Mois : novembre 2018

Vélomaxou, la star du gilet

img_6369

En 2014, Adriana nous écrivait:

Chère Madame, Cher Monsieur,

Nous devons tous posséder un gilet de sécurité comme celui que nous vous offrons.

C’est obligatoire en voiture, indispensable pour les cyclistes…

La Croix-Rouge se signale à moi en m’offrant un gilet jaune dans l’espoir de recevoir en échange un don de 10, 22, 45 euros, ou plus si affinités.

De son coté, l’Abbé Pierre me dit « Toi qui souffres, qui que tu sois, entre, dors, mange, reprends espoir. »…et me propose pour porter secours aux plus démunis de faire un don de 20, 30, 40 euros ou plus…si affinités.

Mais, Coluche du fond de son tombeau ou depuis l’au-delà me glisse à l’oreille « j’ai une petite idée, comme ça (…) si y’a des gens qui sont intéressés pour sponsoriser une cantine gratuite (…) qui aurait comme ambition, au départ, de distribuer deux ou trois mille couverts par jour »…il ajoute que 30, 90, 180 euros ou plus si… lui ferait du bien pour mener son entreprise caritative.

Les jours gris, je circule en jaune comme Adriana m’y a invité

A mon corps défendant, je suis devenu une star depuis quelques jours seulement.

Une star du gilet jaune circulant à vélo.

Je dois reconnaître que je porte bien le jaune.

J’ai droit à d’amicaux coups de klaxons lorsqu’on me croise et même à des automobilistes prévenants au moment du dépassement.

L’autobus scolaire dans la grande rue de Reiningue à Wittelsheim roulait doucement à mes cotés comme pour m’accompagner vers je ne sais quelle caméra de BFM-TV.

La société du spectacle était en marche.

Les enfants aux fenêtres du bus battaient des mains comme pour me féliciter.

La baisse du pouvoir d’achat, les taxes sur l’essence, la hausse de la CSG, …rien ne pouvait plus m’atteindre, j’étais devenu malgré moi une star incontournable des gilets jaunes.

Au giratoire du monument aux morts, nul comité d’accueil, pas la moindre fanfare,…

En douce, je me suis faufilé le long de la Thur, faute de vivats.

Un tracteur agricole traversait la rivière boueuse.

Mon étoile s’est éteinte instantanément couverte de limons argileux.

Publicités

Tour de France

 

france
Mon Tour de France sans quitter l’Alsace

Aujourd’hui j’ai fait le Tour de France à vélo.

En un peu plus de deux heures.

C’est dire la performance!

J’ai évité les Hauts de France (trop plats) et la Savoie (trop pentue), mais en Bretagne je me suis appliqué à suivre la côte.

Les embruns du coté de Douarnenez m’ont donné l’impression de flotter dans une brume cotonneuse.

Pas de bonnets rouges rencontrés.

Images…

img_0019
A vous de trouver…
img_0020
Calme plat dans ce petit port qui sent le varech
img_0026
Nantes, les emballages de Christo
img_0088
La Rance à marée basse

 

Diesel, auto de la ruralité

diesel-sale-en-france-750x410.jpg

En s’attaquant au prix du gasoil, le gouvernement s’est d’abord attaqué à notre pouvoir d’achat…masqué derrière un objectif de santé publique.

Mon enquête tente à le démontrer.

Comme par hasard en écho au mouvement des Gilets jaunes, une étude est publiée sur Le Monde (qu’on peut lire ici) pour annoncer que la pollution automobile coûte 60 milliards d’euros par an en Europe.

60 milliards de frais de santé!

Après les 48000 morts prématurées dues à la pollution en France, voila du grain à moudre pour les détracteurs du mouvement Gilets jaunes.

Une étude qui sort à point…et que la plupart des anti-bagnoles s’empressent d’agiter comme des épouvantails.

La FUB est la première à twitter, c’est de bonne guerre, et vient au secours du gouvernement qui ne sait plus comment se dépêtrer des gilets fluos.

Revenons sur l’étude commandée par l’Alliance européenne pour la santé publique (EPHA), ONG qui regroupe une centaine d’associations et de professionnels de la santé. (Étude commandée à qui? on ne le saura pas.)

Je suis allé voir ce qui est dit sur le site de cette fameuse alliance européenne pour la santé…

Les dernières données montrent un fossé de qualité de l’air sérieux entre l’Europe de l’Est et de l’Ouest, des inégalités de santé croissantes.

Une des raisons pour cela le fossé aiguisé est la hausse (l’ascension) croissante des importations des exportations de voitures diesel d’occasion aux Pays de l’Europe de l’Est et Centraux, comme des conducteurs en Europe occidentale les abandonne en réponse à la hausse(l’ascension) d’interdictions de la ville, des zones d’émissions basses et des préoccupations(entreprises) de santé conduites par le scandale Dieselgate. En conséquence, la qualité de l’air empire en Europe de l’Est. Des pays occidentaux exportent le problème, plutôt que le résoudre et approfondir le fossé de qualité de l’air Est-Ouest. [3] les déjà hauts coûts sociaux et économiques liés avec la pollution atmosphérique approfondiront seulement aussi l’écart(le trou) de santé entre l’est et l’ouest.(traducteur automatique)

Donc si les Bulgares toussent, c’est parce qu’ils rachètent nos vieux diesels

Ci-dessous le graphe des années de vie perdues dues à la pollution d’air ambiant pour cent habitants

lost-years-of-air-pollution-per-hundred-inhabitants.png
Ce qui saute aux yeux, c’est que la France se situe « en bonne position », si l’on peut dire, en matière de décès prématurés dus à la pollution devant l’Allemagne, l’Italie et les Pays de l’Est européen en contradiction avec notre parc de véhicules diesels.
Comprenne qui pourra!

Le diesel instrument de la ruralité

Continuer d’appauvrir la ruralité, le gouvernement s’y emploie en alourdissant la fiscalité du diesel comme le démontre cette carte de la diesélisation du pays.repartition-diesel-france.gif

L’Argus relève une corrélation entre pauvreté et possession de diesel en établissant un graphe des départements les plus dieselisés avec les ménages les moins imposés sur le revenu…

17577306lpw-17577311-embed-libre-jpg_5736055.jpg

 

28 novembre, VTT

img_0006

La route ne me tente toujours pas par ce temps gris.

J’ai un peu forcé sur la lumière de ce 28 novembre pour rendre mes images attractives, je l’avoue.

J’ai d’abord rejoint l’œil de la sorcière.

img_0009
Des lambeaux  de brume s’échappent sur les cimes

Depuis le temps, elle a chopé une DMLA, on voit tout noir au travers.

Puis j’ai parcouru la crête jusqu’au Roïplan en passant par la croix du Rangen.

Sur le plat, j’ai longé l’Ochsenfeld avant de rentrer par la ZI de Vieux-Thann.

img_0011
Le cheval est un être mystérieux. Je suis capable de l’observer longtemps. Lui aussi.

trace GPS

montée à la Croix, plus de 15% au km5, je monte tout mais je fais des pauses.

parcours glissant et rocheux avec feuilles mortes après la Croix du Rangen à partir du km7

 

 

Un réseau véloroutier à Strasbourg

sc01000_s0e
Piste cyclable longeant le canal à Strasbourg

La voie cyclable va être abandonnée aux piétons.

A coté sera construite « une autoroute à vélo ».

Je n’aime pas ce terme alors qu’on dispose du mot véloroute.

Le réseau « Velostras » sera composé de deux rocades de contournement du centre et de dix itinéraires vers la périphérie de l’Eurométropole, il vise à faciliter la vie des cyclistes de la ville.

à lire dans Vingt Minutes

Avant d’arrêter les centrales, arrêtons les diesels!

Fessenheim va être désarmé à l’été 2020. Dans les cuves, il est prévu (après nettoyage) d’y stocker du maïs transgénique …ou bien du gasoil…

Je vous entends.

C’est pas pour ça qu’on va changer.

Normal, depuis que la France est entre les mains de technocrates, les Français ne sont plus des veaux, ils ont été transformés en ânes.

Bâtés les ânes, bien entendu!

C’est un peu ce que j’ai compris du monde dans lequel nous vivons à l’aube de 2019 .

Et tel qu’il est résumé par notre Président vertical.

PS à Emmanuel: moi non plus je ne sais pas quel est le numéro à appeler pour le crédit fenêtre à 100 euros

Les écologistes se désespèrent de ne pas voir fermer les centrales nucléaires plus vite que vite.

Alors ils vont avoir une raison d’espérer puisque d’ici 2035, on aura fermé quatre ou cinq centrales d’anciennes générations.

Mais revers de la médaille, on aura à la place des EPR.

Sur les giratoires, on s’en fout de 2035. Ce qu’on veut c’est du gasoil pas cher.

Pas seulement.

On veut aussi moins de taxes, plus de salaires et bouter Macron dehors.

Ceux qui se marrent, ce sont les Italiens. Et les Grecs aussi.

Ne parlons pas des inactifs.

Ceux-là n’ont qu’à se taire, ils en ont eu assez, voire trop selon nos économistes qui cherchent à piquer des sous partout.

Le constat est terrible: entre eux qui voient la fin du monde arriver avec de grandes jumelles et ceux qui sont à sec le dix du mois, il n’y a aucune raison de s’entendre.

Les écologistes voudraient bien nous faire la morale mais les gilets jaunes sont des ânes têtus.

Avant d’arrêter les centrales, il faut arrêter les diesels.

Comment faire?

Ceux qui paient leurs bagnoles à grands frais ne sont pas prêts à se laisser spolier ni par Macron ni par les écolos.

Il fallait le prévoir avant.

L’État est donc condamné pour sa crasse imprévoyance à racheter les diesels qui font tache dans le Plan Climat.

Je classe en humoir nour, je veux dire en fumoir sourd, en mouroir lourd.

Bref, vous m’avez compris.

 

Vélo Station, c’est fini

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un magasin de cycles vide, c’est triste.

Vélo Station avait ouvert un très beau magasin en juin 2013.

Un magasin pas comme les autres avec des articles de qualité consacrés au vélo de ville.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

J’apprends par Facebook que les sympathiques gérants ont fermé en juillet 2018.

Nous vous remercions pour ces cinq années en votre compagnie et votre fidélité depuis la création du magasin en 2013. Le vélo est notre métier mais surtout notre passion. Nous sommes fiers d’avoir contribué à notre échelle au développement du vélo sur Mulhouse.
Nous partons vers de nouveaux horizons.
Nous vous souhaitons une bonne route à tous.
Céline et Stéphane

Snif!