Catégorie : Nouvelles de la cyclopédie

Bibliographies, sites et vidéothèques en rapport avec le vélo

Le Randonneur dans le désert

Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est le-randonneur-001-e1568964789856.jpg

Le Randonneur N°71 de septembre 2019 est là.

Je ne sais pas pourquoi ce mois ci, le rédac. chef s’ingénie à nous mettre une couverture de Une avec un type qui pédale dans le désert, des chameaux d’Arabie face à lui.

Est-ce une façon de préfigurer l’Europe qui nous attend avec le réchauffement climatique?

Alors oui, je distingue au fond dans la brume matinale les contreforts des collines sous-vosgiennes, puis plus loin nos ballons ronds. Le chemin caillouteux? Oui, je l’imagine aussi. La nationale 66 Mulhouse-Epinal, une fois débarrassée de ses encombrements routiers, faute de pétrole est revenue à l’état de piste romaine puisque l’enrobé bitumineux ne sera plus qu’un souvenir.

Trêve de plaisanterie, je ne m’imagine pas visiter à vélo des contrées exotiques . Le Randonneur cherche toujours des rédacteurs pour sa rubrique « le p’tit coin méconnu ». J’en connais des p’tit coins, mais ils sont connus par la plupart d’entre-nous, alors j’évite l’exercice. Surtout que le comité de lecture ne rassure pas les postulants en « s’attardant sur chaque mot ». S’attarder sur mes mots? jamais! Maxou reste Maxou et je refuse de me plier à un censeur. Je reste chez moi avec ma prose vérolée.

Cela dit j’invite les cyclistes-cycliques, c’est à dire ceux qui prennent le temps de descendre du vélo de temps à autre à lire le Randonneur. Lire, c’est notre gymnastique du cerveau chaque matin. Ne le décevons-pas!

En plus le Randonneur vient de comprendre, un peu tard, que payer avec la monétique Paypal son abonnement à 24 euros c’est moins chiant que de faire un chèque qui reste sur le frigo pendant des semaines.

Une bonne nouvelle: les nouveaux abonnés appartiennent plus souvent à la tranche 30/39 ans.

Le site du Randonneur est là

Fin mai 2019, les randonneurs se sont retrouvés à Montpazier (Dordogne). J’y étais.

https://velomaxou.com/2019/06/03/quatre-jours-de-voyages-1-4/

https://velomaxou.com/2019/06/04/quatre-jours-de-voyages-2-4/

https://velomaxou.com/2019/06/05/quatre-jours-de-voyages-3-4/

https://velomaxou.com/2019/06/06/quatre-jours-de-voyages-4-4/

J’ai parcouru tous les itinéraires. Force est de constater qu’un certain nombre parmi nous n’ont plus la force due à l’âge de les réaliser en entier. Il conviendrait de tracer des parcours plus adaptés.

Les Nuls à vélo

Hélène Giraud et Christine Murris ont eu presque tort d’attribuer leur livre aux Nuls. Ce livre sur le vélo est une bible incontournable non seulement pour les « accédants » mais aussi pour nous qui sommes déjà cyclistes. Pas le cycliste de compétition, non, le cycliste de tous les jours, à la ville, à la campagne, en vacances.

Paru en mai 2014 « Le vélo pour les nuls » n’a rien perdu de son actualité. Si vous ne l’avez pas encore, achetez-le.

275 pages.

On peut le trouver actuellement vendu 5 euros à la librairie Lyre galerie de l’Ile Napoléon à Illzach. C’est donné!

Dimanche, SlowUp à Bâle

Bâle

La nouvelle édition du SlowUp Basel-Trois Pays se structurera autour de trois parcours qui peuvent s’enchaîner pour un total de 70 km.

31 km : Bâle – Riehen – Lörrach – Weil am Rhein – Huningue – Saint-Louis – Bâle

21 km : Bâle – Birsfelden – Muttenz – Pratteln – Augst – Wyhlen – Grenzach – Bâle

18 km : Augst – Wyhlen – Herten – Rheinfelden – Kaiseraugst – Augst.

Si vous êtes tenté par le tourisme urbain à vélo, le SlowUp de Bâle est tout indiqué.

Visiter Bâle et ses frontières à l’abri du trafic routier, je peux vous garantir que c’est très agréable. En outre passer d’un pays à l’autre et rencontrer nos voisins, ce sera une découverte sous un autre angle du monde du vélo. Un vélo familial, un vélo convivial.

J’ai une place dans la voiture pour aller jusqu’à Huningue où l’on prendra le départ. (me contacter)

Il existe trois boucles, on n’est pas obligé de parcourir les trois.

On prend le départ là où on veut

Cinq euros demandé pour participation aux frais.

Prendre un sac à dos léger.

En 2015, j’avais trouvé insolite ce moyen de se déplacer en ville. En 2019, j’ai moi aussi ma trottinette
Passerelle des Trois Pays Huningue
Le SlowUp s’adresse à tous. Dans l’immensité d’une voirie déserte, quoi de mieux que de suivre la ligne blanche!

Cadres Thur-Doller, début difficile

Il n’est pas facile d’ administrer une association d’autant plus lorsqu’elle est formée de bénévoles.

Rien ne va plus au Cadres Thur-Doller dont le siège est à Ranspach (Haut-Rhin).

Moins d’un an après avoir été portée sur les fonts baptismaux (le 14 novembre 2018), l’Association de Cyclistes Associés pour le Droit de Rouler en Sécurité bat de l’aile.

Calquée sur sa grande sœur mulhousienne, Cadres Thur-Doller entend assurer la promotion du vélo, de la marche…et des transports en commun. Vaste programme!

La tâche a t-elle été trop vaste? Parmi les sept membres fondateurs, quatre ont choisi de bouder leur fonction au fil des mois.

Des défections parfois non revendiquées autrement que par l’éloignement de Ranspach, par les obligations professionnelles…et d’autres franchement assumées. Comme la mienne où j’assurais le rôle de trésorier.

La liberté existe toujours, il suffit d’en payer le prix (H. de Montherlant). Mon prix sera donc mon renoncement car il me coûte.

Après quelques mois passés à nous réunir périodiquement, il était devenu clair que la direction du mouvement peinait à trouver ses marques. J’en ai tiré les conclusions en démissionnant ce 4 septembre 2019.

Il y avait pourtant du pain sur la planche comme le recensement des points névralgiques sur les deux vallées, la rencontre des élus, des formulations d’amélioration des infrastructures, …petit à petit, hélas, la conduite du mouvement a débouché sur des crispations bureaucratiques insurmontables.

Ce n’est pas de gaité de cœur que l’on quitte un projet auquel on a cru un temps. Surtout dans un domaine où tout reste à faire, notamment au niveau des corps publics peu enclins à ménager la place méritée au vélo quotidien.

Nul n’étant irremplaçable, on ne peut que souhaiter un sursaut de Cadres Thur-Doller avec de nouvelles forces vives.

Stop à la descente de bus

Dorénavant un cycliste doit, comme tous les conducteurs de véhicule automobile, s’immobiliser à plus de 5 mètres d’un autobus scolaire dont le panneau d’arrêt obligatoire muni des deux feux rouges clignotants sont activés.

C’est au Canada qu’un arsenal de lois vise les cyclistes de façon formelle. Moi ça ne me donne pas envie d’y aller faire du vélo.

A lire ici