Catégorie : Nouvelles de la cyclopédie

Bibliographies, sites et vidéothèques en rapport avec le vélo

L’AG du Cadres Mulhouse

Une participation satisfaisante à l’AG du Cadres Mulhouse

Vendredi 24 septembre se tenait l’AG du Cadres Mulhouse au Carré des Associations.

J’en suis toujours membre bien que n’appartenant plus à l’agglomération mulhousienne. Depuis deux ans, l’AG n’avait pas eu lieu du fait des restrictions sanitaires.

C’était donc l’occasion de se retrouver et de faire un bilan des actions menées.

L’agglo a fait des efforts indéniables surtout avec la pandémie qui a encouragé le vélo en ville. Mais il subsiste des points noirs, insolubles selon les élus. Comme par exemple se résoudre à revoir le plan de circulation des autos là où le vélo est en danger du fait de l’étroitesse des rues.

Un participant s’est par exemple insurgé que devant la clinique du Diaconat bd Roosevelt, ce soit une vraie autoroute où l’on peine à faire du vélo et où les piétons sont menacés pour traverser…en outre un bus a percuté un pilier du préau en bois dressé devant la clinique du Diaconat…et a pris la fuite (DNA)

L’association a modifié ses statuts afin de pouvoir aller en justice à l’avenir et se porter civile dans les préjudices qui la concernent.

Le bureau a été renouvelé et le président Marc Arnold devrait être réélu sans difficulté.

L’association est à la recherche de bénévoles pour animer des vélo-écoles auprès des collèges et piloter des triporteurs pour les personnes âgées et dépendantes des Ehpad.

S’adresser à Cadres

Samedi et dimanche, le vignoble avec Vélomaxou

Samedi 25 et dimanche 26 septembre, Vélomaxou organise une rencontre cyclotouristique placée sous l’égide des Amis du Randonneur au départ de Guebwiller.

Tous les cyclistes intéressés par ces parcours à l’allure bucolique sont conviés à cet amical rendez-vous.

Départ samedi à 10 heures devant le camping « Le Florival » route de Soultz à Issenheim.

Au programme de ces deux journées:

  • Parcours du vignoble jusqu’à Eguisheim,
  • Abbaye de Murbach
  • Val du Pâtre, Guebwiller
  • Visite d’Eguisheim
  • Abbaye de Thierenbach,
  • Musée viticole du Vieil Armand
  • Notre Dame de Schauenberg
  • Chapelle du Bollenberg

Détails des parcours routiers:

  • Samedi 25 septembre: Murbach/Val du Pâtre 37km/515m
https://www.openrunner.com/r/13741179
  • Dimanche 26 septembre: Eguisheim 58km/732m
https://www.openrunner.com/r/13733314

On apporte son repas tiré du sac.

Vosges: des chemins en commun

Ce matin, chantiers d’aménagement de chemins au-dessus de Uffholtz

A l’instigation de Arnaud Masson de l’antenne MBF Massif des Vosges et du président Christian Schott de la section du Club Vosgien de Cernay, vététistes et marcheurs étaient conviés à un entretien des chemins de randonnée à proximité du col de Herrenfluh.

Emplacement des travaux sur sentier CV rectangle rouge/blc/rouge

Au moins cinquante participants s’étaient réunis dès sept heures trente afin d’apporter leurs efforts à la consolidation d’un chemin reliant Wattwiller au sommet du Molkenrain…dont certains venus de Gérardmer et de Saverne.

On notait aussi une délégation du club VTT de Thann.

Les organisateurs ont été un peu surpris par le succès de participation au point que les cinq chantiers prévus ont été accomplis en moins de temps que prévu.

Des chantiers pourtant conséquents puisqu’il s’agissait de doubler les trajectoires circulaires afin que marcheurs et cyclistes disposent chacun de leur propre itinéraire.

Les municipalités de Wattwiller et Uffholtz s’étaient associées à la démarche en fournissant une logistique éprouvée… et notamment la pause café et l’apéritif de fin de travaux.

Les maires des deux localités, Matthieu Ermel et Rémi Duchêne, sont venus féliciter les participants à l’issue de la matinée.

La suite en images…

Distribution des rôles au col du Herrenfluh par Arnaud Masson et Christian Schott
Au moins 50 participants pressés d’en découdre
Découverte du chantier 1. Il s’agit de créer une trace dédiée aux VTT sur au moins quinze mètres de long et de restaurer des marches en parallèle
Une équipe de 10 participants se mettant à défricher
consolidation de la nouvelle emprise à l’aide de tronc
l’aménagement prend tournure, des cailloux calés le long des troncs doivent permettent l’écoulement des eaux de ruissellement sur le versant
concertation avant finition
Lle chantier 3 a fait appel à des moyens lourds. Des blocs ont été apportés sur une civière de chantier afin de structurer une courbe élargie
mise en place des blocs
Sous l’œil de la camera de FR3
les marcheurs vont disposer d’escaliers neufs
après le damage des blocs, ratissage de la terre de jointoiement
Une fois terminé, le travail rendu est du plus bel effet, à gauche les marches, à droite la piste à vélo

Essais

Rien n’a été oublié, la signalétique dédiée du chantier en atteste.

Le randonneur de septembre

Le randonneur de septembre 2021 vient de paraître

Le randonneur organise une rencontre en Alsace les 25 et 26 septembre.

Tous les sympathisants du tourisme à vélo sont les bienvenus.

Rendez-vous le samedi à 10 heures devant le camping « Le Florival » route de Soultz à Issenheim.

A programme de ces deux journées:

  • visite du vignoble jusqu’à Soultzmatt, Val du Pâtre, Guebwiller
  • visite d’Eguisheim
  • visite abbaye de Thierenbach, musée viticole

Rien n’est figé, on peut s’attarder là où on veut et même s’octroyer des écarts d’itinéraires (distances prévues entre 35 et 70km selon affinités) repas tiré du sac.

Accompagnateur: bibi

S’abonner au Randonneur

François Kontzler

François était un militant cycliste de la première heure au Cadres Mulhouse.

Avec lui j’avais fait mes premières armes auprès des instances publiques lorsqu’il s’agissait de parler vélo.

Je me souviens avoir parcouru les artères de Pfastatt en sa compagnie pour traquer les anomalies d’infrastructures cyclables et pouvoir ensuite rencontrer les élus et leur faire part de nos constats.

François était un homme charmant, doux et attentionné.

Mes condoléances à sa famille.

Ses obsèques auront vendredi 20 aout à 14h30 à l’église Saint-Antoine de Bourtzwiller

A Pfastatt en 2013, parcourant les itinéraires urbains en sa compagnie

Pascal Bride finisher

P Bride à son arrivée à Barcelone cette nuit

Pascal Bride a bouclé cette nuit son « Vienne-Barcelone » en 251h à la 44eme place. Soit 2400 km et 40.000 mètres de dénivelé.

Le premier arrivé, Bialek Adam, a bouclé l’épreuve en 149 heures….et la première femme, Kesenheimer Jana, en 189 heures

Cette organisation appelée Threee Peaks Bike Race était particulièrement redoutable surtout en fonction des conditions météo rencontrées dans la traversée des Alpes et de l’itinéraire comportant de nombreuses difficultés.

Bravo!

DH à la Bresse

Bizarre comme titre DH à la Bresse.

Il faut s’y faire, le DH, c’est le VTT Downhill ou de descente si vous préférez.

Par analogie avec le ski, les stations de montagne ont trouvé une nouvelle corde à leur arc lorsqu’il n’y pas de neige: faire les descentes à vélo.

C’est très ludique et sportif à la fois. La discipline s’adresse plutôt à un public jeune. Comme pour le ski on trouve des pistes de difficultés croissantes.

Si vous êtes tenté, commencer par la piste verte.

Une dernière précision: ce n’est pas gratuit. Compter 25 euros pour la journée…sans l’équipement

aller sur le site labellemontagne de la Bresse

La solitude du cycliste

la page Facebook de notre célèbre violoniste et cycliste mulhousien, Pascal Bride

Le tracker 24 de Pascal Bride émet ce matin depuis plusieurs minutes au même endroit de Tiefencastel, une localité et une ancienne commune suisse du canton des Grisons, située dans la région d’Albula.

On s’interroge, se repose t-il? a t-il un incident? ou plus simplement se restaure t-il? Le tracker est diabolique. C’est un œil de Moscou qui permet de suivre les concurrents à la trace. Je n’aimerais pas cela. Mais en même temps, le tracker ajoute du suspens et de la curiosité.

Pascal Bride s’est lancé un nouveau défi, un de plus dirons-nous, à vélo. Rallier Vienne en Autriche à Barcelone dans une course contre la montre appelée Three Paeks Bike Race dont certains à tandem.

Ils sont une bonne centaine à tenter l’aventure et à se diriger vers le contrôle intermédiaire n°2 de Grosse Scheidegg – Männlichen. Selon des itinéraires variés, certains plus au nord, d’autres plus au sud du massif alpin. Pascal Bride a choisi un itinéraire médiant passant par Punt-Chamues et la via d’Alvra.

Le tracker 24 émet toujours depuis le même endroit ce matin

Hier Pascal Bride s’est exprimé sur Facebook vers 22heures. Contrairement à ses habitudes, il a été peu disert. Son message est laconique…

Terrible 2ème jour sans force, ni jambes pour le Vieux Bridou…🥵❓❓Comme j’ ai pu toute la journée !!Programme écourté par épuisement on va dire avec humour… Ceci dit, la route est longue mais j’ai besoin de dormir je crois…hi😜 Bises à tous ….

Un deuxième jour où il n’a parcouru « que » 295 km et 3800m! Un exploit admiratif tout de même pour nombre d’entre-nous qui savons ce qu’est faire du vélo.

Dans cette solitude du cycliste qui voyage seul avec un challenge terrible à assumer, on imagine combien la force mentale est déterminante.

Je ne parle pas de la force physique car mental et physique vont souvent de pair.

Si Pascal Bride n’est pas satisfait de son deuxième jour, ce n’est pas bon signe. Espérons qu’il va reprendre le dessus et retrouver la forme car Barcelone est encore loin.

Vous le savez, je n’ai aucune appétence pour ce type d’exploit qui consiste à tenir sur un vélo des heures et des jours entiers, mais je respecte ce genre de défi en m’interrogeant toutefois sur les conséquences et les risques.

Ce qui est cruel, c’est de voir son club CCK de Kingersheim n’évoquer nulle part son périple alors même que Pascal Bride s’y est beaucoup investi avec l’organisation de la Trirhena dans le passé et en réalisant encore cette année une belle Diagonale Strabourg-Hendaye.

A l’heure où je boucle cet article, Pascal Bride est sorti du village de Tiefencastel .

A 8h43, Pascal Bride arrive à Thusis. Tout semble donc bien aller.

Ottrott, les myrtilles


aller sur le site

Je suis tenté d’y retourner. VTT ou route? j’hésite…

2015 déjà!

ThirtyOne, l’hybride

C’est fabuleux. On a inventé le mouvement perpétuel. Vous descendez le Grand Ballon et le ThirtyOne vous remonte gratuitement sans effort. Je n’arrive pas à le croire.

Arrêtons de rire! le moteur se recharge avec l’énergie cinétique emmagasinée lors des descentes. Pour fournir l’équivalent de 80km en assistance électrique, il faudra d’abord trouver pas mal de descentes.

  • VÉLO A ASSISTANCE ÉLECTRIQUE (VAE)
  • SE RECHARGE A LA DÉCÉLÉRATION OU AU SECTEUR
  • CONNECTÉ A VOTRE SMARTPHONE
  • PUISSANCE D’ASSISTANCE RÉGLABLE DE 0 à 100%
  • MOTEUR VERROUILLABLE ELECTRONIQUEMENT (ANTIVOL)
  • SELLE CONFORTABLE ET ANTIVOL
  • 3 VITESSES ET PAS DE DERAILLEUR
  • CONÇU ET ASSEMBLÉ EN FRANCE

18kg/2660 euros

voir le site

Cent cols, la revue

L’édition 2021 vient de paraître.

Toujours de belle qualité, la revue est attendue par les chasseurs de cols à vélo qui aiment retrouver leurs amis et leurs aventures passées.

On apprend que 38 nouveaux membres ont rejoint la Confrèrie dont 27 Français, 3 Hollandais, 2 Allemands, 2 Anglais, 1 Belge. Tant mieux!

Mais notre moyenne d’âge a tendance à reculer, 57,8 ans contre 55.8 l’an dernier. Pourquoi les plus jeunes ne nous rejoignent pas?

Les Cent Cols Suisses font preuve de dynamisme. Normal, la Suisse est aussi une terre de vélo pour qui aime la montagne.

Un récit de séjour aux Canaries avec Jean-François Gerlier ou en Espagne avec Hubert Court, dans les Pyrénées avec Jean-Louis Blanchard,…

Adhérer au Club des Cent Cols, c’est rejoindre une grande famille de passionnés de montagne, des grandes et des moins grandes.

Commencer par les Vosges à deux pas de chez nous, Grandestiens (quel vilain mot), et puis poursuivre par quelques cols alpins ou pyrénéens afin de postuler au Club.

En 2014, on comptait 431 cols dans les Vosges. C’est dire qu’il y a de quoi faire!

Tout est dit ici pour adhérer au Club des Cent Cols

Vélomaxou CC6785

VTT bobotte

Avec le mec normal j’arriverais presque à suivre.

Avec bobotte, je suis plutôt deux crans en-dessous. Je n’ai pas assez d’influx et de résistance pour enchaîner les successions de pièges…et je sais que les chutes pardonnent rarement.

Abonnez-vous si vous trouvez les épisodes sympas. Ces gars là le méritent bien

Nat and Co

Il s’appelle Nathanaël Schaeffer.

C’était en 2007. Je l’avais rencontré en haut du col du Hundsruck.

Il tractait son fauteuil et son bagage.

Je suis ému par la vitalité de ces blessés de la vie.

Nat m’avait écrit à la suite de la parution de mon billet

Bonjour !
C’est seulement aujourd’hui que je découvre votre blog, c’est donc moi sur la photo.
C’était le dernier col de notre traversée des Vosges, première expérience qui en appelle d’autres !
bonne continuation !

Je retrouve sur la toile le récit de l’accident qui l’a conduit à cette paralysie…et aussi son investissement actuel dans LE TRACTAGE DE MONTAGNE qui est une belle leçon de vie.

On peut accéder ici au site NATNCO

19 juin: Vélorution

Tour du Haut-Rhin à VTT, la fin approche

Cette fin de semaine, je reprendrai avec mes amis, la fin de mon Tour du Haut-Rhin interrompu le 11 juillet 2020 à Chalampé lors de la quatrième étape suite à une chute.

Le Tour du Haut-Rhin, tel que je l’ai conçu, se pratique à VTT en cinq jours. Il n’y a pas de voiture accompagnatrice (rien ne l’interdit) mais on réserve ses hébergements à l’avance. On transporte donc son linge avec soi et son pique-nique.

On tourne dans le sens horaire…et on part de Masevaux. C’est donc l’ancienne frontière allemande de 1871 qu’on aborde en premier.

On peut retrouver tous les détails des trois premiers jours de cette rando ici….

Vendredi 26 mai: Chalampé-Ferrette

Il est prévu 78 km et 1100 mètres de D+

On reprendra notre parcours interrompu à Chalampé au km 26. Et on rejoindra Ferrette en épousant la frontière avec le Rhin puis avec la Suisse.

Samedi 27 mai: Ferrette-Masevaux

Il est prévu 65km et 850m de D+

dernière journée: longer le Territoire de Belfort

C’est gonflé!

Un rapport très lointain avec le vélo.

Bridou part en diagonale

Mulhouse-Strasbourg par le train hier soir

1170km en 99 heures!

Encore un défi pour Pascal Bride, notre célèbre baroudeur mulhousien à vélo qui s’attaque ce matin à Strasbourg-Hendaye, une Diagonale redoutable à travers la France.

Les Diagonales de France doivent être parcourues sans assistance à raison de 285 km par tranche de 24 heures afin d’être homologuées par la FFVélo.

Un engagement qui mérite la réussite vu la difficulté!

Un simple calcul: moi qui roule à 20 de moyenne, je devrais rouler tous les jours pendant 14 heures pendant 4 jours de suite. De quoi me rendre humble.

Pour tout savoir sur les Diagonales, aller ici

Encore raté!

Image Pierre Chatel

Les falaises du Vercors attendront des jours meilleurs

L’année passée, la plupart des rencontres cyclistes amateurs ont du être annulées. Les clubs et associations ont du battre en retraite.

Cette année ça recommence.

La dernière en date du 13 au 16 mai qui devait réunir les Amis du Randonneur à Saint-Romans dans l’Isère risque fort de tourner au fiasco.

En effet, l’organisateur nous écrit pour nous dire en substance que:

  • La préfecture a interdit notre manifestation cyclotouriste sur route (et donc tout le monde pourra faire du vélo sans être à plus de six à la fois)
  • Cette annulation de la partie sportive n’est pas une interdiction de notre AG et ne sera pas valable comme motif d’annulation/remboursement du séjour (et donc si vous avez réservé un gite vous ne pouvez pas être remboursé)
  • La tenue de l’assemblée générale sous sa forme plénière est annulée du fait des votes par correspondance.
  • Le pot de l’amitié est hélas supprimé du fait des contraintes sanitaires.
  • Jeudi après-midi : la visite guidée du village de Saint André en Royans est annulée.
  • La soirée diapos est hélas supprimée du fait des contraintes sanitaires.

Cette énumération de contretemps pourrait paraître anecdotique puisque chacun comprendra qu’il n’y a donc pas lieu de se déplacer pour une rencontre nationale qui sera vidée de son contenu.

Mais de façon caricaturale, cette annulation qui ne dit pas son nom vient interrompre le cours d’une vie associative où de nombreux militants se sont investis en pure perte. Mois après mois, cette pandémie a fini par ronger nos fondations. Les plus jeunes s’en relèveront. Mais parmi les plus anciens, il faudra parfois dire adieu définitivement à ces retrouvailles.

C’est triste.

Wann wird es diese Bilder wieder geben?

Image Badische Zeitung

Quand reverra t-on ces images?

Le Badische Zeitung (Frieburg im Breisgau) s’interroge…

Cette année encore le virus a eu raison de la Kirchzartener Mountainbike-Klassikers où 2000 participants étaient attendus en juillet prochain.

images en relation avec Kirchzarten

Elle tombe, un PV

En Suisse, c’est comme ça. Si vous tombez de vélo, c’est un défaut de maîtrise. Et un défaut de maîtrise, c’est un PV.

Comme quoi le vélo est dangereux pour la santé et pour le porte-monnaie, na!

à lire dans Vingt Minutes.ch

C’est bien fait. Quand on ne sait pas faire de vélo, on reste chez soi ou on prend sa bagnole.

Le train pro-vélos en Belgique

Deux fois plus de vélos dans les trains ces 10 dernières années en Belgique.

à lire sur RTBF

Limite Covid élargie pour les clubs

Petit coup de pouce aux clubs vélos. La limite territoriale pour se déplacer à vélo au sein d’un club est fixée depuis le 15 avril au département au lieu des 10 km du domicile (et pas à plus de 30km de votre club si vous quittez le département)

Avec un tas de conditions qui aboutiront à restreindre fortement cette possibilité:

  • avoir une licence individuelle
  • être accompagné d’un moniteur fédéral diplômé
  • ne pas être plus de 6
  • respecter 2 mètres d’écart entre chaque participant.

Source FFCT

Eindhoven, les vélos

Femmes irakiennes à vélo

200

Ma femme qui ne fait pas de vélo a eu tout de suite le regard attiré par la revue 200.

Réflexe de femme!

Bon moi les bonnes femmes je m’en fous, c’est le vélo qui compte et c’est 200 qui conte.

Ouarf! je vais avoir un tombereau d’insultes féministes en écritures inclusives.

Non, il est bien le 200 de ce trimestre.

Il y a un type, stakhanoviste sans doute, qui a fait le tour d’URSS en 1927, le Love Tour qui passe par Strasbourg le 15 juillet et qu’on pourra prendre en route, un feu Gnog LIL’Cobber qui clignote et qu’on voit de loin, un ensemble en laine de bure style Fausto Coppi des années 50 à 250 euros (glup’s!) et je me suis marré, la traversée des Pyrénées par la véloroute V81: un vrai désastre de malfaçons et d’ennuis!

Donc ne pas aller par là.

Bon , c’est un chero 200 et ça revient souvent. Finalement non, 22 euros les 4 numéros. Je me suis trompé.

A déguster sans modération.

Le Tour du massif vosgien, juillet 2021

Si l’aventure vous tente, le Tour du massif vosgien vous attend. Épreuve Vtt / gravel qui se déroulera du 3 au 10 juillet 2021.

Sans assistance et sans ravitaillement,
il fait la part belle à l’autonomie et à la débrouillardise.

On a dit ça, on n’a rien dit. Mieux vaut aller voir sur le site

Je connais le massif assez bien. Trouver un refuge où manger et dormir en plein juillet (sous réserve que le confinement ne soit plus d’actualité) n’est pas une mince affaire en terme de préparation. Il faut au préalable calculer ses points d’arrivée pour qu’ils coïncident avec l’itinéraire.

Ou alors, il faut coucher à la belle étoile…Rappelons que dans les parcs régionaux le camping est interdit.

J’aurais pu être tenté par le circuit court de 300km en 7 jours.

Non, je préfère faire le truc tout seul ou avec un copain si l’envie m’en prend.

Mais c’est une belle aventure sans aucun doute.

Vous aimerez peut-être aussi

la traversée des Vosges à VTT

le Tout du Haut-Rhin à VTT

C’est un mec pas normal

Oh le voyou! il lave son vélo au Karcher. Bon je plaisante, c’est devenu courant.

Leclerc, le VTT

Non je ne dirai pas du mal de ce VTT vendu moins de 100 euros chez Leclerc. Il a un cadre, deux roues, deux freins, une selle, un guidon et 18 vitesses.

Quoi demander de plus!

Je ne vais pas me lancer dans une diatribe contre les prix bas ni contre la quincaillerie bon marché de ce vélo, non.

Il existe tant d’autres raisons de se plaindre du prix d’un vélo haut de gamme, de la surenchère autour de la mobilité électrique des vélos et des bagnoles que je ne dirai pas du mal de ce vélo. C’est un peu comme si l’on voulait comparer une 2CV et une Ferrari.

Un dimanche confiné, profiter d’un tel vélo pour se remettre en selle et tourner autour de chez soi, tenter de grimper quelques côtes et aller pique-niquer, voila un bon plan pour celui qui a peu de moyens.

Oui, bien sûr, ne pas tenter avec une telle machine de faire de l’enduro, il n’est pas prévu pour cela…

Le Randonneur

Le Randonneur de mai 2021 vient de paraître.

Ce numéro rend un hommage appuyé à Abel LEQUIEN, fondateur de la revue, disparu le 27 novembre 2020. Je n’ai pas connu Abel, je ne peux donc que me référer aux abondants éloges rendus. Abel était le représentant d’une ligne noble du cyclotourisme tel qu’on pouvait le concevoir dans les années 70.

En 2005, sa revue est critiquée par la FFCT qui lui reproche d’utiliser en sous-titre de sa revue « la revue des cyclotouristes », appellation exclusive et déposée de la Fédération.

Le Randonneur deviendra donc la revue du « Tourisme à bicyclette ».

Que ces choses là semblent aujourd’hui dérisoires et dépassées lorsqu’on voit le marasme dans lequel se trouve la FFVélo!

De son coté, le Randonneur continue son chemin. Un chemin étroit où les bonnes volontés se font rares vis à vis d’une pratique du tourisme à vélo devenue multiforme.

Aujourd’hui le numéro 76 parait et perpétue une qualité et une rigueur éditoriale de bon aloi.

L’avenir de la revue (trois numéros annuels) dépendra de sa capacité à aborder les nouvelles formes de voyages à vélo, comme celui des raids à VTT, des raids avec bikepacking auxquels s’adonnent les jeunes générations et en se tournant résolument vers l’avenir.

Je suis membre des Amis du Randonneur et à ce titre j’organiserai deux journées régionales (les 25 et 26 septembre) de randonnées au départ de Guebwiller, si les conditions épidémiques le permettent.

Au programme, le vignoble du coté de Soultzmatt, le Val du Pâtre, Rouffach, Eguisheim, Thierenbach, le musée des caves du Vieil Armand…

aller sur le site du Randonneur

Le vélo à Marseille

Excellent reportage du quotidien « Le Parisien » à Marseille.

Marseille onzième sur onze au classement des grandes villes cyclables.