Allez couché!

Patou68 et son Vélomobiel

Ils se reconnaîtront mes amis qui vont couché…et ceux qui rêvent d’aller se coucher sur ces machines à fauteuil. On devrait presque dire à fauteuil relax, tellement on s’y sent bien!

Couché et debout, le tandem Hase associe les deux postures

Bon arrêtons de plaisanter! Le vélo couché est une discipline qui a ses adeptes comme en atteste leur site internet. On parle aussi de vélo horizontal par différence avec le vélo conventionnel, le vélo debout.

Le trike, son maître et toutou

J’ai toujours eu de l’estime pour ces esthètes de la chose cycliste poussée au raffinement. Des vélos couchés, il en existe de toutes sortes. A deux roues, des tricycles, les fameux trikes, des combinés, « à bras » pour le handicap, « à jambes », et à carrosserie comme le Quest.

Les arguments en faveur du vélo couché:

Les avantages principaux de cette configuration viennent d’une part de la meilleure pénétration dans l’air, la surface frontale étant réduite de plus de la moitié par rapport à un vélo classique (et donc vitesse plus élevée à puissance égale), d’autre part de la position moins contraignante pour le squelette et pour le cœur : comme l’énergie à dépenser pour vaincre la résistance de l’air croît proportionnellement avec la surface frontale, l’économie réalisée est importante. (Wiki)

Il y a d’autres avantages : la récupération physique plus rapide, l’excellente visibilité naturelle vers l’avant sur 180° sans contrainte dans le cou, le confort du siège par rapport à une selle ; comme le véhiste ne s’appuie pas sur les mains, aucune contrainte ne s’exerce sur les poignets. On peut donc, à vélo couché, parcourir de grandes distances sans douleur. (Wiki)

Mais il y a des inconvénients, on s’en doute. Le dos qui est moins ventilé, l’engin est plus lourd, sa transmission génère un moins bon rendement avec sa longue chaîne, moins visible dans le trafic routier et aussi moins maniable en ville.

le vélo horizontal équipé pour la randonnée. Existe aussi en version plus légère.(Wikipédia)
A deux roues…
…ou à trois roues, le vélo couché est agréable

articles en relation

https://velomaxou.com/2014/04/24/mulhouse-strasbourg-en-velomobiel/

le site handbike de Mulhouse

https://velomaxou.com/2014/07/28/jai-rencontre-un-champion/

Altkirch

Je n’ai pas varié: Altkirch ville pro-bagnoles, les cyclistes n’y allez pas!

J’ai le souvenir d’avoir dans le passé égratigné Altkirch en 2014. Normal, Altkirch ne fait rien pour le vélo. Aucune infrastructure dédiée. Juste ce plan de circulation circulaire au centre ville qui est fait pour les voitures. Uniquement les voitures!

Des sens interdits partout. Cyclistes n’allez pas visiter Altkirch

Qu’est-ce qui empêche Altkirch de mettre en place les doubles sens cyclables alors que la voirie est assez large?

Rien!

Alors on est embarqués avec nos vélos dans cette giration qui nous expulse du centre ville vite fait.

Bye bye Altkirch, je me barre.

https://www.openrunner.com/r/9714098

Le vélo-école

Tout le monde n’a pas la chance de savoir faire du vélo. Les vélo-écoles sous l’égide de la FUB sont là pour apprendre les rudiments depuis l’exercice de l’équilibre sur le deux-roues jusqu’à l’insertion dans le domaine public.

accéder au réseau des vélo-écoles

Antoine Borowski victime d’un chien

Le 13 février dernier, alors qu’il effectuait une sortie à vélo sur les routes de la plaine, (alors qu’il se trouvait sur la D3F à Domèvre-sous-Montfort, au lieu-dit « Le Moulin ») l’adjoint aux sports de la Ville de Vittel, avait été percuté par un chien, et avait chuté au sol. Touché à la tête malgré le port d’un casque, il était hospitalisé depuis. Antoine Borowski, l’ami Antoine, s’est éteint dans l’année de ses 73 ans (Le Républicain Lorrain 10 mars 2019)

Antoine Borowski était un champion mondial de course à pied.

https://www.republicain-lorrain.fr/sports/2019/03/09/sport-et-politique-antoine-borowski-elu-de-vittel-et-figure-emblematique-du-sport-vosgien-s-est-eteint

Les chiens errants sont une plaie pour les cyclistes. Lorsqu’ils vous poursuivent sur la route, ils peuvent être un danger mortel car on ne sait pas souvent comment réagir.

Ils partent aujourd’hui

A deux roues du progrès, ils partent pour un périple asiatique de six mois

Nous sommes deux frères de 27 et 29 ans, d’origine Alsacienne. Partis chacun de notre côté au travers de nos études et notre métier, nous nous retrouvons pour cette expérience unique, à l’aube de notre carrière professionnelle.

Ils s’appellent Léo et Stéphane Ecrepont.

10.000 km au départ de Rangoon

Une cagnotte de soutien: https://www.leetchi.com/c/a2rp-bike

Leur blog : https://a2rouesduprogres.blog/