Étiquette : vélomaxou

Les potins du lundi

img_8123
Regarder dans le rétroviseur

Soyons lucide, Vélomaxou est sur le déclin.

Je ne sais pas si ce désamour frappe tous les blogueurs, mais force est de constater que les chiffres parlent d’eux-mêmes.

Depuis 2014, Vélomaxou perd chaque année de l’audience.

188000 pages vues en 2014, puis une lente érosion.

Elle semble stabilisée aujourd’hui. Je pense arriver à 140.000 pages en cette fin d’année.

Mais il est vrai que je produits moins d’articles: près de 800 en 2014 et moitié moins aujourd’hui.

En revanche, et c’est réconfortant, mes visiteurs sont toujours fidèles.

65000 en 2014 et 57500 à l’heure actuelle (8 octobre)

audience
Une lente érosion des pages vues mais un lectorat qui se maintient

Le parti pris de ce blog est d’embrasser tout le spectre du monde cycliste à l’exception de la compétition.

Je garde cette ligne même si mon regard citadin est moins aiguisé depuis que j’ai quitté l’agglomération mulhousienne.

Mais je continue d’aimer tous les vélos, je devrais dire tout le vélo pour être encore plus universaliste.

Le soir à la veillée, j’ai pris l’habitude de parcourir ma ville quand le tohu-bohu de la circulation s’est calmé. Un exercice qui pourra surprendre.

Je rejoins le centre-ville et souvent je longe la Thur au pied du Rangen pour le retour.

Il faut un phare puissant car c’est le noir total en cette période de l’année et je ne suis pas nyctalope sur ce chemin où je rencontre parfois un monde interlope.

Une sombre silhouette à l’approche, on se frôle, et le reste d’une effluve ensuite…

Les coureurs à pied se projettent avec leur frontale sur la tête, je les vois de loin arriver comme des feux follets.

En haut des vignes, derrière les lambeaux de brumes, les feux des vététistes ondulent à l’orée du bois.

On allait voir ce qu’on allait voir

Effectivement on a vu.

Depuis le défilé de cette jeune caste diplômée des hautes études autour du président Macron, les choses ont bien changé.

Notre roi semble nu.

Il semble à présent se raccrocher aux branches du torrent médiatique qui déferle autour de lui.

Trempé jusqu’à l’os dans sa chemise blanche, il n’a trouvé en face de lui qu’une petite frappe pour lui tenir la main et nous adresser un doigt d’honneur.

Comme beaucoup, j’ai mal à la France.

 

Publicités

Vélomaxou, rapport d’étape

activitu00e9
vues et visiteurs sur les derniers 24 mois. Mai 2018 a été remarquable avec 22690 vues et 7134 visiteurs

Petit exercice d’introspection ce matin.

L’activité de mon blog suit son petit bonhomme de chemin.

C’est la douzième année de Vélomaxou.

Un passe-temps comme un autre qui me tient en relation avec l’actualité, avec mes vélos, avec mes lecteurs.

Ces chiffres là sont presque aussi les vôtres.

Je vous les dois et je vous en remercie.

Comment ça va, Vélomaxou?

img_67811
Pour moi ça va. Tant qu’on peut (encore) pédaler, c’est le principal

Mon activité sur WordPress

Périodiquement, je rends compte à mes lecteurs de mon activité internet.

C’est normal.

Faire la promotion du vélo que j’aime, de son terroir et raconter à sa manière l’actualité, c’est mon dada.

C’est aussi un passe-temps comme un autre pour maintenir ses neurones en action.

activitc3a9-wp.jpg

14.000 vues en moyenne chaque mois

L’envie de raconter des histoires pourrait suffire.

Si je m’applique quotidiennement à remplir ce blog, comme l’écolier son cahier du jour, c’est parce que vous êtes là, fidèles lecteurs.

Novembre 2011, je recommence à raconter ma prose chez WordPress après la déconfiture de mon hébergeur précédent.

C’était une peine pour moi de perdre cette substance de 2006 à 2011 récupérée partiellement puisque les images ont été perdues je ne sais où.

Dimanche 17 juin, offensive belge

Anecdote du jour, j’ai parfois des pics de visites venus d’ailleurs.

vue
Origine de mes visiteurs le 17 juin, une poussée belge inexplicable

683 visites inattendues…

Ce 17 juin, 683 visites dont beaucoup venues de Belgique.

Il est vrai que la Belgique est aussi une terre de cyclistes.

Ce sera une bonne journée de juin. Pourtant Juin n’est jamais très bon sans que je sache pourquoi.

Il est vrai que mai cette année a été extraordinaire, peut-être à cause de ses jours de ponts…et des orages?

17-juin
Mes pages vues ces trente derniers jours

Combien ça coûte?

Question insidieuse, combien ça me coûte un blog comme vélomaxou?

  • l’achat du domaine (.com) (payable une fois): 16€
  • l’abonnement annuel: 20€
  • formule Premium: 68€ (accès à des thèmes améliorés)

…et ça me coûte surtout beaucoup d’huile de coude et de genou sur le vélo.

En parlant d’huile de coude, j’ai une tendinite du coude droit consécutive à la manipulation de la souris. Impossible de m’en défaire!

Il est vrai que je passe en moyenne trois heures sur l’ordi par jour.

Pour ne pas dire plus!

Vélomaxou, son lectorat

logojpg

Il y a longtemps que je ne me suis plus livré à cet exercice d’introspection qui consiste à se regarder dans un miroir.

Ma seule mesure d’audience, c’est mon hébergeur qui me la fournit.

WordPress mesure depuis 2012, jour après jour, ma quantité de pages vues et mon nombre de lecteurs journaliers. Continue reading « Vélomaxou, son lectorat »

Vélomaxou, 2016 le blog

carré 2012Après ma rétrospective 2016 publiée le 30 décembre dernier, il est temps de faire le bilan de mon blog.

En 2016, Vélomaxou a publié 571 articles.

Ce nombre ne saurait à lui seul résumer une activité de blogueur cycliste.

Il faut tenir compte du contenu et de la qualité rédactionnelle…et aussi de son lectorat. Continue reading « Vélomaxou, 2016 le blog »

C’était le 26 octobre 2006

2006-2016, une tranche de vie pour Vélomaxou
2006-2016, une tranche de vie pour Vélomaxou

C’était le 26 octobre 2006.

Rentrant de ma balade à vélo, je me suis mis devant l’ordi et j’ai raconté une histoire intitulée le poulet.

Une anecdote parmi d’autres sans grand intérêt.

Insatiable bavard, j’ai rédigé depuis 6330 articles parlant de tout et de rien. Continue reading « C’était le 26 octobre 2006 »