Étiquette : Cernay

Cernay répond à Vélomaxou

Deux camionnettes stationnées en plein milieu de la Voie Verte à Cernay m’avait fait réagir le 6 février.

L’entreprise trouvait normal d’obstruer la voie sans aménager un passage pour les usagers.

J’ai donc écrit à la mairie de Cernay qui me répond ce matin.

Une petite sensibilisation a été donnée.

Encore Cernay!

Je n’ai rien contre Cernay contrairement ce qu’on pourrait croire. C’est une jolie petite ville florissante le long des bords de la Thur.

En revanche Cernay ignore le fait cycliste. Or les cyclistes ont des droits comme tout usager et notamment celui de jouir des ouvrages qui leurs sont dédiés comme la Voie Verte qui traverse la localité.

La Voie Verte n’est pas spécialement réservée aux cyclistes, elle l’est aussi aux piétons, aux rollers et même parfois aux cavaliers. Mais pas aux voitures.

Or il se trouve qu’aujourd’hui deux camionnettes affectées à des travaux sur le terrain de jeux communal barraient entièrement le passage. Aucun panneau de chantier, aucun arrêté de travaux affiché, bref à Cernay on fait comme on veut.

Que dit la loi?
Article R417-10
Modifié par DÉCRET n°2015-808 du 2 juillet 2015 – art. 11

I.-Tout véhicule à l’arrêt ou en stationnement doit être placé de manière à gêner le moins possible la circulation.
………..
10° Sur une voie publique spécialement désignée par arrêté de l’autorité investie du pouvoir de police municipale.
………..
IV.-Tout arrêt ou stationnement gênant prévu par le présent article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la deuxième classe.
V.-Lorsque le conducteur ou le propriétaire du véhicule est absent ou refuse, malgré l’injonction des agents, de faire cesser le stationnement gênant, l’immobilisation et la mise en fourrière peuvent être prescrites dans les conditions prévues aux articles L. 325-1 à L. 325-3.

Je m’arrête…et je commence à expliquer aux employés qu’ils gênent le passage.

C’est la commune qui nous a dit de rester sur la voie verte (sous-entendu, comme le sol est meuble autour, ne pas faire d’ornières sur le terrain de jeux)

Mais je fais observer que les voitures sont en infraction et que la voie verte ne relève pas de la municipalité mais du conseil départemental…à quoi les braves employés me répondent « nous, on travaille monsieur » (deuxième sous-entendu, moi je m’amuse sur mon vélo et je n’ai qu’à me taire) et perfides, les employés d’ajouter « si vous continuez (!), on va mettre une banderole et couper la piste cyclable »

Et moi, je vais écrire au maire de Cernay pour lui dire tout le bien que je pense de cet état de fait.

Les temps courts

A l’entrée du chemin du Langholtz, j’entame le retour de la balade. Nulle âme en vue.

Nous entrons dans les temps courts. Ceux qui ne permettent pas de s’attarder en chemin avant la nuit tombée.

Alors je rôde autour de chez moi. C’est tout l’intérêt du VTT, pouvoir rôder. Errer. Les champs sont encore occupés. Il faut couper les maïs, extraire les betteraves. Et dans les bois, les engins s’affairent à sortir les grumes.

Les étangs des sablières sont au plus bas. Les oiseaux se réfugient sur les ilots.

Pas un souffle ne vient onduler la gravière.

https://www.openrunner.com/r/10711267

Emmaüs, la caverne d’Ali-Baba

Une vraie aquarelle abandonnée chez Emmaüs. De vraies affaires à faire.

Emmaüs à Cernay est un grand bazar où l’on trouve tout. Pour peu que l’on cherche. Cette entreprise (c’en est une) construite sur les préceptes de l’abbé Pierre pour venir au secours des démunis est une réussite.

Le principe est simple, vous donnez, ils revendent à bas prix.

Emmaüs, c’est le second marché de la consommation, un concurrent sérieux aux foires au puces et aux déchetteries.

Le magasin vaisselle
La bibli
Une paire de pompes par chères
Le rayon vélo est un peu maigre
De quoi y voir clair
L’abbé Pierre en cire n’est pas à vendre
Et pourquoi pas du vélo?

Cernay, bonnet d’âne

Cernay est anti-vélos. Je le suppute. Je ne sais pas de quand datent ces panneaux mais force est d’admettre que le fonctionnaire qui a imaginé ça va à l’encontre de l’air du temps.

Obliger les cyclistes sur une Voie Verte à mettre pieds à terre est une hérésie. Personne évidemment parmi les cyclistes ne respectera cette obligation.

Alors pourquoi nous l’imposer?

Je vais vous le dire.

Tout simplement pour atténuer la responsabilité de l’automobiliste qui renversera un vélo.

Encore une fois nous assistons à une réglementation qui privilégie la voiture au détriment du cycliste. Le bon sens voudrait qu’on protège cette traversée pour les piétons ET pour les cyclistes. Or c’est justement l’inverse qu’on fait.

Pour la petite histoire, souvenons-nous que le pont Gustave Eiffel a entrainé l’interruption de la voie cyclable lors de sa construction.

En 2006, on a clairement sacrifié la Voie Verte.

Au nom de l’Europe, massacrons la forêt!

Au nom de l’Europe, une desserte forestière intercommunale Thann/Cernay/Uffholtz est en construction.

Objectifs affichés:

  • optimiser la valorisation de la ressource bois dans le cadre d’une gestion durable de la forêt
  • améliorer la compétitivité des entreprises forestières
  • valoriser et développer des pratiques sylvicoles respectueuses de l’environnement et soutenir une exploitation raisonnée de la forêt

Ne nous laissons pas intimider par ce vocabulaire alambiqué à la sauce technocratique.

Petit lexique de compréhension du texte:

  • optimiser la ressource bois dans le cadre de la gestion durable, ça veut dire plantons à tout va des essences qui rapportent un max de fric et qui repoussent vite
  • améliorer la compétitivité des entreprises forestières, ça veut dire mécanisons à outrance avec des gros engins qui écrasent tout, faune et flore et qui suppriment des emplois
  • valoriser et développer des pratiques sylvicoles respectueuses de l’environnement et soutenir une exploitation raisonnée de la forêt, je sèche… les pratiques sylvicoles, c’est quoi? des méthodes de voyous?…et une exploitation raisonnée? c’est tracer des boulevards au bulldozer?

Traduction en images

Vieux-Thann: l’Etoile brille

Etoile 78 de Vieux-Thann

Ce matin à 10 heures, photo-souvenir avec mon nouveau club à Vieux-Thann, l’Etoile 78. L’Etoile 78 est pleine de projets, notamment à VTT…

J’étais tout seul avec mon VTT alors après je suis parti faire un tour.

Après la photo avec l’Etoile 78, j’ai grimpé sur les hauteurs de Vieux-Thann

J’ai commencé par faire des méandres en escaladant le Rangen. Je croisais par trois fois le même vététiste qui faisait le parcours en sens inverse. Puis sur les hauteurs de Vieux-Thann, on a pris ensemble le chemin vers Steinbach et on a poursuivi jusqu’à Wattwiller. Il était content le monsieur en vacances à Cernay, il découvrait le paysage avec moi avant de rentrer en région parisienne.

Pendant un temps je me suis demandé si la pluie n’allait pas encore faire des siennes…

A Cernay, on s’est quittés.Ma promenade de santé était terminée.

Parcours GPS

https://www.openrunner.com/r/9950092