Étiquette : casque

Pour le casque en ville

Dorénavant, je vais porter le casque en ville, convaincu qu’il est utile même s’il engendre des contraintes nouvelles. J’ai calculé dans le passé que je parcours entre 1500 et 2000 km à vélo rien que pour la ville. Le risque d’une chute n’est donc pas négligeable.

Encore hier, tout près de chez moi, un cycliste pourtant confirmé, « grand rouleur », adepte de « cyclosportives », a chuté et s’est gravement blessé à la tête. Il ne portait pas son casque, celui qu’il porte habituellement sur la route. Ne l’accablons-pas!

Force est de le constater, circuler à vélo n’est pas un monde de bisounours:

  • il y a de plus en plus d’usagers de la route en ville comme à la campagne
  • la complexité des infrastructures et des comportements « agressifs » accroissent les risques de chutes à vélo

Il ne faut donc pas se retrancher derrière le concept de « mobilités douces » pour tirer un trait sur une réalité: la conflictualité de la circulation routière existe. Face à nous sur la route, il y a des usagers qui n’ont aucun respect pour nous, pour notre fragilité, notre lenteur, notre appréhension, nos hésitations et nos trajectoires hasardeuses.

Le titre est explicite. Je prends le parti du casque à vélo en toutes circonstances.

J’ai ressorti mon casque Lazer des cartons. Je ne l’utilisais plus depuis l’achat de mon casque KED.

La nouvelle affectation de mon casque Lazer sera celle de la ville. Cette casquette en peau de poubelle que mon confrère Lomoberet n’échangerait pas contre son…béret, j’ai décidé de la porter et même d’y ajouter une couverture étanche et réfléchissante…

On ne pourra pas dire qu’on ne m’avait pas vu arriver au rond-point

C’est surtout en ville que les cyclistes ne portent pas de casque et j’observe qu’en ville aussi les menaces de chutes sont fréquentes. Les causes sont multiples: les encombrements et les mobiliers urbains constituent le premier danger, puis viennent toutes les malfaçons de revêtements routiers, les entrées de piste, les signalisations horizontales glissantes, les dos d’âne « assassins », les véhicules mal garés ou pas garés du tout, les portières qui s’ouvrent inopinément, les bornes anti-intrusion,… et j’en passe!

La montée en puissance du fait cycliste avec les dernières mesures sanitaires en faveur du vélo illustre un phénomène nouveau: plus de cyclistes en ville et parmi eux des novices du vélo manquant d’adresse et de compréhension des risques et des règles.

La position des organisations de vélo en ville (FUB) est intenable…

Un casque après une chute à vélo (image Vélomaxou). La protection de la tête avec un casque est indiscutable.

Soutenir que le port du casque doit être recommandé mais non imposé au motif que son imposition ferait baisser le nombre potentiel de cyclistes est un argument contestable et, a priori, un pari peu respectueux de la sécurité des pratiquants. Avec cette position, on accepte implicitement de « sacrifier » quelques cyclistes au nom de la cause cycliste.

Or la sécurité routière ne relève pas de choix individuels mais d’un cadre collectif de sécurité publique.

C’est une pratique constatée: sur route, les cyclotouristes et les cyclosportifs portent le casque, en ville non!

Comment l’expliquer?

On considère que rouler en ville n’est pas accidentogène, pas plus que d’aller à pied donc on ne porte pas son casque pour une simple course dans le commerce local. Et pourtant la ville est aussi porteuse de risques, au moins autant que la route!

« Un casque de vélo assure une protection efficace et atténue les traumatismes crâniens », selon Jean-Pierre Mondenard, médecin du sport.

C’est statistique: une chute à vélo, c’est dans un tiers des cas la tête qui est touchée, en ville comme sur route!

La Sécurité Routière recommande le port du casque du vélo. La loi ne l’impose pas encore mais la loi pourrait évoluer.

Voir tous mes articles relatifs au casque

Je suis où, là?

Ce matin à Thann, auto contre vélo. Le match toujours inégal.

C’est toujours triste de voir un cyclo à terre. « Je suis où, là » nous demande le monsieur étendu sur le sol.

Bon, n’épiloguons-pas, c’est la tête qui a frappé en premier. Les jambes remuent. Le Look 795 a souffert: roue arrière morte, selle explosée.

Je ne dis rien d’autre. Les pompiers sont venus. J’ai abrité le vélo du confrère chez moi où il est en sureté.

Le casque à nouveau d’actualité

Obligatoire jusqu’à l’âge de 12 ans, le port du casque est-il appelé à se généraliser à vélo?

La Sécurité Routière (SR) poursuit sa campagne de sécurité à destination des cyclistes. (voir aussi à ce sujet mon article du 25 septembre dernier)

En privilégiant une communication anxiogène qui aura pour effet de dissuader nombre de ceux qui hésitent à quitter leur voiture pour faire 3 ou 4 kilomètres en ville, la Sécurité Routière prend le parti des automobilistes. En Australie, l’imposition du casque a fait baisser la part modale du vélo de 30%. C’est plus facile de pénaliser le vélo que de construire des ouvrages sécurisés et dédiés. On ne sortira jamais de ce dilemme culturel qui cherche à tous prix à favoriser la bagnole et les SUV, cette hérésie environnementale qui fait que plus aucun constructeur n’a autre chose à proposer dans ses catalogues.

Avec des ouvrages comme celui-là, comment encourager le vélo? (source)

Normal, la Sécurité Routière est avant tout la représentation du lobby automobile. Privilégier le casque c’est conforter les comportements agressifs du monde automobile, moins prendre de précaution au voisinage d’un cycliste.

Cela dit, oui, le casque protège dans un univers urbain ou sur la route dès lors que la masse critique de cyclistes n’est pas atteinte comme dans les pays d’Europe du Nord et que nos infrastructures dédiées ressemblent à un salmigondis d’ouvrages obsolètes ou non avenus. Sans savoir l’expliquer, je roule casqué sur route ou dans les chemins pour les loisirs et sans casque en ville. Je suis pas un opposant acharné au port du casque mais je comprends la gène supplémentaire qu’il va occasionner en ville: va t-on se déplacer à pied avec son casque une fois rendu à destination par crainte de se le faire voler? il existe un problème logistique non résolu.

A moins de se procurer un casque pliant!

Vendu 90 euros (!) chez Darty

Si le casque est un argument de prévention de blessures graves, il ne limite pas la dangerosité des comportements, ceux des automobilistes notamment et ceux des cyclistes qui ignorent tout des règles ou qui s’en foutent.

Je serai encore plus vindicatif vis à vis des cyclistes qui roulent sans lumière ou habillés de noir.

Ne pas confondre Sécurité Routière et Prévention Routière…

La Sécurité Routière sur son site met en scène des situations anxiogènes entre cyclistes. Du grand n’importe quoi!

La Sécurité Routière est un organisme gouvernemental. Créée en 1982 au sein du ministère de l’Équipement, la Délégation de la sécurité et de la circulation routières (DSCR) est une administration centrale. Rattachée au ministère de l’Intérieur en 2008, c’est en 2017 que la DSCR change de nom pour devenir la Délégation à la sécurité routière (DSR).

La Prévention Routière est une association. L’Association Prévention Routière se bat pour changer les comportements sur la route. Créée en 1949 par les sociétés d’assurance et avec l’aide de l’Union routière de France, elle a pour objectif « d’étudier et mettre en œuvre toutes mesures et encourager toutes initiatives propres à réduire la fréquence et la gravité des accidents de la circulation routière ».

article en relation avec la Sécurité Routière

Pénurie de vélos

On dit que c’est l’effet de la crise.

La Covid a fait des dégâts dans les approvisionnements. Tous asiatiques pour la plupart pour tout ce qui touche au monde des loisirs et du sport.

La pénurie de vélos est là. J’ai la modeste ambition d’acheter un Gravel. J’attendrais qu’un mail salvateur m’annonce que le modèle attendu soit à nouveau dans les rayons. Nos achats sont souvent motivés par un effet de mode ou une simple impulsivité. Combien de fois j’ai acheté un truc sur un coup de tête que j’ai regretté ensuite. Ne pas disposer de son produit en ligne ou en rayon est parfois préférable car on a le temps de réfléchir et de se remettre en question.

Ai-je vraiment besoin d’un x-ième vélo? C’est la question. Plus on spécialise sa bécane par tranche d’utilisation, moins on l’utilise. Le Gravel est l’exemple type. Il faut dans mon coin avoir le routier et le VTT. Mais le Gravel s’impose moins, me dis-je…et pourtant j’aimerais en disposer pour faire des parcours mixtes, de la route et du chemin.

A plus long terme, le Gravel va rester tendance car nos réseaux routiers sont appelés à dépérir de plus en plus, à être remplis de chausse-trappes comme les dos-d’âne, il faudra donc avoir des vélos moins rapides mais plus confortables pour affronter nos routes rapiécées. Pour s’en convaincre, il suffit de constater que la plupart des itinéraires du Tour de France doivent subir des cures de jouvence quelques mois auparavant.

Si le marasme perdure du fait de la forte demande et de l’offre en berne, il est possible que j’oublie de casser ma tirelire.

Bon, en attendant, je me disais qu’il serait temps de renouveler des trucs qui commencent à battre de l’aile.

  • des gants à doigts longs
  • un nouveau compteur route avec GPS. Je ne sais d’ailleurs pas vers quoi me tourner, il faut que je reprenne le sujet de A à Z
  • un maillot manches longues
  • un casque de qualité je reprendrai un KED entièrement rétroréfléchissant (en rupture aussi) idéal pour être repéré la nuit par les chasseurs!
KED Spiro K-star
  • des pompes de VTT. Je les use vite. Elles ont déjà fait un passage chez le cordonnier. En montagne, je suis « un cyclo-marcheur », il est donc normal qu’elles souffrent dans les cailloux où je passe.
C’est ma deuxième paire de Gran Canion Northwave qui commence à marquer des signes de fatigue. 2016-2020, quatre ans déjà

Tous ces équipements sont en rupture.

L’effet Covid est passé par là. On ne fabrique plus rien chez nous.

Alors un conseil: faisons durer notre matos!

Le cycliste tête de bois

Un homme de 66 ans qui circulait à vélo, rue des chasseurs à Montpellier, a été renversé par une voiture mercredi vers 11h. Le conducteur ne s’est pas arrêté. Le cycliste, sérieusement blessé, a été évacué par les pompiers aux urgences du CHU de Montpellier. (source)

Le prix à payer pour faire du vélo s’accroît un peu plus d’année en année. Le cycliste qui se tue seul sur la route est rare. La plupart du temps un véhicule en est la cause. Si un véhicule est en cause, il ne faut pas oublier aussi que le cycliste est parfois imprudent. Par exemple, en 2014, dans la seule ville de Freiburg imBreisgau (Allemagne) on notait que sur 583 accidents avec cyclistes, 308 étaient dus au cycliste lui-même! (source)

En février 18 morts à vélo! (source)

Les pouvoirs publics, très en retard sur les infrastructures cyclables, vont devoir mettre les bouchées doubles s’ils veulent promouvoir le vélo en ville et lutter efficacement contre la délinquance routière qui pénalise l’essor de la bicyclette. En effet, beaucoup hésitent à prendre leur vélo faute d’ouvrages adaptés, de pistes en site propre ininterrompues et directes, mettant le deux roues à l’abri du trafic routier.

Campagne pour le casque en Allemagne

La ministre de la famille Franziska Giffey participe à la promotion du casque à vélo sur sa page Facebook

L’Allemagne mène actuellement une campagne destinée à promouvoir l’emploi du casque à vélo en ville.

Tollé chez les féministes allemand(e)s, la promo pour le casque du ministère des transports met en scène une femme en tenue légère portant un casque. La campagne risque de faire un flop. Elle a au moins fait parler d’elle jusqu’en France.


Affiche de campagne « C’est vraiment moche. Mais ça sauve ma vie ». C’est curieux une affiche allemande rédigée en anglais…

En France, on n’en est pas là. Pas de campagne en faveur du casque. La FUB s’oppose depuis toujours à une quelconque obligation de porter le casque. Les raisons sont multiples; selon la FUB, le casque handicaperait l’essor du vélo en ville en obligeant les cyclistes à emporter le casque avec eux une fois le vélo stationné…

Rails!

Sur un axe dégagé, j’augmente l’angle de traversée de la voie. On n’a pas toujours cette possibilité sur route

Les groupes cyclistes crient « rails » pour prévenir d’un danger à l’approche de rails traversant la voirie.

C’est un peu une façon d’anticiper la chute bien que, coincé dans un groupe, il est difficile d’augmenter l’angle de traversée.

La vidéo qui suit est édifiante… Poursuivre la lecture de « Rails! »

Et bientôt le casque en papier…

Avec la France sécuritaire en marche, difficile pour les cyclistes d’éviter l’imposition du casque.

(Cette imposition vient d’être décrétée pour les moins de douze ans)

Si vous avez la tête dure, une chute ne vous fait pas peur; en revanche pour les têtes de bois et âges tendres, voici le casque en papier. Poursuivre la lecture de « Et bientôt le casque en papier… »

Le casque obligatoire…pour les moins de douze ans

Elles sont pas belles nos cyclotes?
Elles sont pas belles nos cyclotes? (casque Yakkay)

Grosse colère d’Isabelle et le vélo ce matin.(lire son article)

Elle vient de découvrir le décret imposant le port du casque pour les cyclistes de moins de douze ans.

On s’y attendait un peu.

Mais dans sa rage, Isabelle en perd son sang-froid. Poursuivre la lecture de « Le casque obligatoire…pour les moins de douze ans »

Casque, l’effet bouse de vache

Je me suis réveillé en pleine nuit, encore angoissé de ce que je venais de vivre en direct.

Il fallait que je vous parle de ce cycliste qui descendait tout nu le Tourmalet et qui, fatalement, a manqué un virage. Poursuivre la lecture de « Casque, l’effet bouse de vache »

Valérie Pécresse veut imposer le casque aux cyclistes

Présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse déclare « nous allons installer dans les gares des consignes à casque. Car à vélo, le casque, ça sauve des vies. Il sera sans doute bientôt obligatoire ».

à lire dans L’interconnexion n’est plus assurée, le blog d’Olivier Razemon

Poursuivre la lecture de « Valérie Pécresse veut imposer le casque aux cyclistes »

Les potins du lundi

Michel Cymes est médecin.

Pas seulement!

C’est un aussi un leader d’opinion, comme on dit, puisqu’il officie aussi sur les ondes.

Sur RTL, Michel Cymes préconise dans une chronique le port du casque pour les cyclistes. Poursuivre la lecture de « Les potins du lundi »

Le casque intelligent est né

Ce casque futuriste trouvera t-il son public?

Équipé de caméras à l’avant et à l’arrière, le casque peut analyser l’environnement en direct et prévenir le cycliste par un signal lumineux si des voitures se rapprochent. Il va également l’alerter lorsqu’un véhicule se situe dans l’angle mort.

A découvrir sur 20 minutes.ch

transmis par l’ami Charly

Il glisse sur les rails

C’est dans « L’Alsace.fr » qu’on apprend qu’un cycliste a glissé en traversant la voie SNCF à Saint-Amarin cet après-midi.

Sous le choc, son casque s’est littéralement fendu.
Souffrant d’un traumatisme crânien avec perte de connaissance, le sexagénaire a été secouru par les sapeurs-pompiers.

Le casque n’assure donc pas une protection totale.

Mieux vaut le savoir plutôt que de se croire en sécurité.

Où sont les casques monsieur le Sénateur?

Le Sénateur Maurey s’est attiré les foudres du monde cycliste avec sa proposition de loi d’obliger le port du casque à vélo.

Il devrait aller voir comment ça se passe à Utrecht (Pays-Bas) et s’investir un peu dans le partage modal en faveur du vélo à Bernay, ville dont il est le maire. Poursuivre la lecture de « Où sont les casques monsieur le Sénateur? »

Encore le casque!…

Sarkozy accepterait-il de porter le casque? (à mon avis il tire un trop gros braquet notre ex président; est-ce parce qu’il ne veut pas être doublé par son poursuivant?)

Toute la galaxie cycliste est à nouveau en émoi. Poursuivre la lecture de « Encore le casque!… »

Le casque passionne toujours les non-cyclistes

Le sujet semble inépuisable.

Tout le monde semble d’accord: le casque est porté ou non selon le souhait du cycliste.

Pourtant, les journaux reviennent périodiquement sur le sujet. Poursuivre la lecture de « Le casque passionne toujours les non-cyclistes »

Casque obligatoire pour les cyclistes de moins de 12 ans

La mesure est tombée.

Les cyclistes de moins de douze ans devront porter le casque.

C’est la décision prise lors de la réunion du conseil interministériel de la sécurité routière (CISR) du 2 octobre 2015.

Dans cette affaire là, y’a les pour et y’a les contre. Poursuivre la lecture de « Casque obligatoire pour les cyclistes de moins de 12 ans »

Les cyclistes vont-ils porter le chapeau?

casques Yakkay

Porter le casque: c’est encore une fois une mesure proposée par de la Délégation Interministérielle à la Sécurité et Circulation Routière.

L’obligation s’adressera aux enfants de moins de douze ans. Poursuivre la lecture de « Les cyclistes vont-ils porter le chapeau? »

De tout, un peu

En France, quand la chaussée est trop dangereuse…

Lu ce matin dans la Presse.

Qui a déclaré: « En France, quand la chaussée est trop dangereuse, l’expérimentation d’« aires piétonnes » où les cyclistes roulent au pas sur les trottoirs n’est pas exclue. »( DNA 6 décembre)?
Poursuivre la lecture de « De tout, un peu »

Strasbourg pousse au casque et au gilet

C’est à paraître demain dans les DNA.

L’agglo de Strasbourg annonce plus de contrôle pour les cyclistes.

Coïncidence troublante, la sortie cette semaine d’une enquête OpinionWay montrait du doigt les cyclistes pour leurs infractions supposées. Poursuivre la lecture de « Strasbourg pousse au casque et au gilet »

Le look casqué

Ce casque doré me rappelle trop un panier à salade. Il ne met pas en valeur la jeune femme. Mais ce n’est qu’un avis.

Il y avait longtemps qu’on n’avait pas parlé casque ici.

Je sais que le sujet passionne.

Le marché du casque est en pleine évolution. Poursuivre la lecture de « Le look casqué »

Encore le casque!

image rumeur de brazza

Un cycliste qui en doublait un autre a percuté de face un troisième, venant en sens inverse.

Dépourvu de casque, le cycliste qui doublait, originaire de Soultz-les-Bains et âgé de 47 ans, a été gravement blessé lors du choc. (DNA 2/8/14)

Les journalistes intègrent ce qu’ils entendent dire autour d’eux lors des accidents. Poursuivre la lecture de « Encore le casque! »

Accident sans casque en Allemagne

La Cour de Cassation allemande l’a décidé: même sans port du casque, un cycliste peut être indemnisé en cas de blessure causée par un véhicule tiers. Poursuivre la lecture de « Accident sans casque en Allemagne »

Casque (suite)

casque d’un copain qui s’est pris une main courante de travaux, alors qu’il tripotait son compteur, il y a de cela quelques semaines.

Dès qu’on ouvre ce sujet, les exemples abondent.

Pour ou contre le casque? l’ami Prosper nous envoie cette photo.

article en relation

https://velomaxou.com/2014/05/09/le-casque-encore-en-question/

Le casque encore en question

casque d’un accidenté à VTT

Le sujet est devenu un marronnier des cyclos quand on ne sait pas quoi dire.

C’est à nouveau Carfree qui ouvre le bal avec le non port du casque.

Entendons-nous bien, Carfree est contre le port du casque à vélo. Poursuivre la lecture de « Le casque encore en question »