Mois : juillet 2017

SNCF, est-ce la fin?

Gare Montparnasse-Les contre-performances de la SNCF renforce les partisans du tout voiture

Les anciens se souviennent de la légendaire ponctualité de la SNCF.

Aujourd’hui on n’ose plus en parler. Et pour cause!

Partir en voiture ou mieux à vélo ne garantit pas qu’on arrivera à coup sûr à destination.

Une panne, une défaillance peuvent toujours aussi survenir.

Sans parler des aléas climatiques à vélo. Poursuivre la lecture de « SNCF, est-ce la fin? »

Les potins du lundi

En attendant que la contre-société se structure, la France périphérique envahit les plages

Le chassé-croisé a eu lieu comme chaque été depuis les trente glorieuses sous le regard désabusé d’un bison de moins en moins futé.

Faut-il prendre l’homo-automobilicus pour un crétin au point de confier à un bison le bon itinéraire à prendre depuis plus de quarante ans!

C’est la France laborieuse qui se croise sur les routes.

L’immuable entassement sur les littoraux se fait au pas de charge, quitte à ce que les loueurs de soleil oublient de trop regarder sous les lits les minons de sable laissés par les juillettistes. Poursuivre la lecture de « Les potins du lundi »

Quatre jours en Alsace

Un vélo tout chemin pour découvrir les paysages d’Alsace

Puket à prix cassés ou l’Alsace?

L’Alsace sait se vendre sans casser les prix.

En plus c’est bon pour l’empreinte écologique. Poursuivre la lecture de « Quatre jours en Alsace »

Les potins du lundi

Dannemarie (Haut-Rhin) célèbre l’année de la femme. Taille de guêpe, silhouette filiforme, les froufous légers, les cheveux au vent, tous les clichés rejetés par les féministes

La Chine, ce grand pays de un milliard quatre cents millions habitants a t-il inspiré Dannemarie (Haut-Rhin), deux mille deux cents âmes?

C’est la question que l’on peut se poser après que Dannemarie aura décidé de célébrer chaque année un thème débattu en Conseil Municipal.

Oui, le futur antérieur me convient avec après que.

En 2016, c’était le vélo. Un thème qui a rencontré très peu d’échos au-delà du ban communal; la preuve c’est que Vélomaxou l’ignorait lui-même! Poursuivre la lecture de « Les potins du lundi »

Vignoble et Thur sauvage à VTT

Cernay depuis les hauteurs

C’est un parcours « coup de cœur ».

J’en suis plutôt avare: mon précédent « coup de cœur » remonte au 22 septembre 2016 avec la vallée de Delémont en Suisse.

Peut-être est-ce un jour de bonté de ma part car les aficionados du VTT sportif trouveront que je n’ai rien inventé. Poursuivre la lecture de « Vignoble et Thur sauvage à VTT »

Balade ordinaire vers Dannemarie

Hecken, la vallée du Soultzbach, un itinéraire cycliste qui coule de source

J’attrape la bécane dès sept heures trente ce matin.

J’ai vingt secondes.

Vingt secondes pour savoir si je pars à gauche ou à droite de la maison.

C’est à droite. Poursuivre la lecture de « Balade ordinaire vers Dannemarie »

200, magazine sensible

Avec 200, le magazine sensible, il faut s’attendre à des lectures où les pleins et les déliés sont de rigueur.

C’est pourquoi le magazine sensible peut nous donner des boutons pour peu que nous soyons assis sur nos vérités.

Il ne suffit pas de s’arrêter aux images, il faut aussi lire dans le texte. Poursuivre la lecture de « 200, magazine sensible »

Vieux-Thann, l’autre Thann

Quel cycliste ne connait pas Vieux-Thann, sur les bords de la Thur, dès lors qu’il aborde les pentes vosgiennes?

Je ne vais pas me livrer à un examen détaillé de la cyclabilité de Vieux-Thann.

Tout ce que l’on peut dire, c’est qu’il n’y fait pas bon circuler à vélo. Poursuivre la lecture de « Vieux-Thann, l’autre Thann »

L’eau du cycliste

Boire quand il fait chaud, oui!

Mais où?…les bistrots sont de plus en plus rares à la campagne.

J’ai offert de l’eau à un type qui, rendu en haut du Hundsrück, s’est aperçu qu’il n’avait pas de bidon. Poursuivre la lecture de « L’eau du cycliste »

Le Tour sans les patous

En regardant cette étape du Tour, je repensais aux patous en 2012 installés sur la route et qui ne daignaient pas se déranger à notre arrivée, encore moins lorsqu’il s’agissait d’une voiture.

La bergère lisait son bouquin au bord de la route et les patous déléguaient le travail aux border collie. Poursuivre la lecture de « Le Tour sans les patous »

Mise au point

Un lecteur qui se reconnaîtra m’écrit pour me dire:

Désolé de te le dire Maxou, laisse tomber tes commentaires en politique et concentre toi plutôt sur ce qui nous intéresse: le vélo.

Il fait référence à mes potins du lundi.

J’entends bien sa requête, pour ne pas dire son injonction, mais j’ai du mal à l’interpréter.

Dois-je comprendre que mes chroniques citoyennes le dérangent parce qu’elles ne sont pas assez à son goût de cycliste?

Ou suggère t-il qu’en dehors du vélo, point n’est besoin de parler d’autre chose?

Les potins du lundi, instaurés depuis octobre 2015, rencontrent pourtant un relatif succès.

Pourtant, j’éprouve le besoin de ne pas être la tête dans le guidon sans souffler un peu.

Ce blog est éco-citoyen; comment être citoyen si on se désintéresse de tout le reste?

Les potins du lundi

Trump a t-il un appétit d’ogre?

A la lumière des semaines passées, on commence à y voir plus clair sur la conduite des affaires de l’Etat par notre nouveau président Macron.

Il y a d’abord la com, la communication si vous préférez.

Macron souhaite la maîtriser et ne pas laisser les journalistes corrompre ou déformer ses propos. Poursuivre la lecture de « Les potins du lundi »

Mouvement dominical

Train touristique Thur-Doller

Le vélo est dominical.

Certes il est moins en vogue que la course à pied, mais enfin les fervents de la petite reine étaient nombreux ce matin.

Des jeunes et des moins jeunes.

Des gros et des moins gros. Poursuivre la lecture de « Mouvement dominical »

Romain Bardet

Le rêve de tout cycliste, écrabouiller le Crédit Lyonnais avec son vélo

Romain Bardet, Romain Bardet, Romain Bardet, Ro…

Finalement ma femme et moi on coupe la télé pour ne plus entendre ces speakers fous prononcer Romain Bardet.

On ne sait pas pourquoi cette année le Tour ne jure que par Romain Bardet. Poursuivre la lecture de « Romain Bardet »

Nice, la commémoration de la honte

C’était le 14 juillet dernier.

Aujourd’hui la France commémore ses morts.

Un an après, aucune faute, aucune responsabilité établie.

Tout est pardonné à ceux qui ont failli à leurs devoirs et à leurs responsabilités.

Il n’y a rien d’autre à dire.

Honte à ceux qui organisent les commémorations!

Article en relation

Michelbach-Lauw-Knapphütte à VTT

Chapelle des Bouleaux à Guewenheim. L’Alsace fait preuve de piété et le montre.

Presque pas de route dans ce circuit sympa.

D’abord du plat pour commencer jusqu’à Michelbach au départ de Thann.

Au lac, pluie que j’estime passagère. Je traverse la retenue. Poursuivre la lecture de « Michelbach-Lauw-Knapphütte à VTT »

Les potins du lundi

Le feux récompense

Savez-vous ce qu’est un feu récompense?

C’est un feu rouge qui passe au vert uniquement si vous ralentissez en dessous de la vitesse autorisée.

Les communes autour de Mulhouse commencent à s’équiper, agacées par le flux pendulaire des rurbains qui vont et viennent à la ville chaque jour.

Il y en a par exemple à Burnhaupt et Roderen y réfléchit. Poursuivre la lecture de « Les potins du lundi »

Valdieu-Lutran

Un loco-tracteur abandonné au bord du canal sans aucune indication

Je retourne à Valdieu-Lutran.

J’ai toujours en tête cette rigole qui dessert depuis la Largue le canal.

Je trouverai rue de la Chapelle une rigole canalisée qui se jette dans le canal de la Saône au Rhin. Poursuivre la lecture de « Valdieu-Lutran »

Ventron, six cols à VTT

C’est un faux bœuf qui fait très vrai

J’avais du coté de Ventron des cols non gravis.

Aujourd’hui, j’en ai ajouté six à mon palmarès. Poursuivre la lecture de « Ventron, six cols à VTT »

La Planche à repasser

Oui, j’ai vu ce coureur italien, dont je ne retiens pas le nom, gravir la Planche en moins de deux.

Deux minutes.

De quoi écœurer tous ceux qui font du vélo et qui savent combien cette pente est difficile. Poursuivre la lecture de « La Planche à repasser »

Saint-Nicolas

La vallée de Saint-Nicolas (photographie de 2014)

J’ai repris mon vélo de route que j’avais délaissé depuis un mois au profit du VTT.

Au début, on est surpris par la dureté de la suspension.

Et pour cause, il n’y en a pas. Poursuivre la lecture de « Saint-Nicolas »

Les potins du lundi

Bernard Bohly nous présente ses travaux d’archéologie minière à Wegscheid

Week-end pluvieux.

J’ai abandonné mon deux-roues le temps d’une escapade minière du coté de Wegscheid , après Masevaux le long de la vallée de la Doller. Poursuivre la lecture de « Les potins du lundi »