Catégorie : Mes balades « coup de coeur »

Les plus belles balades de Vélomaxou

Trois jours de VTT dans les Vosges du nord

La vallée du Falkensteinerbach et Philippsbourg, typique des Vosges du nord

Il existe soixante-dix cols au nord d’Haguenau. Je les ai comptés. C’est normal de compter lorsqu’on est membre des Cent Cols. Le but du jeu c’est donc d’être chasseur de cols à vélo et l’animal est un col, un minéral que l’on chasse à tour de rôle, sans jamais le tuer.

Au nord d’Haguenau, l’immense forêt des Vosges du nord qui est aussi un parc, le Parc Naturel des Vosges du Nord (PNVN).

J’ai déjà sillonné les lieux avec mes amis randonneurs et routiers. Il me reste les cols dits muletiers, ceux qu’il est préférable d’aller « chercher » avec un VTT ou à la rigueur un Gravel pour sacrifier à la mode du temps.

Pour moi, je reste un inconditionnel du VTT tout suspendu. Je ne vais pas mettre cette fois mes traces GPS à disposition. Trop de choses intolérables à beaucoup de mes confrères et dangereuses pour un habitué convenu du vélo, c’est à dire quelqu’un qui ne conçoit pas le vélo en mode marcheur. Moi je me définis comme un marcheur à vélo. C’est pourquoi je dénie à quiconque du Club Vosgien de m’interdire ses sentiers dès lors que je pousse ou que je porte mon vélo et que je respecte de bons principes: laisser la priorité aux marcheurs et descendre de mon vélo quand la place manque.

Montée au col de l’Ungerthal. Les marcheurs ont inventé la trace zigzag passant de la cote 215 à la cote 460. Je pousse comme je peux mon vélo…et je ne croise aucun marcheur ni cycliste

Je fais par ailleurs des choses condamnables.Une sorte de transhumance courte à travers des futaies quand le chemin des marcheurs a disparu dans le vent de l’histoire.

Descendre de 75 mètres pour atteindre un col me conduit parfois à construire une nouvelle trace quand le chemin des marcheurs est devenu inemployé.

Pour en revenir à mes cols du nord vosgien, j’en ai donc ajouté 22 au cours de ces trois derniers jours. Si mes comptes sont bons, il m’en restera 19.

Au départ de Climbach

Climbach 35km/1200m

Au départ de Philippsbourg

Philippsbourg 2eme journée 56km/1500m
J’ai compris pourquoi je n’ai pu atteindre ce col Windhals. Il est au coeur du camp militaire de Bitche.Ma tentative d’incursion au km 20 a été compromise par le son du canon.

Au départ de Zinswiller

Zinswiller 3eme journée 56km/1330m

Je commence par le col du Pigeonnier déjà franchi en 2010…et qui ne compte donc pas selon la règle « 100 cols » mais qui me permet d’accéder au col du Birkenthal non loin de là.

Au col du Pigeonnier, une statue de randonneur édifiée en 2012 (sculpteur Adrien Meneau) la carte et la boussole autour du cou et la baguette de pain qui dépasse du sac à dos
Me voici au premier col, Birkenthal. Un peu fébrile à l’idée de ce qui m’attend
La qualité de la signalétique est irréprochable, comme à l’accoutumée. Mais pour un cycliste, la somme d’informations glanées à la fin de la journée me donne le tournis. Pas de doute: nous sommes dans une région de marcheurs passionnés.
J’ai oublié de le préciser, les Vosges du nord, c’est de la forêt, rien que de la forêt. Et les chemins sont rarement pierrés, il sont souvent sablonneux. Dans les descentes, à vélo, il faut y prendre garde car certains endroits ressemblent à des bunkers de golf: si vous plongez dedans, vous prenez une belle gamelle
A Climbach, il y a deux ou trois belles demeures alsaciennes. Celle qui est devant nous à gauche date de 1821. Elle a la particularité d’avoir des fenêtres à verre bombé (lire ici les détails de ce verre bombé)
Les cols vosgiens sont tous signalés au moyen de ce rond blanc à liseré vert. C’est notre juge de paix pour savoir on est passé au bon endroit. Dans certains cas on cherche et on suppute…et chez les Cent Cols, les exégètes du bon endroit du col sont nombreux. Notez les digitales qui en cas de coup de mou peuvent vous remonter le cœur (je plaisante)
Les toponymes identiques d’origine germanique sont nombreux comme ici Lembach à ne pas confondre avec Leimbach et Markstein et Hochmarkstein. J’imagine qu’à l’origine le nom du lieu pouvait suffire aux autochtones qui se déplaçaient rarement au-delà de quelques lieues.Cela étant, appeler une vallée Muhlbach fait qu’on retrouve ce vocable presque partout ainsi que le radical Stein (pierre) ou Berg (montagne) ou Bach (ruisseau)

Les cols franchis

Les noms donnés aux cols sont souvent évocateurs d’une mythologie des lieux, les anges, font référence à des animaux, des loups, des ours, des chevaux,…ou le haut de village

FR-67-0472Stiefelsberg
FR-67-0502aLuchsenkopf
FR-67-0431Birkenthal
FR-67-0473Hohenbourg
FR-67-0374Hohmarkstein
FR-67-0440Riegelsberg
FR-57-0292Kachler
FR-57-0330Sandkopf
FR-57-0352Wolfs
FR-57-0349Pfalz
FR-57-0372Rondelle
FR-57-0362Molloch
FR-67-0406Angelsberg
FR-67-0461Borneberg
FR-67-0466Wolfenthal
FR-67-0304Buchwalderkopf
FR-67-0339aKachler
FR-67-0385Hochfirst
FR-67-0317aLangkirschbaum
FR-57-0291Grand Dunkelthal
FR-57-0380Grand Hirschthal
FR-57-0296Schlangenthal
La découverte d’un sentier. Même si j’étudie mes itinéraires avec soin, des déconvenues sont toujours à prévoir. Ici ça roule

La ligne Maginot

Au col du Gunstahl, je tombe sur ce blockhaus (il s’agit d’ouvrages de la ligne Maginot). Je vais descendre à l’intérieur jusqu’en dessous de la tourelle. Et je me prends une poutrelle en plein dans le casque. Comme quoi le polystyrène peut être utile même à pied!
Là idem, dans le noir la chute est assurée et personne ne viendra vous chercher. C’est pour ça que j’ai toujours une lampe de casque
Encore une belle bête inerte en béton

La verrerie

Le domaine de la verrerie est clair: pas de vélos!

Je contournerai…

Après le col du Hohwart, je tombe sur le hameau Disteldorf (S’Disteldàrf). Complètement détruit…et en reconstruction. Habités par des charbonniers dès 1651. 12 maisons en 1831. 100 habitants, ce qui suppose des familles nombreuses…en 1939, les Allemands bombardent le hameau.

Qui dit sable dit quartz. Qui dit quartz dit verre. Comment faire fondre du quartz? On saura tout dans cette vidéo

le hameau veut renaître
Une stèle pour signaler l’emplacement d’une maison et la mémoire d’une famille

Deuxème journée Philippsbourg (Moselle)

Temple protestant de Philippsbourg (architecte allemand Arthur Kickton dans le style de l’architecture gothique de l’Allemagne du Sud, en 1911) Wiki

Le riverain s’enquit de savoir où je comptais me rendre avec mon VTT…Faire les cols autour du village…Il sembla peu connaisseur de la chose, mais spontanément, il me cita l’étang de Honau. Je compris que l’étang de Honau était une référence touristique locale.

A la longue liste des parcours pédestres s’ajoute à présent le flash-code vous permettant d’accéder aux parcours.
Et voici le fameux étang de Hanau, aussi base de loisirs, avec au fond le château du Waldeck
Le col du Kachler n’a pas droit à son panneau habituel. Peu importe.
En bordure de la D35 qui mène à Bitche, le terrain militaire. Je n’irai pas chercher le col qui me manque, le Pfalzloch. J’imagine que cette carcasse de tank sert de cible…
Rare de trouver un col à consonance française
J’ai fait un détour pour aller prendre mon pique-nique ici, devant la chapelle Notre Dame des Bois.
cette chapelle me rappelle Notre Dame des Bouleaux à Guewenheim
Je crois me souvenir qu’ici le Cent Cols avait organisé une concentration de cyclistes sous un temps effroyable
Image 19 aout 2010
les centcolistes adorent photographier les panneaux de cols pour pouvoir ensuite en tapisser leur chambre à coucher et faire de beaux rêves (08/2010)

Zinswiller, troisième journée

C’est mon troisième jour de pédalage et la fatigue s’accumule.

Après avoir quitté Zinswiller, j’aborde Offwiller par la route, puis je grimpe
Je tente parfois de couper au plus court, mais je ne suis pas toujours gagnant. Achrrrr!
Et voila le col! Nul panneau, juste une pierre qu’un aimable confrère aura peut-être déposé là en guise de sépulture? je tourne autour…j’actionne la recherche de waypoint...
ça faisait longtemps que je n’avais pas crevé. A VTT, le pneu est vite à plat si la fuite est importante. Je regonfle avec une bombe qui en principe étanchéifie la fuite. Mais ici ce n’est pas gagné, le liquide sort en gros boudin. Je mets mon doigt dessus…la fuite se colmate. Pas longtemps! après 100 mètres nouvelle éruption! Puis c’est le calme. J’ai encore assez de pression pour rentrer. Je suis un inconditionnel des pneus sans chambre (comme pour les voitures). A VTT, le « sans chambre » doit toujours comporter un liquide d’étanchéité à l’intérieur du pneu. En dernière ressource si l’entaille est trop large, il faut démonter, mettre une chambre après avoir retiré toutes les épines accumulées et gonfler…en priant. Il existe aussi des bouchons de pneus
quand je ne vois ce qui m’attend dans la grimpée, le GPS me dévoile tout. Tous les 100 mètres à pousser le vélo, je m’arrête pour souffler et je regarde mon écran et quand le cardio est redescendu à 100 pulsations, je redémarre. Ici c’est la montée à l’Ungerthal qui est redoutable pour moi. A chaque épingle je porte l’arrière pour le remettre dans l’axe et vu l’étroitesse du sentier, je me méfie de ne pas cogner le tibia dans la pédale
Zinswiller et sa petite mairie marque le terme de mon périple de trois jours dans les Vosges du nord.

Les Vosges du nord sont un paysage attachant qui recèle de nombreuses possibilités de visites touristiques pour ceux qui aiment la nature. Et en plus, on a de l’ombre pour se protéger des jours de canicule!

Un dernier mot si l’aventure vous tente:

Si vous êtes tenté par la balade à VTT, ne vous embarquez pas sans dire où vous allez si vous partez seul. Ayez de l’eau en quantité au moins deux litres et des provisions de bouche car vous pouvez être retardé, avoir une panne, ne pas trouver votre chemin…et pire ne plus savoir où vous êtes. Ne comptez pas sur les autres! Vous pourrez faire des kilomètres en forêt sans voir personne. Ayez de quoi réparer, une chaine cassée, un pneu crevé, un dérailleur déréglé,…attachez correctement votre sac à dos, attachez tout les objets perdables, appareils photos, GPS. Ayez des dispositifs électroniques redondants si vous voyagez sans carte (ce qui est mon cas). En plus du GPS au guidon, j’ai un iphone qui fait également GPS où je peux retrouver mes parcours hébergés, des photos de mes traces, une liste des cols à rejoindre dans l’ordre du parcours. N’oubliez pas qu’en de nombreux endroits, il n’y a pas de réseau sur votre portable. Portez toujours votre casque bien ajusté. Il n’y a pas de honte à rebrousser son chemin, la trace du GPS vous y aidera.

Enfin savoir déjouer les pièges à VTT: les branches au sol en travers, les cailloux, les branches basses, les zones de marécage, les ornières.

Avoir une torche avec soi telle que lampe de casque peut vous aider à rentrer dans la pénombre. Sachez vous servir de votre lampe d’iphone ou d’appareil photo.

Le numéro d’appel international est le 112, il passe même là où le réseau est faible. Ne bloquez pas la géolocalisation de votre iphone, les secours pourront vous trouver facilement.

attention les Vosges du nord sont infestées de tiques. j’en ai rapporté trois.

Pour vous localiser, sur le GPS Garmin, vous avez la touche « mark »…et si vous devez vous préparer à passer la nuit dehors, ayez une couverture de survie.

Si vous aimez ce challenge des cols à vélo, adhérez à l’association du Club des Cent Cols

Vélomaxou Cent Cols 6785

Thann-Lauw à VTT

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Les mobiles de Francis Willmé à Bourbach

C’est un beau parcours.

Vous pouvez me croire.

Je le mets dans mes « coups de cœur ».

Pourquoi?

Parce qu’il exploite les capacités touristiques du VTT sans trop de peine.

32km et 500m de dénivelé.

Il est situé entre Thur et Doller.

Tout le monde sera donc content de pouvoir visiter les collines sous-vosgiennes au pied des Hautes-Vosges.

Les points-clés:

  • le barrage réservoir de Michelbach
  • La chapelle des Bouleaux à Guewenheim
  • Les hauts du Soultzbach
  • Knapphutte
  • Les mobiles de Francis Willmé à Bourbach

La suite en images…

lauw
Ce parcours n’emprunte pas de routes

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
J’arbore le maillot de LRV mon ancien club de Rixheim et j’ai pris un peu d’eau avec moi dans le Camelbag car il fait chaud

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
D’abord contourner le réservoir de Michelbach. C’est facile et on a de l’ombre

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le petit single qui conduit au camping de Guewenheim

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Notre Dame des Bouleaux dans la forêt de Guewenheim

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
On traverse la forêt de Margaretenwald

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Nous voici sur les Hauts du Soultzbach avec en contrebas Soppe-le-Haut

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Sentheim au pied des Vosges

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Mortzwiller

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
direction Lauw par l’Oberwald

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
arrivée à Lauw en longeant la Doller

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
A Lauw, demi-tour. Attention à la sortie du village on tourne à gauche le long du cimétière

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
ça grimpe un peu dans l’Hasenwald, on est au bord des mines de Knapphutte

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Prendre le chemin piéton sans scrupules SVP

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
A Silbach, deux étangs cote 386

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Vous êtes sur les hauteurs de Bourbach-le-Bas au lieu-dit Silbachwaeldele

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Si vous suivez bien la trace vous arrivez à Bourbach face à l’église

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
N’hésitez pas à visiter les mobiles de Francis Willmé et son Petit Jardin d’Eole dans le village à droite de l’église

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
En quittant Bourbach, vous allez trouver une pente un peu difficile le long du cimetière puis vous rejoindrez le sentier botanique de Rammersmatt dans la forêt de Rotebrunnen

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
En quittant la forêt, vous découvrez Rammersmatt. Juste avant le grand hangar agricole, tournez à droite direction Roderen.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Chapelle Maria auf dem Rain Roderen

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Traverser Roderen, belle vue sur le village, direction Leimbach

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Direction Leimbach, vue sur la plaine d’Alsace avec Mulhouse au loin

trace GPS

articles en relation

https://velomaxou.com/2017/07/11/michelbach-law-knapphutte-a-vtt/

https://velomaxou.com/2013/08/16/francis-willme-multicollectionneur/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vignoble et Thur sauvage à VTT

Cernay depuis les hauteurs

C’est un parcours « coup de cœur ».

J’en suis plutôt avare: mon précédent « coup de cœur » remonte au 22 septembre 2016 avec la vallée de Delémont en Suisse.

Peut-être est-ce un jour de bonté de ma part car les aficionados du VTT sportif trouveront que je n’ai rien inventé. Poursuivre la lecture de « Vignoble et Thur sauvage à VTT »

La vallée de Delémont (Suisse)

La fontaine du Lion à Delémont. La fontaine date de 1590. En 1917, elle fût surmontée d'un lion tenant les armoiries de la ville, en remplacement d'une boule qui était visible sur d'anciennes photos. Il y a quatre fontaines à Delémont: la fontaine du lion, la fontaine St-Henri, la fontaine de la Boule, la fontaine du Sauvage
La fontaine du Lion à Delémont. La fontaine date de 1590. En 1917, elle fût surmontée d’un lion tenant les armoiries de la ville, en remplacement d’une boule qui était visible sur d’anciennes photos. Il y a quatre fontaines à Delémont: la fontaine du lion, la fontaine St-Henri, la fontaine de la Boule, la fontaine du Sauvage

armoiries Jura suisse

A un jet de pierre de Mulhouse, la vallée de Delémont en Suisse.

Plus exactement dans le canton du Jura, 26eme et dernier canton de Suisse créé en 1979.

Nous sommes donc dans le Jura suisse (ancien département français dénommé Mont Terrible de 1793 à 1800, puis incorporé au Haut-Rhin, puis enfin partagé en 1815 entre le département du Doubs, le canton de Berne et le canton de Bâle)

Poursuivre la lecture de « La vallée de Delémont (Suisse) »

Rencontre Nationale à Saint-Front

Un vrai randonneur

Saint Front, c’est dans la Haute-Loire.

Tout près de l’Ardèche réputée pour son Ardéchoise .

Non loin de la ligne de partage des eaux « atlantique-méditerranée », les Amis du Randonneur avaient convié leurs membres à leur rencontre nationale du 5 au 8 mai 2016. Poursuivre la lecture de « Rencontre Nationale à Saint-Front »

Le Club des Cent Cols en Corse, mes images

25 avril 2016, la Corse s’offre à moi

Le retour de voyage est une autre épreuve.

Celle du dépouillement des résultats.

Un peu comme un soir d’élection. Poursuivre la lecture de « Le Club des Cent Cols en Corse, mes images »

Les Alpes à vélo, l’autre façon

Les Alpes à vélo, l’autre façon

Un peu de géo.

J’apprends en pédalant. Poursuivre la lecture de « Les Alpes à vélo, l’autre façon »

Balade des étangs à l’ouest d’Altkirch

Voyage autour des étangs, à l’ombre de la forêt

Un beau voyage forestier aujourd’hui du coté d’Altkirch.

On part d’Heidwiller au bord du canal du Rhin à la Saône.

Puis l’on monte tout de suite dans la forêt au lieu-dit Schoenhorz afin d’atteindre la cote 345.

A partir de ce point on chevauche la crête en direction de Ballersdorf. Poursuivre la lecture de « Balade des étangs à l’ouest d’Altkirch »

Vizille, mon Brevet Alpin de Cyclotourisme 2015

A l’assaut de la Croix de Fer

On dit le BAC dans le langage courant.

C’est le Brevet Alpin de Cyclotourisme qui se déroule chaque année sur deux journées.

Décliné à partir du Brevet de Randonneur Alpin (BRA), le BAC permet aux cyclotouristes de partager le même parcours dans un moindre effort sur deux journées.

Voir toutes les images du 11 juillet: Vizille-Glandon-Montvernier-St Michel

Voir toutes les images du 12 juillet: Valloire-St Jean-Mollard-Croix de Fer- Vizille

Avertissement: dans ce récit, deux histoires se chevauchent, l’une écrite, l’autre photographique.

C’est ainsi qu’après les généralités, je décris le dimanche, puis le samedi; allez savoir pourquoi!

Les parcourir séparément et amusez-vous à recoller les morceaux! Poursuivre la lecture de « Vizille, mon Brevet Alpin de Cyclotourisme 2015 »

Kreuzweg-Sallneck-Kandern

Descente à Neuenweg depuis le Kreuzweg

Nous sommes partis tôt pour éviter la vague de chaleur.

Mais dès 10 heures, la température au sol s’est encore emballée jusqu’à atteindre 30° sur la Forêt Noire.

Monter le Sirnitz, puis le Kreuzweg, c’était notre but. Poursuivre la lecture de « Kreuzweg-Sallneck-Kandern »

Voyage itinérant le long du Doubs

En route le long du Doubs

Voici le récit de notre voyage itinérant à Seurre en Côte d’Or.

Pourquoi Seurre? Poursuivre la lecture de « Voyage itinérant le long du Doubs »

La Vallée Noble à pied

La marche à pied, c’est bien aussi (Westhalten)

Vélo et marche à pied, deux disciplines de plein air voisines.

Maxou n’a aucune légitimité dans le domaine de la randonnée pédestre; surtout face à l’immense Club Vosgien qui fédère tous les marcheurs patentés de la région! Poursuivre la lecture de « La Vallée Noble à pied »

Tour de Mulhouse à VTT

Aujourd’hui, je commence par le plus facile avec les berges de la Doller.

Quel temps magnifique! je n’ai pas su résister à mon vélo qui piaffait d’impatience dans le garage.

Encore un tour de Mulhouse!

Oui, pourquoi pas? Poursuivre la lecture de « Tour de Mulhouse à VTT »

Un tour du coté de Bussang

Col du Page, des routiers et des vététistes du Club des Cent Cols

C’est de la route, avec seulement 500 mètres de chemin forestier au col Sècheneux.

Mais il ne fallait pas oublier ses jambes avant de partir.

Un parcours qui se boucle en moins de 50 km et 1200 m de dénivelée. Poursuivre la lecture de « Un tour du coté de Bussang »

Molkenrain

Freundstein, monter là, c’est déjà une récompense

On éprouve toujours une certaine fierté à atteindre un sommet vosgien, celui qu’on a monté l’année précédente sans savoir si on pourra encore le faire l’année suivante.

J’avais un plan A puis B puis C.

A: Col Amic

B: Vieil Armand

C: Molkenrain Poursuivre la lecture de « Molkenrain »

Lac de Constance, les randonnées pédestres

Lac de Constance du coté de Ludwigshafen

Les randonnées pédestres sont très prisées en Allemagne.

Le romantisme de Goethe a laissé ses marques dans les traditions.

L’Allemand ne déteste donc pas de s’octroyer une marche familiale et dominicale, combien même faudrait-il s’y rendre au volant d’une grosse berline puissante!

Poursuivre la lecture de « Lac de Constance, les randonnées pédestres »

Quatre cols à VTT sur les hauteurs de Masevaux

Vue depuis le château médiéval de Rougemont le Château

Départ de Masevaux.

Je rejoins Kirchberg par la route.

Poursuivre la lecture de « Quatre cols à VTT sur les hauteurs de Masevaux »

Vélo-tourisme urbain à Mulhouse

Le concept de vélo-tourisme urbain est nouveau. Certaines associations de cyclistes urbains, des municipalités, organisent des balades ponctuelles pour visiter les centres historiques à l’abri de la circulation automobile.

En revanche, cette pratique n’a rien de conventionnel dans les clubs de cyclotourisme qui préfèrent encore s’évader à la campagne. Pour beaucoup, la ville reste un repoussoir du fait de ses encombrements et de sa pollution. Poursuivre la lecture de « Vélo-tourisme urbain à Mulhouse »

Les Vosges qu’on aime…

route des crêtes vosgiennes (cliché vélomaxou)

Parcourir les crêtes tôt le matin.

Alors que la route est vide de transhumance touristique et que les vaches gagnent le chaume. Poursuivre la lecture de « Les Vosges qu’on aime… »

Orschwihr-Schauenberg-Bollenberg à VTT

Beau temps. Il ne reste plus qu’à découvrir le parcours…

Départ depuis Orschwihr. Poursuivre la lecture de « Orschwihr-Schauenberg-Bollenberg à VTT »

Blauen et plus si affinités

Hochblauen

Je pars tôt avant la canicule annoncée.

En tête le Blauen. 1165m. Les Allemands disent le Hochblauen, ça fait encore plus haut!

Face nord comme disent les alpinistes.

C’est difficile au début, avec 9-10% réguliers, puis un petit reposant à 4,5,6% et reprise du 8-9% jusqu’à la fin. Poursuivre la lecture de « Blauen et plus si affinités »

Firstplan-Petit-Ballon-Platzerwasel

C’est devenu une classique des randonnées vosgiennes.

Très physique le matin et un peu de repos l’après-midi…

Cumuler le Firstplan, le Petit-Ballon et le Platzerwasel en une étape est une belle épreuve qui demande de l’opiniâtreté…et un certain entraînement. Poursuivre la lecture de « Firstplan-Petit-Ballon-Platzerwasel »

Breitenbach, VTT interdit mais pas impossible

Déception en arrivant à Breitenbach, le préfet a interdit la manifestation par suite de l’alerte orange météo.

Les organisateurs sont aussi déçus.

Il y a là les mets, les boissons.

Tout reste sur leurs bras.

– Le balisage est en place…Vous pouvez faire le parcours, mais sans vous inscrire

On scrute le ciel, il est bleu.

Je pars sur le 15 km tout seul… Poursuivre la lecture de « Breitenbach, VTT interdit mais pas impossible »

Cols des Champs et de la Cayolle

 

col de la Cayolle (cl X)

Col des Champs (2087 m) et col de la Cayolle (2326 m) au programme.

Avec ces deux derniers cols, le périple s’achève.

Basés à Saint-Martin d’Entraunes, on commence par l’ascension du col des Champs. Poursuivre la lecture de « Cols des Champs et de la Cayolle »

Bonette et compagnie

col de la Bonette 2715m le poteau de compostage(cl vélomaxou)

Avec la Bonette (2715m), nous entamions le noyau dur de notre séjour.

Le col de la Bonette est aussi un des arguments touristiques de la région avec la plus haute route d’Europe qui relie Jausiers à Nice. Poursuivre la lecture de « Bonette et compagnie »

Pourquoi pas Munstertal?

 

cl. vélomaxou

C’est le parcours qu’on aime.

Depuis longtemps.

Jean ne se souvenait plus des détails de la montée (voir le parcours).

C’est un parcours « coup de cœur », sans hésiter.

Rien que pour ces alpages verdoyants qu’on admire pendant l’ascension.

Si on prend son temps, on arrive en bonne forme à la ferme-auberge et les derniers kilomètres pour rejoindre le Kreuzweg n’est plus qu’une formalité.

Les images…