Étiquette : mulhouse

CADRes Mulhouse, un site rénové

banniere-velomulhouse-471.jpg

Avoir un site internet accueillant, c’est un gage de vitalité.

Le CADRes de Mulhouse vient de renouveler ses contenus pour le plus grand bien des visiteurs.

aller sur le site du CADRes Mulhouse

Je sais, Facebook focalise l’attention et capte les regards, mais rien ne remplace un site concis, détaillé, tenu à jour, avec des rubriques.

C’est la vitrine d’une association.

Beaucoup de sites cyclistes (et pas seulement) tombent en désuétude, le webmestre est aux abonnés absents, les autres s’en fichent; c’est souvent le signe que l’association capote…ou vieillit mal.

Je pense en particulier à un grand club du Haut-Rhin où tout est proposé, rien n’est imposé dont les forces vives font à présent défaut.

Ainsi, on trouve sur sa page d’accueil

  • sa section jeunes VTT qui renvoie à des informations datant du mercredi 2 avril 2014
  • la liste de son Comité élu à l’AG du 6 février 2016
Publicités

565 VAE à Mulhouse

Mulhouse a choisi les vélos Arcade fabriqués en Vendée pour équiper sa flotte de vélos à assistance électrique (VAE)

L’agglomération mulhousienne (M2A) a choisi de proposer à la location 565 vélos à assistance électrique à ses habitants.

Le journal local l’Alsace y consacre une pleine page ce matin (14 aout 2018)

Mulhouse dispose déjà de son propre réseau de vélos en libre service Vélocité

Elle complète son offre avec des vélos à assistance électrique louables chaque mois au prix de 37 euros.

Cette offre est destinée particulièrement au trajet domicile-travail des personnes n’ayant que cinq à dix kilomètres à parcourir. Les retraités semblent aussi intéressés par ce nouveau mode de déplacement.

Les vélos sont fabriqués par la société Arcade Cycles basée en Vendée.

Pour louer, il faut s’adresser à Médiacycles, gare SNCF de Mulhouse (0389452598).

Caution de 800 euros.

Il reste à ce jour 126 VAE disponibles.

Une cycliste tuée à Mulhouse

Une cycliste a été percutée par une voiture qui roulait dans le sens centre-stade de l’Ill. Âgée de 66 ans, elle a fait un vol plané après avoir tapé le pare-brise du véhicule et s’est retrouvée projetée à plusieurs mètres. Les pompiers arrivés sur place ont procédé à des massages cardiaques, la victime étant en arrêt cardiorespiratoire. (journal l’Alsace du 10 juillet)

L’accident est survenu hier à Mulhouse.

La presse locale ne fournit pas de détails sur les conditions dans lesquelles la cycliste a été renversée par une voiture boulevard Stoessel.

Cette zone de Mulhouse est très fréquentée des automobilistes et des cyclistes; des ouvrages cyclables y sont pourtant délimités et bien entretenus mais les intersections y sont nombreuses.

En décembre 2016, la municipalité a même installé un compteur à vélos dans ce boulevard pour témoigner de la vitalité du fait cycliste.

 

 

Fête du vélo, l’insolite

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Je descends à Porte Haute. C’est pratique, je suis tout près de la place de la Réunion

Je prends le train à Thann.

Plus exactement le tram-train.

C’est reposant car avec mon vélo de ville et en tenue « civile », je ne me voyais pas faire deux fois vingt bornes.

La nouveauté, cette année, c’est la banalisation de l’électrique.

Surtout pour les cargos.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Joli cargo avec nacelle en bois

Le cargo roule bien une fois lancé, mais les redémarrages sont difficiles, surtout chargés.

Pas de cyclotouristes.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Étonnant spectacle que ces descendeurs équipés en dark vadors

Comme d’hab, la scission est totale.

Deux mondes qui s’ignorent.

Pourtant si, il y en avait des cyclos.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La vélo mobile a suscité la curiosité. Ça monte à combien cet engin?

Au retour de notre tour de ville, un groupe venu d’Ardèche (en bus) avec des maillots L’ardéchoise s’égare parmi nous. Ils visitent la ville.

Soyez les bienvenus!

La dame me le dit tout de go: je n’aime pas ce genre de vélo.

Voila qui est dit.

Bon vent dans les Vosges!

Pas de service d’ordre municipal cette année.

Les interruptions de carrefours par les bénévoles ont donné lieu à quelques remarques d’impatience ainsi qu’à des démarrages nerveux, notamment de motards zélés.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
L’envahissement des artères de la ville par des cyclistes n’est pas toujours perçu favorablement par les autres usagers, même s’ils patienteront de mauvaise grâce. On est toujours à la merci d’un fou du volant…
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
le poste EDF de Porte Haute

Je rentre à Thann avec le tram-train.

J’ai vingt minutes d’attente, alors je pousse jusqu’à Dornach avec mon vélo

 

 

Contre la casse sociale

IMG_5133.jpgCe matin, il a pris le train pour la première fois.

Je l’ai appuyé contre un soufflet.

Il n’a rien dit.

Trop content de se payer un voyage à l’œil.

IMG_5105.jpg

Dans les virages, sur la plate-forme, il chancelait un peu.

IMG_5106.jpg

A Porte Jeune, je l’ai descendu et on a visité ensemble la place de la Réunion.

IMG_5107.jpg

Puis on a rendu visite aux mendiants de la rue du Sauvage qui commençaient à émerger de leurs cartons dans l’indifférence des livreurs, tout en se dirigeant vers la Société Industrielle, siège du patronat d’antan.

Un svelte capitaine de police réglait le ballet de ses hommes avec dextérité.

IMG_5109.jpg

Quand toutes les forces laborieuses portant calicots et drapeaux se mirent à enfler, le cortège s’ébranla à travers la ville.

IMG_5113.jpg

Pas de Peugeot dans cette manif.

Le protocole de division public/privé a été respecté.

Pas de CFDT non plus.

Mais des retraités venus soutenir les actifs.

La Santé bien représentée par les Ephad du groupe Korian.

Des instits et des cheminots.

Une discrète banderole Ecologie-les Verts et des lycéens.

IMG_5110.jpg

IMG_5127.jpg

IMG_5121.jpg

Quand la ferveur ouvrière fut au diapason, le cortège s’ébranla à travers les rues de la ville sous les roulements de tambours et les sifflets stridents des cornes de brume

 

IMG_5130.jpg

Pieds et mains glacées, je me suis réfugié au la galerie commerciale et j’ai savouré un express.

IMG_5134.jpg

Il était temps de rentrer.

Comme de juste, trafic paralysé.

J’ai rejoint Dornach à vélo, un tram-train m’attendait.

L’aimable contrôleur, non gréviste, m’expliqua que le voyage à Thann s’appelait « Attitude » sur l’écran de la machine.

D’un geste leste, il tourna la molette, je n’avais plus qu’à payer.

Hasard tarifaire: 4.70€ à l’aller et 5.10€ au retour.

Il est vrai qu’au retour, ça monte.

Un peu.

Non, non, à la SNCF (billet TER) c’est moins cher qu’à Soléa (billet tram-train) eus-je droit en guise d’explication.

Mulhouse jadis

dsc02123.jpg
 photographie sur plaque colorisée

Mulhouse quand le Schweidissi trônait encore place de la Réunion.

Il semble qu’on l’appelait alors statue Arbeit en référence aux employeurs suisses de la ville.

Les historiens pourront nous éclairer…