Étiquette : Rallye de France

Le Rallye de France quitte l’Alsace

Le Rallye de France perd ses sponsors alsaciens

Le Rallye de France automobile quitte l’Alsace.

Bon débarras!

Poursuivre la lecture de « Le Rallye de France quitte l’Alsace »

L’Alsace déçue par la France

http://dai.ly/x8o43
Les Alsaciens se réveillent ce matin avec la gueule de bois.

Des Dauphines Gordini

Tandis que notre quatrième Dauphine rentrait en voiture du concours de Miss France, ses compatriotes alsaciens manifestaient dans les rues de Mulhouse en criant « Paris, nous n’avons pas besoin de toi ».

On notera le paradoxe. Poursuivre la lecture de « L’Alsace déçue par la France »

France Bleu Alsace au service du Rallye de France

Jari-Matti Latvala, le nouveau grand prêtre successeur de Sébastien Loeb

L’avantage de la radio, c’est qu’on n’est pas obligé de l’écouter.

Heureusement!

France Bleu Alsace, une radio du service public nous dit-on, est mise entièrement à la disposition du Rallye de France automobile. Poursuivre la lecture de « France Bleu Alsace au service du Rallye de France »

Samedi 4 octobre, manif anti-rallye à Mulhouse

cliché vélomaxou

C’est la cinquième année et, on l’espère, la dernière.

Le Rallye de France automobile va encore avoir lieu en Alsace.

Cette exhibition à la gloire de la bagnole se déroulera du 2 au 5 octobre.

Le rallye c’est 16 millions d’euros de subventions publiques en 5 ans.

Poursuivre la lecture de « Samedi 4 octobre, manif anti-rallye à Mulhouse »

Mulhouse: 100.000 euros pour le Rallye de France

Le Conseil Municipal de Mulhouse a octroyé hier, 23 juin, 100.000 euros au prochain Rallye de France automobile.

La mesure vise à soutenir quelques tours de roue dans les rues de la ville par des bolides turbocompressés.

Ne nous attardons pas dans les détails. Poursuivre la lecture de « Mulhouse: 100.000 euros pour le Rallye de France »

La chute d’une icône

Catastrophe en Alsace!

Notre grand champion automobile a cassé sa voiture dans l’épreuve de ce matin en en perdant le contrôle dans un virage.

Plus de peur que de mal, heureusement, pour Sébastien Loeb et son copilote Daniel Elena qui se tirent de cette position fâcheuse à quatre pattes.

La belle aventure est terminée.

Dommage pour les médias et les fans du champion qui espéraient tant le voir gagner, une dernière fois.

Pauvre homme

Ce n’est pas Dieu.

C’est l’homme.

Les experts du GIEC (le Groupe Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat) sont formels; ils ont réussi à démontrer que le réchauffement de la planète est du à l’homme.

Pas de Dieu maléfique en cause dans ce changement de nos repères climatiques.

Les États le savent depuis déjà quelques décennies, mais ils ne font rien.

Ou presque. Poursuivre la lecture de « Pauvre homme »

Le Rallye de France a t-il vécu ses dernières heures?

Reconnaissons-le: de guerre lasse, les opposants  au Rallye cette année ont fait profil bas.

Comme si le combat était perdu d’avance.

Ils avaient bien obtenu quelques compensations comme l’interdiction de la surmarche sur les chaumes protégées des Hautes-Vosges ou l’interdiction de transporter les VIP en hélicoptères…mais rien ne semblait entamer la détermination des élus alsaciens de tous bords dans la confiance faite au Rallye.

En effet, face au Rallye, les détracteurs n’avaient que de maigres arguments qui pesaient peu dans la balance face aux retombées touristiques attendues: le gaspillage des finances des Collectivités Publiques? le mauvais exemple donné aux jeunes générations? le bilan calamiteux pour l’environnement et la pollution engendrée?…tout cela était balayé d’un revers de main par ceux qui en Alsace se sont investis dans ce show médiatique avec l’aide du grand champion alsaco-helvétique Loeb.

Il est vrai aussi qu’avec l’appui de la presse régionale alsacienne, il n’existait pas l’épaisseur d’une feuille de papier à cigarette pour les « anti-rallye ».

Mais ce soir, la donne semble toute différente…

Après la succession d’accidents survenus  pendant les épreuves , la 9eme victoire de Sébastien Loeb est presque un épiphénomène.

On peut légitimement se demander s’il y aura une édition 2013…et si les promoteurs du Rallye n’ont pas eux-mêmes concourus, même involontairement, à ternir leur image.

Avec ces images destructrices filmées par les propres hélicoptères de l’organisation relayées en direct sur la toile, les dégâts sont beaucoup plus probants et l’opinion est à même de juger et de revoir sa position.

Qu’on en juge avec ces vidéos… Poursuivre la lecture de « Le Rallye de France a t-il vécu ses dernières heures? »

A propos du Rallye de France

Je n’en fais pas mystère, je suis contre le Rallye de France qui va se tenir en Alsace du jeudi 4 au dimanche 7 octobre.

Avec de nombreuses associations opposées au rallye , je fais mienne cette position d’Alsace Nature… Poursuivre la lecture de « A propos du Rallye de France »

C’est grave docteur?

On en pensera ce que l’on veut.

Cette curieuse façon de combattre les écologistes opposés au Rallye de France automobile n’est-elle pas contre-productive?

Vouloir imposer sa passion automobile en l’illustrant avec des images de mort, est-ce bien la bonne façon de convaincre du bien fondé de ce qu’on appelle sport automobile?

On ne s’arrêtera pas sur l’orthographe approximative du message véhiculé par les promoteurs de cette vidéo.

On s’interrogera en revanche sur cette propagande qui veut faire croire à un message officiel…à l’insu, comme on l’imagine, des autorités du sport automobile.

 

A quoi sert le Rallye de France?

vélomaxou

A rien!

Je me souviens d’un sketch de Coluche.

– Est-ce qu’on peut faire rouler le Schmilblick?

– Oui, à quoi pensez-vous?

A rien, c’était pour faire avancer le Schimilimilibimliibili… Poursuivre la lecture de « A quoi sert le Rallye de France? »

Vélo et citoyenneté

Certains s’en étonnent encore: mon blog porte en titre « cyclo des rues, cyclo des champs, l’actualité cyclo-citoyenne »

Le vélo, rien que le vélo!

J’en rencontre des inconditionnels du vélo.

J’en fait même un peu partie…pas assez à mon goût pourtant.

Mais parmi nous, il y a les cyclistes qui pédalent la tête vide. Poursuivre la lecture de « Vélo et citoyenneté »

Rallye de France 2012, le Grand Ballon épargné

C’est ce qu’il faut retenir pour 2012.

Le Rallye de France automobile ne devrait pas passer par le Grand Ballon, point culminant du massif vosgien. Poursuivre la lecture de « Rallye de France 2012, le Grand Ballon épargné »

Ordures du Tour de France, mieux que le Rallye de France

Je m’étais fait sérieusement interpeller par les partisans du « vroum-vroum » lors du Rallye de France automobile en Alsace. Poursuivre la lecture de « Ordures du Tour de France, mieux que le Rallye de France »

Vroum Vroum, le retour

Pour maintenir l’opinion alsacienne en haleine en attendant l’édition 2012 du Rallye de France, Nicolas Deschaux, le fringant président de la Fédération Française de Sport Automobile (FFSA) a invité le gotha alsacien à Paris.

Pour le remercier de faire un si bon accueil au Rallye de France ainsi qu’à son champion franco-suisse Sébastien Loeb sur les terres alsaciennes et pour vanter les mérites de ce show médiatique soutenu à bout de bras par la banque Crédit Mutuel, ses journaux DNA et L’Alsace…et les subsides de nos impôts locaux. Poursuivre la lecture de « Vroum Vroum, le retour »

A propos des menaces de mort sur internet

Encore une fois, Vélomaxou est menacé de mort.

Les amateurs de vroum-vroum sont incorrigibles.

Voila en substance le commentaire d’un lecteur mécontent à la suite de mon article du 2 octobre 2011 concernant les ordures du Rallye de France Poursuivre la lecture de « A propos des menaces de mort sur internet »

Les retombées du Rallye de France en Alsace

C’est dans le journal l’Alsace.

Selon l’Observatoire Régional du Tourisme (ORT) en Alsace, le Rallye de France automobile aurait rapporté 18,5 millions d’euros à l’économie alsacienne.

Chiffres évidemment invérifiables. Poursuivre la lecture de « Les retombées du Rallye de France en Alsace »

Le Rallye de France illégal au Grand Ballon

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Le Rallye de France illégal au Grand Ballon

L’arrêté préfectoral autorisant le piétinement des chaumes du
Grand Ballon (dont le biotope est
protégé)
lors du Rallye de France 2010 était bien
illégal.

C’est ce qui ressort du jugement du tribunal de Strasbourg hier
à la suite du recours déposé par Alsace Nature.

En 2011, il va donc être difficile d’autoriser ce qui a été jugé
illégal en 2010.

Même si le Rallye de France monte par le Haag au Grand Ballon
avant de redescendre par le col Amic, il ne pourra pas y avoir de
public sur les chaumes.

Une disposition qui va bougrement compliquer la tâche des
organisateurs.

Evidemment Vélomaxou s’en réjouit comme on l’imagine.

C’est une affaire où les défenseurs de la nature ne doivent pas
transiger.

Il faut débarrasser la montagne vosgienne de tous les
pollueurs.

Sans exceptions.

 

 

Mulhouse mérite-t-elle le clou rouillé?

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Mulhouse mérite-t-elle le clou rouillé?

Scandale dans le milieu cycliste mulhousien; la ville vient de
mettre à exécution son nouveau
plan de circulation
.

Un plan qui prévoit un large retour des voitures dans l’hyper
centre ville.

Un plan qui fait aussi enrager les pro-vélos qui y voient comme
un coup de canif dans le timide processus engagé en faveur des
transports doux au centre de la ville.

Tout est à refaire!

De quoi décourager tous ceux qui œuvrent pas à pas pour
rendre la ville plus agréable à vivre.

Le résultat attendu ne s’est pas fait attendre ainsi qu’en
témoigne un cycliste désabusé:

« Nous avions le stationnement sauvage en
soirée sur les trottoirs, nous l’avons maintenant en journée.

La police passait verbaliser ce matin, les voitures ne bougeaient
pas davantage car le « j’en ai pour deux minutes » était répliqué aux
gentils agents quand celui-ci faisait irruption dans la boutique.
Je l’ai constaté de mes yeux.

Voiture avec feux de détresse sur le trottoir d’en face…

Un bref petit aller retour entre la place de la Concorde et l’arrêt
tram Mairie, aucune voiture n’est descendue dans le parking
Maréchaux alors que je me trouvais devant. Toutes sont aller
directement avenue Kennedy ou se sont garées sur le trottoir.

Je vais m’y rendre à pied cette après midi avec quelques
autocollants « ne stationnez pas sur nos plates-bandes ! ».
Courageusement et calmement, de ma propre initiative.

« 

Le maire de Mulhouse, Jean Rottner, pourtant ex-médecin
urgentiste, semble insensible aux arguments environnementaux et à
la pollution automobile qui génère toutes sortes de maladies
cardiaques et pulmonaires.

Il ne craint pas de prendre le contrepied de son voisin
strasbourgeois, Roland Ries, qui a réussi à faire qu’un déplacement
sur deux se fait à vélo au centre ville.

Pour achever ce chapitre pro-bagnoles, voici que Mulhouse
s’honore de remettre le couvert en 2012 pour accueillir le rallye de France en Alsace et transforme
l’ancien vélodrome derrière le Musée de l’Auto en …autodrome!

Déjà, les affiches Carola du grand champion
suisse Loeb inondent la ville.

Heureusement, Alsace Nature veille au grain. Notamment
en ce qui concerne le biotope du Grand Ballon, « nous allons
saisir la justice et appeler à la mobilisation avant le rallye.
S’il le faut, nous le ferons aussi pendant la course, ce que nous
n’avions pas fait l’an passé »
déclare Stéphane Giraud dans
« 20 minutes »

Espérons qu’Alsace Nature mènera la vie dure au
rallye!

Dans un tel contexte, on se demande bien si la journée du vélo
le  28 mai prochain à Mulhouse a encore un sens…

Et si la FUB délivrait son prochain clou
rouillé
à Mulhouse?…

460.000 euros pour le Rallye de France

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, 460.000 euros pour le Rallye de France

Philippe Richert et François Fillon, deux
amoureux de la bagnole

Aujourd’hui, Philippe Richert au tableau d’horreur.

On le sait, Vélomaxou n’a jamais été tendre pour le Rallye de
France automobile et pour ceux qui en Alsace en assurent sa
promotion notamment avec les sous des con-citoyens .

En 2011, comme en 2010, le Rallye de France s’apprête donc à
recommencer son grand cirque du 30 septembre au 2 octobre à travers
les routes d’Alsace et le massif vosgien.

Philippe Richert, Président du Conseil Régional d’Alsace et par
ailleurs Ministre de la République (une façon comme
une autre d’éviter l’inflation de personnel politique)
, a
décidé de débourser 460.000 euros aux organisateurs du rallye
WRC.

C’est dans un entrefilet du journal DNA (Dernières Nouvelles d’Alsace du 9 avril), camouflé dans
un article consacré à la filière bois (« la Stratégie des
filières »)
qu’on apprend en effet que le Conseil Régional
d’Alsace attribue 460.000 euros au rallye de France 2011.

Non sans humour, les DNA (C.K.) nous pondent un phrase
d’anthologie journalistique pour l’occasion, je cite: « Philippe Richert propose de renforcer la collaboration
entre collectivités pour accroître l’impact médiatique et conforter
les initiatives participatives à une limitation des gaz à effet de
serre » (SIC)

Il faudra que C.K. des DNA (il avait du un
peu forcer sur une Spätlese)
nous décrypte par quelles contorsions
sémantiques il arrive à conjuguer rallye de France et limitation de
l’effet de serre!…(hic!)

Pour le bilan carbone du rallye de France, je vous renvoie vers
Alsace Communiqués de Presse beaucoup plus
sérieux en la matière que les DNA…et où l’on apprend que
Strasbourg, ville dirigée par les socialistes, a convenu s’être un
peu trompée en 2010: ce n’est pas 300.000 euros qu’elle a alloué au
rallye de France, mais 600.000!

Ne le répétez-pas trop! le Rallye de France d’Alsace 2010 a été
un véritable bide. Ce n’est pas moi qui le dit, c’est le blog auto.

Je vous en recommande la lecture. Un vrai régal!

 

Un Rallye pas propre du tout…

Un Rallye pas propre du tout.

Pire que le Tour de France cycliste!

On s’y attendait…

C’est « Alsace Communiqués de Presse » qui le
révèle ce matin, le Rallye de France automobile qui s’est tenu en
octobre dernier en Alsace aurait généré « 2700 tonnes de
CO2
 » et « 18 tonnes d’ordures ramassées« .

Des chiffres pas facile à obtenir, semble t-il!

lire la suite ici

C’est tellement caca que les décideurs alsaciens en
redemandent encore cette année au nom du « FSP » (formidable succès
populaire).

 

Comment le dire?

Les deux journaux alsaciens préparent l’opinion à la grande
nouvelle: « On avance à petits pas » (DNA), « C’est bien parti »
(l’Alsace)…

La Fédération Française de Sport Automobile (FFSA) a rencontré
hier les instances régionales d’Alsace (DNA).

En jeu, l’organisation de l’épreuve 2011…et un gros chèque de
500.000 euros supplémentaire!

Un gros chèque que l’Alsace voudrait bien poser sur la table des
négociations. Mais pas un chèque en blanc!

Ca ferait un peu désordre dans la situation économique
actuelle.

Alors, on tergiverse…on fait semblant de demander des
garanties pour ne pas montrer qu’on a déjà pris la décision.

Préparons-nous donc à la grande nouvelle!…

Top chrono pour Philippe Richert

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Top chrono pour Philippe Richert

 L’Alsace va t-elle éponger le déficit du Rallye de France
automobile 2010?

En catimini, les élus alsaciens avec leur tête Philippe Richert,
le tout nouveau Ministre des Collectivités Territoriales, se sont
réunis pour adopter la conduite à tenir.

Une conduite sur glace à haut-risque tant on ne cesse de nous
rabâcher que nos finances publiques sont exsangues et que les
Départements peinent à financer les aides sociales aux plus
démunis.

Avec plus de 100.000 chômeurs et une hausse de 10% en 2010, des
impôts en hausse constante, nos élus ont l’indécence de se montrer
sensibles aux arguties des organisateurs du Rallye de France
automobile qui déclarent un trou de 500.000 euros lors de l’épreuve
2010.

Cette confusion des genres entre argent public et argent privé
devrait quand même faire réfléchir nos chers élus…Alors même
qu’on attend toujours les retombées mirifiques (Mulhouse trouve la prestation 2010 salée: 100.000 euros pour
un parc d’assistance d’une journée et des hôtels vides)
du
précédent Rallye de France 2010, l’Alsace s’apprête à mettre la
main à la poche de ses administrés pour éponger le déficit annoncé
de l’épreuve .

500.000 euros ou rien!

C’est l’ultimatum du Rallye de France pour qu’il consente à
organiser l’épreuve 2011 en Alsace.

En 2010, l’Alsace a du débourser officiellement 1.3 million
d’euros (Principalement 360
000 euros pour la Région, 300 000 pour la CUS et le conseil général
du Bas-Rhin, 180 000 pour le Haut-Rhin, 100 000 pour Mulhouse et 50
000 pour Haguenau).

Combien en 2011?

Les paris sont ouverts…

Que va faire l’Alsace?

L’échéance fixée à fin novembre par les promoteurs du Rallye de
France automobile est là: les Collectivités d’Alsace vont-elles
répondre à l’ultimatum des organisateurs exigeant une rallonge de
500.000 euros de plus au Rallye 2011, faute de quoi, ils partiront
ailleurs?…

Qu’ils partent!

 

 

Rallye de France, le Collectif anti-rallye prépare 2011…

Le Collectif « Ras le Rallye » repart à la charge: il prépare une
nouvelle pétition contre le Rallye de France automobile
2011… »en Alsace et ailleurs ».

Estimant le Rallye « en totale contradiction avec les
discours sur l’exemplarité en matière de protection de
l’environnement, d’économie d’énergie, de lutte contre le
changement climatique et de sécurité routière »,
le Collectif
Anti-Rallye ne manque pas de souligner « le gaspillage des
finances publiques »
dans l’organisation du Rallye alors même
que l’Agglomération de Mulhouse peine à financer son développement
du tram.

Officiellement, les Collectivités alsaciennes
ont déboursé 1.3million d’euros pour le Rallye
2010.

Les retombées économiques pour
l’Alsac
e ont été évaluées à 25 millions d’euros par les
organisateurs du Rallye de France.

Des retombées dont on attend toujours les
effets et les preuves…

Mais le Collectif pointe aussi du doigt l’amateurisme des
organisateurs qui « tentent de faire éponger (par les
Collectivités Territoriales) le déficit d’un rallye mal préparé
et par ailleurs sponsorisé par de très grandes entreprises faisant
des milliards d’euros de chiffre d’affaires (Total, Red
Bull…)
« 
 

Rallye de France, les professeurs caviardés

Carfree va être comblé: le texte intégral des professeurs
strasbourgeois opposés au Rallye de France vient d’être publié par
Alsace Communiqués de Presse.

On peut donc le lire intégralement ici.

Les passages en bleu sont ceux « oubliés » par le journal
« DNA ».

 

Puisque mes lecteurs m’y incitent…

N’allons pas trop vite en besogne!

Je pensais que cette parenthèse du Rallye de France allait être
provisoirement fermée…

Pas du tout!

Un lecteur, prénommé Dominique, revient à la charge pour me dire
ceci:

« Bonsoir Vélomaxou,

 Je suis vraiment déçu de constater que vous n’avez pas
osé afficher (ou au moins conseiller) ce reportage defrance 3
Alsace sur votre blog ! Vous savez, celui ou le directeur du parc
régional des Vosges affirme qu’il n’a pas constaté de dégats (ni de
déchets) sur le parcours du rallye(12ème minute). Au fait, vous qui
avez un avis sur tout, qu’en pensez-vous? »

Manifestement, « le directeur du parc des Vosges » suscité
(quel parc? des Ballons? des Vosges du Nord? on ne le sait
pas…)
a confondu vitesse et précipitation.

Cette vidéo et toutes les autres images produites sur ce blog,
les surmarches dans les sous-bois, les pâtures et les chaumes
suffisent amplement à mettre en doute de telles déclarations pour
le moins intempestives.

Quand l’heure du bilan définitif par les experts interviendra,
on en reparlera.

Promis!

Retour sur terre

Maintenant que l’Alsace a fêté son champion automobile comme il
se doit, l’heure d’atterrir est venue.

Comme le souligne Dominique Mercier ce matin dans le journal
« l’Alsace »: « Dans une Alsace qui cultive l’image très verte
d’une région championne de l’énergie solaire et des transports non
polluants, ces trois jours de fureur mécanique sonnent
bizarrement. »

Certes, cet épisode va laisser des traces indélébiles dans le
paysage et dans les esprits.

Il ne va pas être facile de recoller les morceaux entre les
tenants d’une Alsace respectueuse de sa nature et les principaux
dirigeants de la Région qui se sont lancés dans cette campagne de
promotion de la vitesse et des gaspillages.

Au nom d’hypothétiques retombées économiques trés
discutables.


lire aussi le point de vue
d’universitaires