L’ubérisation du vélo

Coursier à vélo, une caricature de la précarité

Ils sont 4500 à rester sur le carreau.

Ils, ce sont les coursiers à vélo de la société Take Eat Easy qui vient d’être mise en règlement judiciaire. (source) Lire la suite

Hochblauen, notre voisin de Forêt Noire

Emetteur du Hochblauen (Allemagne) visible depuis Mulhouse

Il est là qui nous nargue toute l’année de l’autre coté de la frontière.

On part à son assaut chaque année.

Comme pour bien lui montrer qu’il ne nous fait pas (encore) peur. Lire la suite

Ode à la glandouille

Ma glandouille préférée, je pose la bécane et je regarde l’eau couler

Vous qui me lisez, ne le répétez pas: je suis devenu adepte de la glandouille.

Quand d’autres enchaînent des montagnes de dénivelées et râpent les pneus en juillet en plein cagnard, moi je glandouille. Lire la suite

La Suisse à la recherche d’un hymne rénové

Klaxon et Müller nous donne un aperçu du nouvel hymne suisse qu’il ont conçu.

Ont-ils des chances de parvenir à la gloire?

Face aux autres concurrents, ils ont encore quelques progrès à faire.

Cette parodie ne doit pas masquer la polémique qui fait rage en Suisse depuis que la Société suisse d’utilité publique (SSUP) a choisi de mettre en avant « la Strophe suisse » sans l’aval du monde politique (écouter la Strophe suisse, objet de la polémique) à la place de l’hymne national (écouter l’hymne suisse officiel)

En France, notre bonne vieille Marseillaise durera bien encore un siècle…ou deux.

Y’a comme un défaut

Ce machin là s’appelle un streetstepper. Impossible de se faire piquer la selle!

Ce n’est donc plus un machin puisqu’on lui a donné un nom américain.

Reconnaissons tout de suite qu’il a un goût d’inachevé si l’on veut le comparer à un vélo. Lire la suite

Ottrot, le circuit des myrtilles

Au-delà du vignoble d’Alsace, temps bouché sur les hauteurs

Affluence habituelle à Ottrot (Bas-Rhin) pour son circuit des myrtilles.

En dépit du temps incertain, les gros bataillons de cyclos avaient répondu à l’appel du club d’Ottrot. Lire la suite