Belgique, une taxe vélo

Quelle drôle d’idée de penser à une taxe pour les vélos!

A lire ici

16 janvier

Le casse-gueule sur sol gelé est brutal et ne prévient pas.
Je flâne un peu le long de l’étang gelé. Il est beau entouré de silence.

Levé à cinq heures, je flemmarde. Des bouquins m’attendent…

Je ne sais pas si j’irai au bout de l’Italienne Elena Ferrante. Toute sa saga fait 2500 pages. Je ne sais pas. Sur le bord du bureau, j’ai Benoite Groult avec « la part des choses« . Je vais devoir la faire, la part. Elle écrit bien Benoite « demeurer, ce n’est pas seulement habiter quelque part, c’est y rester. On ne demeure plus aujourd’hui; on réside çà et là, on déchiquette le temps en lambeaux, la terre en morceaux interchangeables;… »

Et j’ai aussi Andreï Kourkov avec « Laitier de nuit ». La Russie me fascine avant même de l’avoir lue.

Bon ne pas tourner autour du pot, ça m’embarrasse cette sortie club du dimanche matin. Il fait moins quatre et j’ai peur d’avoir froid.

Les gars, j’y vais mais je vais tourner court.

Quinze bornes me suffiront. D’autant qu’à Vieux-Thann la chaussée semble recouverte d’un givre menaçant. Le casse-gueule sur sol gelé est brutal et ne prévient pas.

Non je ne tomberai pas.

Je flâne un peu le long de l’étang gelé. Il est beau entouré de silence.

sam suffit

Taubira, Taubira pas?

Faudra regonfler les pneus avant de regonfler la gôche, madame Taubira

On ne tire pas sur une ambulance. Encore moins sur une cycliste.

Retenez moi sinon je fais un malheur. Christiane Taubira voue un attachement biblique à la gauche. Elle n’a pas pu se retenir de s’aligner sur les rangs des candidats, persuadée qu’elle va fédérer tout le monde en deux coups de cuillère à pot.

Or, je le confesse, Christiane Taubira n’incarne rien pour moi et n’est porteuse d’aucune valeur programmatique. Je me souviens juste qu’elle a sévi dans des registres pas forcément glorieux avec « le mariage pour tous », dans la défense des délinquants, pour l’indépendance de la Guyane et récemment par son mutisme en faveur de la vaccination des Guyanais.

Le problème de la gauche aujourd’hui est simple: il comporte une aile social-démocrate et écologiste incompatible avec les véritables valeurs d’une gauche unifiée.

Pour le reste, circulez! Il n’y a plus qu’à attendre la raclée méritée.

Déchaînée

Acrylique sur carton

Temps bouché en Alsace et température négative. Quoi faire? Attendons demain

Encore le casque!

Un jour on va y avoir droit!

Une nouvelle fois, la tentative d’imposer le casque à vélo trébuche. Le sénateur François Bonneau (DVD) vient de retirer sa proposition de loi (lire ci-dessous). Les cyclistes dans leur ensemble sont partagés entre obligation ou pas du port du casque.

Pour bien comprendre la position des uns et des autres utilisateurs, il faut savoir que le monde cycliste est multiple.

On y trouve des cyclistes appartenant au monde du loisir et de la compétition, des voyageurs,…et des « utilitaires », c’est à dire des cyclistes pour qui le vélo est un moyen de transport urbain ou interurbain. J’appartiens à l’un et l’autre de ces deux mondes, on pourrait presque dire que je suis une exception tant rouler à vélo en ville est un non-sens pour le cycliste du dimanche. Parler de cycliste du dimanche n’a rien de péjoratif, sauf que la plupart du temps ce cycliste à des réflexes d’automobiliste dans la semaine et il n’est pas en capacité de juger ce qu’est le vélo en ville en d’autres termes que insécurité, voire gène pour le trafic routier. Ce qui est fâcheux, c’est que ce sont souvent les cyclistes sportifs qui parlent au nom des autres.

Le plus étonnant c’est que même les vététistes de la MBF (Moutain Bike Foundation) se mettent à recommander le casque non pas pour eux-mêmes, mais pour tout le monde.

De son coté la FUB, la Fédération des Usagers de la Bicyclette, est contre l’imposition du port du casque et la FFVélo (FFCT) le recommande.

Dans les faits, l’accidentologie du cycliste ne démontre pas que le casque apporte un plus pour le vélo en ville, pas davantage que pour un piéton. En revanche, la chute sur route a des conséquences plus engageantes envers le casque et a fortiori pour les disciplines sportives.

Sur le plan prudentiel, le monde automobile et les assureurs ont tout intérêt à voir l’imposition du port du casque réglementée: renverser un cycliste sans casque minorera la responsabilité pénale du conducteur.

Ci-dessous l’article paru dans les DNA du 14 janvier…

Albert

https://www.openrunner.com/r/14119392

  • je monte à la stèle Jacquot, au bout du chemin du Zuhren, il faut pousser rouge /blanc/rouge
  • ensuite on rejoint Waldkapelle
  • après direction col de Grumbach anneau rouge
  • au col je prends Roche Albert, un tronçon poussé croix rouge
  • je continue vers monument Berthold anneau vert
  • à la place des Canaries je redescends au col de Grumbach rectangle rouge
  • je descends par le GR5 à l’Engelburg

Attention aux descentes verglacées!

Mon premier vélo

J’ai d’abord essayé le cheval avant de me raviser…

et je finirais peut-être avec ce modèle…

Vélo 2X2

Tretta Bikes

Le vélo à deux roues motrices existe.

Le modèle le plus convaincant semble être celui à transmission flexible.

transmission flexible à la roue avant

Il reste à en démontrer l’intérêt.
Dans les chemins boueux, c’est peut-être la solution…

Il est clair que la chaine de transmission doit bigrement peser dans le bilan de l’énergie à fournir, ainsi que le poids de l’ensemble.

Télévirus

Dans le film Contagion, de Steven Soderbergh, Jude Law interprète un blogueur conspirationniste. Allociné

Deux ans.

On ne saura peut-être jamais comment le virus a été déterré (inventé diront d’autres), ni si il vient réellement de Wuhan en Chine. Les Chinois restent discrets lorsque le 11 janvier 2020 survient l’annonce officielle du tout premier mort du Covid-19.

Deux ans.

Nos modes de vie ont été profondément influencés, voire changés par ce virus qui implique une forme de repli sur soi des populations.

Ne sachant comment se protéger efficacement contre la résurgence de cette pandémie qui se transforme lentement en maladie endémique, alors on invente peu à peu un nouveau monde.

Nous voici arrivés au monde du tout-télé.

Télé, on connait déjà, les Grecs l’avaient inventé pour dire « au loin, à distance ». Alors puisqu’il convient de garder ses distances pour se prémunir de la maladie, on s’isole. Les Chinois ne craignent pas d’assigner à résidence des millions de citoyens à la première alerte et les Australiens sur leur île enferment Djoko pendant cinq jours dans un centre de rétention.

Télé…phone, télé…vision, ces outils là sont devenus familiers bien avant l’arrivée du virus. Ce qui est nouveau c’est l’avènement à marche forcée du télé travail et du télé-enseignement. Voila de quoi contrecarrer en profondeur notre façon de vivre.

Sans oublier le téléachat, la téléconsultation, la télémédecine, la télé-livraison par drone, le télé-relevé des compteurs d’électricité, de gaz et d’eau, le télé-dépannage, le téléchargement des factures, des films vidéo, le télépéage …et le télépaiement des contraventions.

Le télétravail, lorsqu’il est possible, modifie la relation sociale à l’intérieur de l’entreprise notamment la relation hiérarchique. Cette liberté conditionnelle a ses revers puisqu’elle assigne à domicile des règles de travail étroitement contrôlées par la télé-gestion informatique.

L’école de son coté se retrouve gravement en danger car le télé-enseignement prive l’écolier de sa relation sociale à l’autre et le place au sein d’un univers familial plus ou moins bien préparé à assurer ce rôle.

Le covélotage

image L’Equipe

Comment se déplacer à deux en ville à vélo.

L’entreprise Pony à Grenoble tente l’expérience.

à lire ici

Roderen

acrylique sur toile 55×46

Cette toile a déjà une histoire.

En 2021, j’ai tenté de peintre sur du relief (voir ci-dessous). Mécontent du résultat, j’ai repeint par dessus. Dans mon ciel apparait à présent le relief, ce qui le rend pas beau du tout. Sur la forêt, ça ne se voit pas.

Disons que c’est pour moi une façon de réutiliser la toile. Elle va retourner au panthéon des œuvres mortes à la naissance.

Ou alors elle peut servir à décorer dans le garage.

On voit Thann et le Rangen à l’arrière plan depuis la route de Guewenheim en haut de Roderen baigné dans le soleil. J’en tenterai peut-être une nouvelle.

Transpiration

Vallée de la Thur

J’étais parti pour avoir froid.

J’ai eu chaud.

La température ne dépassait pas 2 à 3 degrés, alors j’ai choisi d’explorer des chemins incertains au-dessus de Bitschwiller-lès-Thann.

Effectivement le premier chemin ne m’a conduit à… rien, sauf à parcourir un dédale de broussailles et de bois morts.

c’est fléchè blanc/rouge mais même à pied c’est pourri
j’aurais aimé surplomber cette falaise où l’on dit qu’il y a des chamois, mais pas de chemin trouvé
au bout du sentier Zimmermann, sympa les lieux à la cote 562
mon parcours en bleu

Et pour le second, le sentier Marcel Zimmermann triangle rouge j’ai poussé un long moment avant d’atteindre le promontoire.

Belles vues sur les Vosges enneigées.

440m de dénivelée positive
dans mon dos le Becherkopf

FFCT, chute de 5000 membres

Martine Cano, présidente de la FFCT

En 2021, la FFCT a perdu 5000 membres licenciés. Très exactement 5370 en clubs et 154 en individuels selon les chiffres de l’AG de Nevers.

Il n’y a pas lieu de s’en réjouir même si Martine Cano, la présidente,de la FFCT, s’attendait à pire… »L’inquiétude concernant les licences était beaucoup plus grande au début de l’année, où une baisse plus forte était redoutée » déclare t-elle dans le rapport moral de l’AG 2021.

Martine Cano a l’art de masquer la vérité: la FFCT s’écroule de plus en plus vite. Ainsi la fédération ne cesse de décliner et de plus en plus vite.

Elle avait perdu 8000 adhérents entre 2015 et 2019. Elle en perd 5000 en une année! (voir ici)

Depuis 2015 (122793 adhérents) la FFCT se retrouve en 2021 avec 105069 membres soit une baisse de 15%

On ne tire pas sur une ambulance. Pourtant sa voisine, la FFC (113.000 licenciés), en profite en attaquant sur tous les plans…

  • Contestation sur la licence « vélo-sport » créée par la FFCT pour aménager un espace aux « cyclosportifs »
  • Création à la FFC d’une licence « Loisir et Performance » individuelle ou en club (52€)
  • Il est vrai que la FFC embrasse toutes les disciplines du vélo…sauf le tourisme et qu’elle serait intéressée par une OPA sur la FFCT. La FFC dispose de relais politiques et d’une influence certaine qui pourrait lui permettre de ravir tous ceux qui s’estiment « mal servis » ou à l’étroit au sein de celle qui tente de rajeunir son image en se faisant appeler FFVélo. Le sénateur Jean-Jacques Lozach (Creuse) a déjà tenté le rapprochement en 2019…
les activités offertes par le FFC

Du coté des marcheurs de la FFRP, on lorgne aussi sur le vélo avec des sections comportant une activité VTT

Moi qui suis devenu adepte de VTT, je suis obligé de constater que la plupart des balisages rencontrés dans le massif vosgien sont ceux de la FFC et pas ceux de la FFCT

le balisage des parcours VTT très présent dans les Vosges

Faut-il prendre la licence FFCT?

Pour les licenciés FFCT (FFVélo) les nouvelles licences 2022 sont disponibles sur le site internet.

Je ne suis plus licencié depuis maintenant plusieurs années. Mais je suis allé voir comment ont évolué le coût des licences…

Je me souviens avoir quitté la fédé lorsque le certificat médical est devenu obligatoire pour pouvoir souscrire aux randonnées.

Sans participer aux randonnées (licence vélo-rando) ou à des cyclo-sportives (licence vélo-sport) , on peut souscrire à la balade (licence vélo-balade) et être exempté de certificat médical.

Après ce choix fait, il existe trois niveaux d’assurances

  • Mini-braquet à 20 euros
  • Braquet à 22 euros
  • Grand braquet à 72 euros

Au total, vous devrez donc payer

  • la cotisation fédérale 40 euros
  • l’assurance selon le niveau choisi (mini, petit, grand braquet) variant de 20 à 72 euros
  • ajouter éventuellement l’abonnement à la revue 25 euros
  • ajouter la cotisation du club si vous êtes membre d’un club (variable selon les clubs)
    • le risque en vélo balade est souvent assuré par votre assurance multi-risques familiale (à vérifier sur votre contrat), ce qui dissuade de nombreux cyclos individuels d’adhérer à la FFCT
tarif licence 2022 pour membres individuels

Quelques exemples de souscription…

mini braquet+revue
petit-braquet sans revue

Si vous vous sentez mieux en club, sachez que la pratique se décompose en type de circuits: vert, bleu, rouge, noir. Avec une licence balade, vous ne pourrez en principe effectuer que les circuits vert et bleu de difficultés moindres. C’est un beau bazar que la fédé a institué en 2017.

Comment est déterminée la couleur des parcours à la FFCT…

Je ne sais pas ce qu’il en est advenu depuis, car je roule à présent tout seul, « à ma main » comme on dit dans notre jargon cycliste…mais je me doute que dans les clubs la gestion des couleurs est compliquée puisque beaucoup de cyclos prennent la licence « balade » pour ne pas avoir à présenter de certificat médical. Alors les clubs doivent insérer à partir de 2022 sur les bulletins d’inscription cette phrase…

« J’atteste sur l’honneur que je suis en condition physique suffisante pour effectuer le parcours que j’ai choisi… » (cela couvre l’organisateur par rapport à la non-présentation d’un certificat médical) «… et avoir pris connaissance des difficultés du parcours que j’ai choisi » (cela couvre l’organisateur par rapport au licencié possédant une licence balade qui ferait un autre parcours qu’un parcours coté vert ou bleu) «… et des consignes de sécurité » (cela couvre l’organisateur des vélos non conformes au Code de la route, non-respect du Code de la route en général et du débridage des VAE).

Attention, rouler en club comporte des exigences physiques où le « roule-cool » est plutôt mal vu. Ne vous aventurez donc pas à l’aveugle dans n’importe quel club car la spécialité de la plupart, c’est d’héberger en son sein des compétiteurs qui ne songent qu’à en découdre...d’où l’imposition du fameux certificat médical de non contre-indication à la pratique du cyclotourisme (CMNCI)

Finalement l’Etat protecteur a réussi à s’immiscer dans la pratique du cyclotourisme en restreignant notre liberté, appuyée par le Compagnies d’Assurances lasses d’indemniser les accidents cardio-vasculaires.

C’est ma morale de l’histoire.

Mise en scène

Histoire sans paroles

Plus de vélos, moins de bus

le vélomnibus non polluant où le voyageur coopère

C’est un paradoxe que les écolos urbains cachent habilement. Plus vous favorisez le déplacement à vélo, plus vous perdez des voyageurs en bus. Le phénomène est connu, ce ne sont pas les automobilistes qui décroissent comme on aimerait le dire.

A Mulhouse le phénomène est connu mais chut! on évite d’en parler. Pourtant ce type de transfert modal inquiète puisqu’il vient amputer les recettes de billetterie et contrarier le développement des transports en commun, fer de lance de l’alternative au « tout voiture ». Alternative au « tout voiture », mon œil! Le confort du bus et sa facilité d’accès est loin de rivaliser avec la voiture et le vélo.

Le bus est-il la bonne alternative pour se déplacer en ville? On peut se poser la question.

Attention au départ...le compteur va t-il fonctionner?

Compter les cyclistes c’est bien, mais ce sont souvent les mêmes qui passent devant plusieurs fois

A Lyon, les écologistes sont accusés de gonfler les chiffres du nombre d’usagers vélo

Pas toucher!

La cartouche est blanche de givre, elle colle aux doigts

J’ai pris la piste pourrie qui relie Richwiller à Staff et dont M2A s’honore et j’ai crevé. D’un seul coup j’étais sur la jante. J’ai la flemme. Faut s’installer, déballer le matériel, retirer les gants,…heureusement j’ai la cartouche de CO2. Ne pas la rater!

Ne pas toucher à la cartouche, l’été on peut tremper sa bière en même temps pour la rafraîchir.

Je me lave les mains dans l’herbe mouillée. Impeccable!

C’est quand même dur le vélo. C’est presque un truisme pour celui qui ne connait pas… et aussi pour celui qui connait. On peut être armé comme un baracuda, armé jusqu’aux dents, revêtu d’une carapace et d’un moral d’acier. Alors dans ce cas le vélo est une simple formalité.

Mais pour les faibles, c’est plus dur.

J’écoutais ce matin Eric Leblacher expliquer son dispositif mental sur la Race Across France une épreuve de 2500km. C’est Pascal Bride qui en parle sur sa page FB. Il faut être accro pour s’attaquer à ce type d’épreuve, être dans une forme olympique et travailler son mental pour savoir déjouer tous les pièges qui attaquent le moral.

Je ne joue pas dans la même cour. Pourtant au bout de 40 km, je suis quand même fier de ma prestation car il fait froid et il y a du vent dans la plaine. En plus la crevaison m’a stressé car j’imagine toujours que la réparation peut ne pas tenir. Un vieil atavisme de cycliste qui a connu beaucoup de choses, sans doute.

Maître Cossi Zola

Je reçois de temps en temps un mail de mon hébergeur WordPress qui m’informe qu’un nouveau lecteur suit dorénavant mon blog. Autrement dit mes élucubrations. J’en suis très flatté.

Aujourd’hui c’est Maître Cossi Zola. Il est sympa Maître Cossi Zola. J’ai lu avec intérêt tout ce qu’il propose dans le cadre de la marabouterie, ou de la verroterie de nos esprits. Sans aucun doute, le boomer masculin sera intéressé par « le grossissement de pénis ». J’espère que l’onguent mirifique va faire fureur sur notre membre viril auprès des dames.

Mais je reçois aussi parfois des commentaires désagréables. Le dernier en date est celui d’un antivax dénommé Petitpois

Merci Maxou, j’ai eu 2 orgasmes en lisant ton billet. Tu arrives à me rends folle malgré mes 88 printemps avec tes photos d’athlète. Alors vivement le prochain. Ta louloute adorée qui t’aime

Petitpois n’en est pas à son premier coup d’essai. Sous le pseudonyme Le concombre vacciné il avait commenté mon billet Savoir et croyance

Article palpitant mais il serait encore mieux si tu publiais ton pass comme en juillet.

Ne jamais publier son pass sur les réseaux sociaux!

Allez les jeunes!

A vingt ans, ce genre de joujou n’existait pas

Faut pas déprimer.

En gros les vieux nous font chier. Ils vivent chichement avec tout le pognon qu’ils ont détourné aux jeunes générations.

C’est l’idée répandue.

Moi je me fais tout petit pour passer à travers l’orage. J’ai grandi certainement en profitant des trente Glorieuses mais est-ce ma faute?

Si je fais le bilan, j’ai commencé avec peu de choses, c’est à dire rien. Je n’ai pas le sentiment d’avoir volé quiconque même si j’ai bénéficié d’un statut intéressant par la suite, un des statuts vilipendés aujourd’hui.

Manifestement détruire les conquêtes sociales de l’après-guerre, c’est dans l’air du temps. Sait-on mieux faire aujourd’hui? Effectivement tous les smicards sont devenus des collaborateurs du grand capital et ça leur fait chaud au cœur, aux smicards.

J’ai enfilé mon jogging et j’ai couru. Comme un fou. A péter une durite!

Basic circuit

Il ne m’a pas fallu longtemps, juste une heure pour la promenade à vélo. Trois à quatre degrés seulement et la cagoule pour réchauffer l’air inspiré.

La neige est retombée sur le massif cette nuit.

J’ai évité les chemins détrempés. Partout les rus coulent à gros bouillons dans la forêt.

Hôpital danger!

Casse de l'Hôpital : ne pas faire silence ! - COLLECTIF DE DEFENSE DE L' HOPITAL PUBLIC DE FONTAINEBLEAU

Fatalement, vu mon âge, je m’intéresse à l’hôpital puisque j’en serai peut-être prochainement pensionnaire pour une comorbidité ou une autre. Cette épidémie a révélé que la vieillesse fragilise les corps au-delà de nos croyances, celles du bien-être supposé du sport, du bien-manger, du bien-dormir. Non tout cela est finalement du pipeau puisque l’insidieux vient à la fin des gènes qui du jour au lendemain peuvent se mettre à muter dans le désordre et des défenses immunitaires qui s’étiolent.

L’image que me donne l’hôpital est celle des médias. On y voit des petits soldats blancs courir dans tous les sens toute la journée, un peu comme des abeilles dans une ruche.

Tout de suite mon œil encore exercé de la chronométrie des gestes en entreprise me laisse à penser que ces personnels passent un temps fou à marcher toute la journée (et la nuit) et à discuter dans les couloirs pour un rendement final – celui du soin au malade – fort peu efficient.

C’est évidemment un cliché.

Mais en même temps, on laisse entendre que l’hôpital est devenu une entreprise comme les autres avec ses dépenses et ses recettes qui doit obéir à une logique comptable, autrement dit capitaliste. Ces nouveaux capitalistes de l’hôpital semblent gérer leurs boites comme des branquignols et n’arrêtent pas de répéter qu’ils sont au bord de l’effondrement depuis des mois,…des années. Leur logique ne serait-elle donc pas la bonne?

Dans le système capitaliste, les premiers à trinquer sont les derniers de cordée. J’ai des doutes de vieux con. Ce personnel jeune et féminin est-il compétent? comment et pourquoi s’est-il investi dans le secteur de la santé réputé en faillite depuis cinquante ans et alors même que les conditions de travail et de salaire y sont déplorables? Il y a des signes qui ne trompent pas, lorsqu’une profession se féminise, elle se précarise en même temps. C’est le vieux cynisme du capitalisme: exploiter les faibles.

Durée de vie moyenne avant démission d’une infirmière: sept ans!

J’en conclu que les postulantes à la fonction ne sont pas informées de ce qui les attend ou alors on leur ment au recrutement.

Sur fond de campagne électorale et d’élection présidentielle, la santé va t-elle devenir un enjeu en tête des sondages d’opinion et faire reculer l’immigration au second plan, au grand dam de l’extrême-droite?

Les injonctions contradictoires des ministres Castex et Véran commencent à faire désordre dans la Macronie et pourraient rebattre les cartes parmi les préoccupations des Français.

Le pouvoir d’achat arrive largement en tête avec 45 % des voix devant la santé (30 % et en hausse de 12 points par rapport à 2017). Ensuite, viennent l’immigration (25 %), la sécurité et la lutte contre le terrorisme (24 %, -7 points par rapport à 2017) et l’environnement. Le chômage, qui caracolait en tête des préoccupations en 2017 a perdu 21 points et n’est une priorité « que » pour 13 % des Français.(La Montagne 14/12/21)

Notez que des immigrés, il va en falloir davantage encore pour remplacer les infirmières qui partent du jour au lendemain après avoir crié gare. Des Espagnoles, des Roumaines, des Marocaines, des Bulgares,…et beaucoup d’autres. C’est la seule variable pour sauver l’hôpital, et concomitamment baisser encore les salaires car jamais le pouvoir n’acceptera de payer une infirmière 3000 euros par mois.

Le salaire d’un infirmier en soins généraux dans la fonction publique hospitalière (après le Segur de la santé) est : après 1 an de carrière : 2 026 € net mensuel. après 5 ans de carrière : 2 207 € net mensuel. après 20 ans de carrière : 2 924 € net mensuel. (source)

Ne nous trompons pas: il est désormais convenu que la politique de Macron comme celle de la droite vise à privatiser la santé et à achever de démolir l’hôpital public et la sécurité sociale au profit du privé. Il faut s’en persuader puisque c’est dans la logique libérale.

Il ne me déplairait pas que la gauche s’empare à bras le corps du sujet mais elle a perdu ses valeurs et est devenue aphone à la suite de ses déconvenues d’appareils.

Attendons nous donc à être maltraités sur un brancard le long d’un couloir pendant des heures à la prochaine alerte.

Le pire est à venir.

IKEA Tour

Aucune description de photo disponible.
Enregistrement gps de ma déambulation à IKEA Mulhouse (2 étages)

J’ai encore mesuré hier.

1400 mètres!

Un tour d’Ikéa, rondement mené pour rejoindre les babioles au rez-de-chaussée, mesure 1,4km.

Obligatoirement on s’arrête en route..

Le but du jeu marketing pour la grande surface, vous l’avez compris, c’est qu’on ne puisse pas dévier du parcours imposé. Il existe quelques raccourcis discrets du coté des cuisines, mais chut!

Fatalement quand c’est compliqué de faire son marché dans certains rayons, il faut parfois revenir sur ses pas. J’ai oublié les boutons du tiroir, ou je ne sais plus si j’ai dépassé le rayon literie.

Les décors sont si réalistes qu’on pourrait presque se mettre à table ou se mettre au lit…les fenêtres illuminées font croire qu’on est installé à Kaysersberg.

Bref à IKEA, ce sont des pros avec leur nouveau gilet siglé HEJ (bonjour)

Lorsque j’arrive au rayon plantes, j’ai besoin de m’assoir car je fatigue vite au ralenti.

On ne pourra pas dire que ce cirage de pompes du géant suédois est de mauvais aloi.

Reste la question sanitaire…des alvéoles marquées un seul visiteur à la fois, mais des visiteurs parfois peu enclins à respecter la distanciation et qui se baladent masque sur le menton.

Niveau de CO2? on ne sait pas. On devrait ouvrir les issues de secours périodiquement pour renouveler l’air.

Julia

acrylique sur toile 8F (46×38)

Je n’invente rien. Ce tableau est inspiré des toiles de Julia Kotenko. Vous pouvez aller voir sur YouTube ses belles fleurs.

La copie est loin d’équivaloir à l’original.

Disons que ça me passe le temps.

Why does my garmin only write in English?

Mon site sauveur

Trente minutes de course à pied ce matin.

Une heure au retour pour recoller les morceaux de ma montre Garmin qui ne s’exprime plus qu’en anglais.

C’est délicat ces petites bêtes de GPS.

J’ai fini par donner ma langue au chat.

J’ai cherché sur les tutos pourquoi je n’avais plus ma langue. Ce n’est qu’après avoir épuisé tous les reset du plus simple au plus brutal que je me suis rendu à l’évidence: ma montre avait profité du Nouvel An pour filer à l’anglaise.

Après la sieste, j’ai tapé sur Google:

remettre-francais-montre-garmin-bloquee-anglais

C’était mon dernier salut. Et j’ai découvert qu’un site nommé Focus comportait un article Remettre en français une montre Garmin bloquée en anglais (édition 2017)

image Focus (une seule langue au compteur)

Ainsi donc le problème ne serait pas nouveau; depuis 2017 au moins, les Garmin auraient tendance à perdre la langue française. En France, tout fout le camp.

Donc Focus m’a rappelé que sur l’appli Garmin Connect, il existe dans le champ « outils et contenu » un fichier de langues à cliquer au choix dont le Français figure en bonne place entre l’Español et le… Hrvatsky (!)

Hourra!

Merci à Nakan.ch de Focus. L’adresse de Focus est ici

Je n’ai pas trouvé « reprendre » en Anglais. J’ai appuyé sur « résume » alors ma course a été tronçonnée.

Ne pas se casser la gueule

Tomber de vélo, septuagénaire voire plus, un accident très mal vu par ces temps de disette sanitaire

En 2022, tu ne te casseras pas la gueule!

Je vous laisse écrire les autres préceptes du cycliste en 2022.

Voila ce que Macron aura pu nous dire lors de ses vœux s’il veut avoir des électeurs pour le réélire en 2022. Surtout que c’est les vieux qui votent le plus!

Ben oui quoi: si on va tous à l’hosto, on ne sera pas en forme pour voter Macron. Donc ne tombons pas de vélo!

En plus si on tombe de vélo alors qu’on est vieux, on en conclura que les vieux n’ont qu’à rester devant leur télé plutôt qu’encombrer les urgences. Le senior par les temps qui courent est très mal vu, c’est lui qui fait chier avec le covid et qui bouffe tout l’oxygène de la planète. Salauds de vieux!

Je rigole.

A force de nous le dire, on va le croire. L’hosto se casse la gueule aussi. Tout seul? pas vraiment, car on l’aide un peu. On, ce sont les politiques qui rognent sans cesse sur les moyens, la médecine libérale qui n’en fait qu’à sa guise et qui concourt à embouteiller les urgences et aussi un peu les patients impatients d’être remis sur pied à la moindre alerte.

Je ne parle pas des antivax. Ils savent qu’au nom de leur liberté chérie ils se débarrassent de la fraternité sans rien demander aux autres. Juste l’assurance d’être pris en charge.

Mais sans rire (jaune) il est légitime de se demander si une fois de plus un dogme régalien de la France ne s’effondre pas en direct lorsqu’on voit l’épuisement des soignants qui n’en peuvent plus, l’état de délabrement des petits hôpitaux de province et la désertion de médecins qui abandonnent du jour au lendemain leurs vacations sans crier gare.

Sans parler de l’épouvantail qu’agitent les pontes menaçant de trier les malades à l’entrée des urgences!…

C’est le dogme d’une santé protectrice qui fout le camp.

le logo de la Sécu est-il encore pertinent?

On pourrait tout aussi interpeller l’État, sur ce qu’il a fait de notre école qui produit en masse cancres et illettrés, sur le délabrement de nos armées, de notre justice, de notre police. L’idée la plus con qui circule sur la toile est qui fait chic c’est d’affirmer qu’on n’est pas anti-vaccin mais anti-Macron pour ne pas se faire vacciner.

Mais le pire qui se profile à l’horizon d’avril, c’est que rien n’est appelé à changer vu la pléthore de bras cassés qui s’aligne sur la ligne.

Élections, pièges à cons.

Samedi 1er janvier 2022

Jour un de l’An de Grâce 2022

Pour avoir habité plusieurs régions, j’observe que les Alsaciens sont des marcheurs. Même les Vosgiens de l’autre coté de la ligne bleue sont moins bons. Plus l’on va vers l’ouest, moins on marche.

Affirmation gratuite pour vous faire marcher.

Je me hisse en 2022 sur la pointe des pieds. Dans l’immensité de l’humanité, 2022 ne sera qu’un point lilliputien de l’espace temps. Et moi je serai l’humain furtif sans même une ligne sur wikipédia. Pas le moindre petit octet oublié au fond d’un data center.

A vaincre 20km sans combattre, je triomphe sans gloire. Comme beaucoup d’autres.

Encore un relais Orange en projet dans l’enceinte du pompage de Guewenheim. Le courant est déjà là, frais limités. Affiche posée sous contrôle d’huissier le 27 juillet. Toute contestation est vaine.
Route de Roderen, il passe juste au-dessus de moi et finit en rase-motte sur la butte

L’année des deux

pour les descendeurs

pour le professeur des écoles

Il vous reste à écrire la bulle, je ne l’ai pas trouvée…

Des expressions contenant deux comme deux et deux font quatre, à deux pas d’ici, mes lecteurs me manqueront pas d’en trouver une bonne dizaine

La dernière de l’année

https://i0.wp.com/img.over-blog.com/239x300/4/42/47/52/divers/VTT-noel-humour.jpg

Je ne me suis pas fait prier vu le temps printanier…ou automnal. Je ne sais pas.

les étonnantes éoliennes de Francis Willmé
Bourbach-le-Bas (poteau gommé)

Cardiaque

Wattwiller

Enfin un peu de beau temps après les pluies. 13°C ce matin un 30 décembre, c’est inhabituel. Finalement, je vais pédaler avec seulement deux couches de vêtement.

Uffholtz

Je me décentralise dans les vignes de Wattwiller et je commence un travail cardiovasculaire. Pas longtemps. Avec les bosses du vignoble, on arrête quand on veut. C’est moins difficile qu’un col où il faut aller jusqu’au bout.

le travail cardiaque à vélo; ne point trop en abuser avec l’âge

Qu’on ne s’y trompe pas, les relances dans les chemins de cailloux nécessitent puissance et adresse pour ne pas glisser dans les ornières chargées de boue.

Le temps passe

Le passe-temps qui tue le temps

En attendant, le temps passe

C’est fou le nombre d’écrivains qui se sont consacrés au temps qui passe.

Depuis Hubert Reeves « le banc du temps qui passe« , Jacques Laurent « l’inconnu du temps qui passe », jusqu’à Proust « à la recherche du temps perdu »

Je pourrais moi aussi écrire longtemps sur le temps mais pas avec talent comme le font les auteurs patentés.

En attendant, le temps passe

Cette année a filé à la vitesse d’une étoile. « Grand V » comme disent les mathématiciens en herbe. Mais un an plus tard, on en est toujours là, à résoudre des inconnues avec des équations de second degré avec des courbes exponentielles et des asymptotes.

Hier soir, en guise de passe-temps, j’ai filmé des anti-pass au rond-point. J’ai déclenché des torrents de bile sur Facebook. La preuve que le virus rend fou.

Je ne vais pas refaire le film palpitant de 2020. Tout le monde l’a encore en tête, même si c’est diffus et compliqué. Le retraité a cette sagesse de profiter du temps libre pour dresser des états de situation. Sa situation. Fatalement le temps compte plus vu qu’il se contracte. Il est même compté.

En attendant, le temps passe…

…et j’attends mon charpentier comme on attend Godot.

Mon charpentier ne viendra pas. Il est cas contact.

%d blogueurs aiment cette page :