Mois : mai 2011

Un déluge inattendu et attendu…

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Un déluge inattendu et attendu...

Faudrait savoir!…

Avec ce torrent de flotte qui vient de tomber cet après-midi en
Alsace, les agriculteurs (et leurs plantes) devraient être
contents.

Il est tombé 18 litres d’eau au mètre carré,
soit presque deux arrosoirs. De quoi contenter les salades (et les
limaces) sans trop fatiguer le jardinier!

En revanche, les cyclos font grise mine.Blog de velomaxou : Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Un déluge inattendu et attendu...

La sortie du mardi a été annulée ou écourtée pour les plus
téméraires.

Il faudrait donc, une fois pour toutes, se mettre d’accord avec
le grand ordonnateur de « l’eau-delà« : la pluie les lundis,
mercredis et vendredis…et le vélo les autres jours!

Et tout le monde sera content.

Il ne reste plus qu’à contractualiser l’accord devant une
anisette.

Strasbourg dit non à la zone 30

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Strasbourg dit non à la zone 30

On se souvient que le maire de Strasbourg, Roland Ries 
avait lancé l’idée d »une zone 30 généralisée dans sa ville (voir l’article).

La réponse des administrés vient de lui revenir comme un
boomerang: c’est un non catégorique à 55%!

Après tout, les cyclistes s’en foutent: ils continueront d’aller
aussi vite tout en étant bien plus compétitifs qu’en voiture.

Il faut dire que les automobilistes peinent déjà à atteindre le
30 de moyenne vu les encombrements et la saturation des
parkings.

Tant est si bien que certains esprits perfides se demandent si
ce sondage n’est pas un blanc-seing pour la municipalité afin
d’entreprendre d’autres mesures anti-bagnoles autrement plus
contraignantes…

On se souvient aussi que les grandes villes françaises ont
atteint des seuils de pollution tels que la France fait l’objet
d’une mesure de poursuite devant la Cour
Européenne.

Très Bas-Rhin

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Très Bas-Rhin

Le Rhin à
Fessenheim-vélomaxou

C’est grâce à l’ami Nicolas qui continue à « Regarder le ciel » dans l’attente des pluies
salvatrices qu’on en saura un peu plus sur l’état actuel du
Rhin.

Avec 1230 km de long, « Il s’agit du plus long
fleuve se déversant dans la mer du Nord et de l’une des voies
navigables les plus fréquentées du monde »
(Wikipedia).

Il apparaît qu’en cette période de l’année, le Rhin atteint son
étiage, c’est à dire son point le plus bas connu avec 700 m3/s.

EDF sera vraisemblablement confronté ces jours prochains à des
choix difficiles pour assurer à la fois le fonctionnement de ses
centrales et la navigation des bateaux…sans pour autant
mécontenter la faune aquatique du Rhin historique qui s’écoule
parallèlement au grand canal le long de notre frontière.

En remontant hier à Niederweiler, le Klemmbach décharné
(qui s’écoule du Sirnitz vers le Rhin)
faisait pitié avec tous ses cailloux hors de l’eau, témoin de
l’extrême fragilité des affluents issus de la Forêt Noire.

Cela dit, les communes et les particuliers semblent peu affectés
et sensibilisés par cette sécheresse (lire les bons conseils dans la
Croix.com).

Les espaces verts et les imposantes décorations florales
alsaciennes ne manquent pas d’eau, de même que les
potagers.Blog de velomaxou : Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Très Bas-Rhin

jardin d’automne
Mulhouse-vélomaxou

Du coté des cultures céréalières, ceux qui se frottent les mains
sont les vendeurs d’arroseurs, ces énormes machines qui sont toutes
en action dans la plaine d’Alsace et qui ne cessent de prospèrer
tandis que du coté allemand, le phénomène est
inexistant…comprenne qui pourra!Blog de velomaxou : Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Très Bas-Rhin

cliché vélomaxou

A ce sujet, Riedisheim en prend pour son grade
avec ses arrosages de giratoires dans Mon Mulhouse
le blog 100% Bio

Des potagers qu’il faut bien arroser avec l’eau du réseau, à
présent que les réserves pluviales des particuliers sont vides.

Sans trop le dire, les écologistes ne seraient pas déçus que la
centrale nucléaire de Fessenheim vienne à manquer d’eau pour
refroidir ses deux réacteurs…une occasion rêvée d’apporter de
l’eau à leur moulin et de les aider à achever de détruire le mythe
de l’infaillibilité du nucléaire civil français.

Jusqu’au risque de perturber un peu plus notre économie
moribonde en la privant d’énergie?

Il est vrai que des mesures de délestages électriques en cette
saison mettraient gravement en question l’électricien national…de
quoi encore un peu plus écorner un des fleurons de nos derniers
services publics et précipiter sa privatisation.

A ce petit jeu cynique du chat et de la souris, on ne sait pas
qui gagnera la bataille de l’opinion entre les tenants du tout
nucléaire et ceux qui sont contre…

Après la bière, la carabine,…le vélo

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Après la bière, la carabine,...le vélo

vélomaxou

Les cartouches à CO2 font irruption dans le monde
cyclotouristique depuis quelques temps déjà.Blog de velomaxou : Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Après la bière, la carabine,...le vélo

Après celui du monde des tireurs au pistolet ou à la carabine
et dans celui des amateurs…de bière, le cycliste se met
donc à la page.

Précisons tout de suite pour qu’il n’y ait pas de méprise que
ces cartouches sont destinées à regonfler les pneus…pas le
cycliste!

Le problème, c’est qu’il faut s’accoutumer à ces fameuses
réserves de gaz qui existent pour les cyclistes en 12grammes
(et 16g pour les VTT), le modèle 12g étant censé gonfler
un pneu de 700C-23 entre 6 et 7 bars…pour la modique somme de
1,50€ la cartouche.

Si la cartouche est censée vous éviter des sueurs inutiles sous
le casque pendant le pompage et réduire l’émoi provoqué dans le
groupe par le temps d’attente, il ne faut pas tout espérer de cet
accessoire miracle.

D’abord, êtes-vous sûr de ne pas voyager encore avec la
cartouche vide de la dernière crevaison?

Allez vite vérifier avant de poursuivre cette lecture
désopilante!…

Je disais donc que la cartouche salvatrice de CO2 ne vous met
pas à l’abri de déconvenues fâcheuses…comme le fait que sa mise
en oeuvre est pour le moins capricieuse…

Premièrement, il faut s’assurer que le précieux gaz ne va pas
fuir ailleurs que dans la chambre à air!…et ensuite, vu le froid
dégagé par la détente du gaz comprimé dans la cartouche, il faut
savoir que la valve de la chambre à air a la fâcheuse tendance à
geler en position ouverte…si bien que vos « 7 bars » se barrent par
la porte laissée grande ouverte sans crier gare et vont encore
aggraver le sort de la planète.

Une bonne résolution consiste donc à ne pas se départir d’une
bonne pompe à bras Zéfal ou similaire pour finir le
travail.

Une dernière précision: ramener les cartouches vides à la
maison!

autres articles de Vélomaxou sur le sujet des
crevaisons et des pneus:

CO2 et velo

crevaison

cre-vai-son

 

Les zones de mauvaises rencontres

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Les zones de mauvaises rencontres

Ces deux panneaux là évoquent-ils quelque chose?

C’est le confrère Weelz qui rappelle que le cycliste ne peut
tout se permettre en ville et que la réglementation s’impose aux
cyclistes comme aux autres usagers.

Soit!

Mais les fameuses zones de rencontre qu’on « rencontre »
de plus en plus fréquemment ont tendance à être assimilées à des
zones de non-droit par les usagers qui souvent ne comprennent pas
en quoi elles consistent…Ici, le piéton y est prioritaire avant
le vélo et avant la voiture.

Si le panneau est assez explicite, les automobilistes en font
peu de cas: il est vrai que 20 km/h, en voiture, ça ne signifie
rien… ou si peu qu’il vaut mieux aller…à pied. Même l’aiguille
du compteur aura du mal à décoller!

Je ne plaisante pas.

J’en veux pour preuve que dans les zones pavillonnaires où ces
zones ont été instituées, les riverains, eux-mêmes, foncent au
volant de leurs voitures comme si de rien n’était pour emmener les
gamins à l’école ou pour aller au boulot.

Pour les cyclistes, c’est encore plus délicat.

Comme les enfants ont pris le parti de jouer au milieu de ces
chaussées, heureux enfants!, une gamelle à vélo n’est pas à
exclure. Surtout si la chaussée est réquisitionnée par un jeu de
marelle…

Blog de velomaxou : Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Les zones de mauvaises rencontres

Tant est si bien que l’expérience risque au pire de vous
conduire à faire une mauvaise rencontre avec le macadam.

Ce code de la rue tant espéré par les cyclistes ne va
t-il pas tourner au cauchemar?

Souvenons-nous que les pistes cyclables sont si souvent
détournées de leur objet par des stationnements sauvages, la
présence de piétons et d’animaux…Blog de velomaxou : Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Les zones de mauvaises rencontres

vélomaxou

…ou encore de détritus divers que, déjà, nombre de cyclistes
s’en détournent!Blog de velomaxou : Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Les zones de mauvaises rencontres

vélomaxou

Un comble!

Retour des vignes

Revenant d’Eguisheim, trois Allemands nous demandent la route de
Soultzmatt…Perdus devant l’église de Gueberschwihr, ils ne savent
pas vers où se diriger.

C’est vrai qu’on hésite à s’aventurer dans cet infernal chemin
pavé qui traverse le village…

On fera chemin ensemble jusqu’à Rouffach.


Blog de velomaxou : Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Retour des vignes

De
Fichiers transférés

Puis, on s’arrêtera le temps d’admirer les arabesques de ce
paramoteur audacieux qui n’hésite pas à voler en rase-motte


Blog de velomaxou : Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Retour des vignes

 

Chicanerie

« J’ai grand’ peur que tout ceci ne soit une pure chicanerie »
(Pascal)

 

 


Blog de velomaxou : Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Chicanerie
De

Fichiers transférés

La barrière de la piste de Battenheim a rendu l’âme. Ces
installations là manquent vraiment de robustesse…


Blog de velomaxou : Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Chicanerie
De

Fichiers transférés