Catégorie : parcours VTT

Montferrier-sur-Lez

Le monsieur baisse sa vitre devant l’église et observe mon vélo. Vous êtes montés sans électrique ? Oui!…La grimpée par le sens interdit est redoutable. On a choisi de rentrer par l’autre coté du Lez.

Pour tout dire parcours complètement improbable consistant à remonter le Lez depuis Montpellier. Au final, on aura plus de routes ingrates que de pistes. Mais enfin, j’observe que l’agglomération fait des efforts pour les déplacements doux.

Retour à Montpellier

Vic la Gardiole

Graphe du à Honk

Je me suis échappé de la métropole de l’Herault. Au col de la Tortue je suis dans mon élément. J’avais chargé un parcours sur Openrunner qui s’est avéré difficile pour moi. Des singles étroits parsemés de relances dans la roche à vif, du schiste affûté comme des couteaux qui ne pardonne pas si on chute. Je suis sorti pour me contenter des grandes pistes prévues pour la DFCI, La Défense des Forêts Contre l’Incendie. Belle vue sur la mer et sur Sète. Des réservoirs peints par des grapheurs , une piste de brousse pour avion et une tour de Guêt. Un bon bol d’air frais par grand beau temps.

Belle signalétique

Encore une chute!

Ça devient problématique, je chute de plus en plus souvent. Ce matin encore en grimpant le Rangen.

Deux alertes cyclos me dépassent sur leur VTTAE. C’est fou ce que ça pulse le VTTAE dans les cailloux. Moi je tombe quasiment à l’arrêt. Un passage caillouteux pentu, la roue arrière s’emballe et boum! je suis à terre et pas le temps de décaler.

je tombe là à la montée

Évidemment ça fait mal, la hanche, puis le coude, puis le casque et pour finir le genou, hibou, chou, caillou. Heureusement je n’ai pas cassé le col du fémur! Je suis comme la tortue sur le dos pour me remettre debout. L’arthrose m’empêche de me lever facilement, je dois me remettre à quatre pattes avant de pouvoir me relever. Quelle misère!

Je ne me désespère pas. En première intention, je peux passer aux pédales sans cales.

encore le genou!
anti sanglier dans le Rangen. je doute de l’efficacité
au-dessus du Rangen
Asics Gel-fujitrabuco 8 Directoire Blue/white Directoire Blue/whit - homme - 42
Asics

Pour finir, j’arrive à Waldkapelle. Le joggeur arrive, il attend sa copine. « On va jusqu’à Turenne » me dit-il. Bonne route! Même à vélo je n’arrive pas à suivre. Il m’a dit que je devais éviter de courir sur l’asphalte et que ses Asics sont meilleures que mes Hoka

Tricentenaire

Parcours guerrier

https://www.openrunner.com/r/13645916

Haut-Jura à VTT

Au départ au col de la Faucille
https://www.openrunner.com/r/13630415

Nous étions cinq du club Etoile 78 de Vieux-Thann.

Le parcours consiste à visiter une partie du Parc Régional du Haut-Jura à VTT. Nous serons à plus de 1000 m d’altitude et l’effet de vent de nord sera présent sur la première moitié. Jolis paysages de forêts de d’alpages avec un potentiel touristique reconnu.

Etape1 Faucille-Lajoux

vue plongeante sur Mijoux au départ de la Faucille
étape 1

C’était convenu, on partira depuis le col de la Faucille.

Comme il fait froid, en attendant les confrères, je vais reconnaître les lieux. C’est toujours mieux pour le moral de partir dans la bonne direction. Au km 2 demi-tour jusqu’à la station de ski.

Bien vu! le monsieur avec son chien me dit que c’est impossible de descendre en bas du ravin jusqu’à Mijoux.

La descente à Mijoux se fait dans un chemin de cailloux, c’est la liaison Mijoux qui doit servir aux skieurs.

A la sortie de Mijoux, on longe l’Ain. Faux! demi-tour au km 10.

Il faut grimper un single étroit. Certains sur le vélo, d’autres à pied. Je monte sur mon vélo, une racine et pan! je bloque. Je perds l’équilibre et je tombe dans le ravin. Surprise dans le groupe, on ne me voit plus. J’ai dévalé au moins sur cinq mètres avec mon vélo sans pouvoir m’arrêter entre les sapins. Je remonte. Mon vélo fera un bruit de grillon tout le reste de la journée.

montée au col de la Goulette

Arrive le col de la Goulette (1180m)

Il y a des fois où je me dis que j’ai cherché la difficulté. Il suffisait de prendre la route Mijoux/Lajoux et d’aller chercher le col au bout de la rue Manon.

Etape 2 Lajoux-col du Goulet

Les compétiteurs diraient « étape de transition ».

étape goudronnée

Une agréable route forestière goudronnée en forme de montagne russe qui ondule. Elle porte bien son nom, route forestière des Forêts Monts. A la longue ça use. Le col est à 1374m. On le passerait presque sans s’en rendre compte. Nous sommes au cœur de la zone de protection de biotope.

Etape 3 Col du Goulet-La Cure

Après le col du Goulet, la forêt se poursuit, celle du Massacre puis celle des Tuffes.

pourquoi la forêt du Massacre?

On mangera dans une clairière près d’un abri totalement fermé et blindé. C’est curieux dans le Jura tous les abris sont fermés…contrairement aux Vosges.

Jusqu’à la Cure à la frontière suisse, le parcours est sans intérêt.

le parking de la station de sports d’hiver Les Jouvenceaux. A fuir!

Etape 4 La Cure-col de Vuarne

train suisse à La Cure

C’est l’après-midi et nos forces commencent à être entamées. Il va falloir affronter la montagne suisse.

D’autant que pour nous compliquer la tâche une crevaison nous retarde à la sortie de La Cure.

Mais non, on ne change pas la chambre, on va mettre une rustine…les crevaisons font l’objet de conciliabules. Comme toujours.

Rallier le col de Givrine, oui, une simple formalité routière. Mais après les choses se corsent. Pour rejoindre les cols de Porte et de Vuarne, on ne trouve pas l’itinéraire ad hoc.

après le col de Givrine, les difficultés vont s’accumuler

Pour tout dire j’ai avec moi des confrères qui ne comprennent pas la nécessité de marcher, de pousser, voir de porter son vélo pour atteindre un col muletier.

Monter là-haut, une épreuve pas évidente

Cela devient difficile à gérer. Comme je les comprends! Le voyage à vélo, tout VTT qu’il soit, c’est d’abord sur le vélo.

lequel ira le plus haut sans descendre du vélo?
qui va gagner le challenge?

Finalement avec Sébastien je vais péniblement atteindre le col de Porte à 1557m d’où nous verrons le lac Léman majestueux. A notre droite sur la crête La Dole 1667m et son radôme radar semblable à celui du grand ballon.

nous serons deux à grimper en poussant jusqu’au col de Porte

Impossible de descendre dans le vallon plus bas jusqu’au col de Vuarne. Nous sommes trop fatigués et l’heure est déjà avancée. Nos collègues patientent en bas attendant notre retour.

au col de Porte, les randonneurs à pied sont étonnés de voir deux cyclistes arriver là
vue sur le lac Léman depuis le col de Porte. le col de Vuarne est en contrebas dans l’alpage

Etape 5 Vuarne-Faucille

on chemine à l’estime dans les alpages suisses faute d’avoir trouvé un chemin

C’est une suite de déconvenues. On improvise en contournant le gigantesque pic de La Dole. Des chemins sans issues.

Et une crevaison qui récidive au km 45 alors qu’on chemine à l’estime sans trouver ce petit sentier à liseré rouge qui traverse la forêt.

Au km 45.5, réparation de roue. Certains rebroussent chemin, moi je persiste vers l’avant avec Sébastien et on enjambe des clôtures, des murets pour enfin déboucher sur une grande lande en bas de laquelle on arrive à une ferme. Une oie nous surveille du coin de l’œil.

enfin le goudron retrouvé, direction Le Petit Sonnailley

Toute l’équipe se retrouve en France au Petit Sonnailley où il convient de monter encore une pente sévère. On traverse le site protégé de la Grande Grand.

dernière épreuve grimper la Grande Grand

J’ai de la chance: le col de Combe Blanche est routier, il ne nécessite qu’un aller-retour de 250m sur l’itinéraire.

le dernier col du jour, avant la Faucille

Il est l’heure de rentrer. On file rejoindre la grand route D916 en direction de la Faucille. Pas question de faire le col de Goléron (snif!)

55km/1500m

la trace du parcours

Parc du Haut-Jura, des cols

J’ai cherché dans mes archives et je n’ai trouvé qu’un col franchi dans le Haut-Jura, celui de la Faucille en 2011.

J’y retourne samedi avec mon club Etoile 78 de Vieux-Thann (page Facebook).

Nous allons cheminer sur la crête jurassienne entre Mijoux et la Cure.

P.Schleppi

Le parcours fait 50km et 1500m de D+

Je compte agrandir mon tableau de chasse avec le VTT.

Au programme de cette journée, huit cols:

  • Faucille 1320m
  • La Goulette 1180m
  • Le Goulet 1374m
  • Givrine 1228m (Suisse)
  • Porte 1557m (Suisse)
  • Vuarne 1470m (Suisse)
  • Combe Blanche 1390m
  • Goléran 1350m
1500m de D+
ttps://www.openrunner.com/r/13411053

La météo s’annonce bonne mais il faudra compter avec le vent et la fraîcheur de l’altitude. Prévoir une petite laine

Météo France

Au bouleau

Chapelle des Bouleaux à Guewenheim

Parcours hasardeux pour essayer mon nouveau plateau. Rouler en forêt par temps chaud est très agréable.

Et le plateau, comment il va?

Plus de cra-cra! Impeccable.

A Guewenheim, la chapelle des Bouleaux. Ostensible et même ostentatoire. Mais je ne suis pas expert. Que les croyants me pardonnent!

A Sentheim je longe le lit de la rivière. Il faut se cramponner au guidon dans les galets.

A la passerelle (Plle) du Michelbach, le parapet est juste en-dessous des guidons, c’est super pour ne pas accrocher.

Et reboum! comme avant-hier. Cette fois je plante dans la glaise. Décalage douloureux du genou gauche.

Je repars.

Çà devient un vice rédhibitoire du à l’âge certainement.

Trois dames croisées après la chapelle. Je m’arrête devant la flaque. Vous n’allez pas dans l’eau?… Non j’attends votre passage pour « prendre » le sec…Ah, vous n’avez pas de moteur, vous?…non je suis un des rares résistants

https://www.openrunner.com/r/13548364

Attention à la tête!

Je vous salue Marie (Roderen)

Je quitte Thann et je commence à monter dans un chemin pénible par cette chaleur nouvelle sans afficher beaucoup de motivation.

Le casque à VTT est indispensable. Je viens encore d’en faire l’expérience en descendant un chemin à Roderen.

Je vise le point d’arrivée en bas du chemin creux et boum! ma tête plante dans une branche.

L’arrêt est brutal et je me dépêtre dans la broussaille pour sortir de mon vélo.

Puis je repars.

https://www.openrunner.com/r/13538977

Qui va à la chasse…

L’Alsace en quête de singularité industrielle commercialise à présent des candélabres personnalisés.


Système Delannoy (SGDG Breveté sans garantie du gouvernement)
La bataille du rail aura t-elle lieu?
Des Sans Papiers en vacances
Le vététiste, par ici la sortie (Aspach). Ces balisages fleurissent un peu partout. On ne sait pas où ils mènent ni quelle autorité s’en charge…
Je rappelle que la traversée du RD 1066 au plan d’eau de Cernay est très dangereuse

https://www.openrunner.com/r/13482055

Steige et des cols à VTT

Steige enveloppé de brume ce matin au départ

Je pars de Steige à VTT ce matin dans le Val de Villé.

Le Val de Villé est charmant par tous les temps. Aujourd’hui, c’était plutôt un temps automnal. J’ai rencontré une promeneuse et son chien lévrier. On a bavardé. Puis des cueilleurs de champignons. On a bavardé aussi. Quelques rares girolles ans le panier. Alors les cueilleurs vont de place en place avec leur voiture. On se suit presque.

A la Salcée, j’ai observé un jeune poulain encore timide collé contre sa mère. Émouvant.

le chemin fait référence à une mine, nombreuses dans la région

J’ai du adapter ma trace pour rejoindre le col du Blanc Noyer (560m). A huit heures je monte par le chemin de la mine.

Il ne faut pas se tromper et se laisser aller à la facilité: un chemin roulant peut vous détourner de votre route. Bine réfléchir aux carrefours dans la forêt avant de prendre la bonne direction, celle qui optimise vos efforts. Car le VTT est énergivore en montagne.

le départ est rude dans le chemin de la mine avec des 24%. Inutile de dire que je pousse. Après ça ira mieux

Au col du Blanc Noyer, un point d’eau raccord au réseau. Normal, il y a un lotissement à coté. Je trouve assez sympa qu’une commune fasse confiance à ses promeneurs.

col du Blanc Noyer

Puis je poursuis en direction du col du Mont à 761m sur le GR532. Un endroit désert. Je descends jusqu’à la route du Climont.

C’est un aller et retour juste pour aller saisir le col d’Urbeis à 602m.

Climont, je m’y arrêterai au retour
Demi-tour. Col insignifiant

Au retour, je m’arrête au Climont. A peine deux maisons occupées. Tous les édifices collectifs sont vides. C’est triste. Le temple protestant est encore debout soutenu par les fidèles extérieurs.

le temple réformé de Climont construit sous l’annexion en 1890 à 300m de la frontière. J’ai toqué…personne et fermé à clé. Dommage je ne verrai pas la charpente entièrement chevillée.

Tout le reste est sinistre

L’Association Vacances Sélestat est en déshérence

Après la Salcée (588m) et ses confitures du Climont, me voici au col de Steige (537m) avec son étang

Il ne me reste plus qu’à redescendre à Steige.

C’est sympa Steige vu d’en haut.

Le parcours est là

Il fait 25 km et 650 m. Et mes cinq cols qui manquaient à mon tableau.

Klemberg

Col sans nom

Je ne sais plus combien de cols j’ai franchi aujourd’hui. Il faut se référer à la trace prévue. Je l’ai réalisée à quelques variantes près. Un parcours à découvrir sur Openrunner https://www.openrunner.com/r/12941028

J’ai hésité, sans ailes

Le Klemberg est l’autre montagne de Saint-Dié. Très bien signalée. Mais je suis mon gps! Beaucoup de poussées. De la roche évidemment, du beau grès des Vosges. Et des rochers remarquables en nombre.

C’est tentant une piste d’envol depuis le Klemberg

Pour terminer, je me suis arrêté à Lesseux à la sortie du tunnel de Ste Marie pour 4 collinets.Un parcours à découvrir sur Openrunner https://www.openrunner.com/r/12941390

Les traces Openrunner de ces deux parcours…

https://www.openrunner.com/r/13463827

https://www.openrunner.com/r/13463808

La Salle et ses cols

Je pars de La Salle près de Saint-Dié des Vosges. Huit cols au programme sur le chemin des Crêtes. Un peu plan-plan ce parcours. Après le col du Repos bien nommé je chemine sur un sentier caillouteux puis c’est goudronné. Je termine par le col des Jumeaux, un site agréable. 35 km et 500m. Pique nique sous la pluie.

Un parcours à découvrir sur Openrunner https://www.openrunner.com/r/13463739

Motorisé

Aujourd’hui rencontre avec des motards au terrain de Rammersmatt.

Des motards pas en colère

Je me rends compte combien l’exercice semble périlleux.

https://www.openrunner.com/r/13447269

Turenne à VTT

C’est un exercice cardiaque exigeant avec lequel je dois compter…et me méfier pour un type un peu âgé comme moi. C’est pour ça que je monte en surveillant mon cardio en permanence. Seul, je m’octroie des pauses et des étapes en poussée à pied. En groupe, il faut être homogène. Aujourd’hui nous étions six et le plus âgé était deux fois plus jeune que moi.

Vous avez 30 minutes!

Turenne, la pause
descente par le single à Waldkapelle

Il faut donc gérer la pente jusqu’à la cote 900m.

Après la chapelle Saint-Morand on monte par la Croix Bleue et le chemin Ingold. On traverse avant le col d’Herrenfluh et on prend le chemin Turenne.

Une descente de fous dans la caillasse et les singles qui fait peur autour de nous. J’ai honte.

Une montée exigeante pour moi, on passe de la cote 300 à 900 en 8km. 7.5% caillouteux

voir la trace

Fraternité

Salut à la Fraternité

Juste avant le défilé du 14 juillet, je m’éclipse autour de Thann. Parti tôt car la météo n’est pas vraiment engageante, je reste dans mes murs afin de pouvoir rentrer au plus vite si le temps se dégrade.

Et puis non. Rien n’est venu.

Les cigognes se concertent, cet intrus au loin sur un vélo est-il nuisible? d’un mouvement synchronisé elles font demi-tour
Leimbach au parcours Vita
T’as vu l’autre sur son vélo?
Rangen

https://www.openrunner.com/r/13388582

Un pot de cols suisses

L’embarras du choix

Jacques et moi, on part de Leymen.

Deux à trois cols à conquérir à VTT sur la frontière suisse. Les derniers du secteur encore non visités. Un fond de pot de cols.

  • Blattenpass
  • Chremerpass
  • Blauepass

A pied, à cheval, à vélo, les Bâlois s’en donnent à cœur joie de cette nature au pas de la porte.

https://www.openrunner.com/r/13369093

Partis de Leymen, on longe le tram, puis la forêt. A Ettingen au km 7 ça commence à grimper sévèrement. Je n’ai pas le fond de carte, je n’ai que la trace préparée. Pas facile de savoir si l’on est sur le meilleur itinéraire.

On profite de la dernière partie goudronnée

Mais on grimpe.

ça y est, on en tient un! le Blattenpass

Au km 10, le Blattenpsass (573m).

Ce banc est celui de Gargantua. Je n’ai pas trouvé le moyen de m’y assoir, Jacques si.

Il faut atteindre la cote 830, soit encore 5km à parcourir avec des passages à 10-14% et un sol de cailloux pas roulant du tout. A tel point qu’un bon marcheur va aussi vite que nous!

Sur la crête, le sentier étroit est parsemé de roches et de boues.

Une fois le Blauepass atteint (km16), on songe à descendre. Au km 18, on plonge sur Metzerlen.

Retour au point de départ par la route.

27km/650m

Fennematt à VTT

La Croix du Schlumpf

C’est un tour de 15km avec 600m de dénivelée. Etonnamment, je suis passé à travers la pluie et j’ai même eu du soleil à la Fennematt

Je quitte Kirchberg entouré de brumes

A Kirchberg on commence par la montée au plan d’eau du Lachtelweiher. C’est goudronné donc c’est plus facile que les cailloux. Au lac on a exactement 4 km de grimpée avec 8% permanent.

Le Lachtelweier est calme

Le Lochberg est désert

Le chemin jusqu’à la ferme n’est pas difficile. De la cote 740 à 920 à la stèle du Lochberg.

Les bouquetins du Lochberg

Puis après le Lochberg, un chemin où l’on pousse jusqu’à la partie sommitale.

Ferme-auberge du Lochberg
col de Fennematt 946m

Je descends jusqu’à la Fennematt. Déserte aussi! Incompréhensible car les travaux semblent terminés.

Au passage la source de la Doller, cette fois je ne l’ai pas manquée.

La Fennematt: 6 chambres, 7 gites. Principe écologique d’aménagement Feng Shui (installation électrique blindée, éthernet, …)

Sur cet itinéraire là, les vététistes sont priés de porter les vélos par-dessus les chicanes très étroites.

Je monte ensuite au Schlumpf pour atteindre le sommet de la remontée mécanique.

descente du Schlumpf le long du téléski

La descente est sportive avec 25 à 30%

Je tente un grand zigzag pour amoindrir la pente et je plante dans un roncier. Le vélo s’arrête et moi je cours tout seul sans pouvoir contrôler ma vitesse. Boum! ça s’arrête d’un coup une fois à terre. J’ai encore mon pied droit qu’a flanché.

Dolleren en bas. Content d’arriver

Je repars le ventre sur la selle pour empêcher l’arrière de décoller.

sacrée dégringolade!

C’est un parcours sympa, mais j’ai été un peu juste en descente. Une selle basse m’aurait facilité la tâche.

https://www.openrunner.com/r/13357771
La descente du Schlumpf: 25 à 30%, ventre sur la selle

Résistance à VTT

Ce matin, mon club ne s’est pas levé. Alors je suis parti tout seul.

Aujourd’hui je tourne autour du Steinby. Les bois sont délicieux, les chemins recouverts d’humus qui sent bon.

Le monsieur étudie son itinéraire devant la Croix toute neuve. Le chien patiente. Il vont à Belfort par le GR5 accompagnés de deux ados. Ce soir ils comptent bivouaquer au chalet du Rossberg….puis Ballon d’Alsace.

Faut pas croire: ça grimpe pour accéder à la Croix de la Résistance et j’en bave.

Y compris pour poursuivre au Roi de Rome. Je me fais peur en surprenant mon cardio à 157 puls. Faut pas abuser avec ça. Parfois les bosses à VTT sont courtes alors j’hésite à descendre du vélo. Après je relâche au plus vite car je suis épuisé.

J’emprunte un petit single en rentrant. Des banderoles Crédit Mut tous les 100 mètres, C’est la rando organisée par Thann (5/10/20km). Les marcheurs pourtant se concertent, est-ce bien par là?

Après le château d’eau, je prends le raccourci étroit et, bzing, une éraflure sur le bras. Je cautérise à l’arrivée.

17km et 400m.

La croix de la Résistance s’est offerte une beauté





D’après la datation au carbone 14, cet ensemble avec effet « vieux bois » permet aux paléontologues de situer la date de la table à 6000 ans. Ainsi on a la preuve que l’australopithèque s’adonnait déjà aux joies du pique-nique.
L’abri du Plan Diebold commence à accueillir quelques arbustes en toiture

https://www.openrunner.com/r/13336717

Un p’tit tour de VTT du coté de l’Alsacienne

Ce matin tour de VTT réduit because élections. Sébastien tient le bureau. On part donc plus tôt. On va jusqu’à Cernay et on tombe sur le départ de l’Alsacienne, la cyclosportive.

voir le tour

On attend le départ . On dit qu’il y a eu 2200 gusses sur les deux jours.

on débouche du sentier bucolique et on tombe sur une manif cycliste

J’ai pas compté. Mais effectivement il y a beaucoup de monde. Le « chauffeur de salle », c’est Christophe Meyer, candidat aux dernières municipales de Cernay. Il chauffe Christophe et commence par m’engueuler parce que je roule avec mon VTT sur les câbles de la sono.

2000 mecs prêts à en découdre et quelques gazelles

  • « Vous êtes en forme? »
  • « ouiiiiiiiiiiiiiii! »
  • « Plus fort! »
  • « ouiiiiiiiiiiiiiiiiiii! »
le chauffeur de salle Christophe Meyer dans son élément à la sono. Y speak pas English, ni Niederdeutsch, il a une traductrice avec lui.

Un p’tit coucou quand vous passez sous l’arche

Finalement, on reprendra notre chemin jusqu’au col de l’Amselkopf

montée de la vallée de l’Ertzenbach
Notre assesseur sera à l’heure au bureau de vote

Camargue

Voir la mer et fuir

Bonjour madame, je cherche un itinéraire cyclable pour aller aux Saintes-Maries-de-la-Mer…Je suis à Montcalm et le point info touriste vient de s’ouvrir. L’hôtesse semble interloquée par la question. Mais elle se reprend très vite: en Camargue les pistes cyclables n’existent pas. Prenez le bord de route qui est assez large.

Beau temps et belle mer aux Saintes-Maries-de-la-Mer

Je n’ai pas trouvé un seul itinéraire cyclable. Des routes, des autos. Et c’est tout. De grandes lignes monotones où l’on se protège sur le bas-côté en rasant le fossé. Pas question d’investiguer avec un VTT! Les rares chemins sont sans issues et accèdent à des mas. Prenons en acte: la Camargue n’a rien de folichon pour les cyclistes.

Cyclistes voilà à quoi vous attendre. Vent de face à l’aller et dans le dos au retour pour fuir plus vite

Même le bord de mer est interdit aux vélos sur la plage des Saintes Maries de la Mer. En fait Les Saintes-Maries-de-la-Mer sont comme un gros comptoir de breloques chinoises où de grosses gitanes vous interpellent en crachant par terre autour de la cathédrale.

En Alsace les cigognes, en Camargue les flamands roses

Mon seul intermède sera l’attente du bac pour traverser le petit Rhône. Entre 12h et 13h30, le service est interrompu. Le code du travail l’exige et les touristes sont priés d’attendre.

Madame, veuillez rejoindre votre voiture sans délai. Le service d’ordre est sonorisé.

Ce qui est beau dans cette campagne plate: les chevaux blancs, les taureaux noirs.

Un voyage à oublier.

Pic Saint-Loup à VTT

Globalement je suis content de cette journée. Le pneu arrière a tenu la pression, ma cale gauche a retrouvé sa vis manquante, j’avais de l’eau en quantité et un temps agréable. Ma trace aurait mérité d’être mieux préparée.

Le pic derrière St-Mathieu

Il domine au nord de Montpellier. C’est le pic Saint-Loup. Je commence mon parcours au départ de Saint-Mathieu-de-Tréviers. Beau temps, température 26.

Premier obstacle. Grillage.

Me voilà parti grimper le col Pas de Pousterle. Rien à faire! Après une heure de poussage dans les ronciers, j’abandonne. Les paysans ont tout verrouillé. J’enjambe une barrière, puis deux, je tente un contournement…Les locaux ne veulent pas voir de touristes en espadrilles grimper le pic.

Impossible de trouver le moyen de grimper là -haut

Finalement j’esquive en prenant le GR60. But à atteindre le col Pas de la Peyre à 375m. Un groupe de marcheurs arrive face à moi. Complètement aux abois! Des soixante-dix huitards sans carte…ça gueule fort « tu vas m’envoyer une voiture » dit l’homme à la femme.

La retenue lagunaire de la Jasse
va me permettre de grimper par le GT60
La Jasse non loin du Mas de Londres

Je pousse dans un single de cailloux étroit. Cazevieille. Le village est désert. Je pars à l’envers. Bon, je retourne et redescend au mas de Londres. Cimetière: eau. Je fais les pleins et mange quelques chips. J’ai maintenant de la route. Je remonte vers l’aérodrome. Et je prends Gabriac. Pourquoi Gabriac? Comme ça. Encore une galère ! Me voilà parti dans un décor lunaire de roches. Je progresse au GPS. Ouf j’en sors! Le col routier Pas de Londres m’attendait. Il trouvait le temps long. Je dévale les lacets de Valflaunès et je suis à portée de ma base de départ. 60 bornes et 1000 m à peu près.

Montée au col Pas de la Peyre
Nous sommes au col. Il est tout content
Paysage cévenol
Cabane typique
Je redescends sur le Mas de Londres. Pour rouler là-dessus il faut assez de peps pour passer en force sinon on « plante ». Parfois j’hésite et freinage brutal.
Après Gabriac je prends une mer de roches. Impossible de rouler là – dedans. En verrais -je la fin?
Mon dernier col routier. A l’aise, c’est du nanan.

Littoral

Les flamands roses aux anciens salins

Temps lourd et nuageux. Mais un vent agréable vient compenser la chaleur. Je reste le long du littoral.

Le long du littoral et des étangs

Un site d’aéromodélisme. Les planeurs sont aspirés dans les thermiques et les pilotes mettent en piqué pour assurer la visibilité des aéronefs. Le site est historique, il permettait aux Nieuport de faire des escales.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Une passerelle pour tenir les cyclistes a l’écart de la route
L’Hérault a fait d’énormes progrès en matière d’infrastructures cyclables. Beaucoup plus que le Haut-Rhin. Ce qui fait la différence c’est la continuité des axes et les tracés et les itinéraires « apaisés » dans cette zone à fort potentiel touristique.
Pour accéder au Collinet de la Tortue qui culmine à ….82 mètres il n’y a pas de piste cyclable mais je choisis une sentier caillouteux.
J’irai flâner au retour vers les étangs palavasiens et l’abbaye de Maguelonne

Saint Guilhem le Désert

Mon parcours du jour

Je n’ai pas mesuré la difficulté. J’ai abandonné deux cols sur quatre. Trop chaud pour moi jusqu’à 36 degrés. Un pneu qui ne tient pas la pression, une vis de cale perdue, mes deux litres de sac à dos trop juste, la descente de muletier jusqu’à St Guilhem à pied. Bref beaucoup trop de déconvenues !

En conclusion j’ai gravi les cols Croix de fer et de Pousterle. Pas volés!

Je pars du Pont du Diable
St Jean de Fos à deux pas
St Guilhem en bas
Deux cocas glacés bien mérités

Autour du Méjean

Je commence par le Méjean. Très sympa et à l’ombre. Puis je monte sur Fangouse pour la vue sur mer. Les taureaux et les chevaux nombreux. Je traverse Palavas, les restaurants ont pris possession de la rue.

Le long de la rive droite les cyclistes sont désormais interdits sur la promenade. Trop d’incivilités, sans doute. Arnaché de pied en cape, je dénote parmi la gent sous la canicule.

Cette fois Palavas exclut les cyclistes et les trottinettes des promenades. Peut-être trop d’abus? (image rive droite coté Maguelone)

Du VTT entre Haute-Marne et Meuse

Aujourd’hui malgré le mauvais temps de la nuit, je pars avec mon VTT découvrir la campagne environnante de Saint-Dizier. Je rentrerai couvert de boue mais heureux de mon parcours. Je n’ai croisé aucun cycliste.

Étonnante tour carrée en briques de 25m de hauteur que je trouve au km 10 de mon circuit VTT au nord-est de Saint-Dizier (Haute-Marne et Grand Est).

Ce qui est surprenant, c’est le peu d’entrain à mettre en avant un patrimoine historique comme cette tour géodésique perdue au centre de la forêt à l’est d’Ancerville (Meuse).

Un simple panneau de bois Tour Carrée dans une tranche interdite à la circulation. J’ai tourné pour la trouver sur la foi d’un renseignement.

Après les torrents d’eau déversés sur le nord-est, j’ai traversé des grandes flaques en priant de ne pas me planter au milieu. Avec les flaques dont on ne voit pas le fond soit le sol est dur et ça passe soit il est meuble et sans élan on s’arrête.

Dans Wikipédia, on parle de cheminée géodésique.

Celle d’Ancerville est située aux coordonnées….

La hauteur de la structure permet de faire passer à l’intérieur un long fil à plomb, lequel est ainsi protégé du vent, afin de positionner le théodolite à l’aplomb de la borne géodésique qu’elle surmonte, et ainsi réaliser des mesures précises avec d’autres points géodésiques connus.(Wiki)

Pour en savoir plus sur les cheminées géodésiques voir ce site

J’ai un peu cherché cette tour dissimulée en pleine forêt.

A l’intérieur, on distingue une mince ouverture en son sommet.

Plus près de nous en Alsace, nous connaissons les stèles géodésiques de Oberhergheim et de Sausheim

Puis je poursuis vers les étangs Franchot.

Les étangs Franchot sont un havre de paix appartenant à la commune d’Ancerville à la suite du legs de l’ingénieur Franchot au XIXeme siècle. La bâtisse a été saccagée en 2020 et récemment restaurée dans son état d’origine.

C’est un site de pêche réputé pour ses carpes.

L’ingénieur Franchot reçoit en 1854 un prix pour sa découverte sur la lampe à modérateur. Quezaco? une lampe à huile perfectionnée (voir ici).

La tête pleine, je reprends mon chemin et j’atteins Sommelonne. Ensuite je vais longer l’Ornel par un chemin gadouilleux jusqu’à Chancenay.

A Chancenay je prends la rue de la Gare et je rentre à Saint-Dizier par la piste cyclable de très bonne qualité construite sur l’emprise de l’ancienne voie ferrée.

La Haute-Marne a su mettre en valeur son potentiel touristique et les ouvrages cyclables y sont nombreux

Très beau lavoir au bord de la piste cyclable à Bettancourt-la-Ferrée

A titre anecdotique, la partie cyclable qui conduit au centre-ville s’arrête là. Et pour cause, pour passer sous la voie ferrée, il faut se baisser ou descendre du vélo. Lorsque j’avais douze ans, je passais en -dessous chaque jour avec mon vélo pour rejoindre l’annexe du lycée Saint-Exupéry. Je ne me suis jamais cogné et le casque n’existait pas encore pour les cyclistes.

A

A la place de l’usine Miko fondée par les frères Ortiz, il existe à présent un complexe cinématographique. Seule subsiste la tour portant l’enseigne de la célèbre marque de crèmes glacées.

https://www.openrunner.com/r/13187633

Vous aimerez peut-être aussi…

Le Dervois à VTT

Au Petit Paris

La grange de Wassy

Entre Champagne et Bourgogne

Trois-Fontaines- l’Abbaye

Trois cols suisses

https://www.openrunner.com/r/13154861

C’est un projet dont la date n’est pas finalisée.

C’est du VTT.

27km/800m au départ de Leymen.

Trois cols dont deux nouveaux pour moi….

  • Blatte
  • Kremer
  • Blaue

A voir le Landskron, Mariastein, Burg

Avec pique-nique

On ne sait encore ni qui ni qui.

Si intéressé me faire signe…

Burg

article en relation

Le Tour du Haut-Rhin à VTT (fin)

Nous étions trois pour achever ce Tour du Haut-Rhin

Pour comprendre l’histoire, le tour du Haut-Rhin à VTT que j’ai construit en 2020 devait durer 5 jours.

Malheureusement, ce tour a été interrompu au début du quatrième jour suite à une chute.

Nous avons terminé notre tour hier et aujourd’hui 29 mai 2021.

Pour retrouver les trois premiers jours, c’est ici

…et nos deux derniers jours (J4 et J5) sont décrits ci-après soit au total 143 km et 1800 de D+

Dans le rôle des cyclistes: Bernard, Jacques et Max

itinéraire des deux dernières journées pour boucler le Tour du Haut-Rhin à VTT, on quitte Chalampé (D) et on rejoint Sentheim (A)

Quatrième jour: Chalampé- Winkel

Lors de cette quatrième étape du Tour du Haut-Rhin à VTT, on gravira trois cols nouveaux ce qui portera à quarante le nombre de cols traversés au total

  • 38 col de Rote Flüh (738m)
  • 39 col de Blochmont (631m)
  • 40 col de Neuneich (730m)

il existe d’autres cols à proximité sur la frontière suisse, on peut les retrouver ici

départ golf de Chalampé
on longe l’ile du Rhin entre Rhin sauvage et grand canal du Rhin jusqu’à Kembs
Weil am Rhein (Allemagne), rien que pour passer sur la belle passerelle au-dessus du Rhin
Bâle depuis la passerelle de Huningue
sur la passerelle Weil-Huningue
Enclave suisse de Rodersdorf. Qu’on nous pardonne, c’est pour aller au plus court qu’on la traversera
qu’est-ce qu’on en a bavé pour aller « chercher » le col de Rote Flüh à 738m!
col de Rote Flüh on est sur la frontière franco-suisse (mon vélo est en France)
magnifique paysage (Kiffis)
5 km en traversée du Glaserberg
le col de Neuneich (730m), un haut-lieu réputé avec de très belles vues sur Ligsdorf
nous voici à Winkel à la source de l’Ill qui traverse l’Alsace. Notre ami Prosper est venu nous accueillir

Cinquième jour: Winkel-Sentheim

après une nuit réparatrice à l’auberge du Cerf à Winkel, nous sommes prêts à partir pour Sentheim toujours en longeant la frontière du département
dès le départ la terrible côte de Winkel…
heureusement, pendant la montée une borne touristique relatant la barrière électrique installée en 14 par les Suisses pour empêcher le passage des frontaliers et des déserteurs
au carrefour des Ebourbettes, nous pouvons souffler un peu
la chapelle des Ebourbettes est magnifique
la ferme des Ebourbettes sur la frontière suisse a une histoire. elle a servi notamment à l’évasion du général Giraud. le petit bâtiment qui avait brûlé récemment au fond a été restauré grâce à Groupama nous a dit la fermière en allant voir si ses pommes de terre pointaient le bout du nez. si le chien ne nous aime pas c’est parce que des cyclistes lui ont donné des coups de pied…ce chien contrôle son territoire. Il est venu vers nous, a aboyé, puis a poursuivi son chemin.
et après, où va t-on?
on va droit au point de vue voir les ruines du château de Morimont
c’est là, en bas, les ruines de Morimont
pour monter au Roc du Corbeau, c’est gratiné!
au Roc du Corbeau, vue sur le château plus précise
on quitte le massif dans une descente périlleuse qui nous amène à Levoncourt (km8)
première position allemande de la frontière suisse jusqu’à Ostende en 14-18
entrée de Pfetterhouse, nous voici sur du plat et l’on va prendre la piste cyclable jusqu’à Dannemarie
un bitume salvateur
étrange animal en équilibre
pause à Wolfersdorf. on a fait 40km

Puis viennent Saint-Cosme, Bellemagny, Bretten…

On atteindra Mortzwiller par un passage en forêt très boueux.

dernière montée la côte de Mortzwiller à Sentheim

Voir les parcours GPS…

Chalampé-Winkel

Winkel-Sentheim

vous aimerez peut-être aussi …

mon parcours sur la frontière suisse à VTT avec le passage des six cols frontaliers (2014)

randonnée dans le Jura avec les cyclos de Bouxwiller (2016)

visite du château de Morimont et histoire du général Giraud (2016)

Lac et étangs à VTT

La sortie du club Etoile 78 de Vieux-Thann a été consacrée à la plaine. Nous étions cinq. Etoile 78 porte ce numéro parce que le club a été créé en…1978, tout simplement.

On tente d’éviter les grandes flaques et la boue mais on rentre tout de même tout crottés. Le tour des étangs de Cernay a été apprécié et nous avons pris garde de ne pas trop déranger les nombreux carpistes présents autour du plan d’eau réservé à la pêche.

Temps incertain ce matin
https://www.openrunner.com/r/13108174

Séjour à Metz

Gare de Metz de style néo-roman rhénan construite à partir de 1870

Un court séjour à Metz. Rien que pour marquer le coup du déconfinement. Metz est une belle ville. Ce n’est pas faire injure aux messins de dire que ce pourrait être une ville allemande. De larges trottoirs lisses et des mobilités douces à profusion. Pas de trams mais des grands bus articulés qui y ressemblent. Et des vélos. Surtout ceux de Deliveroo et Uber Eats.Invraisemblable! ce sont les trottinettes électriques qui font la nique aux vélos. Désolés les cyclos, vous n’êtes plus les rois de la mobilité douce! Je ne savais pas ces engins aussi populaires dans le grandes villes.

L’ile du Petit Saulcy
De larges trottoirs partagés et des voies de bus réservées pour le Mettis, les bus à haut niveau de service

Le Mettis: Vingt-sept autobus de type BHNS d’une longueur de 23,82 mètres sont utilisés sur les deux lignes6. La motorisation est de type hybride diesel-électrique (c’est-à-dire une chaîne de traction composée de : génératrice diesel – batterie de régulation – moteurs de traction électriques). Leur capacité est de 150 passagers par véhicule.(Wikipedia)

Départ du camping municipal de Metz

Une grande rampe pour franchir la Moselle canalisée

Je franchis le magnifique pont des Morts avec ses arcades et je prends la rue de Paris, puis la Moselle canalisée.

J’ai pris mon VTT et je suis parti explorer ce qui doit être un haut-lieu du vélo-loisir pour les Messins: le Mont Saint-Quentin ancien territoire militaire qui date de 1870 commencés par les Français et terminés par les Allemands.

Bordé par Plappeville, Lessy, Scy Chazelles et Longeville-lès-Metz, ce Mont Saint-Quentin culmine à 360 mètres avec le fort Gérardin. Regardez la carte au 25000eme, c’est un labyrinthe pour les VTT et les runneurs.

Soudain, je suis pris d’un doute en rentrant à la maison, suis-je bien passé au col de Lessy à 308m, le seul col de la région?

L’avoir raté, je m’en serais voulu longtemps car je ne vais pas par là souvent.

Ouf, il figure sur ma trace au km 6.

L’ancien fort de Plappeville. Tous les ouvrages sont interdits d’accès mais je constate que les portes sont forcées.

Autre frayeur dans la forêt, un vététiste qui déboule comme une flèche dans ce maquis de pistes et qui me coupe la route. Il va tellement vite qu’il ne m’aura pas vu. Je suis au « Fond de Chauvin » et je recherche le meilleur moyen de sortir de cet inextricable réseau de singles sinueux truffés de ravins, de bosses et de passages étroits entre les arbres.

D’autres ouvrages sont mieux préservés. Manifestement l’armée n’a pas les moyens d’entretenir ce patrimoine.

Je sors et je rentre à Metz.

Longer la Moselle, c’est le rêve. Au km 18, une passerelle franchit la Moselle canalisée avec une grande rampe de part et d’autre pour les vélos.

Retour par Longeville-lès-Metz vraiment bucolique
https://www.openrunner.com/r/13062665