Mois : mars 2019

Le Crédit Mutuel pense au vélo

Ne nous enflammons pas trop vite, les banques préfèrent toujours vous endetter avec l’achat d’une voiture.

Mais le Crédit Mutuel innove avec son offre MOOV pour l’achat d’un vélo électrique. Pourquoi seulement l’électrique? et pas tous les vélos?

Avec le MOOV du Crédit Mut, vous pouvez même acheter ce VTTAE en credit-bail coût de l’achat location: 36 mensualités de 68.90€, assurance 12€, valeur de rachat 720, coût total 3212€

voir l’offre MOOV

On va sortir

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’ai testé le site communautaire « On va sortir ».

Pas dégonflé, j’ai proposé une sortie à VTT. Une participante seulement. Je la remercie, elle m’a sauvée la mise. J’aurais été déçu de n’avoir personne qui réponde à mon invitation. J’ai adapté un peu le parcours car mon invitée avait un vélo de ville électrique.

Mais on a tout de même fait le tour du lac, puis on a poursuivi jusqu’à Rammersmatt avant de rentrer à Thann.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

23 kilomètres.

Tués à vélo, trop!

Accidentologie routière (chiffres sécurité routière)

17 morts à vélo en février! Les chiffres sont là. Les tués à vélo augmentent.

Selon Olivier Schneider, président de la FUB « la majorité des tués, contrairement à une idée reçue, ce n’est pas en ville, c’est hors agglomération » et « ce sont souvent des hommes de plus 50 ans qui sont les victimes ». Sous-entendu, ce sont des cyclotouristes âgés.

C’est vrai que les seniors de plus de 65 ans sont en forte hausse (+18% tous usages confondus) parmi les tués. Est-ce l’effet du papy-boom?

Soit 184 cyclistes tués lors des 12 derniers mois contre 147 en 2010. Si les chiffres sont indéniables, en revanche il manque un paramètre, celui de la croissance des cyclistes observés lors des 10 dernières années.

Plus précisément, il manque aux chiffres des tués les causes et les circonstances de ces décès de cyclistes. Ont-ils percuté un véhicule? ont-ils été renversés? sont-ils seuls en cause?

Ce flou entretient la suspicion vis à vis de l’État et de ses services. Les pouvoirs publics ont choisi de faire un enjeu politique de l’accidentologie routière depuis de longues années. Que va décider le gouvernement de façon arbitraire? ne va t-on pas en profiter pour imposer le port du casque? Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, n’y sera pas étranger.

Tandem court Atala

Le tandem court ATALA est….court.

Seulement 20 centimètres de plus qu’un vélo classique. C’est un avantage de… taille lorsqu’il s’agit de le transporter derrière sa voiture ou de le garer chez soi.

Vendu 795 euros chez Vélonline, on ne risque plus d’hésiter.

Reste la complexité de la roue arrière qui reçoit un pédalier et un pignon de transfert à l’avant…voyages avec sacoches exclus, il faudra une remorque.

21 vitesses, 3 plateaux pour grimper les cols avec votre moitié!

Le cycliste tête de bois

Un homme de 66 ans qui circulait à vélo, rue des chasseurs à Montpellier, a été renversé par une voiture mercredi vers 11h. Le conducteur ne s’est pas arrêté. Le cycliste, sérieusement blessé, a été évacué par les pompiers aux urgences du CHU de Montpellier. (source)

Le prix à payer pour faire du vélo s’accroît un peu plus d’année en année. Le cycliste qui se tue seul sur la route est rare. La plupart du temps un véhicule en est la cause. Si un véhicule est en cause, il ne faut pas oublier aussi que le cycliste est parfois imprudent. Par exemple, en 2014, dans la seule ville de Freiburg imBreisgau (Allemagne) on notait que sur 583 accidents avec cyclistes, 308 étaient dus au cycliste lui-même! (source)

En février 18 morts à vélo! (source)

Les pouvoirs publics, très en retard sur les infrastructures cyclables, vont devoir mettre les bouchées doubles s’ils veulent promouvoir le vélo en ville et lutter efficacement contre la délinquance routière qui pénalise l’essor de la bicyclette. En effet, beaucoup hésitent à prendre leur vélo faute d’ouvrages adaptés, de pistes en site propre ininterrompues et directes, mettant le deux roues à l’abri du trafic routier.

Travaux sur itinéraires cyclables

Kreutzweg octobre 2010

Une route barrée, pour un cycliste, est souvent une catastrophe pour la suite de son itinéraire car il n’a souvent d’autre choix que de retourner de là où il est venu. C’est le cas notamment dans les parcours montagneux où après avoir grimpé on se trouve face à un chantier impénétrable.

Dans un cas comme celui-ci, notre passage est soumis au bon vouloir des ouvriers

A vélo, les itinéraires bis n’existent pas, à la différence d’un marcheur qui trouve la plupart du temps un sentier où se faufiler.

Dans les griffes de cet engin, mon vélo carbone ferait « crunch »

Hier encore la montée du col Amic était barrée comme elle l’est chaque année pendant la période hivernale…jusqu’au 31 mars. Car si la route est barrée, ce n’est pas seulement parce qu’elle est impraticable suite aux intempéries, c’est aussi parce qu’elle a une vocation forestière et qu’elle est utilisée par les grumiers et les bûcherons.

A VTT, on trouve le moyen de contourner les obstacles
face à de tels mastodontes, le cycliste doit souvent battre en retraite

Il arrive parfois que les itinéraires cyclables soient barrés pour des durées indéterminées comme ici à Valdieu-Lutran

Un barrage de la EVR6 qui dure, qui dure…
Ces engins là ne nous laissent que peu de place pour doubler
La montée du col du Hundsruck fermée pour cause de course de côte en juin 2017, c’est aussi une déconvenue pour celui qui avait prévu un circuit à vélo passant par là
Les forestiers veillent au grain; depuis que des promeneurs ont pris sans le vouloir un arbre sur la tronche, les précautions sont au maximum.

Lorsqu’un travailleur constate l’intrusion, sur le chantier, d’une personne étrangère à ce chantier, il suspend son action, sauf le cas où cela pourrait avoir pour effet de créer un risque supplémentaire. (règles d’hygiène et sécurité sur les chantiers forestiers et sylvicoles-décret du 17 décembre 2010)

Désobéissance civile

La plaine d’Alsace depuis le col Amic, une vue appréciée des cyclistes après la grimpée

La désobéissance est une caractéristique française. Franchir les interdits, on aime bien. Les Allemands sont sidérés de voir des cyclistes français franchir les barrières de travaux routiers. J’ai le souvenir d’avoir traversé un chantier en portant mon vélo et le grutier nous poursuivait avec sa pelleteuse munie d’un énorme godet. Aujourd’hui l’appel de la montagne était irrésistible, alors nous étions plusieurs à grimper la route du col Amic pourtant fermée à la circulation.

La route doit ouvrir le 1er avril, on est donc un peu en avance. Comme on pouvait s’y attendre les travaux forestiers battent leur plein.

Le chantier forestier s’étale sur plusieurs kilomètres

Je passe le long d’un gros engin et je n’en mène pas large. Chaque année, c’est le même problème, la route est privatisée par et pour les forestiers. On pourrait aussi imaginer que cette route soit réservée par la suite aux cyclistes…

vent d’est puissant au Vieil Armand

https://www.openrunner.com/r/9744421

Le limiteur intelligent va t-il s’imposer?

le limiteur de vitesse intelligent risque de rendre fou les adeptes de la bagnole, comment ça marche?

Je prédis un fort émoi dans le monde automobile.

Les députés européens entendent imposer le bridage de la vitesse des voitures en fonction des limitations routières. Comment? tout simplement en contrôlant automatiquement la vitesse des véhicules par un dispositif radio associé aux panneaux.

C’est une idée de génie, plus besoin de radar puisque tout le monde respectera la vitesse légale. Voici les article de presse qui en parlent…

« Le limiteur automatique de vitesse sera obligatoire d’ici deux ans dans votre voiture » : cette inquiétude est relayée par différents internautes sur Facebook et des sites spécialisés dans l’automobile. source

Il s’agit donc de forcer les automobilistes à respecter les limitations de vitesse. Mais également réduire « l’encombrement sur les routes » ainsi que « les émissions de CO2 » de manière à améliorer la qualité de l’air. source

Pas de panique: le lobby automobile aura vite fait de mettre le dossier du projet européen sous la pile.

Quand Vieux-Thann bricole pour les cyclistes

Vieux-Thann dirige les cyclistes dans le feu piéton, puis sur le trottoir du pont de la Thur; ça c’était avant. Maintenant vous allez voir comment Vieux-Thann a cru régler cette anomalie à bon compte.

Quand Vieux-Thann bricole, il met les cyclistes en danger. C’est le constat d’ incompétence de nombre de municipalités que je connais bien. On fait de la bidouille avec la signalisation horizontale et on s’estime libéré du problème.

Heureusement que les associations militantes sont là pour donner des conseils sur la base de références éprouvées et validées.

Tous les cyclistes amenés à traverser Vieux-Thann, ils sont nombreux, savent combien la traversée est inadaptée au flux de deux-roues non motorisés. Chacun sait qu’à Vieux-Thann la Voie Verte est interrompue, alors on est dirigés sur le trottoir. Un trottoir non conçu pour recevoir piétons ET vélos.

La traversée du pont de la Thur était encore plus problèmatique puisqu’un feu piéton a été installé sur le parcours cyclable.

Comment nos édiles ont-ils résolu le problème?

Vieux-Thann a cru bien faire mais c’est raté et dangereux, en plus il manque le panneau balise de priorité

Tout simplement avec un peu de peinture qui vous dirige sur la chaussée. Non, on ne fait pas sortir des cyclistes comme ça sur la chaussée sur un axe de passage élevé.

Une installation qui met en danger les cyclistes que nous allons contester avec le CADRES THUR-DOLLER. Il est en effet inadmissible d’engager les cyclistes sur la voirie sans un aménagement protégé.

Quelles sont les recommandations du CEREMA pour faire une fin de bande cyclable?

Ce qu’il convient de faire à Vieux-Thann est figuré sur le schéma du haut où le cycliste quitte la bande cyclable en sécurité

Faut-il tutoyer la montagne?

Mon parcours du jour

Depuis que je suis au pied des Vosges, on imagine que la montagne m’est devenue familière. Je vous rassure, je ne bénéficie d’aucune clémence quand j’aborde la pente près de chez moi. Elle ne me sera jamais assez familière pour que je la tutoie, au contraire, elle ne m’inspire pas confiance: face à elle, je suis toujours dans le doute. C’est certainement psychanalytique, mais la montagne reste pour moi un mystère, je ne l’explique pas, elle semble difficile et facile à la fois, je la prends avec conscience comme un défi qui met en jeu à la fois le mental et le physique.

C’est Maxou?…Oui!..Je suis connu et reconnu; ça me fait plaisir quand un cycliste sympa avec un beau vélo au guidon gainé de cuir m’aborde. On discute vélo, itinéraire,…bref de tout ce qui nous rend complice.

Le col est ouvert dans les deux sens, plus aucune trace de la neige.

Puis je reprends ma route, Bitschwiller-le Hundsruck. Je trouve cette grimpée là très physique avec un « pentomètre » qui passe à 14% avant le Plan Diebold-Scherrer. Je ne m’insurge pas car la montagne est insensible en dépit du revêtement tout neuf. J’arrive finalement en vue de la Fourmi en ayant utilisé toutes mes ressources. Je ne vais pas me mentir, c’est toujours aussi dur que l’année d’avant.

Le Schirm est une formalité; je croise des ACTF en nombre qui s’attendent en haut. Puis j’aborde la Seigneurie qui file vite avec le puissant vent d’est.

A Eteimbes, j’arbitre pour sauter d’une vallée à l’autre. Je zigue et je zague à l’estime jusqu’à Diefmatten. A Aspach-le-Bas, je ne trouve plus Matthias dans sa voiture. Il a du déménager une nouvelle fois.

https://www.openrunner.com/r/9735893

Campagne pour le casque en Allemagne

La ministre de la famille Franziska Giffey participe à la promotion du casque à vélo sur sa page Facebook

L’Allemagne mène actuellement une campagne destinée à promouvoir l’emploi du casque à vélo en ville.

Tollé chez les féministes allemand(e)s, la promo pour le casque du ministère des transports met en scène une femme en tenue légère portant un casque. La campagne risque de faire un flop. Elle a au moins fait parler d’elle jusqu’en France.


Affiche de campagne « C’est vraiment moche. Mais ça sauve ma vie ». C’est curieux une affiche allemande rédigée en anglais…

En France, on n’en est pas là. Pas de campagne en faveur du casque. La FUB s’oppose depuis toujours à une quelconque obligation de porter le casque. Les raisons sont multiples; selon la FUB, le casque handicaperait l’essor du vélo en ville en obligeant les cyclistes à emporter le casque avec eux une fois le vélo stationné…

Les potins du lundi

Je pourrais vous parler ce matin comme on le fait dans les stammtisch d’Alsace. De tout et de rien tant le bavardage libère le ressenti, les rancœurs, les bonheurs. Vous dire que c’est un crève-cœur de voir les charcuteries Tempé liquidées, le cochon n’étant plus porteur après tant de séismes cardio-vasculaires et cette vague de véganisme qui balaie tout sur son passage, ou encore de Manurhin qui se désespère de ne pouvoir redémarrer son commerce de flingues faute d’agrément d’Etat. Non, ce que je vais vous dire ce matin relève aussi du café de comptoir mais dans un autre domaine.

Pourquoi le tram-train de la Thur est aussi mal aimé?

Parce que ses détracteurs ont choisi dès le début de lui faire la peau. Des détracteurs? Oui, les inconditionnels du TER, les utilisateurs frontaliers, ces navetteurs contraints, se sont sentis grugés dès le départ. Faire rouler un tram sur une voie SNCF, c’était le plus mauvais choix à faire selon eux. Arrêts fréquents, absence de confort, et temps de trajets accrus. Pour les partisans du TER, si le tram-train a été construit jusqu’à Thann, c’est uniquement pour que l’agglo de Mulhouse atteigne la taille requise pour bénéficier d’un tram dans sa ville.

Guebwiller va attendre longtemps avant de revoir un train revenir devant sa gare: plus aucune ligne de train ne doit posséder sur son trajet des passages à niveau. Construire un pont pour la D83? faut pas rêver!

A nous de vous faire préférer le train! Je ne sais plus si ce slogan de la SNCF a existé un jour ou si je l’ai inventé. Utilisateur occasionnel du train, j’ai pris le tram-train de la vallée de Thann pour me rendre vendredi à l’Assemblée Générale du CADRES Mulhouse.

Je me suis un peu forcé, histoire de ne pas prendre ma voiture comme 95% des habitants des lieux. Ma fibre écolo a gagné.

Première déconvenue, le tram-train n’arrivera que dans 20 minutes. Je m’installe au volant de ma voiture sur le parking de la gare et j’écoute la radio. La SNCF n’y est pour rien, il suffisait que je me renseigne sur l’horaire. Vingt minutes, c’était le temps du voyage, en voiture. Bon, admettons!

Deuxio, je veux prendre mon billet. Il est 17h45 et le soleil qui descend lentement sur le Thannerhubel rend l’écran du distributeur illisible. Je tourne la grosse molette à l’estime sans voir ce qui est sélectionné…Au bout de deux cycles, j’obtiens mon billet cartonné.

Je monte dans le tram-train. Un visage barbu se penche sur moi. C’est le contrôleur. Il n’a pas perdu de temps. Je suis en règle. « N’oubliez-pas de composter au retour! » Au retour, j’apprendrai que le contrôleur a été chic avec moi car le billet de tram-train doit être composté sur le quai de la gare et pas dans la voiture du tram comme je l’ai fait…quel novice ce Maxou!

A propos de billet de train, vous avez vu le coût des prunes affiché dans toute les gares? ça fait froid dans le dos. Dès le 20 mars, pour améliorer la sérénité et l’équité de tous pendant le voyage, les règles de régularisations à bord de vos trains changent. La sérénité et l’équité? vous êtes sûrs?…moi ça me fout la trouille…

Des prunes dissuasives.

Notre tram-train est confortable. Pas suffisamment en tous cas pour les habitués qui mettent les pieds sur la banquette en face. Ce genre de comportement m’insupporte et j’imagine que nombre de voyageurs potentiels renoncent au train à cause de ces incivilités. J’en fait partie. Un ami a fait la remarque à l’un d’eux. A sa descente du tram, un comité d’accueil l’attendait. Gardons-nous donc de toute remarque provocante!

A Cernay, une effroyable gamine de six ans environ est montée à bord avec sa famille. Son jeu jusqu’à l’arrivée a été de parcourir le couloir central pendant tout le trajet en courant et en se traînant à plat ventre comme un Océdar. Un vrai démon! Jamais un parent n’est intervenu.

Au retour, j’apprendrai par un ami que mon billet n’était pas le moins cher (!), et nous ferons un kilomètre à pied le long des quais pour passer le temps car nous sommes arrivés trop tôt avant l’arrivée du train. Pourtant quand je stationne avec ma voiture à Mulhouse, mon smartphone me prévient de la fin de mon stationnement payant un quart d’heure avant, mais la SNCF ne sait pas me prévenir de l’arrivée de son train.

A nous de vous faire détester le train.

Les biffins contre les jaunes

Le Gouvernement est en ordre de bataille dispersé. Macron rentre en pétard du ski, Castaner liquide son préfet de police…et pour faire bonne mesure le Sénat en remet une couche avec l’affaire Benalla. Il est fait appel à la troupe pour défendre le Fouquet’s attaqué par les Gilets jaunes. Les pétochards se demandent ce qui se passerait si on subissait une vraie attaque de Trump ou de Poutine…

Le Fouquet’s, son charme intemporel demeurera t-il?

C’est un très mauvais message à l’adresse des citoyens de semer l’idée qu’un ennemi intérieur est parmi nous. L’action des Gilets jaunes est un spectacle bon enfant qui n’a rien à voir avec un mouvement insurrectionnel. Non, un vrai mouvement insurrectionnel pourrait ressembler à la rigueur à celui des grèves de la sidérurgie en 1979 où les manifestants neutralisaient des voies ferrées, des moyens de communication radio et des systèmes énergétiques. Ici, nous n’avons rien de tout cela, juste quelques symboles du capitalisme bling-bling donnés en spectacle avec des feux de Bengale sur les chaînes d’info en continu. Rien de comparable avec les lanceurs de balles de défense qui éborgnent les manifestants. Le pire pour Macron, qui n’en peut mais, est donc loin d’être arrivé. Les gesticulations du pouvoir sont d’un ridicule qui confine à l’excès.

L’ultra-gauche aurait donc quelques vertus, celle au moins de réveiller nos consciences face à l’endormissement du bon peuple par le dogme libéral incarné par Macron. Son Grand Débat est en train de faire « pschitt » et les Européennes se présentent sous un jour peu reluisant pour la classe dominante et sa doxa qui veut briser nos valeurs communes, services publics, enseignement, retraites, sécurité et justice sociales.

Curieux positionnement politique qui venant d’un sexagénaire féru de chose publique est pour le moins déconcertant. Je n’en rougis pas. Péché avoué est à moitié pardonné diront mes compagnons de route plutôt discrets sur ce registre de la citoyenneté. Je m’attends à devoir encore prendre parti prochainement pour l’Europe des peuples et contre l’Europe du libéralisme économique. C’est un devoir pour nous tous.

Quel titre?

Ce matin une fine brume sur la campagne

Je sèche. Je ne sais pas titrer mon billet. C’est pourtant simple de dire une énième fois « sortie VTT ». Je commence par contourner Leimbach et Roderen. Je rejoins Michelbach puis je fais le tour du lac. En somme rien d’inédit. Combien sommes-nous à nous satisfaire d’un itinéraire maintes fois empruntés! Peu importe, l’essentiel c’est de profiter de son vélo et de la nature qui se pare de ses belles couleurs de printemps.

Images!

Ils viennent vers moi comme si j’allais leur donner une friandise
Quand je réussis à grimper jusque là sur le vélo, je suis content. Je m’arrête et je me retourne…
Un cycliste à VTT qui prend des photos, j’en rencontre peu
J’adore cette petite gare d’Aspach. Elle est dorénavant privée. Quel charme rétro!
La Thur à la sortie de Vieux-Thann est subitement presque à sec. Pourquoi? parce que le canal des usiniers capte beaucoup trop d’eau pour faire tourner ses turbines. Les pêcheurs de truites sont déçus
la prise d’eau du canal des usiniers
En amont de la prise d’eau
Fin de la balade à Vieux-Thann

https://www.openrunner.com/r/9725011

Chavannes-sur-l’Etang

Le traceur de route est épatant. Une fois rentré à la maison, on découvre son parcours.

A Chavannes, j’ai pris Valdieu et l’échelle des écluses.

Détention provisoire aux écluses

Puis à Eglingen, j’ai quitté la piste du canal. J’ai remonté au nord jusqu’à Staffelfelden et quand j’ai estimé que c’était assez, je suis rentré.

L’ombre de moi-même

En avoir assez, c’est quand on sent que les ressources s’épuisent.

https://www.openrunner.com/r/9721883

Mulhouse, l’AG du CADRES

AG du CADRES Mulhouse, une cinquantaine d’adhérents se sont déplacés

Les Cyclistes Associés pour le Droit de Rouler en Sécurité (CADRES) de Mulhouse ont tenu leur assemblée annuelle le 22 mars sous la présidence de Marc Arnold.

Le président Marc Arnold a dressé le rapport d’activité

Une assistance nombreuse de cyclistes « utilitaires » étaient venus écouter le rapport d’activité de l’association. Un rapport très fourni qui témoigne de la vitalité du fait cycliste à Mulhouse.

Les adhésions sont en hausse comme le montre Dominique Rosenfeld, trésorier du CADRES

Sans conteste, la tenue de Vélorutions qui réunit les habitués de la Petite Reine une fois par mois en soirée sous une forme conviviale est une réussite. Mais le CADRES se félicite aussi de son opération « à vélo sans âge » permettant aux ainés de faire une balade dans les rues de la ville grâce à l’achat de deux tricycles assistés électriquement, financés par la Fondation de France.

Un petit nouveau dans la galaxie vélo: le CADRES Thur-Doller

S’agissant de la part modale exercée par le cyclistes, le CADRES note une augmentation du flux de vélos ces dernières années notamment grâce à la mesure périodique du taux d’occupation des arceaux d’ancrage en ville.

La mesure du taux d’occupation des arceaux est un indicateur du flux cycliste en ville
Le fameux compteur de vélos du bd Stoessel a fait l’objet d’âpres commentaires sur la justesse des chiffres indiqués. A 21heures, 1095 cyclistes sont passés devant la borne aujourd’hui

Le CADRES constate à regret que le programme quadriennal de travaux ne sera pas achevé en 2019 comme s’y était engagé la ville. Ce qui fera réagir le représentant de la ville, Philippe Trimaille, qui s’offusque qu’on puisse mettre l’accent sur la dangerosité des infrastructures au risque de dissuader les candidats potentiels à l’usage du vélo.

Il est vrai que pour une association de défense des cyclistes, la conduite à tenir n’est pas facile: où positionner le curseur entre l’incitation à encourager de nouveaux venus et la critique d’infrastructures inadaptées?

Allez couché!

Patou68 et son Vélomobiel

Ils se reconnaîtront mes amis qui vont couché…et ceux qui rêvent d’aller se coucher sur ces machines à fauteuil. On devrait presque dire à fauteuil relax, tellement on s’y sent bien!

Couché et debout, le tandem Hase associe les deux postures

Bon arrêtons de plaisanter! Le vélo couché est une discipline qui a ses adeptes comme en atteste leur site internet. On parle aussi de vélo horizontal par différence avec le vélo conventionnel, le vélo debout.

Le trike, son maître et toutou

J’ai toujours eu de l’estime pour ces esthètes de la chose cycliste poussée au raffinement. Des vélos couchés, il en existe de toutes sortes. A deux roues, des tricycles, les fameux trikes, des combinés, « à bras » pour le handicap, « à jambes », et à carrosserie comme le Quest.

Les arguments en faveur du vélo couché:

Les avantages principaux de cette configuration viennent d’une part de la meilleure pénétration dans l’air, la surface frontale étant réduite de plus de la moitié par rapport à un vélo classique (et donc vitesse plus élevée à puissance égale), d’autre part de la position moins contraignante pour le squelette et pour le cœur : comme l’énergie à dépenser pour vaincre la résistance de l’air croît proportionnellement avec la surface frontale, l’économie réalisée est importante. (Wiki)

Il y a d’autres avantages : la récupération physique plus rapide, l’excellente visibilité naturelle vers l’avant sur 180° sans contrainte dans le cou, le confort du siège par rapport à une selle ; comme le véhiste ne s’appuie pas sur les mains, aucune contrainte ne s’exerce sur les poignets. On peut donc, à vélo couché, parcourir de grandes distances sans douleur. (Wiki)

Mais il y a des inconvénients, on s’en doute. Le dos qui est moins ventilé, l’engin est plus lourd, sa transmission génère un moins bon rendement avec sa longue chaîne, moins visible dans le trafic routier et aussi moins maniable en ville.

le vélo horizontal équipé pour la randonnée. Existe aussi en version plus légère.(Wikipédia)
A deux roues…
…ou à trois roues, le vélo couché est agréable

articles en relation

https://velomaxou.com/2014/04/24/mulhouse-strasbourg-en-velomobiel/

le site handbike de Mulhouse

https://velomaxou.com/2014/07/28/jai-rencontre-un-champion/

Altkirch

Je n’ai pas varié: Altkirch ville pro-bagnoles, les cyclistes n’y allez pas!

J’ai le souvenir d’avoir dans le passé égratigné Altkirch en 2014. Normal, Altkirch ne fait rien pour le vélo. Aucune infrastructure dédiée. Juste ce plan de circulation circulaire au centre ville qui est fait pour les voitures. Uniquement les voitures!

Des sens interdits partout. Cyclistes n’allez pas visiter Altkirch

Qu’est-ce qui empêche Altkirch de mettre en place les doubles sens cyclables alors que la voirie est assez large?

Rien!

Alors on est embarqués avec nos vélos dans cette giration qui nous expulse du centre ville vite fait.

Bye bye Altkirch, je me barre.

https://www.openrunner.com/r/9714098

Le vélo-école

Tout le monde n’a pas la chance de savoir faire du vélo. Les vélo-écoles sous l’égide de la FUB sont là pour apprendre les rudiments depuis l’exercice de l’équilibre sur le deux-roues jusqu’à l’insertion dans le domaine public.

accéder au réseau des vélo-écoles

Antoine Borowski victime d’un chien

Le 13 février dernier, alors qu’il effectuait une sortie à vélo sur les routes de la plaine, (alors qu’il se trouvait sur la D3F à Domèvre-sous-Montfort, au lieu-dit « Le Moulin ») l’adjoint aux sports de la Ville de Vittel, avait été percuté par un chien, et avait chuté au sol. Touché à la tête malgré le port d’un casque, il était hospitalisé depuis. Antoine Borowski, l’ami Antoine, s’est éteint dans l’année de ses 73 ans (Le Républicain Lorrain 10 mars 2019)

Antoine Borowski était un champion mondial de course à pied.

https://www.republicain-lorrain.fr/sports/2019/03/09/sport-et-politique-antoine-borowski-elu-de-vittel-et-figure-emblematique-du-sport-vosgien-s-est-eteint

Les chiens errants sont une plaie pour les cyclistes. Lorsqu’ils vous poursuivent sur la route, ils peuvent être un danger mortel car on ne sait pas souvent comment réagir.

Ils partent aujourd’hui

A deux roues du progrès, ils partent pour un périple asiatique de six mois

Nous sommes deux frères de 27 et 29 ans, d’origine Alsacienne. Partis chacun de notre côté au travers de nos études et notre métier, nous nous retrouvons pour cette expérience unique, à l’aube de notre carrière professionnelle.

Ils s’appellent Léo et Stéphane Ecrepont.

10.000 km au départ de Rangoon

Une cagnotte de soutien: https://www.leetchi.com/c/a2rp-bike

Leur blog : https://a2rouesduprogres.blog/

Marotte

Mon parcours du jour est basique. Vais-je cependant m’intéresser à quelque chose?

Marotte: Avoir une passion exagérée pour quelqu’un ou quelque chose. Origine : Pendant longtemps, les rois et les ducs faisaient venir à la cour des hommes au physique « original » (nains, noirs etc.) pour les amuser en réalisant des acrobaties ou en jouant avec les mots. (L’Internaute). Ma marotte à moi, c’est de trouver une curiosité pendant mon voyage à vélo. C’est d’ailleurs pourquoi, je n’envisage pas une seule seconde de pédaler dans mon garage avec une porte en tôle en face de moi.

Pour passer là à vélo sur le sentier de la Thur sauvage, je réfléchis car il y a bien 40 cm d’eau. Je renonce car je suis en début de parcours et je ne veux pas rouler les pieds mouillés si je plante le vélo avant d’arriver en face.

J’aborde les étangs de Cernay. Je regarde si le VTT est autorisé…oui. L’imagination de ceux qui réalisent ces panneaux est phénoménale.


Les étangs sont remplis à ras bord
Trop tard pour la pêche aux grosses truites, c’était les 16 et 17 mars, une seule ligne, appât naturel, 15€ la demi-journée, 20€ la journée entière. Pourquoi l’étang de la poudrière s’appelle de la poudrière? Ce bois regorge d’ouvrages militaires allemands de la première guerre. Des munitions devaient y être entreposées.


D’imposants murs subsistent à proximité de l’étang de pêche

Cette construction ressemble à un casernement

Les emplacements de poutres sont encore apparents
Ce bunker commence à fatiguer, néanmoins on y trouve des stockage de produits
Quels produits? Hydro-calcit:
produit neutralisant a la propriété principale de modifier le pH du liquide à neutraliser.
Le dernier coup de vent a fait des dégâts sur la ligne Thur-Doller
Le lac a fait le plein (Michelbach)
J’aime cette perspective

Voir le parcours

https://www.openrunner.com/r/9705379

Les potins du lundi

Commencer par balayer la planète devant chez soi

Les chercheurs trouvent parfois à bon escient. Ainsi l’usage des écrans peut à la fois nuire au cerveau en développement des enfants, au cerveau adulte « attiré par des sources d’informations plurielles et volatiles », avec le risque à terme de développer anxiété et dépression, et au « cerveau social », avec la menace d’un isolement. (C’est dans les DNA du 17 mars)

Plurielles et volatiles, voici notre cerveau qui risque de s’égarer là où on ne voudrait pas à cause des écrans. On pense tout de suite à cette tuerie de Nouvelle-Zélande où un esprit fragile s’est cru autorisé à déclencher un carnage à l’aide d’une théorie stupide.

Je cherche des exemples avec mon esprit mal tourné…

Des sources plurielles?…quelles sont vous sources diront les braves gens qui ne comprennent pas toujours tout du vécu quotidien. Mes sources sont sur l’ordi Monsieur le Procureur, je ne peux pas toutes les détailler tellement elles sont multiples mais ce que je sais, c’est qu’elles échappent à votre entendement, à votre compréhension de l’état du monde. Tiens, par exemple, regardez ces jeunes qui défilent pour le climat et qui poursuivent l’État, quelles sont leurs sources? pourquoi n’ont-ils pas le cerveau social rêvé par tout État totalitaire?

Si l’on s’en tenait uniquement à la parole publique, des sources réputées nécessairement fiables, pourquoi alors nos données climatiques seraient-elles si déficientes? pourquoi les mers se rempliraient-elles de plastique, de pétrole où la Méditerranée est devenu un vaste dépotoir? pourquoi nos villes seraient toujours plus irrespirables? pourquoi nos récoltes autant corrompues de pesticides et notre eau si chère à nettoyer avant de la boire?

Nos États semblent impuissants à dire la vérité et à mettre en œuvre les correctifs qui s’imposent. Alors nos sources plurielles et volatiles risquent encore longtemps de plomber le moral de la République.

Rando de printemps

Ravito de Cernay, un groupe de tandemnistes mal-voyants

C’était la deuxième journée des randos de printemps à Mulhouse. Organisée par le club Concorde, les postulants avaient le choix entre trois parcours de 35, 45 ou 65 kilomètres.

On étudie la feuille de route
Il attend son maître

J’ai foncé au départ de Pfastatt vent dans le dos. J’avais déjà pris un acompte d’une vingtaine de kilomètres presque gratuitement tellement le vent de sud-ouest était puissant. Puis j’ai pris part à la randonnée sans trouver chaussure à mon pied. J’ai donc roulé seul. Lutterbach-Aspach, un vent de face en rafale. Puis montée à Michelbach, Guewenheim, Sentheim, Bourbach, la grimpée de Rammersmatt…Au loin les Alpes se dessinent sur l’horizon, elles sont bien blanches.

Arrivé au ravito de Cernay, je rencontre quelques amis, la ferveur est là. Je suis quasiment arrivé, il ne me reste plus qu’à retourner à Thann.

Au parc à cigognes, on roupille

Turckheim

Turckheim place Turenne

Quand le temps n’est pas beau, je délaisse le vélo. Turckheim est célèbre pur son histoire avec Turenne et avec…Charlotte…et aussi pour son vin d’Alsace. Hic!

Turckheim viendrait de Thuringe où des envahisseurs du Saint-Empire Romain Germanique ont atterri ici. D’autres prétendent que Turckheim viendrait de Thur et Ring. En 1675, Turenne boute les Allemands dehors.

Tous les soirs, le veilleur de nuit passe à 22 heures pour voir si des sauvageon(ne)s ne font pas de Mobylette dans les ruelles.