Étiquette : Hardt

Hardt à VTT

Je retourne aujourd’hui sur mes anciens fiefs. La forêt de la Hardt, je l’ai sillonnée en long, en large et en travers pendant plusieurs années.

Je me suis arrêté sur quelques sites remarquables qui peut-être vous intéresseront…

Départ de l’Ile Napoléon.

Le char du Pont du Bouc
La cascade de la Hardt à Hombourg. Fin de 19eme siècle, un prêtre imagine fertiliser la plaine en dérivant une partie du canal. Les canaux sont perméables. Les irrigations sont abandonnées. Seule subsiste la partie bétonnée et sa cascade.
le canal d’amenée avant la chute d’eau
Le château de Hombourg et son golf. Je le trouve très beau.
L’étonnant château-fort de la famille Burrus construit en 1930 en béton armé pour y abriter 150 vaches!
Entrée du château-fort
séchoir à tuiles fin XVeme siècle
Ferme St Martin du Butenheim, non loin subsiste les ruines d’un village disparu, Butenheim
Chapelle de la Vierge à Petit-Landau érigée en 1852
le bateau est si long qu’il ne tient pas sur l’objectif
L’appartement semble imposant à l’arrière du bateau
vestige de guérite allemande de la première guerre près du champ de tir . On peut voir d’autres guérites près de la SPA à Mulhouse https://velomaxou.com/2014/12/07/berges-de-lill-a-vtt/
Là je me dégonfle, si je tombe personne ne viendra me chercher là (champ de tir de la Hardt)
ruines allemandes du champ de tir allemand
Stèle de huit Alsaciens fusillés par les allemands en 14-18 (Rixheim)
Obélisque ancien canal Napoléon à l’Ile Napoléon
l’extraordinaire gare ferroviaire de l’Ile Napoléon (propriété d’un particulier)
détail du parcours champ de tir allemand de la Hardt

Voir mon parcours https://www.openrunner.com/r/9650388

Aïeux

img_7110
Les petits cygnes font leur footing matinal sur le grand canal de Niffer .

Si nos aïeux revenaient.

Je me suis souvent demandé, si nos aïeux revenaient, ce qu’ils trouveraient changé.

Les villages qui se sont agrandis, les voies élargies, le trafic routier envahissant…et un cortège d’échoppes fermées et de champs abandonnés remplacés par de laides zones commerciales.

Il me suffit de revenir dans mon ancien terroir au bout de quelques mois pour voir de tels changements.

Et aussi la même complexité pour le cycliste en milieu urbain.

Sur ce plan, je n’ai pas vu d’amélioration, toutes les chausse-trappes d’antan sont toujours là dès qu’il faut traverser l’agglomération mulhousienne.

Des giratoires à foison où le cycliste est drossé sur les trottoirs, des feux pédagogiques systématiquement au rouge à votre arrivée,…bref, la vie cycliste n’y est pas plus belle qu’avant.

Alors j’ai repris mes routes de campagne.

Contourné la ville et plongé dans la forêt de la Hardt, jusqu’à Grunhutte et au pont du Bouc. Le canon du Bouc pointe toujours son nez sur les visiteurs allemands. Charmant accueil européen!

Le canon de 115 Howitzer M1 identique à celui du Pont du Bouc

 

Grunhutte, ralentir!

Dans l’Alsace ce matin (25 janvier) un lecteur préconise la baisse de la vitesse sur l’axe Ile Napoléon-Chalampé à l’intersection des pistes cyclables de la maison forestière de Grunhutte. Poursuivre la lecture de « Grunhutte, ralentir! »

Parcours de santé

« Le rêve », allégorie due au lycée Ch. de Gaulle à Pulversheim

On équipe les giratoires parfois à grands frais et d’autres fois avec réussite comme ici à Pulversheim, ancienne cité minière.

Dommage que les panneaux viennent gâcher l’oeuvre (voir image non retouchée) Poursuivre la lecture de « Parcours de santé »

Circuit franco-allemand

Ce matin avait lieu la 19eme randonnée Ill-Hardt-Rhin proposée par la Communauté de Communes Centre Haut-Rhin (CCCHR), le Centre Hartd-Rhin Supérieur-Göz Mittelhardt-Oberrhein et la Communauté de Communes Essor du Rhin.

Ouf!

Le principe est plus simple.

Il suffit de parcourir les communes de son choix.

On pouvait aussi sillonner les communes frontalières depuis Hartheim jusqu’à Neuenburg. Poursuivre la lecture de « Circuit franco-allemand »

Du coté de Peugeot-Mulhouse à VTT

Je pars tôt et je contemple la montagne vosgienne

Je quitte tôt Ensisheim alors qu’il ne fait que 3 degrés.

Mais je me sens en forme et je mets le booster à chauffage intégré. Poursuivre la lecture de « Du coté de Peugeot-Mulhouse à VTT »

Au pied les houppiers!

Un bon bol d’air

Les houppiers (partie d’un arbre constituée de l’ensemble des branches situées au sommet du tronc) forment de gros tas de bois, des gros fagots mal rangés, comme si on les avait mis là pour s’en débarrasser.On en trouve partout le long des sentiers depuis quelques temps. Poursuivre la lecture de « Au pied les houppiers! »

Hardt et Rotlaub

Eschentzwiller (image solarisée)

Je vais me réfugier au fond de la forêt.

Le temps est trop nul avec ce vent de nord glacial.

Je tombe encore sur des vestiges militaires allemands de 14-18.

Poursuivre la lecture de « Hardt et Rotlaub »

Le champ de tir allemand de la Hardt

Forêt de la Hardt, des ouvrages militaires allemands tombés dans l’oubli

Mon billet de ce matin ne vaudra pas tripette aux yeux des historiens.

Comme les articles relatifs aux ouvrages allemands de la forêt de la Hardt ne transpirent pas sur le net, j’en parle. Poursuivre la lecture de « Le champ de tir allemand de la Hardt »

Un cycliste percute une barrière dans la Hardt

La barrière percutée par le vététiste a reculé de plusieurs mètres. Dans une ultime manœuvre d’évitement, le cycliste a tenté de franchir la barrière

C’est dans la forêt de la Hardt qu’un cycliste a malencontreusement percuté une barrière avec son VTT, non loin du terrain de foot-ball de l’ASIM à Rixheim.

Si le VTT n’a subi aucun dommage, en revanche la barrière a souffert sous l’effet du choc. Poursuivre la lecture de « Un cycliste percute une barrière dans la Hardt »

Des lieux de mémoire dans la Hardt

Panneau en cours d’installation à la mémoire de Léopold Jeagly à Grunhutte. Ce grand panneau porte le numéro 5. D’autres sont en cours d’installation comme le numéro 7 qui sera consacré à Jean Deviff.

 

Les lieux de mémoire des évènements passés fleurissent partout en Alsace.

Comme si l’on s’empressait de marquer d’une ultime empreinte les vestiges de nos combats passés qui s’étiolent dans le tohu-bohu fracassant des nouvelles guerres sanglantes de religion. Poursuivre la lecture de « Des lieux de mémoire dans la Hardt »

J’ai repris la route

L’automne en Alsace

Après ce qui est tombé en Alsace depuis mardi, mieux vaut éviter le VTT dans les chemins boueux.

J’ai un peu tourné en rond dans la forêt sur les pistes goudronnées.

Juste de quoi voir comme la campagne est belle. Poursuivre la lecture de « J’ai repris la route »

Balade de mauvais temps

Vacances fluviales sur le grand canal de NIffer. Impossible de bronzer.

La chose est admise chez les cyclistes: nous n’aurons pas d’été cette année.

C’est comme pour les mômes privés de dessert.

Chez les autres, je ne sais pas. Poursuivre la lecture de « Balade de mauvais temps »

Maitrise-Ensisheim-Saint-Jean à VTT

Passerelle sur l’Ill à la ferme Saint-Jean

Maitrise-Ensisheim-Saint-Jean à VTT.

Un parcours réussi, c’est un parcours qui a du corps.

Il suffit de lui donner la tonalité cherchée. Poursuivre la lecture de « Maitrise-Ensisheim-Saint-Jean à VTT »

Retour à la vraie vie

Abbaye d’Ottmarsheim

Maintenant que la FNAUT s’en est pris plein la tête, revenons à nos moutons.

C’est bien fait pour elle.

Qu’elle s’occupe de ses trains et qu’elle nous foute la paix!

Bon alors, aujourd’hui ça caille. Poursuivre la lecture de « Retour à la vraie vie »

A la recherche de la gare militaire de Fallbrücke

Les Vosges depuis l’Alsace

Ce matin, les Vosges sont belles dans le soleil après cette grande journée de pluie de la veille.

Mais je pars vers la Hardt.

Je cherche toujours les vestiges de cette gare de Fallbrücke.

Sans être sûr d’y parvenir. Poursuivre la lecture de « A la recherche de la gare militaire de Fallbrücke »

A faire les jours de pluie

Blockhaus Kembs (cliché vélomaxou)

Je ne vous ai pas oublié.

Ce début 2014 n’est pas frais, mais il est humide.

Aujourd’hui encore, il tombe une pluie drue sur l’Alsace.

En attendant, on peut travailler à ses travaux bibliographiques, à la numérisation de ses vieilles photos, au démontage du sapin, que sais-je encore?… Poursuivre la lecture de « A faire les jours de pluie »

Hivernal

Hivernal, le temps.

Quand d’autres pédalent dans le garage, moi je  préfère voir le paysage.

A condition de bien s’habiller.

Un petit zéro sans vent est supportable.

Mais il ne faut pas s’attarder.

Les chasseurs sont là; ils viennent parfois de Suisse et d’Autriche pour faire des cartons sur le gibier d’Alsace. Poursuivre la lecture de « Hivernal »

Brevet de vélo-satisfaction

Saint-Nicolas, Oderen

La saison n’est pas encore terminée.

Mais déjà l’on sent les prémisses de l’automne.

Ouf! Poursuivre la lecture de « Brevet de vélo-satisfaction »