, là où le sentier s’effondre dans la rivière.

voir le parcours (attention en traversant le grand giratoire de la Croisière à Cernay)

Thur sauvage, méfiance!

img_8328

Aujourd’hui, je suis repassé le long de la Thur sauvage et j’ai balisé comme j’ai pu le passage où j’ai manqué de tomber dans la rivière.

La Thur est ici en contrebas et les feuilles mortes occultent l’itinéraire qui tourne à gauche en venant de Cernay.

Mon montage avec les branches mortes mérite une consolidation.

Je retournerai.

thur
Le sentier de la Thur sauvage est agréable à parcourir à pied, à cheval ou à vélo. Mais les berges sont imprécises au gré des inondations.

Trois randonneurs de passage

img_8323
Trois voyageurs itinérants sympathiques

Je les ai rencontrés à Cernay sur la piste de la Thur.
Tous trois équipés de sacoches.
– Vous allez où?
– A Ensisheim…oui, puis nous rejoignons l’auberge de jeunesse de l’Illberg à Mulhouse…
– Vous êtes sûrs de votre itinéraire?
– Pourquoi?
– Parce que Ensisheim, c’est au nord de Mulhouse et l’Illberg au sud…
– Ah bon!…on s’en fout pourvu que ça roule, on n’est pas à 20 bornes près…
Finalement, je propose de les conduire sur le bon chemin, c’est à dire Wittelsheim, Richwiller,…

illberg
Cernay-Illberg ne passe pas forcément par Ensisheim

En chemin, on fera connaissance.
Ils viennent de Forbach.
Ce matin, ils ont quitté Châtenois puis ont longé le vignoble jusqu’à Cernay.
Demain, ils comptent reprendre la route du retour en longeant le Vieux-Rhin.
Leurs machines son roulantes, équipées légèrement de deux sacoches pour deux d’entre-eux et d’une remorque pour le troisième.
Ce sont des rouleurs qui n’ont pas peur de la distance.
Étonnement: l’un d’eux (celui à la remorque) est équipé en single speed, aucun dérailleur, un seul pignon, un seul plateau.

Sur le pont de Richwiller, je leur indique la direction à suivre.

Ils installent leurs phares car la pénombre approche.

Je fais demi-tour en leur souhaitant une bonne fin de voyage.

L’électrique va t-il tuer le vélo?

OLYMPUS DIGITAL CAMERALa réponse est oui.

Même pas besoin d’argumenter.

J’en vois partout.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La Thur à Vieux-Thann. Malgré l’aide du réservoir de Kruth, la rivière est à l’agonie

Cet après-midi, j’en avais un qui me suivait le temps de traverser un champ de maïs coupé.

Puis dès le chemin atteint, il a mis la survitesse.

Inutile de dire qu’il a été vite rendu au carrefour suivant.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Etang de Cernay

Après ma tournée des étangs de Cernay, j’ai mis le cap sur le réservoir de Michelbach.

Et je repensais au débat qui s’empare des clubs.

Faut-il accepter les vélos électriques?

Vaste sujet à n’en pas douter.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Michelbach

Ce n’est pas grave, les possesseurs de vélos à assistance n’attendent rien des clubs.

Ils feront donc comme si on ne les attendait pas et se réuniront par affinités.

Je vois le jour venir où le cycliste « musculaire » sera le dernier des Mohicans.

Si le vélo électrique nécessite pourtant un effort musculaire, il rompt avec l’académisme du vélo qui veut à l’origine qu’on se déplace sans apport énergétique extérieur.

Mis à part dans les descentes où l’on profite de la gravité!

Foutaise que tout cela diront les nouveaux cyclistes à assistance.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Michelbach

Après le tour de Michelbach qui est quasiment à sec, je suis passé chez Mannheim, le vélociste.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Michelbach

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il avait un VTTAE à me présenter avec une motorisation Shimano…et à essayer.

Comme quoi les fabricants n’attendent pas que le vent tourne pour affronter le marché!

Eiffel d’optique

img_7445

C’est pas Eiffel, c’est Maurice Koechlin qui a conçu la Tour Eiffel.

Un scoop?

Non, pas vraiment.

C’est dans la commune de Buhl qu’on apprend que Maurice qui travaillait au bureau d’études de la société Eiffel a dessiné la tour.

Pas celle sur la photo située au giratoire de Buhl, celle de Paris.

Celle de Buhl est une pâle réduction en fer à béton.

Défense de grimper sur la tour dit le panneau communal.

Comment faire autrement, vu qu’il n’y a pas d’ascenseur?

img_7431

L’éclairage public sur piste cyclable, un must.

C’est à Cernay que la piste du canal va devenir une féérie nocturne.

Cette zone boisée serait-elle devenue anxiogène pour les promeneurs?

img_7435

Camping sauvage le long de la Thur.

Belle voiture mais tente un peu artisanale.

img_7440

Orschwihr entretient ses abords viticoles mieux qu’en ville.

img_7441
Ouvrez les grilles pour trinquer ensemble!

img_7452
Une devinette pour  la fin: où se trouve cette jolie demeure? admirez la tour vitrée dans la toiture.

Carpe diem

img_7254

Aujourd’hui parcours forestier avec de l’ombre rafraichissante.

Je passe le long des étangs de Cernay et, fait imprévisible…

Le pêcheur est encore tremblant d’émotion car son poisson s’est bien battu…et lui aussi.

Juste le temps de sortir son peson, la bête s’impatiente, et de lire l’affichage.

26 livres!

Une belle prise.

On rafraichit le poisson avant la photo, puis c’est la remise à l’eau.

Elle est un peu « stone » notre carpe, elle a du mal à repartir dans l’eau trouble.

Puis elle se décide.

Bye-Bye la carpe.

Et autre trouvaille insolite du jour: une stèle récente km15.2 cote 291 bordure RN66 lieu-dit Lutzelwald

img_7252
stèle pas facile à trouver (voir ma trace GPS km 15.2)

Peut-être aimerez-vous aussi cet article?

trace GPS

 

Histoire ordinaire à VTT

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je commence par les champs à deux pas de chez moi.

La nature est ordonnée, les surfaces délimitées au cordeau, les coupes réglées et les bottes de paille dispersées avec méthode.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un étang et sa quiétude

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mais ce qui est détestable non loin de là, c’est un dépôt sauvage qui a surgi.

Mon VTT en profite pour piquer un roupillon.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
le pollueur a abandonné son tapis de Sandero, mais pas la Sandero

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Etang de Cernay, ça ne s’arrange pas.

Je m’interroge toujours sur la sociologie de ces individus.

Sont-ils à ce point désocialisés pour passer un bon moment au milieu de leurs prores ordures?

Je ramasse tout ce que je peux et je dépose au bord de la nationale.

Le gérant de l’étang de pêche me dit que parfois la ville de Cernay procède à des ramassages.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Même les petites cuillères et le briquet sont restés en place

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Dans le pack de bières, une canette restante

Ces types là reprennent-ils la route ensuite?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
J’adore. Vous savez où c’est ?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Cette tour me donne le vertige.

L’hiver dernier, un arbre est tombé sur la palissade.

Rien n’a été réparé.

Les ouvrages sont ouverts à tous…et on trouve sur les chemin des étiquettes SFR d’identification des câblages!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

C’est la France poubelle en péril.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Même les cygnes font l’autruche pour ne pas voir ça.

VTT dans la vallée de la Thur

IMG_6150.jpgL’office du tourisme de Thann-Cernay dispose de circuits VTT qui permettent de découvrir la vallée et surtout ses abords montagneux.

19 parcours de difficultés variables entre 9 et 32 km. Poursuivre la lecture de « VTT dans la vallée de la Thur »

Wattwiller à VTT

 

p2200011.jpg
Château victorien? non ancienne colo de Wattwiller. Ce château a été construit pour l’industriel Baudry avant 1930 par les architectes Schulé et Doll. En 1956 la propriété est acquise par l’entreprise Pont-à-Mousson qui la transforme en colonie de vacances. A présent ce sont des logements

C’est un parcours d’hiver sympa.

On a cette chance que notre terroir regorge de chemins.

J’ai tracé le parcours avant de partir car j’ai l’art de me perdre en chemin. Poursuivre la lecture de « Wattwiller à VTT »

Leicht-Reverdy à Cernay

IMG_4449.jpgL’enseigne de cycles Leicht-Reverdy bien connue à Morschwiller-le-Bas (agglomération de Mulhouse) s’est installée à Cernay, route de Wittelsheim.

Le nouveau magasin espère profiter d’une dynamique « gagnant-gagnant » du fait de la proximité de l’enseigne franchisée Culture Vélo déjà installée depuis quelques années à la ZAI Les Pins. Poursuivre la lecture de « Leicht-Reverdy à Cernay »

Thann-Hartmannswiller à VTT

PC280010.jpg

C’est un parcours sans difficulté qui m’a été inspiré par un confrère marcheur, Pierre Brunner.

Pierre Brunner sur son blog LTD-Rando68 a intitulé son parcours de 23km Cernay: une marche sportive. C’est vrai que Pierre marche vite, plus vite que moi. C’est un vrai sportif de la marche. Poursuivre la lecture de « Thann-Hartmannswiller à VTT »

Thann et Thur à VTT

PC050001.jpg
Thann coté jardin

C’est presque un circuit homologable.

Le km 8 nécessite cependant un passage à pied, pente raide et chemin défoncé.

Tout le reste est bien. Poursuivre la lecture de « Thann et Thur à VTT »