Mois : juillet 2012

La Petite Chartreuse

Belle journée pour visiter la Petite Chartreuse.

Neuf cols au programme dont le col du Granier d’où l’on verra le Mont-Blanc.

Chaleur torride.

Visite de Chambéry le matin.

Retour par le col du Cucheron en passant par le col du Mollard avec 1km de chemin muletier…

Pas de la Fosse
Publicités

Mont Revard

Après Saint-Pierre d’Albigny et les cols du Champ Laurent,

Col du Champ Laurent

du Grand Cucheron et de la Cochette, notre mise en jambes est terminée.

Et le beau temps est de la partie.

Aujourd’hui, on cheminera le long du Mont Revard

Golet du Taisson

qui surplombe le lac du Bourget.

Le lac du Bourget depuis le Revard

Retour à Lescheraines par le col de Plainpalais.

Docteur vélo

Mon médecin commence toujours par faire un premier diagnostic.

T’as monté quoi hier?

C’est un peu trivial, mais ça met en condition.

Puis on passe aux choses sérieuses…

La Bonnette-Restefond, je l’ai montée, puis j’ai fait Vars au retour…me confie t-il…fier de son effet.

Moi, j’ai enfin fait mon Ventoux,… comme on fait Saint-Jacques…

Enfin, il se tourne vers son écran-clavier…

Voila un VTT très compétitif le Canyon Outlet à 1949 euros...

Je quitte le cabinet, confus, sans regarder les patients qui attendent leur tour.

J’ai mal où déjà?…

voir toutes les marques de vélos…histoire de passer le temps…

Waldkapelle, 10 heures 30

Waldkapelle, 10h30, au-dessus de Thann…

– Bonjour, M’sieur, c’est où le col du Vieil Armand?

– !!!…le col du Vieil Armand?…connais pas! le Silberloch, peut-être?

Moi qui ai la trouille de me perdre en forêt avec mon VTT, je reste encore stupéfait de voir des gens s’aventurer à vélo sans carte et avec très peu de notions de l’orientation.

Pourtant mon interlocuteur a un beau vélo Scott rutilant, un habillement ad-hoc mais il manque un maillon au dispositif: la carte ou le GPS! Continue reading « Waldkapelle, 10 heures 30 »

Travaux d’hiver

Étonnamment, cette discipline d’hiver m’absorbe aussi l’été.

Celle qui consiste à construire des itinéraires de VTT.

Guidé par la soif d’itinéraires nouveaux, je défriche…

Oui, je sais, les pros de la discipline vont sourire, surtout ceux qui ne souhaitent pas s’embarrasser et qui préfèrent s’engouffrer sur les chemins balisés et pré-étudiés.

Avec carte ou avec GPS, je dois donc en passer par là: marquer sur la carte tous les cols du voisinage, les relier entre-eux et tenter de construire un itinéraire acceptable sur le plan physique et sur le plan touristique. Autant joindre l’utile à l’agréable.

La Forêt Noire, toute proche, est propice à mes expérimentations.