Étiquette : Vosges

Grimper

img_3434
La montagne à vélo est un insatiable besoin pour qui aime pédaler et rencontrer son terroir (col de Croix de Fresse) Je vous recommande la Bonnette, mais pas le maillot. Cousu de fil nylon, il me gratte la peau. C’est un supplice.

T’en fais trop m’a dit Alain rencontré hier au Grand Ballon.

Vélomaxou en ferait trop?

Ni plus ni plus moins que l’année précédente, pensais-je, en redescendant du col Amic.

Je lui ai fait part de mes doutes d’atteindre 70 ans en toute plénitude comme pour excuser ma soif de montagne et tenter de justifier une fuite en avant involontaire.

Lui qui est un exemple pour nous tous a ressenti un coup de moins bien autour de…72ans, puis il est reparti de plus belle sur nos routes de montagne vosgienne.

J’ai donc encore un sursis!

Cependant, ce matin, j’ai eu un doute.

Les stakhanovistes de la moulinette en savent quelque chose, ils veulent ne rien oublier de leur palmarès.

Conteur public, compteur privé, tout est consigné dans un coin.

Je ne déroge pas à la tradition.

Kilomètres à plat, kilomètres en montée, oui j’ai tout cela aussi.

Sous le manteau.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
La route des Américains, un casse-patte souvent inattendu

Pour ne pas rougir devant les professionnels du voyage à vélo, ceux qui peinent à s’arrêter, ceux qui trouent les cuissards et rapiècent les boyaux, je compte en douce.

Bon, nous ne saurons rien, rien qui puisse mettre en cause cette qualité de cycliste authentique que nous revendiquons tous.

Il n’y aura pas de tromperie sur la marchandise, chacun va  « à sa main » là où il veut, quand il veut, à la vitesse qu’il souhaite.

Sauf qu’à fin juin, j’ai déjà dépassé mon score de grimpée de 2017.

Fastoche: avec 9000 mètres de VTT à Argelès en avril et 10.000 mètres de vélo à sacoche en mai pour aller à Valjoly, j’avais pris deux longueurs hauteurs d’avance sur l’année en cours. (Pour un néophyte du voyage à sacoche, boucler 1000 mètres de dénivelée chaque jour est une épreuve en soi)

Mon insatisfaction lors des grimpées s’expliqueraient donc par un excès, un surplus de montées à mon corps défendant et que je n’aurais pas voulu?

La dérobade est facile.

Il va falloir songer à se calmer, Vélomaxou.

Je me parle à moi-même, cela va de soi.

Thann, les vététistes sortent du bois

166f5522ab591865759d51028c8c0847_L
Pas question de toucher aux arbres tombés en travers des chemins lors de la tempête Eleanor de janvier dernier

Sympathique rencontre de vététistes le 7 avril à Thann.

Voir mon billet

L’occasion pour l’association MBF de se fendre d’un communiqué au lendemain de cette journée. Continue reading « Thann, les vététistes sortent du bois »

Révisons nos cols!

Col de Valsberg (57/652) C’est en Moselle. Les cols vosgiens sont repérés par ce panneau rond blanc à liseré vert caractéristique. A VTT, les promeneurs nous voient souvent tourner en rond à la recherche du fameux panneau

En attendant le beau temps, pourquoi ne pas réviser!

Le massif vosgien est un formidable terrain d’entraînement au franchissement de cols.

Cols routiers ou cols « muletiers », ils sont 431 à être labellisés par mon club, le Club des Cent Cols. Continue reading « Révisons nos cols! »

Les potins du lundi

En 2012, le col des Tempêtes ne m’avait pas fait de cadeau

Vide.

J’ai la tête vide ce matin.

J’entends encore le grondement des rafales de vent qui nous ont assaillis depuis des jours. Continue reading « Les potins du lundi »

Les potins du lundi

Bernard Bohly nous présente ses travaux d’archéologie minière à Wegscheid

Week-end pluvieux.

J’ai abandonné mon deux-roues le temps d’une escapade minière du coté de Wegscheid , après Masevaux le long de la vallée de la Doller. Continue reading « Les potins du lundi »

Mountain Bikers Foundation, le VTT durable

MBF défend une pratique du VTT respectueuse des sites

Ils sont sympas à Mountain Bikers Foundation (MTB).

Dommage qu’ils aient choisi un titre anglais.

De quoi s’agit-il? Continue reading « Mountain Bikers Foundation, le VTT durable »