Catégorie : Matériel

Faut-il s’équiper Gravel?

Le Génésis Vagabond a tout pour me plaire avec ses vitesses en bout de cintre et son cadre slooping 1230 euros.Un cadre slooping permet d’enfourcher plus facilement la machine dans un single étroit en surplomb. Je sais de quoi je parle…car de nombreuses fois je dois m’adosser à un arbre pour redémarrer

En posant la question, vous imaginez déjà ma réponse.

Friand de vélo route et VTT, vous êtes sûrement comme moi: ne peut-on pas trouver un juste milieu entre l’un et l’autre?

C’est à dire avoir un cheval roulant capable de faire le bourrin dans les sentiers vosgiens?

J’examine le marché et les avis des pratiquants sur la toile. On serait tenté de dire que le Gravel, puisqu’on le nomme ainsi, n’est rien d’autre qu’une mode de plus. Pourtant le Gravel n’invente rien, il n’est que le successeur du vélo de cross. Avec des aménagements de confort comme les freins à disques…plus quelques tours de main qui permettent la monte de différents pneus, de gardes-boues et de sacoches pour le cas où l’idée d’un raid vous viendrait à l’idée…

Actuellement les tenants du haut de pavé sont Koga et Génésis. Je suis sûr que vous allez en trouver d’autres vu que Décathlon et Go-Sport se lancent aussi avec des machines d’entrée de gamme.

Après avoir écrit ce billet, il reste à passer à l’action…c’est à dire imaginer des parcours mixtes « route+chemin ».

J’en bave d’impatience.

Articles en relation avec le Gravel…

https://velomaxou.com/2015/01/09/comment-se-preparer-au-voyage-a-velo/

https://velomaxou.com/2019/06/23/le-gravel-fait-son-chemin/

Le Gravel fait son chemin

L’exemple type du Gravel avec son barda genre baroudeur. C’est ce qui plait aujourd’hui

Ce n’est pas moi qui vais dire du mal du Gravel, ce vélo pour gravier, venu tout droit des US en 2016.

Au diable le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse dit le dicton! Derrière le Gravel ne se cache rien d’autre qu’un coup de com qui exploite le marché du vélo et qui tente d’installer une niche entre la route et le chemin.

Soit!

Image glanée sur le net; le Gravel vous autorise le sur-mesure en fonction de vos goûts

Le Gravel Bike France sur Facebook avec ses 9000 membres assure le SAV du bouche à oreille; il n’en faut pas plus pour un engouement pour ces nouvelles machines souvent haut de gamme et dont chacun cherche encore la justification pour se lancer à l’aventure.

Lorsqu’on est « routier » et « vététiste », a t-on besoin d’un Gravel? le vélo tout chemin VTC ne suffit-il pas à faire l’affaire? Ce sont les questions à se poser. Ne tournons pas autour du pot: il y a d’abord beaucoup de geeks parmi les inconditionnels du Gravel, des cyclistes venus de la route qui voudraient faire du chemin tout en conservant l’aristocratie, l’académisme de la route.

Un Gravel de base pour commencer

Je me souviens que les compétiteurs ont inventé le cyclo-cross; avec le Gravel, nous n’en sommes pas loin. Les Graveleux, appelons les ainsi, ne manquent pas d’humour entre eux. Lorsqu’ils se posent la question de savoir quelle est la différence entre Gravel et cyclo-cross, ils répondent « ça s’écrit pas pareil! ».

D’autres le définissent ainsi : le Gravel c’est la version cyclotourisme du cyclo-cross. Comme quoi on peut s’autoriser la définition qui plait sans trop se prendre la tête.

Le Gravel made in Orbéa

Mais pour le dire autrement, je dois reconnaitre que le Gravel est capable de séduire aussi ceux qui peu à peu souhaitent se « défaire » du routier sophistiqué incapable de quitter l’asphalte. Alors oui, c’est un Gravel qui conviendra dès qu’on abordera les chemins forestiers vosgiens sans ornières. Alors vous pourrez construire des itinéraires mixtes: des départs par la route et des sections forestières bucoliques et poétiques à l’abri des pots d’échappement.

Mais finalement, vous l’aurez compris, le Gravel c’est d’abord un état d’esprit qui vous éloignera des records tout en vous rapprochant du vélo-nature.

Alors chiche, essayez le Gravel!

Brompton, le pliant sur mesure

Brompton, du compact qui se fait discret

Brompton, le vélo pliant qu’on surnomme parfois la Rolls du pliant.

Est-ce usurpé? J’en ai essayé un. Autour du Brompton se greffent toutes sortes d’accessoires et de développements. Avec dérailleur, avec boite de vitesses, avec sacoches,…vous composez vous-même l’équipement de votre Brompton sur le site du fabricant installé à Londres. C’est du sur mesure à condition de ne pas se planter à la commande et de savoir ce qu’on veut à l’avance. Si vous l’achetez chez un pro, mieux vaut s’adresser à un revendeur qualifié qui connait ce type de machine.

J’avais envisagé de prendre la route jusqu’à Thann, mais j’ai préféré lui faire prendre le train par flemme.

Au final, vous devez avoir le pliant tant désiré moyennant une somme rondelette car le « fait-main » british à un coût non négligeable.

Le mien coûte 1500 euros. Un vélo prêté par CADRes Mulhouse que je remercie.

Poids 13,500 kg avec dynamo au moyeu et boite de 6 vitesses. Je vous le dis tout de suite, le confort n’est pas au rendez-vous. Comme tous les pliants, vous êtes assis « debout » et vous avez de quoi admirer le paysage. Coté roues, des 16 pouces qui vous font tressauter sur les inégalités des infrastructures urbaines. Et coté direction aucune inertie de trajectoire, ne pas tenter de se lâcher. Prudence cependant, ce vélo m’a été prêté, il ne correspond donc pas forcément à mes besoins.

Mais le reste est tout bon. C’est un vélo de ville vendu comme tel. Ne pas chercher plus. D’ailleurs Brompton ne s’en cache pas, le citadin est son cœur de cible.

Libérez-vous du confinement des autres moyens de transport et immergez-vous en plein cœur de la ville. Besoin de changer d’air ? Emportez votre vélo pliant compact Brompton en avion, en train ou en voiture et vous pourrez explorer encore plus loin.

(Pub Brompton)

Pourtant certains utilisateurs font du cyclo-camping en Brompton!

Et le pliage?

L’avantage du Brompton, c’est ses roulettes qui permettent de le tirer une fois plié en le tenant pas la selle.

Seules quelques secondes suffisent pour transformer votre vélo en un ensemble bien plié et facile à transporter. La petite taille de l’ensemble plié vous permettra de l’emporter en transports publics (y compris durant les heures de pointe) et dans vos bâtiments de travail ou autre pour vous assurer qu’il soit bien gardé. (dixit Brompton)

Quelques secondes…oui peut-être, mais j’ai galéré un sacré bout de temps avant d’y arriver les premières fois.

Mieux vaut donc bien regarder la vidéo avant de tenter la manœuvre.Vous retiendrez qu’en 1/ c’est l’arrière qu’on rabat, en 2/ c’est le cadre qu’on plie et en 3/ le guidon

https://fr.brompton.com/velos/comment-plier-un-brompton-#parallaxPopupVideo

Faire attention quand vous commandez. Celui que j’ai essayé comporte des développements de malade et vous ne pouvez utiliser que la première vitesse si vous n’avez pas des cuisses de sprinter. Le plateau de 50 dents pourrait être réduit, j’imagine…

Quant aux options, elles font vite grimper la facture! Le Brexit ne va pas simplifier le problème.

Aller sur le site Brompton

Le Brompton a ses inconditionnels ici

Devinette électrique

schéma emprunté à Le Cyclo.com

Je ne comprends pas. Malgré mon diplôme élémentaire d’électricité, je sèche. On sait à peu près tous comment est branchée une dynamo sur un vélo (entre parenthèses, une dynamo est impropre, c’est en fait un alternateur)…un conducteur actif et retour de courant par la masse métallique du vélo.

le pôle + de la dynamo est connecté au garde-boue en alu lui même fixé au cadre avec un collier métallique

Dans mon cas, le garde-boue sert de conducteur actif…alors que celui-ci est également à la masse.

le feu arrière connecté au garde-boue

Je me m’explique pas comment c’est possible. Pourtant ça marche! Un lecteur diplômé en courant vagabond va certainement soulever le lièvre…

Le pliant décomplexé

Le marché du pliant d’occasion est un bon début pour commencer le vélo sans se ruiner.

Qu’importe le vélo pourvu qu’on ait l’ivresse de pédaler!

Le pliant est une réponse a celui qui n’a pas beaucoup de place chez lui ou qui compte sur une machine discrète pour un usage occasionnel. C’est aussi un bon moyen pour se mettre au vélo avec un cadre en forme de berceau près du sol pour ceux et celles qui craignent de ne pas trouver l’équilibre.

Un vélo comme celui-là a tout d’un grand. Il ne prend pas grand place dans le garage et une fois plié, il tient dans un coffre. Le pliage n’est pas l’opération la plus facile. Seul Brompton a su trouver la bonne méthode.

Il ne faut quand même pas sacrifier l’indispensable si vous l’utilisez en ville: un porte bagage solide pour y rapporter ses courses et un antivol.

Méfiance avec le mécanisme de pliage! Il doit être suffisamment fiable pour ne pas se plier inopinément lorsqu’on roule avec. Ce modèle ci-dessus dispose d’un double verrou sur le pliage de cadre.

Le pliant a ses inconditionnels. La firme Brompton spécialiste du pliant tient le haut du pavé. voir l’article

Un engin nommé trottinette

Certaines trottinettes électriques sont équipées de siège et ici d’un moteur de 500 watts alors qu’un VAE est limité à 250 watts…

C’est validé. Les trottinettes vont se déplacer sur les pistes cyclables et pas sur les trottoirs. Entériné par décret, le gouvernement vient de prendre position à toute vitesse sur l’usage de ces engins que l’on nomme trottinette.

un guidon qui ressemble à celui d’un vélo

Les cyclistes ont du souci à se faire car les trottinettes ne sont pas spécialement aussi maniables qu’on pourrait le croire.

Isabelle et le vélo ne décolère pas. A lire sur son blog ici, ici, ici

Personnellement, j’ai essayé un de ces engins et je me suis rendu compte que son pilotage est très délicat en raison de ses roues de faible diamètre et aussi de son freinage aléatoire.

Attendons de voir comment les choses vont évoluer sans oublier que d’un point de vue environnemental, cet outil est moins pénalisant qu’une voiture.

Le ding-ding rend-il dingue?

J’en ai monté une ce matin sur le guidon. Discrète, elle ne rendra pas ringard ceux qui continuent de penser que cet objet (obligatoire) est superflu sur un vélo. Surtout sur les itinéraires cyclables peuplés de nos périphéries urbaines. A user avec modération car je sais que certains promeneurs se sentent importunés qu’on puisse oser les déranger chemin faisant.

J’avais déjà auparavant une sonnette plus conventionnelle dont la gâchette a rendu l’âme.

L’objet est pourvu d’un beau design qui explique son prix pas donné. Existe en deux tailles selon guidon.(vendu par Knog)