Bloc-notes

Léon Tolstoï (1887)

Je me lève et j’écris

4 heures 26. Voila déjà plus d’une heure que je me retourne dans mon lit. Je n’y tiens plus. Ma tête va exploser sous l’amoncellement d’informations qui m’assaillent. Mon sac est-il complet? je le révise…il y manque des bricoles, celles qui feront de mon quotidien des journées habituelles. Alors je le complète.

Pour aller où?

Je ne sais pas. Je suis un penseur de la nuit. Au-dehors tout est noir. Ces enfoirés d’élus coupent l’éclairage public, celui qui me dessine des ombres et des lumières pendant mes insomnies.

Alors comme ça on monte?

Les Français se précipitent vers les quarantièmes rugissants de leurs bagnoles. Pour aller où? vers les demeures et châteaux, les mobil-homes à cheminée intégrée, les campings de la plage. Pourvu qu’ils montent, les Français, le jour de l’Ascension! La grande dépression covidesque est derrière, il faut rattraper le temps perdu à tourner en rond. Alors on se casse n’importe où.

Se casser, on saura le faire aussi le jour où les Poutine en puissance vont nous montrer comment ils comptent redevenir des tsars autocrates à la tête des nouveaux empires. L’Ukraine en fait les frais, pour commencer. A force de bombardements, son image se brouille. On n’est plus très sûrs en Occident qu’il faut qu’elle gagne face à Poutine, l’Ukraine. Vendre des armes, oui. Mais se priver de gaz, non. Ce qui me fascine c’est l’extrême détermination des dictateurs face de la mollesse des démocraties. Le dictateur est sûr de son bon droit, il n’est face qu’à lui-même et ne rend compte à personne. Les démocraties se prennent en permanence les pieds dans le tapis de valeurs approchées, confuses et contradictoires. Le moment venu, une grande débandade se produira chez nous, on peut s’y attendre. Toutes sortes de drapeaux sortiront des placards, comme ceux des épisodes sportifs nationaux que je vois à la télé. Dans les stades.

Dans les stades, qui y mettra t-on alors?

Boomers

François de Closets sort Boomers. Voila un type qui n’a cessé de cracher sur sa génération et qui vient encore nous donner des leçons. Forcément, ça le dérange de Closets de ne pas avoir pris quelques bombes sur la tronche depuis 80 ans.

Tchitchikof

Posséder des villages, des gens, c’était quelque chose de normal dans cette Russie là.

Je vais reprendre ma route avec Tchitchikof, tenter de savoir s’il trouve encore des Âmes Mortes (N.Gogol) à s’acheter en parcourant la Russie tsarine. J’ai hâte de retrouver des lectures plus frivoles. J’ai un gros Proust qui m’attend depuis des jours sur le coin du bureau. Mais j’aimerais aussi jeter un œil sur « la condition noire » de Ndiaye, le nouveau ministre qui déstabilise notre universalisme affiché et sur « guerre » de Céline qui vient d’être exhumé. Je sais, c’est très disparate tout ça. Je fais ce que je peux avec un faible bagage. J’allais oublier ma trousse de toilette. Pour me faire beau quand le jour viendra.

Forcément mon jour qui vient, après un sommeil raccourci, sera tout de même moins beau. Je vais l’amputer de mes projets ambitieux de boomer sur le déclin. Le tour de roue sera plus court. Il faudra réduire la voilure car les forces me manqueront.

5h37. Le jour se lève.

Péter ou faire du vélo

C’est à vous de choisir. Péter ou faire du vélo revient à soulager l’intestin.

C’est ce qu’on peut lire dans le Midi Libre :

pour mieux se libérer des gaz d’échappement..

il est recommandé d’une part, de « les faire passer lors de chaque acte de miction ». Et d’autre part, de faire du vélo pour soulager les ballonnements.

Une fois soulagé, vous allez pouvoir attaquer le Grand Ballon sans difficulté.

L’électrique imposé

MEGANE E-TECH 100% ELECTRIQUE iconic EV40 130ch standard charge 40900€

L’électrique et rien d’autre. C’est la seule solution qu’a trouvé le gouvernement pour sa transition écologique: nous vendre des bagnoles électriques à grands renforts de subventions tellement elles sont chères à produire.

Le nouveau gouvernement veut croire à sa planification écologique. Le problème, c’est que les acteurs nommés par Macron,  la première ministre Élisabeth Borne, Amélie de Montchalin et la ministre en charge de la transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher ont en commun d’être des purs produits de la technocratie industrielle et financière…et qu’en outre aucun ministre des transports n’est nommé!

Comme mes lecteurs le constatent, j’évite plus souvent les sujets « hors vélos » et je n’ai pas commenté ce que je pense de l’exécutif en place puisqu’on sait que, comme le précédent, il va louvoyer à droite et à gauche en tentant de garder son cap mondialiste et néolibéral.

Passons sur les sujets majeurs que sont l’artificialisation des sols, l’usage des produits phytosanitaires dans l’agriculture, la rénovation thermique des bâtiments anciens à la traîne (17 % des gaz à effet de serre), et contentons-nous d’observer les problématiques de transport (31 % dans les émissions de gaz à effet de serre): la pollution des villes continue de croître et les encouragements à changer de mode de déplacement conduisent tous à un matraquage publicitaire en faveur de la voiture électrique dès lors qu’on n’habite pas de grandes agglomérations offrant des alternatives.

Regardez la TV aux heures de grande écoute: c’est la voiture électrique qu’on cherche par tous les moyens à nous vendre. A un tel point d’insistance qu’on finit par croire que sans bagnole électrique, nous sommes tous condamnés à faire du sur-place.

Evidemment, ce qui se trame dans notre dos est de toute autre nature, c’est tout simplement la paupérisation du monde rural à qui l’on va interdire le droit de se déplacer faute de moyens.

Alors moi, j’en ai pris mon parti, je vais défendre la voiture traditionnelle, à l’essence, au gasoil et au gaz, car qui va pouvoir demain se payer une voiture électrique une fois qu’on ne pourra plus se payer d’énergie fossile du fait de l’explosion des prix des carburants.

la fin de vie de la bagnole thermique est atteint

Croyez-moi, l’avènement de la voiture électrique est une supercherie du marketing pour renouveler son marché de bagnoles qui ne se vendent plus.

On oublie de le dire, une voiture électrique n’a rien d’écologique: elle pollue tout autant, on n’a fait que déplacer la pollution vers les centrales électriques. Je ne parle pas des batteries et des terres rares qu’on va extraire de la planète, des coûts de fabrication et de démantèlement.

Bramont-Brabant

je suis au bord du lac et je me demande si je vais monter au col de Bramont

Je pars de Kruth.

Pas top le temps avec de la bruine. Pourtant la météo ne disait rien de tel.

Je monte quand même avec l’espoir que le temps s’arrange. A l’auberge du Bram’s, je distingue une éclaircie dans la vallée

Le route est un billard, ça aide à monter.

Finalement, j’atteins le col de Bramont avec mon allure habituelle, quatre couches car il ne fait que 7°C là-haut.

J’hésite entre aller sur la route des Crêtes par les « Américains » prévue à l’origine ou prendre le lac des Corbeaux…finalement je prendrai le lac des Corbeaux où je serai mieux protégé de la brume.

Au lac des Corbeaux, la brume rase la cime des arbres
Habitat très dispersé de la Bresse vue depuis le Brabant
Jolie chapelle au col du Brabant (Cornimont)

Je descends à Xoulces, puis je me trompe un peu avant de rejoindre Cornimont. Ensuite monter à Ventron.

Ventron célèbre son champion de ski nordique
A partir de cette borne, je me laisse descendre jusqu’à Kruth
Elle est craquante notre petite chapelle Saint-Nicolas

https://www.openrunner.com/r/14825086

Feu rouge et caméra embarquée

C’est T000 Cycling qui commercialise cette camera RVD80 intégrée à un feu rouge. C’est ce qu’on appelle une dashcam (7 à 9 heures d’autonomie).

Voici ce que dit la pub…

Avoir les moyens de se défendre contre les incivilités des autres usagers de la route ou en cas d’accident de la circulation lors d’un déplacement à vélo : accidents, mise en danger d’autrui, injures, vols, agressions, délit de fuite sont autant d’événements auxquels les cyclistes sont malheureusement exposés sur la voie publique lors de promenades de loisir ou lors de déplacements quotidiens vers le lieu de travail. La preuve par l’image et le son est un levier de défense pour renforcer votre sécurité en cas de problème

Se filmer pour prouver qu’on est mort de l’accident. C’est pas très enthousiasmant.

Il est vrai que 30% des accidents avec un vélo donnent lieu à des délits de fuite.

200 dollars

voir le site

Comprendre le pouvoir russe

Gregori Medvedev, grand physicien et témoin, raconte tout de A à Z

Ô bien sûr je ne suis pas physicien et donc peu à même de tout comprendre des mécanismes qui ont conduit à l’explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl en Ukraine en 1986. Pourtant l’ouvrage de Grigori Medvedev  » La vérité sur Tchernobyl » (Albin Michel) fait référence en la matière.

Pourquoi se pencher sur cet ouvrage?

J’avais en partie oublié la relation du drame, minute par minute, heure par heure, et les invraisemblables erreurs de conduite des opérateurs obnubilés jusqu’à la mort par la nécessité du secret, du mensonge, de l’incroyable et de l’indicible auprès des autorités et des populations, à savoir que le cœur du réacteur nucléaire N°1 de Tchernobyl avait explosé dans la nuit à la suite d’un essai préventif mal conduit.

Par la suite, tous les opérateurs, les pompiers, mourront du « bronzage nucléaire » dans d’atroces souffrances et les autorités évacueront Pripyat, la localité voisine, avec beaucoup de retard…pour la France, l’Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire (IRSN) nous montre comment le nuage radioactif s’est répandu en Europe dans cette animation.

Les centrales russes sont de type RMBK, un réacteur refroidi à l’eau légère, basé sur les modèles existants de réacteurs militaires au plutonium modérés par du graphite

L’Ukraine est alors partie prenante de l’URSS et c’est Moscou qui commande…et qui est responsable de la nomination à tous les niveaux de gens incompétents qui n’ont pas la qualité suffisante pour conduire de tels équipements nucléaires.

Relire cet ouvrage peut aider à comprendre comment le pouvoir politique russe se comporte encore aujourd’hui à l’égard de son voisin ukrainien.

à lire aussi:

Drouille du dimanche

L’Amic gris-clair

Garmin donne 907m de dénivelée et Openrunner 846m. Eternel dilemme qui n’est pas grave en soi, l’essentiel étant d’y monter.

J’étais parti tôt et donc, à 10h30, j’étais déjà à la maison.

On a discutés en montant l’Amic et le temps a paru moins long.

Un cyclo montait derrière moi, je lui ai fait signe de me rejoindre et nous avons fait la montée de l’Amic ensemble. Echange de bons procédés: il n’avait pas envie d’en découdre, de forcer le train…et moi je n’en avais pas les moyens ni l’intention. En plus il avait la délicatesse de ne pas me sucer la roue (jargon trivial bien connu dans le milieu de la pédale) .

https://www.openrunner.com/r/14809200

On a donc discutés en chemin et le temps a paru moins long.

Je pose mon vélo au bord du banc. L’équipement a démonté les barricades pourtant pratiques pour aligner ses vélos. La dame était contente, elle me dit que c’était la troisième fois qu’elle montait le col avec son vélo « muscu » après avoir quitté son vélo électrique. Ordinairement c’est plutôt l’inverse qui se produit, on passe du muscu à l’élec.

A Freundstein, j’allume les lampes clignotantes et j’enfile le coupe-vent. Excès de zèle penseront certains. Ben non, sous les frondaisons sans soleil, on fonce à toute blinde (locution adverbiale très usitée dans le milieu compétiteur) et on peine à distinguer le cyclo furtif venant en face. Il fait frais et le ciel s’est couvert. Les motos nombreuses me croisent dont un club de trike.

un club de trike croisé au Vieil Armand (illustration)

Je prends Wattwiller par le camping, puis je rentre à Thann.

A Cernay, ravito de l’ACTF. Je ne reconnais personne. Mais je ne suis plus à la FFVélo, alors pas de regret.

Mon club Etoile 78 de Vieux-Thann n’est pas trop routier, il manque de membres assidus, mais rouler seul a tout son charme et je ne suis tenu à rien.

Born to bike

Nymphéas à Aspach-le-Haut
le calme de l’étang (Schweighouse)
30 bornes dans un mouchoir de poche.

C’est l’avantage du VTT, on peut se contenter de circonvolutions autour de chez soi au gré du groupe et des affinités.

Serge s’éclate au bord du lac

Gifi

acrylique 30×40 sur carton toile

Je ne vais pas chercher mon inspiration bien loin.

Tout près de chez moi, Gifi vend des grands posters 150 balles. Des reproductions de peintres esclaves chinois qui peignent à la chaîne, sans doute.

Alors je tente la copie. Evidemment la copie est moins belle que l’original.

Mais les couleurs me plaisent…et j’arrive à me demander si c’est pas la mer de Marioupol avec le Moskva qui croise au large.

Halte aux pneus chers!

Pneu Maxxis High Roller tubeless

C’est mon dada, lutter contre la vie chère du cycliste, comme Leclerc.

Les fournisseurs le savent, les amoureux du vélo achètent parfois les yeux fermés. Quand on aime, on ne compte pas. Moi si!

Comme j’ai du temps libre, j’épluche tous les sites du net pour comparer les prix. Inutile de mettre les locaux en compétition, ils sont dans les choux. La chanson, on la connait: on n’a pas le débit suffisant pour avoir des prix compétitifs.

Moi je veux bien compatir mais jusqu’à une certaine limite, je ne souhaite pas devenir un bureau de la charité pour le marchand du coin. Après tout qu’il fasse comme moi: si son fournisseur ne lui fait pas de prix compétitifs, qu’il achète ses pneus chez Amazon!

Surtout que quand on lui achète un vélo neuf, il encaisse souvent une grasse commission et aussi un entretien fructueux pour plusieurs années.

Bon alors dernier exemple en date un pneu VTT de grande diffusion, le MAXXIS High Roller 26×2.30 tubeless

Made in Ukrain? non Taïwan

Probikeshop 34.90+port 3.99 total 38.89

Amazon 37.82 livré gratuitement à l’armoire Amazon Loocker

Marché local: je ne dis pas le prix. Devinez!

Le vélo à l’école

Vague de vélomania à l’école, tous les enfants de CM1 et CM2 reçoivent un apprentissage du vélo.

Je ne sais pas si c’est une circulaire ministérielle qui l’a décidé, mais tout le monde est sur le pont.

Aujourd’hui Sentheim. Muni de mon agrément d’accompagnateur, je me rends à l’heure dite sur place.

extrait du dossier cyclisme site EPS68

Dans la classe, la diapo au tableau affiche « sortie VTT 14 heures »

On ne peut donc plus que constater la suprématie du VTT: tous les enfants sont équipés de ce genre de machine. La cause est entendue, il faut donc faire avec ce vélo qui n’a rien d’urbain.

21 élèves et un moniteur professionnel de…VTT. Les parents sont appelés à la rescousse pour accompagner.

d’abord expérimenter tous les carrefours de Sentheim

Stop, virage à droite, giratoire, cédez le passage,…tout y passe. A la fin, cela devient un peu rébarbatif. Les enfants qui croient à une partie de plein-air déchantent un peu, tous à la queue-leu-leu.

ensuite expertiser les carrefours de Guewenheim

De temps en temps, une chaine déraille, un bras se tend à droite pour tourner à gauche, monter les vitesses, les descendre,…

Au retour de Guewenheim, les garçons mettent les boosters et la file s’étend sur près d’un kilomètre. J’ai peine à rattraper le premier, trop content de s’échapper du peloton.

Derrière la maîtresse accompagne les retardataires.

Deuxième tour le 2 juin.

Au programme « comment rejoindre le collège à vélo? »

Pour moi 37km

pour ma sortie école 37 km

4 juin, fête du vélo à Mulhouse

Otarie

Un parcours en forme d’otarie

Aujourd’hui, j’ai fait un kilomètre de plus pour varier mes itinéraires habituels qui font plutôt cinq. Une fois à la maison, j’attends la fin du processus de transpiration.

Sur la balance, j’accuse 800 grammes de perte de poids en 42 minutes!

Il fait 26°C et cela me semble beaucoup pour un mois de mai.

J’ai rejoint un groupe Facebook qui s’appelle Progresser en course à pied . Les membres y sont très bons et certains des compétiteurs confirmés.

Tubeless ou tubeless pas?

Valves de Tubeless

Ce matin, mécanique.

Plein de courage, je m’installe à l’ombre dans le jardin et je retourne mon vélo les quatre fers en l’air. Il n’est pas content, comme on s’en doute.

Premièrement, un coup de jet pour me débarrasser de la silice de la Grande Motte que je traîne depuis Montpellier. Merci, me dit la chaîne.

Deuxièmement, virer la chambre que j’ai montée provisoirement dans le tubeless (le tubeless est un pneu sans chambre qui me donne satisfaction en général et qui en particulier est très « vicelard »).

Pourquoi ça fuit vu qu’il n’y a pas de trou dans le pneu?

  • soit le fond de jante qui laisse passer l’air dans les rayons
  • soit la valve

Donc je commence par changer le fond de jante; quatre euros les deux mètres chez mon vélociste adoré

Je remonte…j’injecte 60ml de liquide d’étanchéité…ça fuit toujours.

Ca fuit tellement que j’entends que c’est la valve. Donc je serre l’écrou, et je serre, et je serre. Rien à faire.

Donc j’attends maintenant une valve neuve.

La suite au prochain article.

Puis comme j’ai laissé mon vélo le ventre à l’air pendant plusieurs heures, je n’ai plus d’hydraulique dans le frein arrière.

Bref une journée de m……………………..e

Article en relation

Je mets en rubrique « coup de gueule » mais je reste zen.

La mobilité douce à l’épreuve

Débarrassée de la voiture, la mobilité douce en ville prend tout doucement sa place dans les hyper-centres

Mobilités montpelliéraines. Montpellier est-elle encore la surdouée ?

Je n’ai pas l’expérience du vélo en grande agglomération (500.000 habitants). Je peux donc faire un rapport d’étonnement sans arrière-pensée. On s’en doute, je suis conquis. Pourquoi? Parce que l’image ringarde du vélo en province est rayée d’un trait. Dans « l’autre France », le vélo a pris sa place, mais ne soyons pas jaloux, la trottinette électrique emporte la palme, c’est un nouveau phénomène de société. L’engin est simple à mettre en œuvre, facile d’usage, moins impliquant qu’un vélo pour se faufiler en zone dense, faible apprentissage, facile à emporter avec soi en mode piéton jusqu’à l’intérieur de sa destination. L’autre phénomène, c’est celui de l’incursion du vélo cargo dans le cœur de ville : vélo taxi, vélo excursion, vélo course et livraison. Place aux images.


Une percée indéniable du vélo cargo et de la trottinette électrique. Une moindre présence du vélo en libre-service. Ce constat n’a rien de statistique. Manifestement une grande agglomération est capable de réaliser une synthèse post-automobile à l’aide des mobilités douces. J’ai un faible pour le couple trottinettes/piétons en zone urbaine dense.

Tour cool

La Grande Motte

Je quitte Montpellier et je pars vers Lattes. Le long du Lez est plutôt agréable car deux pistes l’encadrent.

http://Un parcours à découvrir sur Openrunner https://www.openrunner.com/r/14742681

Puis je poursuis jusqu’à Palavas

Piste tranquille jusqu’à Palavas
L’ADEME a installé des compteurs solaires sur les ouvrages cyclables
Parcabato sur trois niveaux
St Ex donne la main à son Prince (Palavas) Au temps de l’aéropostale il faisait une pause sur la route de Villeneuve. Je vérifierai,
Peintres en l’air sur la rive gauche

Puis je prends Carnon et ensuite La Grande Motte par les berges du canal du midi.

Carnon-La Grande Motte par le canal. Interminable !
Ma seule rencontre
La Grande Motte
L’architecture futuriste des années 70
Des voyageurs solaires
Charge le matin, après-midi cool
Je rentre à Carnon par le Grand Travers où la piste est magnifique
Halte à Palavas à la station de dépannage vélo
Je teste. Trois tournevis et une clé plate de 14
Pompe à pied en état de marche
Le port de Lattes attend la montée des eaux car le Lez est incapable de remplir l’écluse avec ses 2m3/seconde
Arrivée à Montpellier viaduc TGV
Sous l’autoroute
Bientôt la grande métropole et son infernal trafic routier. Les cyclistes se défendent bien et sont agiles. Ils sont aidés par les trottinetteurs de plus en plus nombreux à prendre le contrôle de la ville

Col de Montméjean

J’ai cherché le col sur le mont Saint Baudile. Je fais confiance au waypoint car sur le terrain il n’est pas évident de savoir si on y est

Je quitte Montpellier par la route. Voyage incertain car je ne sais pas vraiment où passer pour atteindre le col de Montmejean derrière la prison de Villeneuve-lès-Maguelone. Je ne trouverai aucun gué pour traverser la rivière. Je retourne à St Jean de Vedas et mon pneu se dégonfle. Finalement devant le chenil je monte une chambre dans le Tubeless. Je grimpe au mont St Baudile par un muletier. Puis en haut je cherche le col. J’espère y être passé. Je verrai ma trace Openrunner au retour.50km/500m
Un parcours à découvrir sur Openrunner https://www.openrunner.com/r/14732147

Sur le Mont Saint Baudile la vue sur le littoral est remarquable
J’ai trouvé un chemin pour VTT au bout de 10km de routes, de rocades, de ronds-points accidentogènes
J’ai plongé pour traverser la Languedocienne en peine perdue car en bas j’ai eu un cours d’eau infranchissable
Les dessous de l’autoroute propices à un monde interlope
Après mes soucis de pneus j’ai grimpé le mont en commençant par le site muletier qui abrite le refuge de la SPA. Les animateurs y promènent leurs chiens en laisse. ce n’est pas plat comme l’image le laisse croire

Je ne recommande pas ce parcours beaucoup trop incertain. Mes 25km ont abouti In fine à 50km. J’ai dû emprunter un tronçon routier à 4 voies sur 2km pour le retour

Navigation à l’estime

Un parcours à découvrir sur Openrunner https://www.openrunner.com/r/14725107

je vais rarement au bord de la mer. Aujourd’hui je cherche à ne pas emprunter la piste qui mène de Montpellier à Palavas. Fatalement je trouve de bons plans et des moins bons. Surtout lorsqu’il faut franchir ces corridors TGV et autoroutiers qui interdisent tout parcours bucolique. J’arrive enfin à mes fins.

Belle découverte des Cabanes de l’Arnel, puis balade à pied à l’abbaye de Villeneuve.

Le fractionné imposé

Lorsque j’ai commencé le jogging, on m’a déconseillé le fractionné, c’est à dire alterner marche et course.

On m’a proposé de courir moins vite sans m’arrêter.

Données cartographiques ©2022 Google

Mais je ne peux plus faire ça actuellement, alors je m’arrête et je marche sur 50 mètres. Trop lourd, trop tout…et un cardio toujours trop haut (145bpm) soit 10 puls de plus qu’il y a un an. J’arrive à avoir la trouille à force.

Six fractionnements sur cinq kilomètres. Je pourrais dire moins un à 13mn 20 pour relacer une chaussure. Mais ça fait toujours au moins cinq fractionnements et, pas de bol, les deux feux de la RD étaient au vert pour moi.

Cooper Bikes, moteur+batterie

L’esthétique est basique. Pas de zèle inutile. On croirait presque un single speed à pignon fixe. C’est la firme de la Mini Cooper qui se met au vélo.

Pignon fixe, non, mais single speed, oui. Plus une courroie. Plus un moteur dans le moyeu avec la batterie incluse. Frein arrière à rétropédalage et récup énergie. De quoi séduire en ville pour 2400 euros.

Sinon, y’a ça pour cet été voyager…

2800 euros

Balade en Schwarzwald

vue de la plaine du Rhin depuis Badenweiler
je récupère mon vélo à la consigne ferroviaire de Müllheim, pure imagination

Je pars depuis Chalampé.

Traversée du Rhin toute neuve.

Seulement pour passer à droite, il faut prendre un ring pas rassurant. Puis je traverse Neuenburg en travaux pharaoniques. Pour l’heure les cyclistes n’ont pas la part belle. Au retour me voila embarqué dans les jardins familiaux et aucun moyen de rejoindre Chalampé.

Je prends donc la grand route. Un type derrière moi klaxonne abondamment tellement je le dérange d’être là et pas sur la piste à gauche.

J’arrête mon vélo au milieu de la route. Fatalement il est bloqué. J’ouvre la portière et je lui pique les clés. Puis je repars. La voiture ne klaxonne plus. Je l’ai dépanné de son klaxon bloqué. Comme je ne vais pas traîner son trousseau jusqu’en France, je le balance dans les jardins. Il aura le temps de le chercher. Derrière moi, j’entends un beau concert de klaxons et de vitupérations. (voir mon nota bene en bas)

Neuenburg-Müllheim. Je retrouve mes itinéraires sympas d’antan.

clocheton typique
Hôtel Panacée

je pousse le vélo jusqu’au belvédère derrière le château en ruine

les allées du château sont fleuries de tulipes

Je grimpe à Badenweiler par les thermes. C’est pentu, puis je vais faire un tour au pied du château. Je repars vers Kandern. La sortie de Baden grimpe bien aussi.

A Sitzenkirch, j’hésite. Les nuages turbulent, le temps est lourd

A Sitzenkirch, j’hésite. Käzacker est à trois kilomètres… Va pour Käzacker. C’est gratiné entre 7 et 11% et ce n’est qu’une fois à Vogelbach qu’on peut souffler. Mais qu’est-ce que c’est beau!

montée à Käzacker, beau revêtement mais faut quand même pédaler
je ne sais plus la signification de ce mât
onze heures sonne à Vogelbach, je m’arrête pour prendre la photo
Vogelbach

Je dévale à Kandern et je m’arrête à la gare touristique tout en repliant mon coupe-vent.

Kandern, la gare
la piste Kandern-Schliengen, un billard

Retour à Neuenburg par Schliengen et le camping.

50km et 900m

Hélas, le tunnel est sans issue. J’avais l’habitude de passer là dans le passé.
Après avoir parcouru les jardins en long et en large, je fais demi-tour, impossible de rejoindre le Rhin

PS: Non je n’ai pas molesté l’automobiliste qui klaxonnait derrière moi. J’en ai juste rêvé pendant ma sieste. Ce qui fait la classe du cycliste, c’est qu’il garde son sang-froid. Souvenons-nous en. On ne gagne jamais avec ce type de vengeance, interpellation, coups et blessures éventuels, hôpital, tribunal,…et j’en passe.

Laissons les justiciers de la route dans leur délire!

Difficile à croire

usine Tronox Thann

J’ai trouvé sur le marché des peintures qui purifient l’intérieur des maisons en absorbant les polluants. Mais à l’extérieur, je m’interroge…

Cette peinture absorbe t-elle les polluants du trafic routier qui passe au pied de l’usine, les oxydes divers, les micro-particules et autres joyeusetés? ou bien s’agit-il uniquement de verdir l’image de l’usine Seveso elle-même?

1er mai 2022

Une récolte qui tient dans le bidon
si ça fait du bien, pourquoi pas!

Le nouveau gilet du club Etoile 78 à l’essai

La course cycliste du muguet à Rammersmatt

course du muguet Rammersmatt, montée de Bourbach
course du muguet Rammersmatt, montée de Roderen

Campagnolo, les roues

A partir de 1500 euros.

Les roues, pas le vélo!

Campagnolo se penche sur les roues gravel en carbone. Défense de sauter à plus de 15cm de haut!

A ce prix là, mieux vaut éviter.

à lire ici dans Matosvélo

L’assistance vélo

1 mai 2011

Avril 2022

Chateau Honcourt Hugshoffen (Val de Villé)

Vivement mai, pourrais-je dire, car avril n’a pas été brillant.

Trois modestes sorties jogging, 5 de VTT et 5 route. Cependant j’ai renoué avec l’Allemagne que j’aime tant pour ses pistes, ses petites routes verdoyantes et les beaux paysages viticoles.

Riquewihr à vélo, l’idéal
des itinéraires outre-Rhin qui font du bien

Je ne peux quand même pas passer sous silence trois journées décentralisées à VTT dans le Val de Villé.

Finalement, faire un come-back mensuel permet de réviser son jugement tant il est vrai que ces dix derniers jours je suis plutôt en mode dégradé avec une rhinite qui traîne en longueur.

Ce soir c’était donc un galop d’essai avec un footing de 2.5km qui me brûle la trachée…donc je dois encore lever le pied, si je puis dire.

jogging trois modestes sorties
VTT 5 sorties
Route 5 sorties

Lampaul-Plouarzel

acrylique 28×38 sur carton

Je revisite mes lieux de vacances.

Par beau temps, on voit Molène et Ouessant.

Je pars en Russie

Je me marre en douce pour ne pas réveiller l’ire de Poutine (qui s’écrit Putin en anglo-saxon).

Je lis actuellement « Les âmes mortes » de Nicolas Gogol paru en 1842. (Николай Васильевич Гоголь en Russe, Микола Васильович Гоголь en Ukrainien).

Mort en 1852 à l’âge de 42 ans, Gogol va vous faire découvrir la vie en Russie d’il y a deux siècles et en même temps comprendre une partie des traditions qui aujourd’hui encore façonnent un ensemble de hiérarchies et de comportements de la culture russe.

Un vocabulaire qui en français donne le vertige par son immense richesse comparé à notre langage moderne.

Quand Tchitchikof, le héros, parcourt la campagne à bord de sa britchka avec son cocher Séliphane pour racheter les morts au seigneur du lieu, vous allez rire des situations cocasses mais aussi tragiques auxquelles il se confronte .

Aventures amusantes d’un petit escroc, satire de la médiocrité humaine, ce roman est aussi une critique impitoyable (et involontaire) de la Russie tsariste.

Toute allusion avec le présent pourrait se vérifier.

Journée vélo à Vieux-Thann

apprendre à bien se comporter à vélo

Hier 28 avril se tenait une journée Prévention Routière dans les écoles de Vieux-Thann.

Tous les écoliers de CM2 (et quelques-uns de CM1 aussi) devaient démontrer leurs capacités routières et leur dextérité à vélo. D’abord dans la cour de l’école Prévert et ensuite en effectuant quelques trajets sur chaussée.

But du jeu: marquer les stop, tendre le bras avant de tourner, regarder derrière soi, tourner à gauche, laisser traverser les piétons,…tous les gestes quotidiens auxquels il faut s’astreindre pour bien se comporter en ville sur un vélo.

Un important dispositif avait été mis en place pour la circonstance avec le concours de bénévoles et notamment le club cycliste Etoile 78.

A l’issue de cette journée, la municipalité s’est vue remettre le panneau « Ville prudente » ainsi qu’un chèque de 200 euros par l’association « Prévention Routière ».

Il est à noter que Vieux-Thann fait preuve d’efforts remarquables en direction des cyclistes et bien que les infrastructures ne s’y prêtent pas toujours comme on le souhaiterait notamment dans la rue de Cernay….mais on dit que des travaux d’amélioration sont en projet…

%d blogueurs aiment cette page :