Mois : avril 2021

Votez pour le meilleur dialogue

L’heure de voter est arrivée. Cinq candidats sont en lice. N’hésitez pas à impliquer vos amis pour vous faire gagner cette aquarelle de Maxou.

  • 1 j’en ai marre de pédaler, j’achète un VAE…allez, déconne pas (Pierre via Facebook)
  • 2 passe devant, y a une bagnole qui arrive…T’inquiète, y’a assez de place (Charles)
  • 3 ça caille…je dirais même plus, ça caille (Pascale)
  • 4 t’es à combien de watts?…ta g….., pédale! (Lomoberet)
  • 5 qu’as-tu mis dans ton bidon, aujourd’hui?…du gel hydroalcoolique (Laurent)

Fin du vote lundi 3 mai à 8 heures.

Mélancolie

L’aboutissement d’une peinture traduit-il l’état de celui qui la réalise?

C’est parfois la question que je me pose, une fois mon travail achevé.

Une aquarelle à gagner

aquarelle 24X32

Que peuvent se raconter ces deux cyclistes:

  • l’un dit à l’autre…………………
  • l’autre lui répond………………

Le meilleur dialogue soumis au vote des lecteurs emportera l’aquarelle

Elle tombe, un PV

En Suisse, c’est comme ça. Si vous tombez de vélo, c’est un défaut de maîtrise. Et un défaut de maîtrise, c’est un PV.

Comme quoi le vélo est dangereux pour la santé et pour le porte-monnaie, na!

à lire dans Vingt Minutes.ch

C’est bien fait. Quand on ne sait pas faire de vélo, on reste chez soi ou on prend sa bagnole.

Cœur de ville

Le cœur de ville au pas de course.

Je suis assez content de moi car je me maintiens au-dessous de 7 minutes le kilomètre (6’51). C’est à chaque fois pour moi un vrai défi.

Grimper dans les tours

le tour du Haut-Rhin à VTT

La nouvelle mode à vélo, c’est de grimper dans les tours.

Vous montez sur votre vélo et vous faites un tour. Le tour du patelin quand c’est le rond du kilomètre, le tour du canton quand c’est le rond du dix kilomètres et le tour du département lorsque le confinement s’aligne sur la limite territoriale.

Dans les grandes occasions, on a droit à cent kilomètres.

L’Etat fait alors preuve de grand cœur avec les cyclistes. Il est notre bon prince. Comme il vous plaira Monseigneur!

En 2020, j’ai organisé le tour du Haut-Rhin à VTT en cinq étapes

revoir ici l’histoire du Tour du Haut-Rhin à VTT

voir les images

Malheureusement nous avons du l’interrompre suite à une chute à Chalampé au cours de la quatrième étape. La fin de ce tour est dans les tuyaux cette année si tout se passe bien

C’est ainsi que le cycliste s’adapte, au gré du vent épidémique. Il va falloir vivre avec. Pour le variant indien qui s’annonce, venu de l’orient, je vais donc m’abriter derrière le massif vosgien. Un tour du département vosgien pourrait convenir.

Comme il faut toujours avoir un tour d’avance avec le virus, j’avais imaginé ce tour des Vosges en juillet 2020

peut-être aurais-je le courage de mettre ce tour des Vosges en action en 2021!…ou alors en 20200

Mon confrère Thierry Crouzet qui habite l’Hérault livre aujourd’hui son témoignage du tour de l’Hérault à VTT effectué en juillet 2020 avec cett belle vidéo…

Village-Neuf

église réformée de Village-Neuf (aquarelle24x32)

En 2007, j’allais à Village-Neuf. C’était le terme de la balade, il me restait à retourner à Mulhouse.

Au pied du canal de Huningue, le Rhin qui s’écoule et Weil am Rhein sur l’autre rive.

Le train pro-vélos en Belgique

Deux fois plus de vélos dans les trains ces 10 dernières années en Belgique.

à lire sur RTBF

Le mérite du VTT

Roderen, la chapelle Maria en haut à droite

Oui le VTT évite de se poser la question du rond de confinement: je suis toujours à l’intérieur en partant de chez moi. Mais j’ai oublié ma carte d’identité. Bof!

Promeneurs

Autour du lac des dizaines de promeneurs…et aussi un groupe de marcheurs peu au fait des prescriptions. Ces gens dont l’âge moyen équivaut pourtant au moins au mien dissertent chemin faisant sans précautions particulières. La notion de risque est à géométrie variable. Il faut croire que le virus ne s’attaque qu’aux populations urbaines.

Deux sur trois

C’est un autre fait. Deux vélos sur trois, des VTT, étaient électriques. Comme quoi l’engouement pour ces machines est total.

Bosses

entre Rammersmatt et Roderen, j’ai essayé le bike-park. J’ai vraiment manqué de peps dans la partie la plus raide en descente. Je réessaierai une autre fois

Chicaneries

Proprement déposées, peut-être en attente d’une repose…
En montant le long de la petite vigne de Roderen (liseré bleu), les chicanes ont été déposées. Voila qui est bien car les vélos étaient obligés de se frayer un chemin sur la butte. Les jours de pluie, ce chemin creux est vite transformé en ruisseau

Le parcours

Les M12

Les panneaux M12 historiquement appelés « tourne à droite » ou « TAD »ont pris du galon. On les trouve désormais déclinés dans toutes sortes de configuration.

L’idée est d’éviter au cycliste de s’arrêter complètement puis de redémarrer, ce qui est source de fatigue supplémentaire.

Le premier « tourne à droite » a été installé à Mulhouse en 2012.

La métropole de Lyon découvre seulement ces panneaux en 2021! Comme quoi la France est vraiment lente à adopter les outils favorisant les mobilités douces. (voir l’article dans Néozone)

C’est bien pratique pour les vélos dès lors qu’on en use sans en abuser. C’est à dire qu’avant de s’engager, le cycliste doit quand même faire attention aux autres usagers qui restent prioritaires sur l’axe »au vert » ainsi qu’aux piétons.

Les automobilistes qui s’insurgent de ce dispositif favorable aux vélos ont pourtant eux-aussi le même équipement avec la flèche jaune à certains feux tricolores.

Bon, d’accord!

Bon, d’accord! On attend parfois le dernier moment pour changer ses plaquettes, jusqu’au jour où l’on entend un bruit de ferraille. Ne pas chercher, la cote d’alerte est dépassée…et surtout ne pas insister sinon on va rogner le disque!

Il est vrai qu’avec les freins à disque, il est moins facile de voir le niveau d’usure qu’avec des patins.

Pour les remplacer, chacun a sa méthode.

Voici la mienne:

  • je démonte la roue
  • je retire les plaquettes usagées
  • j’écarte les pistons au maximum à l’aide d’un large tournevis avec lequel je fais levier, il faut les repousser entièrement dans leur logement
  • je remonte la roue
  • j’enfile les plaquettes neuves sans difficulté

coût des deux plaquettes et du ressort 15 euros (à titre indicatif), 21 euros la fois précédente! comme quoi en matière de prix on trouve tout.

Pour mémoire j’ai fait 1232km avec le jeu.

Le kilométrage effectué avec un jeu de plaquettes est purement indicatif puisqu’il dépend de la qualité de la plaquette, et de l’intensité du freinage selon les itinéraires. Pour économiser les plaquettes soit descendre lentement, soit descendre sans freiner, soit freiner avec les pieds!

Ce sera un jeu

Comme en mai 2020, n’allons-nous pas être confinés dans un rond de 100km?

J’ai compté 103 cols.

Ma prochaine zone de grimpées

Il me reste encore 103 cols à gravir dans le nord vosgien. Un terrain de jeu à portée de main si par mésaventure nous devons encore être confinés territorialement ces prochaines semaines.

103 cols, ce n’est pas rien. Avec leur éparpillement, il n’est pas facile de les cueillir tous à la fois.

Les Vosges sont un fabuleux terrain pour qui aime grimper des cols à vélo

Souvenons-nous, l’année passée en mai, nous étions limités à 100km.

J’avais organisé un périple à VTT autour du Donon

et là aussi

et encore là

Avant de partir en voyage, il est utile de bien organiser ses parcours afin qu’ils soient les plus productifs possibles tout en restant dans les limites de ses capacités sportives.

Les potins du lundi

Liège-Bastogne-Liège. C’est beau la Belgique

C’était un fou de vélo monsieur le juge, dira l’assassin, fou d’Allah.

Un type arrive en face de moi dans le petit single qui conduit du chalet du Hochburg au chalet du Weierlé.

C’est assez étroit, alors je profite d’un dégagement pour le laisser passer.

L’homme me salue à peine et baisse la tête.

Soudain dès qu’il arrive à ma hauteur, il sort une énorme feuille de boucher et tente de m’en donner un grand coup sur le casque. J’esquive et je me barre profitant de la pente.

A la lumière d’un nouveau faits-divers sanglant, nous sommes tous fondés à nous demander si notre assassinat n’est pas déjà programmé là où on ne l’attend pas. De la part de gens comme vous et moi apparemment inoffensifs.

C’est une fiction, bien sûr. Je ne suis pas un symbole de la République. Pas encore! On pourra m’objecter que je joue un mauvais film, que non, la France n’est pas au bord du gouffre. Pourtant si je regarde la montée des incivilités, ce que l’on nomme pudiquement par exemple les conflits d’usage, je vois la montée des égoïsmes, préambule des intégrismes? des irréductibles de leur bon droit qui veulent en découdre tout de suite et se rendre justice eux-mêmes.

Selon le Littré, assassin provient de l’arabe haschischin, signifiant buveurs de haschisch.

Ces fous de dieu comme on les nomme ont décidé de nous faire la peau. Ils ne nous aiment pas. Moi non plus. Mais ils ont l’outrecuidance en plus de venir profiter de notre hospitalité pendant de longues années avant de commettre leurs forfaits. Voici donc des fous qui risquent de pousser notre Pays vers le repli sur soi. Phénomène naturel lorsqu’on est attaqué et sans réponse adaptée.

La France a encore beaucoup à apprendre sur sa sécurité intérieure…et j’avoue tomber des nues quand j’apprends que même des corps spécialisés comme la police sont incapables de tirer les enseignements de leurs manquements comme ceux de l’attentat du 3 octobre 2019 à la préfecture de police de Paris où l’un des leurs a assassiné quatre policiers.

La culture de la sécurité, cela s’apprend. Dans tous les métiers et dans tous les registres de la vie courante, y compris en faisant son vélo.

La période pandémique devrait nous y aider mais je crains que dès que les vannes seront ouvertes, nous allons retrouver tous nos travers.

C’était un fou de vélo monsieur le juge, dira l’assassin, fou d’Allah.

Envolées Belles en Champagne

Chatillon sur Broué

Il ne fallait pas rater cette envolée belle samedi soir sur la Cinq. Une belle présentation de la Champagne et de son vin, ses caves et son immense richesse capitalistique. Et puis aussi ce formidable lac du Der encore peu connu où le village de Nuisement-aux-Bois y a été englouti. En trait-d’union, le vélo. Du vélo partout. Dans le vignoble rémois où en 1977, j’ai le souvenir d’avoir été « à la ramasse » toute la journée à parcourir la montagne rémoise et son vignoble en long et en large pendant 160 km. Et du vélo aussi autour du lac. Autour du lac, au moins, c’est plat. Et aussi le musée du vélo à Trois-Fontaines-l’Abbaye. Tout un programme pour celui qui aime le vélo!

Trois-Fontaines- l’Abbaye

Avec l’Etoile 78

On forme un groupe de quatre routiers. Et on part.

La grimpée de la route des Crêtes à Uffholtz est intimidante. Heureusement on redescend à Wattwiller.

On termine par Michelbach/Roderen.

Bien assez pour une bonne sieste cet après-midi.

Pêche à pied

acrylique au couteau sur toile 40×30

L’histoire….

croquis sur toile récupérée revêtue de Gesso blanc
ciel jaune peau
nuage, sable, eau

Je, tu, il ou elle ramasse

Le Maine libre

Est-ce générationnel? ce monsieur de 69 ans rapporte les déchets trouvés au bord des routes de la Sarthe lors de ses randos à vélo.

Il faut être cycliste pour comprendre. Les bords de nos routes sont jonchés d’ordures. Et comment arrivent-elles là ces ordures?

Je vous le demande.

les cyclistes ne sont pas innocents…lire ici

En Alsace nous ne sommes pas exempts du phénomène. J’ai participé à plusieurs opérations Haut-Rhin propre puis j’ai abandonné estimant qu’on profitait de nous pendant que d’autres continuent d’alimenter les fossés sans être inquiétés.

Dans nos forêts c’est encore plus spectaculaire …

La « 1664 » est en pôle position. La « Kro »
arrive en seconde place. Mais le « Red Bull » tient bien la
corde et revient très fort sur la tête du peloton depuis qu’on sait
qu’il procure des sensations fortes.

voir mon article de 2011 où j’avais dénombré 38 canettes sur un kilomètre le long d’une route de la Hardt

La Hardt

Si l’on veut créer un corps de cyclistes éboueurs, je suis candidat. A condition d’être rémunéré par le produit de amendes…

rémunéré avec le produit des amendes

article en relation

Thannerhubel à VTT

Lorsqu’on voit le chalet du ski-club du Rossberg, on a partie gagnée
Brave VTT, qu’est-ce qu’il supporte!
https://www.openrunner.com/r/12921993

J’ai tout monté sur le vélo jusqu’au km 14. A partir de là, la dernière grimpée au Rossberg dépasse les 15%, je pousse…et puis je pousse aussi pour atteindre la table d’orientation.

Gaffe dans la descente!

Il y a des passages périlleux en descendant à Martisplatz.

Et puis je m’offre en plus la vue Zuber. Là aussi avant le Wéierlé, c’est casse-gueule.

Redescendre sans se laisser griser

Encalminé

Encalminés, nous le sommes avec cette pandémie qui nous oblige à tourner en rond.

Heureusement, j’ai en pâture les écrits de Lapérouse avant son naufrage dramatique. Lui aussi Lapérouse savait ce que c’était d’être encalminé pendant des jours sur une mer plate.

Comment a t-il pu transmettre son récit avant de disparaître corps et âme avec son équipage au large de la Nouvelle Calédonie?

Son journal de bord a été remis à Katchamska le 7 septembre 1787 à Barthelémy de Lesseps, consul de France et membre de l’expédition afin qu’il le porte en France.

Je vous recommande cette lecture, c’est passionnant de découvertes.

La mission d’exploration confiée à Lapérouse

Bitche 2010

J’ai le souvenir de cette rencontre de Bitche particulièrement pluvieuse.

Difficile de faire sécher les vêtements pour le lendemain. J’avais des sacs plastique sous les chaussettes, les gants étaient trempés, et la carte de route sur le guidon était bien encombrante. J’avais à cette époque monté un klaxon Airzound à air comprimé qui faisait rire

Voir les images

Gardetta 2015

voir l’album photos

On peut retrouver ces itinéraires à VTT ici

Au vaccinodrome

Mon vélo voulait rentrer dans le vaccinodrome. Rien à faire! J’ai du me résoudre à l’attacher à la barrière. Avec deux antivols pour ne pas qu’il s’échappe et sous l’œil bienveillant du service d’ordre.

En zone d’attente post-vaccinale, 15 minutes
24.07 km à l’aller
25.14 km au retour

Vélo à voile

Voilà l’avion rêvé par la maire de Poitiers

Tour de ville

J’ai fait un essai pour voir si je pouvais élever mon rythme. J’aime les expériences. Un jour ça finira par exploser.

J’ai tenté un tour de quartier. Puis je suis rentré chez moi. Trop chaud dans mon pantalon de jogging. J’ai enfilé un short et je suis reparti pour un tour de ville.

Passant à 6.32mn au kilomètre, je me suis approché du 10km/h (9.2) qui est un objectif pour moi. Je n’étais encore jamais descendu aussi bas que 6.44 mn/km. Il me faudrait atteindre 6minutes pour être satisfait.

Évidemment le retentissement sur la Fc est là: 141 pulsations en moyenne.

J’ai ma dose pour la journée.

Les potins du lundi

VAE Canyon Spectral 5200 euros. Le vélo de demain sera électrique ou ne sera pas.

En faire un drame!

Le gouvernement a le pistolet sur la tempe. Il ne pourra pas échapper à la mise en demeure de toutes ces professions sinistrées qui veulent retrouver leurs libertés. A commencer par la liberté de commercer. Et aussi la liberté tout court de travailler.

Oui ce sera un drame, si le 15 mai prochain, les métiers interdits ne peuvent pas se remettre en marche. Coûte que coûte!

Sinon, oui un drame, des drames se produiront avec comme on le suppute déjà des « hors-la-loi » qui commercent en douce derrière les rideaux de fer, derrière les comptoirs, dans les arrière-boutiques. On ne pourra pas éviter l’affrontement de toute une population mise sous contrôle depuis des mois.

Du coté du grand public, les « vous et moi », on commence aussi à trouver le temps long. En l’absence de perspectives, on ne sait pas si l’été sera celui de la liberté retrouvée ou s’il faudra encore relever d’une administration tatillonne qui va vous enfermer dans un univers conditionnel.

Tu viens à Saint-Romans (38) du 13 au 16 mai à la rencontre des Randonneurs? me demande Christian

Je ne sais pas répondre. On ne sait pas répondre. Dans un mois on ne sait pas si la France sera déverrouillée. Ce statut devient scandaleux.

La situation est d’autant plus préoccupante que la maladie planétaire est appelée, selon les experts, à devenir endémique avec une vaccination périodique. J’ai une petite fille qui ne connait que ses grands-parents masqués. Qu’est-ce qui se passe dans le cerveau d’un enfant si petit? quelle image lui donne t-on de nous? C’est dramatique. Ça l’est d’autant plus qu’il semble que nous ne connaîtrons plus que cette distanciation jusqu’au bout, vaccinés ou pas, nous les générations anciennes.

Concrètement, on aura donc droit au passeport sanitaire redouté par beaucoup. Pas seulement pour prendre l’avion mais aussi pour notre quotidien, aller au restaurant, à une rencontre sportive, à un spectacle. Je le ressens comme tel en espérant me tromper.

Ne pas en faire un drame!

marché du VAE

C’est presque un sujet devenu dérisoire que d’évoquer l’irruption du vélo électrique dans notre monde cyclistes. Ce machin là nous colle à la peau. Il n’y a que notre sport ainsi concurrencé de l’intérieur par cet artifice de l’électrification. Je cherche un équivalent, je n’en trouve pas. Le marcheur marche sans exosquelette électrique, le coureur court avec ses jambes, le sauteur à la perche n’utilise pas de tremplin motorisé, le lanceur de poids …,…

La globalisation du marché du vélo fait dire que le vélo progresse. Tant mieux! En revanche lorsqu’on y regarde de près, c’est le vélo électrique qui tire les ventes vers le haut. Et alors?

Il faut se rendre à l’évidence, le vélo de demain sera électrique. Comme pour les voitures dont les constructeurs sont contraints par la réglementation d’abandonner le moteur thermique.

La différence cependant avec les voitures, c’est que le vélo existe depuis toujours dans sa version « écolo ». Avec des pédales. Le vélo écolo n’attire plus, il a perdu la partie. Hier encore à la sortie dominicale VTT, 3/8 de VAE soit près de 40%! Évidemment cela nuit à la cohésion même si chacun y met du sien…d’autant que les nouveaux pédalants ont vite fait de comprendre qu’avec le VAE aucun entraînement n’est nécessaire. Encore quelques mois et la fuite vers le VAE sera totale.

Les VAE en mobilité urbaine ne me dérangent pas s’ils contribuent à améliorer les encombrements, à user de moyens plus écolos. La France n’a pas de culture vélo hormis peut-être une sorte de fétichisme béât pour les types qui grimpent en diagonale l’écran de la télé. Il est donc normal que le VAE puisse séduire ceux qui n’ont pas cette culture du vélo comme peut l’avoir les Pays-Bas. Si les militants du vélo en ville ont du mal à avaler la pilule ils profitent pourtant de cet avantage inespéré du VAE qui met le vélo en « pôle position » des mobilités urbaines.

Amsterdam, la gare. Je n’y ai pas vu de VAE en ville, mais des scooters électriques que la ville a banni

A chaque fois qu’on évoque le sujet, la passion nous enflamme. Je veux reparler du phénomène VAE. Moi je m’en accommode de rencontrer des cyclos électriques en haut des cimes. J’en ai pris mon parti tout en considérant que c’est une autre discipline, plus soft que la mienne où je dois faire des efforts copieux pour me hisser là-haut. Je ne demande pas à un possesseur de VAE de porter un maillot marqué VAE tout en observant qu’ils sont nombreux à être plus jeunes et qu’ils renoncent à consentir les mêmes efforts que moi. Cet investissement physique est comme une récompense, comme celle du marcheur. Le VAEiste s’envoie en l’air à bon compte mais il ne peut y avoir entre-nous de duplicité. Il est ce qu’il est et moi je suis moi. Point!

Charles, mon ami suisse de Delémont, s’est résolu à doper son vélo

Eh ben voilà c’est fait… Mis de côté mon amour-propre et accepté la réalité pour faire autre chose que du plat il me faut maintenant un peu d’aide écrit-il sur Cyclos-Cyclotes le site du regretté Jean-Claude Allonneau.

Charles a 85 ans. Vous le voyez, le VAE est aussi un gage d’espoir pour nous qui aimons nos bécanes.

Ecolo à gogo

Je ne perds plus une occasion de me faire les écolos. Le champ est vaste et c’est facile. Il font beaucoup parler d’eux et c’est un plaisir pour LaRem de les dézinguer comme au tir aux pigeons tellement ils sont nuls. Si l’écologie repose souvent sur de bonnes idées comme par exemple celle d’être moins dispendieux avec la planète, en revanche elle débouche sur des applications complètement loufoques. Les écolos qui ont réussi à convaincre les électeurs de grandes communes en sont l’exemple même. Vouloir couper les ailes aux aéro-clubs qui vivent parfois de faibles ressources est une mauvaise traduction de ce que pourrait être l’écologie moderne. Refuser de Couper un sapin à Noël pour l’illuminer sur la place publique est aussi une belle connerie des écologistes. Des arbres morts, il y en plein dans les Vosges et que font les écolos? Quelque part ils rejoignent ces extrémistes de la pensée qui veulent bannir les crèches de l’espace public et je précise que je ne suis pas particulièrement croyant.

Je m’interroge toujours pour savoir si l’on ne fait pas fausse route à gauche avec les écologistes dès lors qu’une fois aux affaires ils deviennent tous des petits ayatollahs en puissance capables d’effaroucher le bon peuple.

Reste posée la question de la décroissance. Avec ou sans les écologistes puisque une partie de ces gens là sont aussi capables des pires aménagements avec les forces de droite alliées au mondialisme économique qui, comme chacun le sait, se contrefoutent de nos valeurs.

Vive le duc!

La France est d’essence royaliste depuis des lustres. Elle n’a jamais digéré qu’on porte à l’échafaud son dernier roi. Alors à chaque épisode de la royauté voisine, gazettes et lucarnes pixelisées font preuve d’amabilité.

Vingt-quatre heures non stop pour les obsèques du duc d’Edimbourg. De quoi nous faire pardonner cette république médiocre, si médiocre qu’elle en a rejoint tous les canons royalistes, gouvernance sans partage, parlement godillot et contrôle tatillon des citoyens n’appartenant pas à la haute caste.

Vive le roi!

Bas-relief

acrylique 55×46 (10F) sur toile

Comment passer un après-midi maussade.

Ce n’est pas du pourring.

C’est du papier crépon collé sur toile. J’ai tenté le coup.

Zeller à VTT

Penser à faire refroidir le moteur
Beau VTT à assistance
le repos des guerriers
glou-glou
https://www.openrunner.com/r/12888869

Belle sortie avec le club Etoile 78 de Vieux-Thann. Matin frisquet mais vent moins redoutable. Trois électriques, cinq muscus.

Zeller, c’est la cantine adossée au Vieil Armand.

On traverse Uffholtz puis Wattwiller et ensuite on prend le chemin des Pèlerins.

A la fontaine, on attaque le plat de résistance avec la grimpée à la cantine.

Au km 12.700, il y a un passage qui atteint 20% et qui mobilise nos forces vives. Ensuite le calme revient.

Pour le retour, on s’amuse dans les single et on arrive tout de suite au parking de Wattwiller. Dommage, on a manqués le Hirtz! On fera mieux la prochaine fois.

Arnault n’a pas de chance, il casse sa chaîne à Uffholtz. On n’a pas d’attache-rapide 8 vitesses. Qu’importe, on ramène Arnault au bercail en le poussant.

sur une chaine 8V la largeur E = 7,36mm , sur une chaine 10V E = 5,80mm

Essai pour voir

aquarelle 24×32

Est-ce que la peinture doit ressembler à quelque chose? C’est l’éternelle question.

Pour une fois je peux dire que ça ne ressemble à rien. Ou presque.

J’ai entendu

A la fin de mon footing, j’ai entendu le monsieur qui disait à l’autre, « en marchant vite je fais aussi bien que lui ».

Il l’a prononcé suffisamment fort pour que je l’entende. Je ne sais pas s’il voulait m’humilier d’être aussi lent.

Il a certainement raison. D’ailleurs je suis allé vérifier…

La marche rapide : à une vitesse comprise entre 6,4 et 8 km/heure. Cela correspond à un travail effectué de 70 à 90 % de la VO2 max et à une fréquence cardiaque de 135 à 160 battements par minute. (source). On peut donc en marchant vite allez aussi vite que moi en courant.

Pourtant aujourd’hui, j’ai eu une allure plutôt meilleure que d’habitude avec le kilomètre à 7mn12. Je ne suis pas loin de 6minutes soit 10 km/h avec actuellement 8.3 km/h

Limite Covid élargie pour les clubs

Petit coup de pouce aux clubs vélos. La limite territoriale pour se déplacer à vélo au sein d’un club est fixée depuis le 15 avril au département au lieu des 10 km du domicile (et pas à plus de 30km de votre club si vous quittez le département)

Avec un tas de conditions qui aboutiront à restreindre fortement cette possibilité:

  • avoir une licence individuelle
  • être accompagné d’un moniteur fédéral diplômé
  • ne pas être plus de 6
  • respecter 2 mètres d’écart entre chaque participant.

Source FFCT

Souvenirs 2008/2009

https://photos.app.goo.gl/fFWhx8rpwQVfRhzAA