L’utile et l’agréable

Aujourd’hui coup double.

Je participe à la manif contre la réforme des retraites et je fais mon vélo Thann-Mulhouse aller et retour.

Evidemment un gugusse comme moi dans une manif avec un casque, un gilet jaune et un biclou, ça ne cadre pas bien. C’est pourquoi je reste en marge de la manif.

Cette ferveur populaire est enthousiasmante même si mon vélo et moi sommes un peu circonspects de voir autant de marcheurs occuper la chaussée.

Il semble y avoir plus de monde que le 19 janvier dernier. La puissance syndicale me surprend par son organisation. Il est manifeste que le désaveu vis à vis de cette réforme emporte l’adhésion…sans préjuger de la suite qui sera donnée.

J’entends les arguments. Je m’interroge sur le rapport au travail des jeunes générations, la qualité des emplois, les perspectives de carrière, le morcellement des tâches, la dégradation des relations sociales, la mise en pièces des acquis,…La réponse est là, dans la rue.

Traduction approximative: La réforme des rétraites vient de l’UE L’oligarchie néolibérale Block kah) a fouthchi He touchera b caputteremite. Sve exige par les Jopes & la France neles, usplique pas eith se pore Dune amende deg2%, du PiBraram < 44 Millards LUE metrummande pas mais flige à respecter & Gore’s REFERENDUM initiative partagé le RIPO
C’est quand même curieux pour le COVID à 64 ans, t’es vieux et fragile…
Mais pour la réforme des retraites, à 64 ans t’es jeune et en pleine forme!

J’en profite pour aller voir le canal découvert devant la gare de Mulhouse. C’est vraiment beau Puis je filerai jusqu’à la place de la Réunion complètement déserte.

Face à la gare le canal est à présent à découvert

Place de la Réunion, vide

Je prends froid, je décide de partir en direction de Didenheim. Mais il me faut franchir le cortège qui s’étend sur plusieurs kilomètres.

Je trouve un espace pour me glisser de l’autre coté de la rue Jacques Preiss.

Je rame un peu avec un vent de face désagréable pour le retour

Quand Vélomaxou fermera?

J’ai maintes fois hésité, puis j’ai poursuivi.

Comme tout à une fin, j’ai dû me résoudre à envisager ma façon de disparaître et de clore ce blog créé en 2006.

Mais à chaque fois, j’ai temporisé, estimant que j’avais encore des choses à dire, des images à transmettre et pour tout dire j’ai considéré que Vélomaxou était un peu de moi au quotidien, même si mon lectorat reste limité soit 130 à 150 visiteurs chaque jour.

Un lectorat fidèle mais une lente érosion de vues

Des lecteurs fidèles pour la plupart intéressés par « Mon vélo ».

Le blog après tout c’est aussi un peu un carnet personnel de son quotidien. Mais les blogs vieillissent en tant qu’objet numérisé de communication; ils sont largement dépassés par les réseaux sociaux que sont Facebook, Instagram, TikTok et YouTube.

Vient pourtant une échéance à laquelle j’aurai du mal à échapper, celui du stockage de mes images.

WordPress, mon éditeur, m’accorde 16 GigaBits (GB) pour mes images.

J’en suis à 13 GB. Passer au-delà implique en effet que mon abonnement passerait de 8€/mois (formule Premium) à 25 euros par mois (formule Business).

Franchir ce pas est inconcevable.

J’en déduis donc qu’il me reste au mieux environ 2000 articles imagés à rédiger soit approximativement l’équivalent de quatre années.

Chêne Wotan

acrylique sur toile 50×40

Chêne Wotan, c’est un lieu-dit au-dessus de Thann.

Voir les images ici…

Bloc-notes du 29 janvier 2023

pas avant 12 ans! pour combien de temps encore?

Je ne suis pas électrique

Le débat fait rage à Paris. Faut-il interdire la location de trottinettes électriques? La mairie de Paris s’implique en lançant un referendum là où l’on n’attendait pas un tel sujet.

Il est vrai que l’image de la Maire de Paris n’est pas au top, alors elle tente de rallier à sa cause anti-trottinette tous ceux qu’elle n’a cessé de décevoir à commencer par les automobilistes et les piétons.

Isabelle et le vélo fait le point sur le sujet. Elle est en première ligne Isabelle, normal elle habite sur site.

Le referendum en France, on le sait, est hautement déconseillé à l’usage de la classe politique qui sait très bien que c’est le meilleur moyen pour le bas peuple de se défouler et de voter tout le contraire de la question.

Par exemple imagine t-on un referendum « pour ou contre la retraite à 64 ans? »

On connait déjà la réponse démocratique et elle n’est pas celle des politiques.

Sur un sujet comme les trottinettes électriques, tous les antis vont se venger et on sait d’ores et déjà que les trottinettes louées vont être interdites.

Les pépères et mémères à toutous sur les trottoirs, les cadres dynamiques bon chic, bon genre, les mobyletteurs, les scootéristes et l’immense cohorte des usagers bagnoleux et des transports urbains vont se faire une joie de dézinguer les trottinettes électriques. Je soupçonne même certains vélotafeurs d’aller voter contre pour se venger de la motricité éhontée de ces engins.

En fait vu de l’Alsace, on ne sait plus très bien pourquoi on en veut tant aux trottinettes.

Mais les écolos eux le savent, la trottinette électrique vide de sa substance les revendications anti-voitures et pro-transports urbains. Car cet engin diabolique se déjoue de tout et notamment des règles du savoir-vivre routier appelé code de la route. Il n’y a plus de conflits d’usage, il ne reste que des incivilités.

De mon coté, je me contenterai de compter les points, n’étant pas concerné par le sujet et continuant de pousser ma trottinette au pied. La venue de l’électricité sur des engins réputés fonctionner jusqu’alors à la force musculaire est un sujet de société qui va de pair avec un individualisme galopant et la sédentarité qui touche les jeunes générations en majorité.

J’imagine que l’imposition d’immatriculer les trottinettes avancées par certains hommes politiques rejaillira immanquablement sur le VAE.

Je ne suis pas plus électrisé pour mes vélos que pour ma trottinette, n’étant pas (encore) concerné par les pathologies qui empêchent de pédaler.

J’en serais presque déçu.

Janvier 2023

Je n’ai pas compté mes kilomètres de trottinette.

En Janvier j’ai plutôt couru, profitant de quelques jours en bord de mer.

(entre parenthèses 01/2022)

CAP: 9 sorties , 59 km (6/33)

VTT: 2 sorties, 38 km (8/181)

ROUTE: 5 sorties, 220 km (2/110)

Froidure

J’aime bien ce lieu et la ruine du moulin qui jouxte (Burnhaupt)

Avec ce froid, j’avais choisi la route car je sais que les chemins sont garnis d’ornières gelées peu propices au VTT.

Un vent léger supportable mais avec moins un degrés j’ai vite compris mes limites. Pieds et mains ont du mal à résister. J’avais tout de même deux bosses sur le parcours, celle de Soppe et celle de Guewenheim soit 200m au total.

Je ne cherche pas à présumer de mes forces, les cyclos croisés ne sont pas de ma génération; plus jeunes, ils supportent mieux le froid en principe.

la ferveur chrétienne (Burnhaupt-le-Haut)

La belle histoire de la «S’ Muattergotteshisala >>>
(La petite maison de la mère de dieu)
En l’an 1873 en face de cette chapelle Georges Geisser et son associé Auguste Fassnacht construisirent une tuilerie briquèterie.
Entre 1880 et 1890 lors d’un violent orage la foudre tomba à côté de Georges Geisser l’épargnant de toute blessure, il construisit cette chapelle en reconnaissance à la vierge Marie.
Lors de la 1ère guerre mondiale la tuilerie briquèterie fut détruite et la chapelle endommagée elle fut restaurée après le conflit mais pas la briquèterie, 4 sapins furent planté autour.
Lors du 2ème conflit la chapelle n’a pas été endommagée et depuis se transmet de génération en génération en restant toujours dans la même famille.
En 2021 les années ayant fait des dégâts, la décision fut prise d’entreprendre une profonde restauration : fondation, crépi, charpente, tuiles.
Pour l’anecdote, le bois de la charpente que vous voyez provient des 4 sapins plantés après le 1er conflit et coupés en 2001
Lors de cette restauration nous avons été agréablement surpris de l’intérêt que portaient les Burnhauptois pour cette petite chapelle, et nous remercions toutes les personnes de près ou de loin qui nous ont soutenus pendant les travaux.
La statue restaurée de la vierge a retrouvé sa maison le 09/08/2022
La famille propriétaire

calvaire à Soppe-le-Bas
J’ai inauguré la nouvelle route en bas de Michelbach
J’ai tourné court.

Lauw-Masevaux: une piste en projet

La traversée de Lauw à vélo ne laisse pas beaucoup de place aux vélos

Attendue depuis 20 ans (au moins) la piste manquante entre Law et Masevaux devrait assurer une continuité de la Voie Verte 23 de Burnhaupt à Masevaux.

C’est dans les DNA (29/01) qu’on l’apprend.

Il est vrai que la traversée de Lauw est accidentogène pour les cyclistes. Surtout lorsqu’il faut traverser la départementale D466 en quittant la Voie Verte (image ci-dessus).

extrait DNA 29/01

Si on lit l’article des DNA, on découvre la lenteur avec laquelle les travaux auront lieu. Il faudra attendre encore trois ans au moins pour voir résolue cette anomalie cyclable. Soit 2026. On continue donc à ne pas prendre en considération l’urgence environnementale à résoudre des continuités pour les mobilités douces.

Avis de recherche:

Si quelqu’un a entendu parler récemment du schéma directeur vélo Thur-Doller paru en 2018, qu’il me fasse signe

Vieux-Thann, le barreau

J’ai emprunté le barreau à pied à la course à pied
Musique d’accompagnement Aya Nakamura
Le barreau de Vieux-Thann pour moi tout seul, bien damé comme il me convient

J’ai emprunté le barreau routier en construction qui doit relier le giratoire des glaces Alba à la route d’Aspach. Une piste cyclable parallèle est prévue. Le chemin d’accès à la ZI va disparaître. On verra si un passage souterrain sera aménagé pour rétablir le passage des vélos et des piéton en traversée.

Serait-ce l’amorce d’un passage souterrain?
Parcours improvisé

Peindre

Qu’est-ce que vous aimez le plus faire pendant votre temps libre ?

C’est tout pour aujourd’hui

Mon tour du lac m’a valu de rentrer tout crotté après la partie spongieuse du parcours. Le bout de l’anse du lac, un bain de pied imparable

La course à pied me convient lorsqu’il fait froid, je suis moins longtemps dehors. Aujourd’hui avec 2°C et ce vent de nord glacial, je me suis rabattu sur un exercice qui reste néanmoins difficile car mon cardio est fortement sollicité.

Il faut savoir choisir. Comme j’en ai marre de tourner en ville, j’ai pris la voiture pour me transporter à 5km de chez moi. Je surveille la jauge à essence depuis que le pétrole est devenu aussi cher. J’ai presque des scrupules à faire 10km avec la voiture pour mes loisirs. Je pourrais prendre mon vélo mais je ne sais pas où le garer en lieu sûr.

Aujourd’hui ma musique d’accompagnement était:

  • Depeche Mode
  • Metallica
  • Hardbone
  • Muse

Un quinzaine de promeneurs autour du lac.

sans commentaires, peur rétrospective

Bumpair, le casque gonflé

Il se gonfle avec la pompe. Il se dégonfle et se range. Il est homologué.

Bumpair, le casque gonflé.

Attendons encore, à 255 euros, c’est trop cher.

Aller sur le site de Bumpair

Col de la Barrière

Jean-Pierre Snyers nous envoie une photo du col de la Barrière sous la neige.

Non loin de Liège.

Merci Jean-Pierre.

col au coin du camp, non reconnu CCC
cols reconnus CCC

Le besoin urgent à vélo

Le champ de maïs salutaire, le peloton attendra

On se tortille sur la selle, on pédale debout, on s’arrête, on repart, rien n’y fait.

Sujet gravissime pour nombre de cyclistes, l’incontinence à vélo.

J’ai regardé dans les définitions, l’incontinence n’est pas le bon terme car l’incontinence donne lieu à des pertes incontrôlables et involontaires d’urine selon le corps médical.

On a plus affaire à des besoins irrépressibles, qu’on ne peut contenir ou maîtriser.

Ne nous voilons pas la face, l’âge venant, l’envie d’uriner plus fréquemment se fait sentir sur nos bécanes. En cause nos sphincters moins performants et écrabouillés sur la selle. Alors on patiente, avant de trouver un coin salutaire, un coin qui ne dérogera pas aux bonnes mœurs.

C’est une incontinence d’impériosité: on ne peut plus résister.

Si l’on est en ville, c’est la cata car les sanisettes sont peu nombreuses et mal signalées lorsqu’elles existent…et seul, on peut se faire piquer son vélo tout carbone appuyé contre le mur. Pisser en gardant l’œil sur son vélo est un exercice périlleux.

Pisser tout en pédalant l’est encore davantage. Je vous le déconseille. Sauf en compétition!

Urinoir campagne allemande

L’urinoir d’antan n’a plus cours et l’on est souvent pris de court. Dans un village, l’option « derrière l’église » ou « derrière le cimetière » est vraiment une faute de goût. Comment avoir bon goût dans l’urgence!

L’homme n’est pas plus affecté que la femme contrairement à la croyance. La pression prostatique chez l’homme est souvent évoquée mais aussi la pression du bec de selle. Les hommes qui se redressent sur le vélo en relevant la potence sont-ils des victimes innocentes de besoins urgents? je l’imagine.

Toilettes campagne suisse

La femme moins serait moins exposée à l’urgence irrépressible mais est aussi plus en difficulté lorsque le moment presse, il lui faut trouver le cadre adapté au soulagement. Pas simple lorsqu’on pédale en rase campagne sans bosquet confortable avec une cohorte de mecs. Derrière le calvaire? attention aux foudres de Dieu ou d’un diacre tatillon. Il restera les containers à bouteilles au bout du village.

Après l’effort, le réconfort

Cela dit, le problème reste entier, il ne faut pas s’interdire de boire pour compenser sa transpiration, mais il faut éviter les boissons diurétiques comme le café ou le thé.

Un effet réel

Ce médicament contient un extrait végétal qui a des propriétés décongestionnantes sur l’appareil urinaire. Il freine l’action de l’hormone mâle sur la prostate, permettant de retarder le développement des adénomes prostatiques.

Autres articles en relation

Hochburg

huile sur toile 40×30

Waldkapelle

acrylique sur toile 50×40

Un cycliste? où ça?…

Face au vent, j’ai mouliné jusqu’à Staff

Face au vent de 25 km/h, j’ai vite compris que je devais aller dans l’autre sens au plus tôt. D’autant que mon thermomètre affichait -1°C.

A Staff, chose faite, je suis rentré.

Les automobilistes ne sont plus habitués à voir des vélos.

Je quitte chez moi habillé en jaune citron:

  • un refus de priorité au giratoire ZI Vieux-Thann, le type lève les bras au ciel comme surpris de me voir trop tard
  • un refus de priorité rue des Jardins à Uffholtz, le type arrivant à ma gauche passe, me serre, puis s’arrête
  • face à Saint-André à Cernay, le type avec sa remorque qui va à la déchetterie me fait une queue de poissons puis s’arrête brusquement au feu rouge de chantier

Je suis dégoutté. Il est temps de rentrer.

Route du Haag

Huile sur toile 50×40

La route du Haag qui permet de rejoindre le col du Haag depuis Geishouse est peu empruntée du fait de ses nids de poule. C’est tant mieux!

Pourtant les édiles locaux ne désespèrent pas d’obtenir des subsides pour y faire passer le Tour de France.

Une façon détournée de créer une voie de plus pour faire monter un peu plus de monde en voiture et à moto sur la route des Crêtes.

Bloc-notes du 19 janvier

manif contre la réforme des retraites le 19 janvier 2023 à Mulhouse

La nouvelle société est ainsi faite.

Qu’est-ce que tu vas faire dans une manif qui ne te concerne pas puisque tu es en retraite depuis longtemps?

Pourtant ce sont eux qui paient ma retraite, je leur dois bien une marque de reconnaissance.

Oui, c’est vrai, les nouveaux comportements sont ceux-là, on ne s’intéresse qu’à soi.

La société de classe? baliverne de l’ancien monde!

Moi j’ai gardé mes anciens réflexes, ceux de l’école ouvrière qui nous a appris qu’en face il y a un ennemi de classe, le monde capitaliste qui ne s’intéresse qu’à notre exploitation, nous les salariés qui trimons tôt le matin ou tard le soir, qui raclons les fonds de tiroir dès le 15 du mois. Alors deux ans de plus au turbin, il faut comprendre que beaucoup en sont incapables, surtout ceux qui font des métiers difficiles, les routiers, les lignards, les instits, les infirmiers, les policiers, les pompiers, les caissières, les ouvriers du bâtiment, de l’industrie,…j’en oublie beaucoup.

A la différence d’autres, je peux en parler librement, j’en ai été.

A tous ceux-là, il faut redonner de la dignité, de la reconnaissance, exprimer une solidarité de classe au lieu de les asservir deux ans de plus.

C’est le sens de ma participation ce matin. Relever la tête et ne pas courber l’échine.

A pied

La température n’a pas dépassé zéro ici à Thann.

Mon tour du jeudi s’est résumé à cinq kilomètres de course à pied. J’ai évité de glisser sur une plaque de glace mais dans l’ensemble les trottoirs sont dégagés. Je ne me hasarde pas encore du coté des chemins non déneigés.

Prudence car une chute peut compromettre son sport pendant plusieurs semaines.

Se déplacer sur la route des Crêtes

Cette vidéo date d’un an. Antenne MBF Massif des Vosges vient justement de la signaler sur Facebook.

A mon avis, cette vidéo a un mérite, c’est qu’elle fait le point de la situation de façon modérée en expliquant la problématique des différents usagers qui se côtoient sur le massif et les situations potentiellement conflictuelles qui peuvent y naître.

En tant que cycliste et vététiste, j’ai deux approches distinctes.

Sur le plan routier, j’évite de grimper sur cette route les jours de grande affluence, particulièrement l’été et les week-end. Je préfère laisser l’espace aux autres usagers. Cette forme d’auto-régulation ne peut donc être que profitable aux autres.

S’agissant du VTT, je pratique la plupart du temps seul mes randonnées et je ne m’interdis rien, je passe où bon me semble et je laisse le passage aux promeneurs.

S’agissant de l’enduro, du VTT de descente rapide, il est préférable de l’inscrire dans des circuits dédiés, sinon les chemins seront vite érodés.

Pour les motos, les autos et les camping-cars, j’ai un avis radical et indéfendable: tronçonner la route des Crêtes…et la rendre définitivement à la nature.

Roderen

Huile sur carton toilé 30×40

En attendant la neige

Roderen

https://www.openrunner.com/route-details/16070989

Un tour de 21km/270m. La neige est annoncée alors mieux vaut sortir avant.

M’est avis que le confrère Brunner est en vadrouille par là
En prenant son temps, on y arrive
C’est à la fin le plus pentu

Une invention, monter à Rammersmatt par le raidillon et redescendre par le sentier botanique. Une invention peu inédite que beaucoup connaissent.

Le Sundgau au loin est parsemé de taches blanches

Je m’en contenterai pour aujourd’hui, les chemins sont parcourus de rigoles et on est « repeint » à l’arrivée.

Bourbach-le-Bas, en attendant la neige
encore un relais de téléphonie en construction (château d’eau Guewenheim)
Des pompiers en hommes-grenouilles, y’a le feu au lac?
un coup de Karcher et ça repart

La licence 2023 FFVélo

Combien ça coûte?

A/En individuel (hors club) Vélo balade/mini-braquet 61 euros

B/ En club, Vélo balade/mini-braquet 49,50 euros à LRV Rixheim

exemple ci-dessous Club LRV Rixheim

vérifier qu’il n’y a pas de cotisation club…

C/ En club, Vélo balade/ petit-braquet 65,50 euros à Audax Illzach

exemple Audax Alsace Illzach

D/ En club , Vélo balade/petit-braquet 63,50 euros à Cyclo-touristes du Florival

Abonnement à la revue numérique gratuit pour tous les licenciés

En conclusion, il est parfois plus avantageux de prendre sa licence en club même si on préfère rouler tout seul.

Attention, pour pouvoir adhérer, il faut produire un Certificat Médical de Non Contre-Indication à la pratique du cyclotourisme.

avant de grimper Kleinkembs, mieux vaut vérifier son état de santé

articles connexes

FFCT, l’AG de Niort

Barbera-Upega (illustration 2018)

L’AG de la FFCT s’est tenue à Niort les 10 et 11 décembre 2022.

En substance, ce qui a été dit et ce qui m’a intéressé.

Les caractères en italiques sont des copies du rapport de l’AG

La vie des clubs

Ce qui est écrit me semble conforme au vécu local

bien des clubs ont oublié d’ouvrir à nouveau leur porte, ils
pratiquent certes régulièrement mais en vase clos, entre
amis, sans inviter ou intégrer de nouveaux venus

Hélas, trop de pratiquants se comportent
aujourd’hui comme des clients, des consommateurs à
la conduite inacceptable.

il existe des velléités de mettre en place
des péages pour les utilisateurs de l’espace nautique. Les
voies sur berges sont propices aux activités de randonnée (cycliste, pédestre, voire équestre), nous souhaitons
en maintenir le libre accès pour tous les randonneurs.

Les effectifs de la Fédération enregistrent une quasi
stabilité des effectifs en ce mois de septembre, voire légère
hausse (105 000 licenciés).
(voir les chiffres antérieurs) C’est une bonne nouvelle,
mais cette légère progression appelle aussi à la vigilance, dans la mesure où la moyenne d’âge du licencié continue d’augmenter. La question du renouvellement de
générations et de dirigeants, se pose. Nous constatons une hausse des clubs inactifs, qui arrêtent faute de volontaires pour s’occuper du club et faute d’avoir anticipé une passation de pouvoir. La Fédération a perdu une quinzaine de clubs sur la période, malgré un rebond de trente-sept nouvelles associations.

Savoir Rouler à Vélo (SRAV)

-15 667 attestations sur 180 000 délivrées depuis avril
2019 ce qui ne représente que 8,7 % des attestations
délivrées en France.
Ce résultat n’est pas satisfaisant au regard du travail
mené par la Fédération et des aides de l’État possibles via
l’ANS soit au travers du PST soit par les appels à projets
lancés par les DRAJES. Force est de constater qu’avec
de tels chiffres il est difficile de revendiquer auprès des
institutions, d’être parmi l’élite dans la mise en place
de l’éducation routière à vélo.

Les cyclo-sportives hors jeu dans le collimateur

GFNY à Thann en 2022

Je pense notamment à la GFNY organisée à Thann sans avoir la preuve qu’elle n’est pas dans les clous de la réglementation française…

MANIFESTATIONS (ULTRA BIKE)
Une nouvelle pratique se met en place, venant des États-Unis : l’Ultra bike, sur longues distances, en autonomie, dans un esprit d’aventure, dont les clauses des règlements peuvent ne pas être conformes à la loi française ou constituer des clauses abusives (pas d’assurance, organisateurs exigeant une décharge de responsabilité)
dès lors qu’il s’agit de contrats dits d’adhésion sans discussion possible.

Problèmes :

  • exonération de la responsabilité de l’organisateur
    imposée aux concurrents ;
  • en cas de litige, compétence attribuée sans concertation avec les concurrents à un tribunal étranger avec
    application d’une loi étrangère même quand l’épreuve
    se dispute en France ;
  • pas d’assurance de l’organisateur en violation des articles
    L 321-1 et suivants du Code du sport ;
  • inscription sous une activité ne correspondant pas à
    l’objet réel au registre du commerce, notamment sans
    faire mention de l’activité de sport ce qui laisse penser
    que l’assurance n’est pas obligatoire.

SEMAINES FEDERALES A VENIR

il est clair que quelque part un tel spectacle de la semaine fédérale dérange certains cyclistes

Finalement les cyclistes de la FFCT ne seraient-ils pas des bagnoleux qui s’ignorent?

  • 2023 Pont-à-Mousson (54),
  • 2024 Roanne (42),
  • 2025 Orléans (45),

Le Tour cyclotouriste

Le Tour cyclotouriste n’était pas prévu en 2022, mais nous sommes en train de préparer celui de 2023.
Il partira de Niort (79) le 19 août pour un retour le 9 septembre. Il sera composé de 20 étapes de 120 km en moyenne avec une journée de repos.
Depuis Niort il partira vers la Loire pour rejoindre le nord-est de la France ; puis il descendra vers le sud en passant par les Vosges et le Jura. Il fera une incursion en Suisse pour rejoindre les Alpes du Nord, nous traverserons le Rhône au sud de
Lyon pour filer vers la Lozère, le Limousin et regagnerons Niort.

Certificat médical

On sent enfin que le fameux certificat prive la fédé d’adhérents qui n’ont pas envie de se plier à cette règle. J’en suis et je suis parti.

CERTIFICAT MÉDICAL DE
NON CONTRE-INDICATION À LA PRATIQUE
DU CYCLOTOURISME
L’État laisse à chaque fédération de juger utile si ce certificat est un document indispensable pour l’inscription
et le renouvellement de la licence. La responsabilité
de la FFCT risque d’être directement impliquée. Une
réflexion et des consultations de spécialistes médicaux,
de l’assurance et juristes sont menées avant de proposer
un avis technique qui sera soumis au vote du Comité
directeur fédéral.

Effectifs Grand-Est

à gauche 2022, à droite 2021

La suite demain avec les questions/réponses des clubs représentés à l’AG. Toujours très intéressantes car elles reflètent les préoccupations du terrain, parfois en décalage avec le national.

Il faut savoir qu’en terme de démocratie interne, la FFCT ne répond qu’aux questions préalablement écrites et déposées lors de l’AG.

200

200 est arrivé dans les boites.

Dans la rubrique « Débuter » de ce mois, un article dénommé « Va te faire voir » consistant à dénoncer ceux qui roulent sans qu’on puisse les voir sur la route.

Ils sont nombreux et ce ne sont pas que des débutants, je peux en témoigner.

200, chiffres à l’appui, calcule qu’à 90km/h un automobiliste peut nous apercevoir à seulement 100 mètres derrière nous…soit quatre secondes avant de nous percuter.

En revanche, bien signalé avec une veste de pluie orange ou un gilet fluo, vous serez vu de jour bien avant 100 mètres. De nuit, c’est différent. Le gilet rétroréfléchissant homologué et un feu arrière est obligatoire. Sans parler du reste, à savoir le feu avant, les dispositifs réfléchissants latéraux dans les rayons et ceux des pédales ainsi qu’à l’avant et à l’arrière du vélo.

Le 30 novembre une démarcheuse commerciale d’une boite de vêtements cyclos que je ne nommerai pas m’a demandé de collaborer sur mon blog.

Vu que dans le catalogue il y avait des vêtements noirs, j’ai décliné l’offre.

Ainsi des fabricants continuent encore de proposer à la vente des vêtements cyclistes noirs. On devrait les interdire puisque nous sommes nombreux à rouler en noir. La tenue des enterrements.

Bravo donc à 200, magazine sentimental, qui ce mois-ci encore nous abreuve de belles randos façon baroudeurs qui ne se prennent pas trop la tête.

L’un d’eux a même fait un malaise cardiaque à cause de son impréparation dans un raid sur le plateau de Millevaches.

Ô la vache!

L’occasion avec Ciklet

Un Spé à 3000 euros chez Ciklet, c’est possible

Ciklet.fr a choisi de se placer sur le haut de gamme d’occasion pour vendre des vélos reconditionnés.

Révisés et tout comme neufs comme pour les bagnoles ou les smartphones.

Tel ce vélo de route, ci-dessus, Specialized Venge Vias S-Works Sram Red eTap Black vendu 3400 euros au lieu de 9900 neuf.

Le second marché a le vent en poupe et c’est tant mieux pour ceux qui aiment changer souvent de matériel pour un oui, pour un non.

Sur le site de Ciklet on trouve des routiers (41 modèles), des gravels (8 modèles), mais pas encore de VTT.

Attendons de voir si Ciklet va réussir à vendre du VTT puisque sa rubrique est déjà prête.

Il est vrai qu’acheter un VTT d’occasion, c’est plus délicat car beaucoup de composants auront soufferts et le prix du reconditionnement risque de dépasser celui du neuf.

Aller sur le site de Ciklet

L’Ill

L’Ill à Ensisheim (acrylique sur toile 50×40)

🏃‍♂️ 🏃‍♀️ 🏃

A défaut de vélo, je cours. 16 degrés ici. Short et tee-shirt suffisent.

J’ai mis mes boucles d’oreilles

Le froid arrive t-il?

Il a neigé sur le Thanner

J’ai profité d’une accalmie pluvieuse pour sortir le long de la plaine d’Alsace.

L’ami Jacques (de Morschwiller) rencontré à Reiningue m’a accompagné jusqu’à Schweighouse. Comme Jacques parcourt 22.000 km sur son vélo chaque année, je suis arrivé plus tôt que prévu chez moi car son rythme est évidemment plus soutenu que le mien.

Je n’aime pas décevoir.

Il a neigé aussi sur les cimes de Forêt-Noire

35 minutes de bonheur

La midinette Sylvie Vartan avec le fils de Françoise Dolto. Toute une époque!

J’ai entrevu une éclaircie sur la montagne et j’ai vu que le Thannerhubel était recouvert de neige.

J’en ai profité pour mettre le nez dehors.

Mais au bout d’un kilomètre la pluie s’est remise à tomber et j’ai couru le long du Rangen dans une brume qui masquait à nouveau le massif.

Le tour habituel qui me va bien, aller jusqu’au centre du bourg et revenir en alternant chaussée et trottoirs troués. J’ai la hantise de me tordre une cheville en courant, ou mieux, de m’étaler en sautant les trottoirs.

C’est la vie de vieux. Il faut faire avec comme dit l’autre.

Une fois à la maison, je vais mieux. Courir est aussi une thérapie pour les anxieux.

Je crois voir JP Sartre

Demain E.Borne, notre première sinistre, va déballer sa réforme pour les vieux travailleurs. Un beau paquet cadeau avec un ruban tricolore qui traînait sous le sapin de l’Elysée.

C’est une régression sociale qui va de pair avec un pays en déclin. Comme toute l’Europe à la démographie en berne qui ne sait plus comment boucher les déficits.

%d blogueurs aiment cette page :