Catégorie : Les communes M2A à la loupe

Zillisheim, la cyclabilité à la loupe

Zillisheim, 2600 habitants, est connue des randonneurs pour son Eurovélo.

Cependant l’axe principal de cette commune très circulant pose problèmes. Poursuivre la lecture de « Zillisheim, la cyclabilité à la loupe »

Flaxlanden, la cyclabilité à la loupe

Flaxlanden, l’occupation du domaine publique ne pose pas de problème

Flaxlanden a de la chance: elle est à l’abri du tohu-bohu.

Sa rue principale ne conduit nulle-part.

Sinon dans les champs. Poursuivre la lecture de « Flaxlanden, la cyclabilité à la loupe »

Bruebach, la cyclabilité à la loupe

Bruebach

Je crains le pire.

Pourtant, je n’ai pas d’a priori à l’égard de cette commune qui sert de point de convergence à tous les automobilistes qui tentent d’échapper aux grands axes.

Bruebach avec ses 1000 habitants sert un peu de repli résidentiel à l’agglomération.

On y accède depuis le Rebberg, Brunstatt et Zimmersheim. Poursuivre la lecture de « Bruebach, la cyclabilité à la loupe »

Dietwiller, la cyclabilité à la loupe

Dietwiller, 1400 habitants.

On pourrait attendre que des communes aussi petites, une fois intégrées à l’agglomération, profitent de l’intercommunalité en terme d’équipements de sécurité et de conseils. Encore faut-il que l’agglo se dote de spécialistes affutés  en terme de cyclabilité!…

Comme faire en sorte que les ouvrages cyclables soient constants en linéarité, bien entretenus, normalisés au regard des textes?

N’accablons pas les acteurs locaux: ils n’y connaissent souvent rien au vélo et sa promotion en direction des jeunes générations relèvent parfois de l’incohérence, de l’inconsistance et de l’imprécation. Poursuivre la lecture de « Dietwiller, la cyclabilité à la loupe »

Habsheim, la cyclabilité à la loupe

Habsheim, 4800 habitants, une grosse commune de l’agglomération mulhousienne qui se partage autour de son axe principal longiligne de la D66.

Coincée le long de la voie ferrée et de l’autoroute A35, le transit nord-sud emprunte la grande artère de la rue du Général de Gaulle.

On peut estimer que cette ville ne fait rien pour promouvoir le vélo et alors même que la topographie des lieux le permet.

Depuis longtemps. Poursuivre la lecture de « Habsheim, la cyclabilité à la loupe »

Zimmersheim, la cyclabilité à la loupe

Montée du Clauser

Beurk! cette côte du Clauser est redoutable.

Elle en dissuade beaucoup de prendre leur vélo pour se rendre à Mulhouse.

Même avec une piste cyclable toute neuve. Poursuivre la lecture de « Zimmersheim, la cyclabilité à la loupe »

Eschentzwiller, la cyclabilité à la loupe

Eschentzwiller

Bon, ne pas attendre trop de la municipalité d’Eschentzwiller, vu les déclivités du village, peu de cyclistes utilitaires.

Plutôt des cyclistes qui partent ou qui reviennent du Sundgau.

Mais peu de locaux.

Mais combien même, on note un parcours signalé dans la Grande Rue vers la rue Bonbonnière qui permet de rejoindre Zimmersheim par la rue de Dietwiller. Poursuivre la lecture de « Eschentzwiller, la cyclabilité à la loupe »

Rixheim, la cyclabilité à la loupe

Rixheim, une grande commune de l’agglomération mulhousienne avec 13000 habitants, s’est résolument investie dans les infrastructures vélo.

Avec un parti pris, celui d’affecter une partie des trottoirs aux cyclistes.

C’est un engagement délibéré qui, s’il est salutaire, mérite réflexion.

La circulation sur trottoir a eu des effets bénéfiques pour créer des double sens cyclables dans les rues à sens unique, c’est indéniable comme sur ce cliché ci-dessous

Poursuivre la lecture de « Rixheim, la cyclabilité à la loupe »

Wittenheim, la cyclabilité à la loupe

Wittenheim, c’est un des grandes communes de l’agglo avec près de 15000 habitants.

Largement pourvue en bandes cyclables (tracés vert et bleu ci-dessus), on peut y cycler aisément pour peu qu’on ne soit pas effrayé par le trafic urbain sur les principaux axes. Poursuivre la lecture de « Wittenheim, la cyclabilité à la loupe »

Pulversheim, la cyclabilité à la loupe

Pulversheim, une commune du bassin potassique avec 2900 habitants.

Plusieurs zones pavillonnaires et deux grands axes:

– la D2 Wittelsheim-Ensisheim

– la D429 Wittenheim-Bollwiller Poursuivre la lecture de « Pulversheim, la cyclabilité à la loupe »

Ruelisheim, la cyclabilité à la loupe

Ruelisheim, 2400 habitants, est une petite commune du nord de l’agglo mulhousienne.

Avec une caractéristique rurale, le village est peu concerné par les flux cyclistes.

Cependant sa zone pavillonnaire  et son écart de la cité Sainte-Barbe lui confèrent une composante urbaine.

On note un barreau cyclable  rue du Bois pour relier le village au collège Marcel Pagnol

Poursuivre la lecture de « Ruelisheim, la cyclabilité à la loupe »

Pfastatt, la cyclabilité à la loupe


Avec Pfastatt, Maxou croyait que l’étude de cyclabilité serait une simple formalité.

Commune de 10.000 habitants de la première couronne de l’agglomération mulhousienne, Pfastatt est en effet parcourue par un grand axe bien connu des rouleurs, celui qui permet de quitter Kingersheim pour rejoindre Lutterbach par le rue de la République puis le Sundgau via Reiningue ou encore celui qui mène à Richwiller.

Que nenni! Poursuivre la lecture de « Pfastatt, la cyclabilité à la loupe »

Richwiller, la cyclabilité à la loupe

Richwiller

Richwiller est cette petite commune à l’ouest de Mulhouse que les cyclotouristes connaissent bien.

Ceux qui se dirigent vers Wittelsheim notamment…ou qui en reviennent.

Une artère principale difficile où la commune s’ingénie à réduire la vitesse (zone figurée en rouge). Poursuivre la lecture de « Richwiller, la cyclabilité à la loupe »

Staffelfelden, la cyclabilité à la loupe

Staffelfelden, route de Berrwiller

Staffelfelden, au cœur du bassin potassique, est une commune étendue avec en particulier sa cité minière Rossalmend.

L’investissement de Staffelfelden pour les cyclistes existe, mais il est construit de manière brouillonne  et inégale. Poursuivre la lecture de « Staffelfelden, la cyclabilité à la loupe »

Berrwiller, la cyclabilité à la loupe

Berrwiller

La commune de Berrwiller est isolée au nord-ouest de l’agglomération mulhousienne. Au pied des Vosges, ce village conserve une composante rurale qui ne le prédispose pas à s’investir pour les vélos. Mais la commune est plutôt paisible à l’écart des grands axes, notamment la D83 Belfort-Colmar et la D44. Poursuivre la lecture de « Berrwiller, la cyclabilité à la loupe »

Feldkirch, la cyclabilité à la loupe

Feldkirch est cette petite commune collée à Bollwiller au nord de l’agglomération mulhousienne.

La D44 qui la traverse ne dispose d’aucun équipement cyclable particulier.

Mais le trafic routier y est réduit. Poursuivre la lecture de « Feldkirch, la cyclabilité à la loupe »

Bollwiller, la cyclabilité à la loupe

Bollwiller

Bollwiller vit sur ses acquis.
Commune de l’agglomération mulhousienne, Bollwiller est traversée par de nombreux cyclistes qui se dirigent vers la montagne vosgienne, notamment.
Que fait Bollwiller pour les cyclistes? Poursuivre la lecture de « Bollwiller, la cyclabilité à la loupe »

Ungersheim, la cyclabilité à la loupe

Ungersheim est cette commune de l’extrême nord de l’agglomération mulhousienne.

Les cyclotouristes la connaissent bien car ils la traversent fréquemment pour se rendre vers Guebwiller ou Rouffach en venant d’Ensisheim.

Passons donc à la loupe la cyclabilité de cette commune qui surprend par l’approximation des ouvrages qu’elle réserve aux cyclistes. Poursuivre la lecture de « Ungersheim, la cyclabilité à la loupe »

Baldersheim, Battenheim, la cyclabilité à la loupe

Premières communes visitées par vélomaxou dans le cadre de son enquête  cyclabilité de l’agglomération mulhousienne, Baldersheim et Battenheim, deux communes du nord de l’agglomération mulhousienne.

On ne peut pas dire que ces deux communes ne s’impliquent pas dans le vélo.

Mais les résultats sont contrastés.

Ils résultent d’une insuffisante prise en compte du fait cycliste.

Des élus trop peu impliqués dans la cause cycliste et aussi des concepteurs qui ne comprennent pas la problèmatique du vélo en ville.

Commençons donc par Baldersheim… Poursuivre la lecture de « Baldersheim, Battenheim, la cyclabilité à la loupe »