Lauw-Masevaux: une piste en projet

La traversée de Lauw à vélo ne laisse pas beaucoup de place aux vélos

Attendue depuis 20 ans (au moins) la piste manquante entre Law et Masevaux devrait assurer une continuité de la Voie Verte 23 de Burnhaupt à Masevaux.

C’est dans les DNA (29/01) qu’on l’apprend.

Il est vrai que la traversée de Lauw est accidentogène pour les cyclistes. Surtout lorsqu’il faut traverser la départementale D466 en quittant la Voie Verte (image ci-dessus).

extrait DNA 29/01

Si on lit l’article des DNA, on découvre la lenteur avec laquelle les travaux auront lieu. Il faudra attendre encore trois ans au moins pour voir résolue cette anomalie cyclable. Soit 2026. On continue donc à ne pas prendre en considération l’urgence environnementale à résoudre des continuités pour les mobilités douces.

Finalement, c’est à gauche de la chaussée qu’on roulera dans Lauw en venant de Sentheim sur une piste bi-directionnelle (DNA 2/2/23), ensuite deux passerelles pour traverser la Doller en direction de Masevaux tout en évitant le giratoire

Avis de recherche:

Si quelqu’un a entendu parler récemment du schéma directeur vélo Thur-Doller paru en 2018, qu’il me fasse signe

Col de la Barrière

Jean-Pierre Snyers nous envoie une photo du col de la Barrière sous la neige.

Non loin de Liège.

Merci Jean-Pierre.

col au coin du camp, non reconnu CCC
cols reconnus CCC

Se déplacer sur la route des Crêtes

Cette vidéo date d’un an. Antenne MBF Massif des Vosges vient justement de la signaler sur Facebook.

A mon avis, cette vidéo a un mérite, c’est qu’elle fait le point de la situation de façon modérée en expliquant la problématique des différents usagers qui se côtoient sur le massif et les situations potentiellement conflictuelles qui peuvent y naître.

En tant que cycliste et vététiste, j’ai deux approches distinctes.

Sur le plan routier, j’évite de grimper sur cette route les jours de grande affluence, particulièrement l’été et les week-end. Je préfère laisser l’espace aux autres usagers. Cette forme d’auto-régulation ne peut donc être que profitable aux autres.

S’agissant du VTT, je pratique la plupart du temps seul mes randonnées et je ne m’interdis rien, je passe où bon me semble et je laisse le passage aux promeneurs.

S’agissant de l’enduro, du VTT de descente rapide, il est préférable de l’inscrire dans des circuits dédiés, sinon les chemins seront vite érodés.

Pour les motos, les autos et les camping-cars, j’ai un avis radical et indéfendable: tronçonner la route des Crêtes…et la rendre définitivement à la nature.

La licence 2023 FFVélo

Combien ça coûte?

A/En individuel (hors club) Vélo balade/mini-braquet 61 euros

B/ En club, Vélo balade/mini-braquet 49,50 euros à LRV Rixheim

exemple ci-dessous Club LRV Rixheim

vérifier qu’il n’y a pas de cotisation club…

C/ En club, Vélo balade/ petit-braquet 65,50 euros à Audax Illzach

exemple Audax Alsace Illzach

D/ En club , Vélo balade/petit-braquet 63,50 euros à Cyclo-touristes du Florival

Abonnement à la revue numérique gratuit pour tous les licenciés

En conclusion, il est parfois plus avantageux de prendre sa licence en club même si on préfère rouler tout seul.

Attention, pour pouvoir adhérer, il faut produire un Certificat Médical de Non Contre-Indication à la pratique du cyclotourisme.

avant de grimper Kleinkembs, mieux vaut vérifier son état de santé

articles connexes

FFCT, l’AG de Niort

Barbera-Upega (illustration 2018)

L’AG de la FFCT s’est tenue à Niort les 10 et 11 décembre 2022.

En substance, ce qui a été dit et ce qui m’a intéressé.

Les caractères en italiques sont des copies du rapport de l’AG

La vie des clubs

Ce qui est écrit me semble conforme au vécu local

bien des clubs ont oublié d’ouvrir à nouveau leur porte, ils
pratiquent certes régulièrement mais en vase clos, entre
amis, sans inviter ou intégrer de nouveaux venus

Hélas, trop de pratiquants se comportent
aujourd’hui comme des clients, des consommateurs à
la conduite inacceptable.

il existe des velléités de mettre en place
des péages pour les utilisateurs de l’espace nautique. Les
voies sur berges sont propices aux activités de randonnée (cycliste, pédestre, voire équestre), nous souhaitons
en maintenir le libre accès pour tous les randonneurs.

Les effectifs de la Fédération enregistrent une quasi
stabilité des effectifs en ce mois de septembre, voire légère
hausse (105 000 licenciés).
(voir les chiffres antérieurs) C’est une bonne nouvelle,
mais cette légère progression appelle aussi à la vigilance, dans la mesure où la moyenne d’âge du licencié continue d’augmenter. La question du renouvellement de
générations et de dirigeants, se pose. Nous constatons une hausse des clubs inactifs, qui arrêtent faute de volontaires pour s’occuper du club et faute d’avoir anticipé une passation de pouvoir. La Fédération a perdu une quinzaine de clubs sur la période, malgré un rebond de trente-sept nouvelles associations.

Savoir Rouler à Vélo (SRAV)

-15 667 attestations sur 180 000 délivrées depuis avril
2019 ce qui ne représente que 8,7 % des attestations
délivrées en France.
Ce résultat n’est pas satisfaisant au regard du travail
mené par la Fédération et des aides de l’État possibles via
l’ANS soit au travers du PST soit par les appels à projets
lancés par les DRAJES. Force est de constater qu’avec
de tels chiffres il est difficile de revendiquer auprès des
institutions, d’être parmi l’élite dans la mise en place
de l’éducation routière à vélo.

Les cyclo-sportives hors jeu dans le collimateur

GFNY à Thann en 2022

Je pense notamment à la GFNY organisée à Thann sans avoir la preuve qu’elle n’est pas dans les clous de la réglementation française…

MANIFESTATIONS (ULTRA BIKE)
Une nouvelle pratique se met en place, venant des États-Unis : l’Ultra bike, sur longues distances, en autonomie, dans un esprit d’aventure, dont les clauses des règlements peuvent ne pas être conformes à la loi française ou constituer des clauses abusives (pas d’assurance, organisateurs exigeant une décharge de responsabilité)
dès lors qu’il s’agit de contrats dits d’adhésion sans discussion possible.

Problèmes :

  • exonération de la responsabilité de l’organisateur
    imposée aux concurrents ;
  • en cas de litige, compétence attribuée sans concertation avec les concurrents à un tribunal étranger avec
    application d’une loi étrangère même quand l’épreuve
    se dispute en France ;
  • pas d’assurance de l’organisateur en violation des articles
    L 321-1 et suivants du Code du sport ;
  • inscription sous une activité ne correspondant pas à
    l’objet réel au registre du commerce, notamment sans
    faire mention de l’activité de sport ce qui laisse penser
    que l’assurance n’est pas obligatoire.

SEMAINES FEDERALES A VENIR

il est clair que quelque part un tel spectacle de la semaine fédérale dérange certains cyclistes

Finalement les cyclistes de la FFCT ne seraient-ils pas des bagnoleux qui s’ignorent?

  • 2023 Pont-à-Mousson (54),
  • 2024 Roanne (42),
  • 2025 Orléans (45),

Le Tour cyclotouriste

Le Tour cyclotouriste n’était pas prévu en 2022, mais nous sommes en train de préparer celui de 2023.
Il partira de Niort (79) le 19 août pour un retour le 9 septembre. Il sera composé de 20 étapes de 120 km en moyenne avec une journée de repos.
Depuis Niort il partira vers la Loire pour rejoindre le nord-est de la France ; puis il descendra vers le sud en passant par les Vosges et le Jura. Il fera une incursion en Suisse pour rejoindre les Alpes du Nord, nous traverserons le Rhône au sud de
Lyon pour filer vers la Lozère, le Limousin et regagnerons Niort.

Certificat médical

On sent enfin que le fameux certificat prive la fédé d’adhérents qui n’ont pas envie de se plier à cette règle. J’en suis et je suis parti.

CERTIFICAT MÉDICAL DE
NON CONTRE-INDICATION À LA PRATIQUE
DU CYCLOTOURISME
L’État laisse à chaque fédération de juger utile si ce certificat est un document indispensable pour l’inscription
et le renouvellement de la licence. La responsabilité
de la FFCT risque d’être directement impliquée. Une
réflexion et des consultations de spécialistes médicaux,
de l’assurance et juristes sont menées avant de proposer
un avis technique qui sera soumis au vote du Comité
directeur fédéral.

Effectifs Grand-Est

à gauche 2022, à droite 2021

La suite demain avec les questions/réponses des clubs représentés à l’AG. Toujours très intéressantes car elles reflètent les préoccupations du terrain, parfois en décalage avec le national.

Il faut savoir qu’en terme de démocratie interne, la FFCT ne répond qu’aux questions préalablement écrites et déposées lors de l’AG.

200

200 est arrivé dans les boites.

Dans la rubrique « Débuter » de ce mois, un article dénommé « Va te faire voir » consistant à dénoncer ceux qui roulent sans qu’on puisse les voir sur la route.

Ils sont nombreux et ce ne sont pas que des débutants, je peux en témoigner.

200, chiffres à l’appui, calcule qu’à 90km/h un automobiliste peut nous apercevoir à seulement 100 mètres derrière nous…soit quatre secondes avant de nous percuter.

En revanche, bien signalé avec une veste de pluie orange ou un gilet fluo, vous serez vu de jour bien avant 100 mètres. De nuit, c’est différent. Le gilet rétroréfléchissant homologué et un feu arrière est obligatoire. Sans parler du reste, à savoir le feu avant, les dispositifs réfléchissants latéraux dans les rayons et ceux des pédales ainsi qu’à l’avant et à l’arrière du vélo.

Le 30 novembre une démarcheuse commerciale d’une boite de vêtements cyclos que je ne nommerai pas m’a demandé de collaborer sur mon blog.

Vu que dans le catalogue il y avait des vêtements noirs, j’ai décliné l’offre.

Ainsi des fabricants continuent encore de proposer à la vente des vêtements cyclistes noirs. On devrait les interdire puisque nous sommes nombreux à rouler en noir. La tenue des enterrements.

Bravo donc à 200, magazine sentimental, qui ce mois-ci encore nous abreuve de belles randos façon baroudeurs qui ne se prennent pas trop la tête.

L’un d’eux a même fait un malaise cardiaque à cause de son impréparation dans un raid sur le plateau de Millevaches.

Ô la vache!

L’occasion avec Ciklet

Un Spé à 3000 euros chez Ciklet, c’est possible

Ciklet.fr a choisi de se placer sur le haut de gamme d’occasion pour vendre des vélos reconditionnés.

Révisés et tout comme neufs comme pour les bagnoles ou les smartphones.

Tel ce vélo de route, ci-dessus, Specialized Venge Vias S-Works Sram Red eTap Black vendu 3400 euros au lieu de 9900 neuf.

Le second marché a le vent en poupe et c’est tant mieux pour ceux qui aiment changer souvent de matériel pour un oui, pour un non.

Sur le site de Ciklet on trouve des routiers (41 modèles), des gravels (8 modèles), mais pas encore de VTT.

Attendons de voir si Ciklet va réussir à vendre du VTT puisque sa rubrique est déjà prête.

Il est vrai qu’acheter un VTT d’occasion, c’est plus délicat car beaucoup de composants auront soufferts et le prix du reconditionnement risque de dépasser celui du neuf.

Aller sur le site de Ciklet

Marché de Noël, la thrombose touristique

marché de Noël Eguisheim 2009 « un écomusée involontaire » où les riverains deviennent acteurs malgré-eux

On partait tôt dans le froid glacial pour rejoindre les marchés de Noël de Colmar ou d’Eguisheim sur nos vélos.

Mais nous ne mesurions pas alors combien il était difficile pour les habitants de supporter l’afflux de touristes, parfois venus de loin, attirés par la réputation de ces foires dont l’origine fait appel à un imaginaire antique.

A Colmar, un vin chaud avant de reprendre nos bécanes (2009)

Aujourd’hui dans les DNA, des habitants d’Eguisheim (le village préféré des Français en 2013) se plaignent de ce surplus de popularité qui ne faiblit pas presque dix ans plus tard.

Colmar, des touristes parfois venus de loin

certains touristes imaginent le centre historique comme étant inhabité…

Ainsi un résident « se plaint d’intrusions intempestives dans les domiciles, en été par des touristes attirés par le charme d’une porte entrouverte dans les dédales de cet Ecomusée involontaire ». 

Eguisheim

De son coté, le maire prend fait et cause pour le tourisme.

Vu les rentrées fiscales des droits de stationnement, on comprend que la manne est juteuse…sans parler des commerces qui rapportent aussi à la commune.

C’est donc à un cercle vicieux auquel les habitants sont confrontés.

Face à ce ras-le-bol un riverain a dressé une banderole « Stop aux nuisances sonores, au commerce bruyant, au marché quotidien dans le rempart, à la vente sur la voie publique, au racolage, aux voisins irrespectueux et au tourisme de masse »

Le maire a intimé l’ordre de déposer la banderole

 « Tout nous est refusé, sauf pour nettoyer, fleurir et illuminer ! » se désole un habitant.

Colmar, l’afflux de touristes est parfois insupportable
Quitter Mulhouse dans le froid glacial, je ne le ferais plus
retour à Mulhouse

47 minutes de VTT

Derrière son écran, c’est sympa, on ne risque pas de tomber.

Start in LAST position to finish 1ST

IKEA

IKEA, le géant suédois, envisage de livrer à vélo.

Attendons de voir si le projet sera développé à Mulhouse …

GO Sport dans la tourmente

La marque GO Sport va mal. Elle est proche de la cessation de paiement et l’activité est maintenue provisoirement jusqu’au 16 janvier, date à laquelle une décision doit intervenir.

GO Sport n’est plus présente qu’à Colmar dans le Haut-Rhin . Son enseigne de l’Ile Napoléon à Mulhouse a fermé le 31 juillet 2010.

Jean-Pierre m’écrit…

Jean-Pierre et sa filleule au col du Rideux (Belgique)

Va t-on vers un schisme avec les papes de la religion Cencoliste?

Jean-Pierre est tenace, il ne lâche pas l’affaire. Des cols belges existent à profusion et il tient à le faire savoir même si mon Club des Cent Cols n’en reconnait pas certains, les trouvant trop peu documentés.

Cher Monsieur,
un grand merci pour votre site. Néanmoins, je dois vous avouer que je suis un peu déçu de ne guère retrouver mes photos sur internet. Je vous avais envoyé (notamment) un certain nombre comprenant de panneaux ce cols sous la neige. Pensez-vous faire quelque chose pour que celles-ci apparaissent sur écran dès que l’on écrit le nom d’un col? Personnellement, étant nul en informatique, je ne sais comment faire, mais votre site est connu et je pense que vous arriverez à pallier ce manque. Avec toute ma sympathie, Jean-Pierre Snyers (4190 Ferrières)

J’avais déjà reproduit ses images de cols

Jean-Pierre devrait peut-être promouvoir un challenge des cols d’outre-Quiévrain voire même nous raconter les belles randos qu’il réalise en Belgique. Moi-même j’ai roulé en Gaume du coté de Virton et d’Arlon dans un passé lointain alors que j’habitais Longwy. Je passais la frontière à Mont-Saint-Martin ou plutôt par Gorcy puis Baranzy.

Je suis évidemment tout disposé à reproduire ses photos des cols belges qui démontrent l’authenticité de la chose. Mais j’ai même mieux à lui offrir.

En 2014, j’avais proposé à mes lecteurs de conduire leur propre chronique. Mais mon initiative n’a pas eu de succès. Cette rubrique lui tout à fait ouverte. Il suffit que Jean-Pierre m’adresse ses articles relatifs au vélo, je les publierai.

(Jean-Pierre Snyers est par ailleurs auteur d’un millier d’articles, de vingt livres religieux, et rédacteur à la revue catholique belge « Médiatrice et Reine ».)

Deliveroo, négrier cycliste?

Jean-François Copé, devenu avocat, s’est vu confier la défense de Deliveroo, la centrale de livraison de repas à vélo.

Deliveroo qui a du requalifier le statut de ses porteurs à vélo en salariés continue d’être dans le collimateur de la justice.

En cause l’URSSAF qui lui réclamerait des cotisations de sécu non payées depuis plusieurs années.

Il serait question de plusieurs centaines de millions d’euros! (selon Médiapart)

De quoi mettre Deliveroo en faillite.

Si l’on s’attache à la morale de l’affaire, il faut bien reconnaître que Deliveroo a tenté d’exploiter une main-d’œuvre fragile peu au fait des lois sociales et prenant des risques inconsidérés en milieu urbain sur des vélos.

C’est donc un très mauvais exemple que donne Deliveroo de l’usage qu’il peut être fait du vélo.

D’où sort ce vélo?

« D’où sort ce vélo? »

C’est ce que s’est demandé le routier après l’avoir trainé sur plus de 300 mètres.

Une affaire sordide jugée actuellement au Canada.

à lire ici

La Gran Fondo au Haag en 2023?

C’est le 9 juillet 2023 que le GFNY (Gran Fondo de New-York), la cyclosportive, reviendra dans les Vosges pour une course cyclosportive analogue à celle de 2022.

C’est ce qu’on apprend dans un article des DNA daté du 13 novembre et où l’on découvre que la route qui mène de Geishouse au col du Haag pourrait être empruntée après être devenue Voie Verte, c’est à dire après rénovation.

la route forestière du Haag va-t-elle être rénovée?
déclaration de Cédric Haas, l’organisateur du Gran Fondo, dans les DNA

On peut s’attendre à ce que la polémique pour savoir s’il faut refaire ou non la route forestière du Haag rebondisse…

coût estimé des travaux 400 k€

voir à ce sujet mon billet du 28 mai 2022

Henri Anglade

Moi qui ne suis en rien connaisseur du sport cycliste, j’ai gardé cependant dans mes souvenirs d’ado le nom d’Henri Anglade.

Il vient de décéder à 89 ans.

Comment se porte la FFVélo?

La FFVélo c’est l’ancienne FFCT pour ceux qui n’aurait pas suivi le film depuis le début et notamment l’épisode chaotique qui a conduit à ce changement de nom.

J’y reviens de temps à autre par curiosité l’ayant quittée en 2019. En cause son exigence de fournir un examen médical. C’est tout bête et pourtant nous sommes nombreux à avoir agi de la sorte.

J’y reviens notamment pour voir comment le dynamisme de la grande fédé de cyclotourisme se porte.

L’AG de décembre 2022 aura lieu à Niort. Seuls les résultats de l’AG 2021 de Nevers sont disponibles.

105069 licenciés en 2021

pour info, la FFC (fédération française de cyclisme représente 113.000 licenciés)

La FFVélo semble satisfaite de son moindre déclin. Tant mieux! Cependant entre 2019 (voir ci-dessous) et 2021 la perte est de …9892 adhérents. Soit en gros 5000 membres en moins chaque année.

Les chiffres licenciés des années précédentes

Ces résultats n’ont rien de choquants, ils sont conformes à ce que je constate sur le terrain: des bataillons entiers de clubs décimés du fait du vieillissement des membres (bibi y compris) et du concept même de cyclotourisme qui n’a pas su s’adapter aux nouvelles pratiques, à l’individualisme des cyclistes et aux technologies internet comme les réseaux sociaux.

La Fédé fait ce qu’elle peut pour enrayer son déclin de membres et améliorer son image face à la FFC qui piétine sur ses platebandes avec le VTT et le vélo-loisir.

Juste retour du berger à la bergère, à force de flirter avec le cyclo-sportif, la FFCT obtiendra ce qu’elle mérite: être fondue et confondue dans l’univers du cyclo de compétition. Il faut reconnaitre qu’avec sa licence « vélo-sport », la FFCT a chassé dans les terres de la FFC avec l’espoir d’apporter du sang neuf dans ses rangs.

En outre, évolution redoutable pour le vélo: la course à pied devient reine au détriment du vélo loisir jugé trop anxiogène sur nos routes. Selon Run Motion il y aurait 12 millions de coureurs en France.

En Alsace, la FFC est reine pour le balisage des circuits VTT. Les balisages FFCT sont devenus quasi-inexistants

Elle s’implique chez les jeunes, elle prend en charge de nouvelles formes de cyclisme comme le Gravel, elle s’investit dans « les longues distances »( à l’instar de PBP (Paris-Brest-Paris) dont elle est détentrice) là où des professionnels de l’événementiel sont déjà présents et qui disposent de moyens de communication importants.

Enfin la revue est numérisée, ce qui a beaucoup tardé.

Il reste quelques boulets à traîner mais chut!

Le vélo à Bruges

Je ne suis pas assez expert pour dire si le vélo est aussi universel en Wallonie qu’il peut l’être en Flandres.

Ceux qui aiment le vélo, comme moi, pourront se rendre à Bruges et constater comment le vélo est un art de vivre au quotidien.

Je sais que Bruges n’est pas représentative forcément de toute la Belgique, mais rêvons un peu.

200

200, c’est un peu l’aristocratie du vélo nouvelle vague.

Un peu baroudeur et un peu bobo. Faut faire avec cette addiction au Gravel très tendance.

La promo s’effectue d’abord sur le haut de gamme. Y compris en charcuterie qui donne aussi bien le cancer colorectal qu’au rayon viandes du Leclerc.

7 kg de CO2

Mais je les aime quand même à 200. Ah enfin! qui aime bien, châtie bien. Aborder la décarbonation par le vélo, pourquoi pas! Alors on va contempler le lac de Tignes qui se vide à vue de guidon et la gentille fonte des glaciers.

Trois TER et un bus pour rejoindre la montagne à Modane pour l’un et un TGV pour l’autre. 7 kg de CO2. On ne peut pas se priver de tout non plus. On ne sait pas comment ont voyagé les vélos?…si on le sait au retour: « mon gravel se balance contre la vitre du TER qui me ramène en Auvergne, suspendu à son crochet comme à un croc de boucher« .

2 jours 16 heures

Une grande traversée de l’Espagne du nord au sud de 1238km, d’Anglet à Nerja. Assez pour baver devant les images rapportées…dont de longues droites bitumées où je m’ennuierais.

Victor Bouscavet l’a faite en 2 jours 16 heures! D’autres en trois ou quatre jours…

Puis encore d’autres voyages avec de jolis textes et beaucoup de photos qui donnent envie.

Comme toujours.

Vieux-Thann, le barreau

Premiers coups de pioche au « barreau de Vieux-Thann ».

Annoncé en 2018, voici le commencement des travaux qui doit permettre de relier le giratoire des glaces Alba à la ZI d’Aspach, puis à Leimbach.

Ce sont deux tronçons de voies nouvelles qui vont être construites pour un montant de 9.5 millions d’euros.

La deuxième tranche de travaux ne devrait voir le jour qu’au premier trimestre 2024.

Un voie cyclable bi-directionnelle de 3 mètres sera prévue au nord de la chaussée pourvue de 2×1 voie pour les véhicules.

la renaturation va prendre du temps

Reste à savoir comment le flux de véhicules va se partager à partir du rond-point des glaces Alba. Prévu pour délester 6000 véhicules/jour du coté de Leimbach, de Vieux-Thann et de Thann , certains automobilistes remontant ou descendant la vallée de Thann seront peut-être tentés d’utiliser cet itinéraire pour éviter les bouchons.

Du coté des cyclistes, attendons de voir comment les ouvrages cyclables vont s’insérer dans le schéma Thur-Doller…

le barreau routier aboutira au pied de Leimbach à l’emplacement de l’actuelle liaison cyclable Aspach-le-Haut / Leimbach

Dimanche, la Commanderie

Dimanche 02 octobre à RIXHEIM, vous retrouverez les traditionnelles « Randos de la Commanderie ».

Départs/inscriptions du Cosec rue du temple à Rixheim de 07h30 à 12h00

Au programme de la Route et du VTT

Parcours de 33 à 86km en route

Circuits de 11 à 60km à VTT

Espace lavage

Restauration « lasagnes salades maison » (10€) sur réservation ou sandwichs.

Détails sur le lien suivant http://www.club-lrv.fr/randonnees-de-la-commanderie

Renseignements 0633033710 ou 0671101036

Le Randonneur n°80

Le numéro 80 vient de paraître.

Avec 773 abonnés, membres de l’association, Le Randonneur est à la peine pour maintenir à flot son magazine. Il n’est pas seul dans cette situation. C’est compréhensible car Le Randonneur représente une certaine vision du vélo dans le sillage, [il s’en défend], de la FFCT et de ses Semaines Fédérales dont nous savons tous qu’elles rassemblent des cyclistes la plupart sexagénaires…voire plus. Ce numéro 80 encourage ses adhérents à susciter de nouveaux abonnements…auprès de lecteurs aimant les récits de randonnées à vélo, le cœur de son contenu éditorial.(bulletin d’adhésion ci-dessous)

J’avais tenté, il y a quelques années (en 2015), de vanter dans un projet rédactionnel du Randonneur les mérites d’un vélo électrique; mal m’en a pris, je me suis fait vertement tancer et j’ai compris que ma prose n’était pas la bienvenue.

Il est vrai que parler de VAE dans le Randonneur n’est pas vraiment le genre de la maison, malgré la popularité grandissante de l’engin électrique qui ne s’est pas démentie depuis. Je soupçonne même certains membres du Randonneur de s’adonner au VAE.

Cela dit, je n’en tire aucune amertume, avec mes 9300 billets publiés sur mon blog depuis 2006 à ce jour, j’ai de quoi écrire ce que je veux.

On peut s’abonner à l’aide de ce bulletin

Ce faisant, je m’interroge. Le Randonneur ne se trompe-t-il pas de route ?

Beaucoup de récits de voyages à la calligraphie détaillée, ciselée, dont certains datent des années 60. Je me demande si Le Randonneur est encore capable de susciter le voyage à vélo en se réfugiant dans une pratique surannée de la bicyclette.

Certes dans ce numéro 80, on ose aborder du bout des lèvres le voyage avec bikepacking mais en y identifiant aussitôt une somme de points négatifs comme par exemple un centre de gravité haut avec ce type de chargement, ou un facile à ôter, donc facile à voler. Sans compter « …avec des hurluberlus à la longue tignasse blonde, en short et en espadrilles, torses nus… « .

N’en parlons donc plus, Le Randonneur n’aime pas le bikepacking dont 200, le magazine , sait faire l’éloge.

Mais comme la cause mérite d’être entendue, on revient aux chargements des vélos dans la rubrique cyclotechnie de ce numéro avec l’art de charger efficacement un vélo. On s’apercevra alors que tous les moyens ne sont pas bons pour le voyage à vélo, sans voiture suiveuse s’entend.

Chacun a un avis sur la question. Même moi.

Je serais bien incapable d’oser parler de ma façon de voyager à vélo dans le Randonneur car je la juge trop peu académique pour ses colonnes. A bien y regarder, j’ai tout faux

Pour ma part, je tente de rester léger sans emporter « mon petit chez moi » sur le vélo et sans devoir me traîner comme avec un mulet. Désolé pour mon centre de gravité haut! Je ne suis qu’un intermittent du voyage à vélo.

Le Randonneur défend donc becs et ongles sa vision du voyage à vélo. Est-ce au goût des jeunes générations?

L’ère moderne attendra. Encore un peu.

La Poste, le vélo-cargo

Radkutsche, une marque à consonance allemande

Je n’en avais pas encore vu. Le vélo-cargo de la Poste emporte de nombreux colis dans les hyper-ventres souvent devenus entièrement piétons.

Dimanche, le Slow Up à Bâle

Snif, c’est dimanche 18 le SlowUp de Bâle et je n’y serai pas.

J’aime tant y être pour la ferveur cycliste, la gentillesse des gens, le coté altermondialiste de la formule qui réunit les cyclistes des Trois Frontières.

Je vous encourage à y être au moins une fois.

Tout est dit ici.

On part d’où on veut, quand on veut et c’est gratuit.

Voir mes images de 2019

l’extravagante vache Milka vous accompagnera

Rennes cyclo-naked

Faire du vélo tout nu, ça vous dit ? Ce samedi 10 septembre 2022, la Fédération française de naturisme et France nature environnement organisent la World Naked Bike Ride dans les rues de Rennes.

Leur action se résume en plusieurs messages. Le premier concerne la vulnérabilité des cyclistes. « Les travaux entrepris dans les villes vont dans le bon sens mais il faut continuer à renforcer la sécurité des cyclistes », poursuit Michèle Charles-Dominé.  

En se mettant nu sur un vélo, les participants veulent aussi montrer la fragilité de l’espèce humaine face au changement climatique. La cyclonudista sert enfin aux organisateurs à alerter sur la sixième extinction de masse des animaux

source Actu-Rennes

A lire aussi

Cycliste renversé sur piste cyclable

c’est sur cette piste très empruntée et sans entretien (Wittelsheim/Cernay) qu’a eu lieu l’accident
DNA 6/09/2022

C’est vrai que parfois on y rencontre des véhicules motorisés, notamment des engins agricoles qui vont dans leurs champs. Mais normalement, cette Voie Verte ne permet pas de circuler avec des deux-roues motorisés ou des voitures.

Trois cols routiers au programme

Jean-Luc Ceccato s’est vu remettre son diplôme de 2000 cols par notre nouveau délégué territorial Denis Mathieu. Un moment d’émotion pour Jean-Luc

Aujourd’hui, rencontre régionale des Cent Cols à Pont-à-Mousson.

Notre départ avait lieu aux Prémontrés

Trois petits cols au programme mais surtout l’occasion de se retrouver.

  • Rudemont
  • Arry
  • Lesménils
Une vingtaine de participants

Nous avons eu de la chance, il n’a pas plu ce matin et nous avons profité d’un agréable parcours le long de la Moselle avant de gravir nos cols du jour. Des cols tous frais exhumés des archives militaires de la première guerre.

Longer la Moselle à vélo, une balade agréable

Au retour, des averses orageuses ont commencé à ternir le ciel mais la grande descente de Lesménils nous a rendu à temps à Pont-à-Mousson sans être mouillés.

Jean-Christophe, Denis, Arsène
Un peu de cailloux pour le premier col de Rudemont (255m)
La montée d’Arry était coriace
L’architecte de cette belle journée, Denis Mathieu
Bravo à Martine qui pédale avec un bras fracturé il y a deux semaines
En haut d’Arry.
André Verbeek

André Verbeek (3557) est venu de Belgique sur son vélo et repartait ensuite. Il affiche 7294 cols au compteur! Il a déposé son sac à dos chez le boulanger du coin pour la balade du jour. Bravo André!

Voir le parcours

Samedi, les Cent Cols à Pont-à-Mousson

Image 2020

Samedi, rencontre régionale du Club des Cent Cols à Pont-à-Mousson

L’occasion de franchir de nouveaux cols fraîchement inscrits au catalogue

  • Rudemont
  • Arry
  • Lesménils

Les amateurs de cols à vélo sont les bienvenus. Le parcours proposé comporte 46km et 485m. Il est donc facilement accessible.

Renseignements sur le site du club

une rencontre familiale à l’instigation de l’ami Denis Mathieu, délégué territorial du Grand Est
https://www.openrunner.com/route-details/15372166
Les CCC en 2020 à Dommartemont (Meurthe-et-Moselle)

Le VAE en pole-position

la remorque électrique est aussi admissible aux aides de l’Etat à la condition de faire moins de 250 watts si le moteur est intégré à la remorque. le modèle exposé fait 1000 watts.

Si l’achat d’un vélo électrique neuf vous tente, c’est le moment d’en profiter car l’Etat augmente ses aides à l’achat.

  • entre le 15 août et le 31 décembre 2022
  • jusqu’à 400 euros si votre Revenu Fiscal de Référence est inférieur (RFR) (par part) à 6300 euros
  • jusqu’à 300 euros avec RFR inférieur à 13489 euros
  • aide valable une seule fois
  • l’aide atteint jusqu’à 3000 euros si vous vous débarrassez d’un véhicule polluant
  • autrement dit cette mesure ne concernera que très peu de personnes

Pour obtenir l’aide www/primealaconversion.gouv.fr

agrandir le tableau d’aides

Et si mon vélo n’est pas électrique?

Magnanime, l’Etat vous offre 150 euros.

L’argument principal des détracteurs:

Sécheresse, on ferme!

avec la sécheresse, il faut s’attendre à des restrictions de circulation en forêt

Conséquence de la sécheresse, la fermeture d’un certain nombre de sites forestiers habituellement lieux de balades à pied ou à vélo.

Motif invoqué par les préfets: un risque très sévère d’incendie.

C’est le cas notamment pour

Les massifs de l’Esterel et de Tanneron dans les Alpes Maritimes

Les forêts de 287 communes de la Côte d’Or!

et aussi dans le Morbihan, en Loire Atlantique, dans le Maine-et-Loire, en Ille-et-Vilaine,…

On imagine que le massif vosgien ne pas résister encore longtemps à cette vague d’interdits.

Ce qu’on ne sait pas si on va remettre en place la surveillance en hélicoptère ou avec des motos légères de gendarmerie comme du temps de la Covid.

Pour l’heure le Grand Est n’est pas concerné par ces interdits mais l’ONF communique

« Il est recommandé dans toutes les forêts publiques de la région Grand Est de limiter la pénétration des véhicules motorisés en forêt et respecter les barrières fermées (certains accès sont interdits aux véhicules, ndlr), d’éviter les activités liées à la récolte de bois (récolte, transport), et observer de manière générale la plus grande prudence et une vigilance accrue. »

%d blogueurs aiment cette page :