Mois : septembre 2018

Poussif

img_8044
La récompense d’une grimpée, c’est l’image. Comme à l’école après dix bons points.

Heureux ceux qui grimpent les cols sans être poussifs!

Aujourd’hui, j’ai ramé pour me hisser au col Amic.

Puis j’ai médité sur le banc de granit.

img_8043

Je ne me sentais pas la force d’aller plus haut.

Vieil Armand et retour.

 

A vélo, le téléphone interdit

index

C’est au Pays-Bas que téléphoner à vélo va être interdit.

Trop d’accidents parait-il.

Le téléphone mobile est devenu si pratique qu’on l’utilise à tout va.

Certes téléphoner à vélo est moins dangereux qu’en voiture puisqu’on engage sa propre vie et pas celle des autres comme avec une voiture.

Alors la question se pose si on va devoir installer des kit mains libres sur les guidons afin de ne pas les lâcher en téléphonant.

à lire sur BFM TV

Perspective

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Là par exemple, je m’arrête. Et parfois je recule pour retrouver le bon plan de vision.Qui saura reconnaître ce clocher?…c’est facile.

A vélo, j’ai cette faiblesse de m’arrêter pour un oui, pour un non.

C’est contraire à l’esprit du vélo à plusieurs et en partie une des raisons qui m’a fait arrêté ce type de pratique en groupe; beaucoup se demandaient pourquoi je m’arrêtais ou pourquoi je traînais derrière.

Bref, tout seul je suis content.

Je suis du genre contemplatif et bucolique, pas toujours au goût de la discipline sportive.

C’est donc pour regarder le paysage que je m’arrête, le photographier et rapporter un souvenir…et aussi, je l’avoue sans gène, souffler un peu quand je renâcle dans les côtes.

A VTT, on distingue parfois à peine le sentier s’il est peu pratiqué et la nature se referme volontiers derrière nous et l’étroite trace de nos pneus.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
En période de vendanges, les chemins sont parfois barrés aux randonneurs et des panneaux interdisent le passage. A la cote 425 de Steinbach, les viticulteurs craignent surtout les sangliers. Ils disposent aussi des filets avifaune et des sifflets répulsifs.

Refermez les barrières si vous les ouvrez pour passer.

 

Les facteurs dans la rue

img_8027
Thur-Doller, les facteurs manifestent à Vieux Thann

Quoi de plus normal qu’un facteur dans la rue!

Ceux-là manifestent et le font savoir.

Les facteurs ont ceci de commun avec les élus, c’est que dans le monde rural, ils sont de bons relais d’opinion du ressenti de la France profonde.

Les facteurs de Thur-Doller dans le Haut-Rhin ne sont pas contents.

img_8022

En cause la réorganisation sans fin de leurs tournées et un certain mépris des Directions qui les laissent dans l’incertitude du lendemain.

En cause aussi la baisse drastique du flux de courrier qui fait qu’on doit allonger les tournées pour conserver un volume acceptable.

Ce qui n’est pas forcément à l’avantage des postiers qui doivent parcourir toujours plus de kilomètres avec leur vélo ou leur voiture.

Des journées à rallonge qui font perdre l’attrait du métier.

En effet pour nombre de facteurs commencer tôt permet de finir en milieu de journée et donc de disposer d’un temps libre intéressant.

Ce n’est plus le cas, ils doivent commencer plus tard et finir plus tard avec la réorganisation des flux et la centralisation du tri.

Ambiance glaciale ce matin avec le froid venu du nord dans la rue…Gutenberg à Vieux Thann où est implanté le centre de tri.

Ma factrice est là.

« C’est un de mes clients » s’exclame t-elle en apercevant Vélomaxou sur son vélo.

Au centre des calicots et des drapeaux syndicaux, je me fais tout penaud.

« On attend la Presse à neuf heures… » me précise une déléguée.

Des croissants, des brioches, du thé et même des figues fraîches.

De gros poids lourds de 40 tonnes peinent à se frayer un passage quand l’Estafette ripolinée de la CFTC surgit.

Une clameur.

L’ambiance est bon enfant malgré les craintes de voir disparaître lentement une profession sinistrée.

Des maires sifflent le vélo…

p7260030
Les maires et le vélo: je t’aime moi non plus! Envoyer les vélos au casse-pipe, certains élus n’hésitent pas comme ici à Neuve -Eglise (Bas-Rhin)

En congrès, les maires ruraux sifflent le vélo.

C’est Olivier Razemon qui le rapporte sur son blog où l’on pourra lire les détails de cette curieuse réaction des maires de nos communes profondes.

Où est le problème?

Le problème vient de la défiance qui s’est installée entre le monde rural et nos gouvernants sur les questions de mobilité.

Le 80 km/h imposé d’en haut n’y est pas étranger et c’est le vélo qui trinque.

C’est ainsi qu’on pourrait résumer les choses.

Pour un maire de petite commune, la solution vélo c’est de la foutaise face aux grandes questions environnementales auxquelles sont confrontées les collectivités rurales.

Comme le dit un maire « je n’ai aucune envie de prendre un vélo pour rejoindre la gare à 45 km ».

à lire dans L’interconnexion n’est plus assurée

Les potins du lundi

Thann: 28000 véhicules par jour! la ville est coupée en deux par la nationale 66, les cyclistes sont invités à traverser à pied face à la Poste et disposent d’un passage souterrain à l’arrêt de tram Saint-Jacques

Une association de défense des cyclistes est en gestation dans le secteur Thur-Doller, deux vallées du Haut-Rhin très empruntées par le trafic routier.

Une petite sœur du CADReS Mulhouse (Cyclistes associés pour le droit de rouler en sécurité) en quelque sorte.

Sous l’impulsion d’une poignée de cyclistes au quotidien, celle-ci entend faire entendre sa voix sur le modèle du CADReS Mulhouse.

Sa zone d’influence irait de Cernay à Wildenstein et de Burnhaupt à Sewen.

Il est vrai que la problématique cycliste dans ces deux vallées mérite l’intérêt.

Parcourues par deux itinéraires cyclables

les deux vallées concentrent une importante population et supportent un important trafic routier générant dangers et pollutions.

dsc02425
Ranspach a choisi en 2007
« d’étrangler » la route nationale 66 dans sa traversée au
grand dam des voyageurs motorisés qui rejoignent la Lorraine
ou qui arrivent en Alsace avec une bande cyclable sur trottoir

La future association souhaite se pencher en priorité sur les usages utilitaires du vélo:

  • le trajet domicile-travail (encouragé modestement par les pouvoirs publics),
  • les déplacements locaux inférieurs à un kilomètre
  • favoriser les trajets des écoliers et des collégiens à vélo

…l’idée de base étant de faciliter l’usage du vélo pour les petits déplacements.

Dans la vallée de la Thur où la circulation de la RN66 constitue un véritable frein à l’usage du vélo, les élus vont être appelés à améliorer leurs dispositifs d’incitation au vélo.

Comme on l’imagine, les points noirs sont nombreux et les solutions pas toujours faciles à élaborer.

Surtout dans la vallée de Thann qui voit passer sur la RN66 chaque jour 28000 véhicules dont 1700 poids lourds!

P8160001
sous des abords bucoliques, la VV331 permet aux cyclistes de voyager à l’écart de la route nationale 66 le long de la vallée de la Thur

Du coté des élus, les initiatives manquent face à cette déferlante de véhicules et certaines sont parfois peu au goût des cyclistes comme celle de François TACQUARD, Président de la Communauté de Communes Adjoint au Maire de STORCKENSOHN, qui déclarait dans les colonnes du journal l’Alsace le 10 novembre 2017 à la suite d’un accident de poids-lourd « Il ne faut plus qu’une telle situation se reproduise. Des solutions existent, puisqu’il y a, le long de la vallée, des voies annexes, rues communales, chemins ruraux ou pistes cyclables, qui pourraient être ouverts en cas de bouchons importants » .

Réquisitionner les itinéraires cyclables en cas de bouchon sur la RN, une solution de facilité qui sera loin de satisfaire riverains et cyclistes!

Attendons de voir cette future association cycliste portée sur les fonts baptismaux d’ici la fin de l’année 2018!…

Le vélo suisse entre dans la Constitution

La Suisse a voté le dimanche 16 septembre pour l’inscription du vélo dans sa Constitution par 73.6% des voix exprimées.

De quoi donner du baume au cœur des militants et des usagers cyclistes!

Une mesure plutôt symbolique de l’avis des observateurs qui notent que la traduction de cet engagement vise à «fixer des standards de qualité et de sécurité, mener des projets pilotes novateurs, etc » (selon la conseillère nationale verte Lisa Mazzone)

Les pistes cyclables pourront être encouragées sur le même principe que les chemins pédestres.

Plus de détails dans 20 minutes

Une Schwalmala réussie

Moi qui croyais que la fête de la Schwalmala à Hirsingue ferait un flop à cause du temps médiocre, perdu!

C’est d’ailleurs ce temps qui m’a dissuadé de m’y rendre.

La Schwalmala d’Hirsingue (Sundgau) a réuni 1160 participants pour sa 35e édition 2018.

Tant mieux!

(chiffre communiqué par les organisateurs sur FB)

 

Temps pétueux

img_8008
Une image saisie hier le long du canal de Dannemarie

J’avais déjà utilisé temps pis dans le passé alors aujourd’hui temps pétueux, calembour péteux.

Alors…ça vient ou ça vient pas, la tempête de vent?

J’ai renoncé ce matin à sortir mes vélos, influencé par ces mesures de prudence qu’on nous distille à tout bout de champ et à brûle-pourpoint.

Ici en Alsace, les grands champs ont de nombreux bouts, c’est encore plus pénible.

On attend le coup de vent annoncé par Météo France en Alsace.

Les parcs et jardins publics seront fermés à 15h30, Pourtalès a laissé des traces.

Confiné chez moi, j’en pince pour mes pinceaux, tous heureux de faire trempette dans leur bocal après un régime sec de plusieurs semaines.

Les images des ouragans marquent les esprits, alors on se calfeutre chez soi et les fêtes de plein air en subissent les conséquences.

Je pense à la Schwalmala d’Hirsingue qui a lieu ce jour. Les organisateurs, optimistes, déclaraient pourtant la veille sur Facebook « grand soleil annoncé ».

Perte sèche dès que le temps devient humide, les boissons peuvent être rendues aux grossistes mais les nourritures périssables seront gâchées.

 

 

Je m’arrête

img_8001

Je m’arrête de temps en temps.

Et je photographie.

Pédaler pendant des heures, à quoi bon si on ne profite pas du paysage.

Oui, je m’arrête le long de ces grandes Voies Vertes où d’autres pédalent comme des chiens dératés.

Et je travaille mon plan en fonction du soleil, de l’ombre.

Nul besoin d’appareil lourd et compliqué sur le vélo.

La profondeur de champ attendra.

Puis je repars.

Vieux Thann: un barreau en projet

barreau-thann

Une concertation publique a lieu actuellement à Vieux Thann et dans les communes concernées pour la création d’une nouvelle voirie reliant directement la RN66 à Leimbach sur la RD35.

Le projet consisterait à instaurer un barreau entre le giratoire à l’entrée de Vieux Thann (au niveau des glaces Alba) et la RD 35 à l’entrée de Leimbach.

L’intention est louable dès lors qu’elle comprendra un itinéraire Voie Verte parallèle pour les cyclistes et les piétons entre Leimbach et Vieux Thann.

Leimbach. C’est ici que le barreau routier en projet viendra se raccorder sur un giratoire. Un de plus!

Ne perdons pas de vue que le but de cette nouvelle infrastructure consiste aussi à dévier les 7000 usagers motorisés qui traversent Vieux Thann journellement et qui viennent ou se rendent en direction de Leimbach, Roderen, Guewenheim et Rammersmatt.

Mise en service prévue en 2021.

Les observation peuvent se faire à massol@haut-rhin.fr

Voila de quoi mettre l’accent sur la dangerosité de cet itinéraire Vieux Thann/Guewenheim beaucoup trop étroit et sans accotement emprunté par de nombreux cyclistes.

Un itinéraire que j’évite de prendre tant je m’y sens en insécurité.

 

Du coté de Belfort à VTT

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Belfort à VTT

Un petit créneau horaire suffira pour une escapade belfortaine.

Je suis sur place et je profite de mon VTT pour découvrir les alentours.

A Sevenans, une piste cyclable charmante…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Je suis sur la Francovélosuisse, un environnement très agréable

La signalétique est impeccable…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Aucun bruit, on n’imagine pas être au cœur d’une métropole.

Et j’ai un faible pour le street-art lorsqu’il est de qualité…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
il a mal où le monsieur?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Puis j’arrive en douceur à Belfort en longeant la Savoureuse…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je tente de suivre le jalonnement de la gare….

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
gare de Belfort

A la ZAIC du Grand Bois, je m’engouffre dans la forêt, je traverse le canal de Montbéliard et la Douce et je grimpe à Botans.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le canal de Montbéliard à la Haute-Saône

A regret, je dois abréger mon parcours et revenir à mon point de départ étant attendu.

Je me heurte à cet immense chantier autoroutier

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Musée agricole de Botans

Très boisée, j’imagine que la région de Belfort regorge de belles balades.

A noter!

trace GPS

 

Les retraités pas contents

9641fe181115a96c34fbe3e81d9380.pngMa chronique macroniste

C’est un billet du 13 novembre 2017 qui redevient d’actualité tant les médias s’intéressent au sujet des retraites.

Je le republie avec délectation.

Malgré moi, Macron a réussi à devenir mon président. Le président des riches.

Je l’ignorais, maintenant je le sais, je suis riche.

Plus riche que riche? je ne sais pas, mais ce que je sais, c’est que je ne suis pas encore assez riche pour m’exonérer de mes devoirs comme d’autres le font dans les Paradise Papers.

Je suis donc un riche couillon qu’on peut encore taxer sans vergogne pour renflouer les caisses sans fond de l’Etat.

Car figurez-vous que par un tour de passe-passe bercynéen, j’ai été versé à mon insu dans les 20% de ceux qui continueront à contribuer à la fameuse taxe d’habitation.

Je suis fier, je devrais être fier, et mon consentement à cet impôt doit être total depuis que j’ai appris que seulement deux sur dix d’entre-nous ont l’honneur suprême et le privilège de figurer parmi les bons cotisants au bien-être de la République.

Mais ce n’est pas tout, l’informatique est diabolique.

En même temps qu’elle permet aux heureux patrons de calculer d’un clic le coût d’un licenciement, elle permet aussi de savoir combien les bienfaiteurs de la taxe d’habitation vont devoir, en plus, casquer au titre de la CSG nouvelle réservée aux chers retraités.

Dans mon cas ce sera 750 euros.

A vos calculettes, c’est ici.

Déboulonner les radars ou Macron?

Les deux mon capitaine!

Comme vous pouvez l’imaginer, je n’ai pas une grande expérience de l’auto.

Celle que je pouvais avoir il y a trente ou quarante ans, je l’ai perdue.

Je suis plus souvent sur mon vélo que dans mon auto.

Alors au volant de temps à autre, je m’applique.

Je m’applique à respecter tous ces interdits et toutes ces limitations de vitesse qui font qu’un trajet automobile est devenu un concours de saut d’obstacles pour tenter d’arriver du point A au point B sans déclencher ces automates qui flashent les bords de route.

Samedi, un voyage familial de 100 km, à peine.

Au moins cinq radars, soit un tous les 20 kilomètres dans cette jungle de limitations qui font que de 110, on passe à 90, puis à 70, puis à 50, puis à 80, puis à nouveau à 70 avant de repasser à 90!…sans parler des zones 30 en ville!

J’aborde donc le radar de la RN66 confiant, un œil sur le compteur qui marque 88 km/h et l’autre sur la lucarne du cyclope.

Flash!

J’ai voulu refaire le film à l’envers pour savoir ce qui n’avait pas marché dans ma stratégie préventive.

Inutile, m’a dit ma femme, depuis la dernière fois c’est passé à 80!

J’attends donc ma prune.

Encore un argument pour déboulonner Macron et ses radars aux prochaines élections.

Lectures pour bicyclistes

img_7948

Le Randonneur de septembre est paru

Un tour de Corse, Alaska-Mexique, entre alpages et forêts du Haut-Doubs,…

De la lecture pour tous les goûts, baroudeur provincial ou baroudeur au long cours.

Le site du Randonneur

Le coureur et son ombre

Isabelle m’indique que Le Coureur et son ombre de Olivier Haralambon vient de paraître.

Né en 1967, Olivier Haralambon est écrivain, philosophe et ancien coureur. Son roman, Le Versant féroce de la joie (Alma, 2014) a été salué par la critique.

Lire ici des avis de lecteurs

Les potins du lundi

img_79051
Concrétion cycliste à Epinal. Au diable les vieux biclous!

Epinal passe à l’électrique.

 

J’avais consacré à Epinal (Vosges) un billet en janvier dernier.

La semaine fédérale de cyclotourisme s’y préparait et je voulais, de visu, me rendre compte de la culture vélo de la capitale vosgienne.

On sait par la suite le retentissement qu’a eu cette semaine dans la Presse locale et sur les réseaux sociaux.

10 à 12000 cyclistes d’un coup, ça marque forcément les esprits des locaux.

J’y suis retourné (15 septembre).

Justement, je suis bien tombé, c’était la fête du vélo dans les rues de la ville, une sorte de réplique minime de ce tremblement de terre vécu lors de la semaine fédérale début août.

img_7910
tandem pour couple fâché.

Encadrés par la police municipale, plusieurs dizaines de cyclistes ont arpenté les rues spinaliennes.

Jeunes et moins jeunes, vélos décorés, l’ambiance était joviale.

Il y a donc des cyclistes à Epinal.

img_7911
fête du vélo à Epinal

Ce fut un scoop pour moi qui n’avait croisé en janvier dernier que deux compères se rendant à la messe. lire l’article

Aux stands d’animation, une longue file…ce sont les candidats à la gravure Bicycode que vient de généraliser le gouvernement Philippe lors de l’annonce d’un nième Plan Vélo.

img_7915
l’attente pour graver son vélo avec le Bicycode
img_7917
prototype VAE en bois, dans la capitale du bois c’est normal

Mais là où j’hallucine, c’est de voir tous ces cyclos le long du canal habillés de pied en cap comme de purs cyclotouristes, chevaucher tous des vélos à assistance électrique.

img_7925
La Maison du Vélo à Epinal, le VAE a le vent en poupe

Sur le coup, j’ai cru à un défilé promotionnel de la marque locale Moustache.

img_7927
Ce cycle électrique Moustache trône à la Maison du Vélo

Renseignement pris à la Maison du Vélo, non les cyclos d’ici apprécient massivement le tout électrique en raison des côtes qui entourent la ville…et Épinal jouit manifestement d’un engouement pour le cycle électrique.

Ne pas tout mélanger, le cyclo électricien se garde bien de participer à la fête du vélo pourtant toute proche.

J’ai compris que le VAE est composé essentiellement de nouveaux venus à ce moyen de détente sans en connaître fatalement la forme rustique, celle où l’on doit pédaler pour de bon et transpirer.

 

 

Train-train habituel

img_7943

Ce matin, j’ai manqué le train.

J’ai aperçu un panache de fumée au bout du chemin, je me suis précipité, il était trop tard.

Impossible de se positionner au bon endroit pour la bonne perspective.

Je n’ai eu droit qu’aux wagons…et au bout du train.

img_7933
Le train Thur-Doller fait sa pub. J’ai un peu ripoliné le ciel pour gommer le pylône haute-tension juste derrière.

Quand je suis monté à Rammersmatt, l’accueil de la rando de Richwiller attendait ses participants sous le marronnier.

Vous venez de Richwiller?

Non!…

Alors vous êtes un promeneur…

Le saucisson commençait déjà à transpirer à grosses gouttes.

L’organisateur en chef peinait à faire chauffer l’eau sur le réchaud.

L’effet de l’altitude, dira t-il

Puis je suis parti sur le fléchage du retour.

Dépassé par de gros mollets avides de rentrer au plus tôt à la capitale, j’ai bifurqué.

Sans réfléchir.

Les poursuivants s’arrêtèrent, pris d’un doute…

on doit tourner là?…

Puis j’ai poursuivi mon chemin à travers les prairies et les bois comme un papillon qui titube de fleurs en fleurs.

img_7930
Le veau regardait passer le train de vététistes, dubitatif devant cette curieuse agitation de la campagne.

Sur les hauts de Roderen, l’arbre mort retrouvait une vie

img_7931

Puis vient un nouveau train, un train mielleux qui ne manquait pas de voyageuses

img_7944
les voyageuses allaient et venaient sans se tromper de wagon
img_7947
Le conducteur du train d’abeilles a peint ses voitures pour que les abeilles retrouvent plus facilement leur chemin. Le contrôleur vérifie les billets avant de laisser entrer les butineuses

Un gros bourdon m’a poursuivi jusqu’à la route, je l’entendais vrombir près de mon casque.

 

 

Accident aérien à Thann

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Au cours du ballet aérien, l’un des deux appareils a piqué vers le sol

Il ne reste rien de l’aéronef qui s’est abimé ce matin au sud de Thann dans un champ de maïs.

J’ai tenté avec d’autres sauveteurs de retrouver l’avion.

Devant l’ampleur de la tâche, nous avons renoncé.

Aucune plainte ne parvenait au bord du chemin.

L’avion s’est planté là suite à une panne de profondeur et le choc a du être très brutal.

Au club d’aéromodélisme, c’est la consternation; le pilote pourtant aguerri n’a pas pu lancer de SOS avant le crash.

Il faudra se dépêcher de déployer de nouveaux moyens avant la récolte, faute de quoi les restes de ce bijou de technologie risquent fort de se retrouver hachés dans les rouages de la moissonneuse.

 

La Colmiane à VTT

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Station de la Colmiane, les pistes de ski sont propices au VTT l’été

Dernier jour de VTT dans les Alpes-Maritimes en ce 8 septembre 2018

Au hasard de vos randonnées vous croiserez chamois, bouquetins, marmottes et rapaces errant en toute liberté (site promotionnel de la station touristique de La Colmiane – Alpes-Maritimes)

Non, je n’ai rien vu de tout cela dans cette station touristique située entre Tinée et Vésubie et qui relève de la commune de Valdeblore.

colmiane
une petite matinée suffira pour ce parcours de La Colmiane 15 km -540m

Le site est occupé par les industriels du tourisme avec toutes sortes d’amusements d’été et d’hiver et une hideuse tour carrée construite sur le modèle des ZUP de périphéries urbaines.

Des véhicules 4×4 en nombre qui vont et viennent pour apporter leurs lots d’amateurs d’accrobranches, de lugeurs d’été et de tyroliennes ou qui peaufinent les installations en prévision de l’hiver.

Les boulevards skiables de l’hiver sont parcourus de perches à produire de la neige de culture.

Bref, passons!

Dernier jour de notre séjour dans les Alpes-Maritimes, on resquille un peu en démarrant trois cents mètres au-dessus de Saint-Martin de Vésubie.

Direction la station touristique de La Colmiane par M2565.

Arrivé à la station, on grimpe par les entiers faire quelques cols.

Le col du Suc, le col du Faut, le col de Varaire et le col de Colmiane.

On redescend à la station, au col de Saint-Martin, et pique-nique sur une bordure de trottoir.

Fuyons!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
on grimpe à Colmiane par la route et on admire la vallée
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
à cette heure matinale, la route n’est pas encore trop empruntée
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Métropole Nice Côte d’Azur, terre de cyclistes…et de bagnoles aussi pourrait-on ajouter
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
ici sur ces boulevards à skieurs on a de la place pour rouler
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
la fine équipe au complet
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
aller retour au col de Varaire
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
formulation ambigüe
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
vertigineux
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
attractions d’été
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
perplexité

les cols du jour

FR-06-1503 ST MARTIN
FR-06-1581 SUC
FR-06-1740 FAUT
FR-06-1710 VARAIRE
FR-06-1641 COLMIANE

Ainsi prend fin notre séjour dans les Alpes-Maritimes et le Piémont italien.

Vous pouvez revoir mes récits ici

https://velomaxou.com/2018/09/11/autour-de-tende-a-vtt-1/

https://velomaxou.com/2018/09/12/autour-de-tende-a-vtt-2/

https://velomaxou.com/2018/09/13/autour-de-tende-a-vtt-3-3/

https://velomaxou.com/2018/09/14/lauthion-a-vtt/

https://velomaxou.com/2018/09/15/turini-a-vtt/

Turini à VTT

img_74791
Bibi Yourself. J’ai fait disparaître l’ignoble pancarte de l’hôtelier à 47 euros. Grimper le Turini ne doit pas être la fin du monde puisque j’y suis arrivé avec beaucoup d’autres. Il est vrai que 44 km de grimpée pour 1200 m de dénivelée, c’est pas la mer à boire!

Prendre la route à VTT, c’est moins grisant.

Il faut rouler à droite, se conformer au code et penser à se garer pour voir le paysage.

st-roch-turini
le parcours du jour comporte 61 km et 1700 m de dénivelé

la trace GPS

Aujourd’hui vendredi 7 septembre, on se séparera en deux groupes.

Ceux qui partiront du coté de Valberg.

Et ceux qui graviront le col de Turini.

Valberg, je l’avais déjà en partie « ratissé » en 2015

Donc va pour Turini!

On part de Lantosque jusqu’au col de Porte.

C’est pas le coté le plus difficile, dit-on.

Pour rejoindre le col de Turini, d’autres préfèreront grimper directement par la Bollène-Vésubie.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
On commence par grimper au-dessus de la vallée de la Vésubie. On est encore dans l’ombre
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
mais de l’autre coté de la vallée de la Vésubie, le soleil éclaire déjà
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
vue sur l’autre versant de la Vésubie
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
la Gabelle

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Au col de la Porte un aller et retour à la Baisse de Paillon.

Puis reprise de la montée vers Turini.

img_7806
le soleil nous plombe un peu
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
profitons de l’ombre!
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Paysages superbes
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Peïra-Cava (80hab.), on pique-nique devant cette bâtisse au charme desuet. Le site dépend de la commune de Luceram et est lié à l’histoire des chasseurs alpins

On repart gratter quelques cols muletiers au passage le long de la route

Ce diaporama nécessite JavaScript.

img_7832
Col de Turini. Un grand parking à touristes sans intérêt

On n’a plus qu’à redescendre par la route M70 de La Bollène-Vésubie.

Une descente agréable de 15 km.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

img_7481

Les cols du jour

FR-06-1106 BAISSE DE PAILLON
FR-06-0990c SAINT ROCH
FR-06-0972 SAVEL
FR-06-1372 BAISSE CABANETTE
FR-06-1445a PAS DE LA GRAU
FR-06-1508 BAISSE DE PEIRA CAVA
FR-06-1572 GORGE DE TENNE
FR-06-1607a BAISSE DE PATRONEL
FR-06-1607b TURINI

 

 

Cyclistes, vous serez fichés

Cette fois sera t-elle la bonne?

Le premier ministre vient d’annoncer l’immatriculation des vélos.

Un fichage organisé qui sous couvert de protéger nos vélos du vol va instaurer le contrôle du cycliste lui-même.

Immatriculation et parkings contre les vols

Pour lutter contre le vol, chaque vélo, neuf ou d’occasion, sera doté d’un numéro d’immatriculation. «A l’image des motos, les vélos devront faire l’objet d’un marquage, comme un numéro d’immatriculation pour lutter contre le vol. Il sera réalisé à l’occasion de ventes par des professionnels», précise franceinfo. Dans un premier temps, seuls les vélos neufs seront concernés par ce marquage. Viendront ensuite les vélos d’occasion. «Un fichier sera d’ailleurs constitué et les forces de l’ordre pourront le consulter», ajoute franceinfo. (source)

Fichage ou flicage?

Coût de l’opération?

article en relation

L’Authion à VTT

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
jeudi 6 septembre 2018, visite de zones de combats du massif de l’Authion

Entre la Vésubie et les Gorges de Saorge, l’Authion domine le nord des Alpes Maritimes.

C’est à partir du col de Turini qu’on peut parcourir le massif de l’Authion et ses cols.

Après le 15 août 1944, les Allemands tiennent encore Moulinet, Breil et Saorge.

Les habitants sont déplacés en Italie.

Le 10 avril 1945, les forces libres s’attaquent à l’Authion.

Les positions allemandes sont enlevées les unes après les autres.

détails ici

C’est ce massif que nous visitons aujourd’hui.

turini
le parcours du jour autour de l’Authion comporte 29 km et 800 m de dénivelé; c’est un aller et retour au départ du col de Turini (1607m)

la trace GPS

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Avant de quitter notre refuge Neige et Merveilles
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Montée à la Baisse du Camp d’Argent, c’est goudronné , ça roule
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
c’est déjà l’heure du pique-nique
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Camp de Cabanes Vieilles. Ce vestige de char américain « Stuart » a été installé ici en 2005.

C’est un peu une façon de falsifier l’histoire puisque le char a été détruit dans la valléeet bien qu’il ait participé aux combats de 1945 au sein des forces alliées.

Ce qui est irritant, c’est cette fabrication de lieux de mémoire qui faussent l’authenticité d’une chronique historique.

Les casernes de Cabanes Vieilles datent de 1880. Elles ont été construites pour se protéger d’une éventuelle invasion italienne à la fin du XIXeme siècle soit avant la première guerre mondiale.

Il faut s’intéresser à l’histoire pour ne pas tout mélanger, je fais donc des efforts.

On poursuit notre chemin vers la Baisse de Caran et la Baisse de Neggia

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
nuages et massif se côtoient
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
sans légende

Les cols interdits

Dans l’enceinte du parc du Mercantour, les cols sont interdits aux centcolistes puisque le vélo y est interdit combien même il serait tenu à la main.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
ça se complique

D’abord on n’a rien à faire là, on est entrés dans le parc du Mercantour sur le GR52 qui est interdit aux vélos à pneus crantés…et à pneus lisses? je ne sais pas.

Y aura t-il quelqu’un pour démonter cette limitation absurde aux cyclistes dans le parc qui sont assimilés aux utilisateurs d’engins motorisés?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

on était au-dessus de la vacherie de Cabanes Vieilles et on voulait tenter la Baisse de Ventraben (1861m)

Bon, on va finalement renoncer, vu que la famille bovine barre la route.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

On reprend notre route autour des Mille Fourches…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
direction la Vacherie de l’Authion alors qu’une fine pluie s’installe

Voici la stèle de l’Authion où 12 fusillers marins perdirent la vie en 1945.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
FAMMAC signifie Fédération Associative des Marins et Marins Anciens Combattants
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
on apprend tout par cœur

on finit par atteindre le parking de l’Authion à 2024 mètres dans un brouillard tenace.

nous sommes cinq…

deux devant, trois derrière…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je perds tout le monde et je me fie à ma trace GPS car je ne vois plus rien au-delà d’une dizaine de mètres…j’écoute, j’appelle…rien!

Le GPS a cet avantage sur la carte qu’il nous indique où l’on est y compris dans le brouillard et la nuit

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
je passe devant la caserne effondrée

Toujours personne!

Il ne me reste plus qu’à dévaler les méandres herbeux jusqu’aux gorges des Mille Fourches.

Arrivé à la route, personne!

Je dégringole jusqu’au col de Turini en grelottant.

La journée est terminée, je n’ai plus qu’à attendre les copains…qui arriveront peu après en ordre dispersé.

Les cols du jour

FR-06-1737 BAISSE CAMP D ARGENT
FR-06-1889 BAISSE DE TUEIS
FR-06-1707 BAISSE DE CARAN
FR-06-1627 BAISSE DE LA NEGGIA
FR-06-1635 LA COLLA
FR-06-2055 GORGES DE MONTJOIES
FR-06-1989 GORGES DES 1000 FOURCHES

L’AG de Mountain Bike à Saint-Dié

L’assemblée générale MBF France aura lieu du 23 au 25 novembre prochain à Saint-Dié-des-Vosges.

Cette année, c’est l’antenne MBF massif des Vosges qui nous fait l’honneur de nous accueillir sur leur très beau terrain de jeu.

Ce sera également l’occasion de fêter les 10 ans de l’association.

Comme à notre habitude, un weekend complet riche en réflexions mais agrémenté de temps plus conviviaux (ride, pique-nique et apéros seront au programme).

Vous pouvez d’ores et déjà cocher la date dans vos agendas.

Autour de Tende à VTT (3/3)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Voici notre parcours réalisé le mercredi 5 septembre 2018…

Nous étions dix-huit à partir avec nos vélos et nos bagages pour ces trois premiers jours qui devaient nous conduire successivement à Don Barbera, un refuge italien situé à 2100 mètres d’altitude, puis à Upega, hameau de Alta Briga commune italienne détachée de la commune française de la Brigue, puis retour à Casterino, lieu de notre départ.

Upega-La Brigue

upega-la-brigue
le parcours du jour, 55km et 1400 m de dénivelée positive

la trace GPS

On quitte Upega et on commence tout de suite la montée de la route SP 154 descendue la veille au soir.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
départ d’Upega; 4km de grimpée à 8%

Excellente mise en condition!

Au col de Salse, on prend la SP 97 goudronnée et roulante.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
fin de la première grimpée, tout le monde semble content

Bikepacking

Partir quelques jours à vélo en autonomie.

Je me suis posé la question de ce que j’emmène…et de ce que je n’emmène pas.

Évidemment on peut se contenter du sac à dos. J’ai pris mes sacoches en plus du sac à dos et je l’ai regretté car au poussage mon support fixé au tube de selle se mettait à tourner puis à frotter sur le pneu.

Donc ce système convient pour la route mais pas pour le VTT si vous poussez ou devez porter.

En revanche, mes amis qui avaient le Bikepacking (Ortlieb ou similaire) s’en sortent mieux dès lors qu’on pousse.

Le Bikepacking est étanche à volume variable, équipé d’une valve pour vider l’air libre; mais l’accès au contenu est moins facile.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A Monesi, la route s’arrête!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et pour cause: un effondrement routier interrompt la marche.

Un paysage cataclysmique où un pan de la montagne s’est effondré le 28 novembre 2016 emportant route et maisons.

Une vidéo parlante…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Une fois Monesi quitté, on chemine sur un itinéraire à nouveau interrompu.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
enfin! on peut à nouveau rouler

Arrive un mini tunnel à Colle Garezzo qui en annonce un second…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Vient le grand Tunnel de Colle Ardente au km 32 sur la haute route du sel.

500 m de long environ.

Je m’y engage à tâtons, balayant les parois de gauche à droite avec ma modeste lampe.

Je prie pour qu’il n’y ait pas un obstacle invisible au sol.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
ouf, tout le monde en sort un à un
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
on attend sagement les suivants
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
ensuite vient une longue descente sur la Brigue
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
on s’arrêtera à la chapelle Notre-Dame-des-Fontaines de la Brigue…sans la visiter.

La chapelle sanctuaire fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 22 mai 1951.

Dommage, on n’a pas le temps de la visiter.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
un pont remarquable à la Brigue
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
encore un pont, le pont du coq en forme de courbe datant du XVième siècle
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
ancien four à chaud étonnant

 

Les cols du jour

IT-IM-1623 COLLETTA SALSE
IT-IM-1263 DI SAN BERNARDO
IT-IM-1801 PASSO DI GAREZZO
IT-IM-1461 PASSO DE LA GUARDIA
FR-06-1599 BAISSE DES FRACHES
FR-06-1599a PAS DE COLLE ARDENTE
FR-06-1680a BAISSE DE SANSON EST
FR-06-1685b BAISSE DE SANSON
FR-06-1430 COL LINAIRE

Demain la suite de mon voyage à VTT au col de Turini

A ne pas rater!

Autour de Tende à VTT (2/3)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
il n’était pas toujours facile ce parcours Barbera-Upega!

Voici notre parcours réalisé le mardi 4 septembre 2018…

Nous étions dix-huit à partir avec nos vélos et nos bagages pour ces trois premiers jours qui devaient nous conduire successivement à Don Barbera, un refuge italien situé à 2100 mètres d’altitude, puis à Upega, hameau de Alta Briga commune italienne détachée de la commune française de la Brigue, puis retour à Casterino, lieu de notre départ.

Refuge Don Barbera – Upega

barbera-tende
Le parcours du point D au point A mesure 46 km et 1400 mètres de dénivelées positives. Les triangles représentent des cols

la trace GPS

Aujourd’hui, on chevauchera les crêtes franco-italiennes jusqu’au mont Saccarel avec une incursion aller et retour jusqu’au Monté Fronté et enfin une descente coté italien à Upega.

Lorsqu’on le jour se lève au refuge Barbera…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
les chevaux des voyageurs sont déjà levés; le repas est vite trouvé
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
la journée s’annonce belle; la montagne nous attend

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Nous sommes prêts au départ

On commencera par rejoindre ce chemin en face de nous qui rejoint la cime de Portega jusqu’au col de Framagal à 2179m.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
une dernière photo de Barbera avant de poursuivre
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le col des Seigneurs et Barbera s’éloignent doucement

Une belle journée qui ne se dément pas. On en profite pour prendre des images

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Même nos vélos sont contents!

Après cinq kilomètres en chemin, on grimpe sur le sentier frontalier.

On n’a guère le choix: ceux de devant sont déjà partis.

Les derniers s’interrogent…faut-il vraiment passer par là?

Trois d’entre-nous renoncent préférant rester sur la partie roulante.

Dans les grands groupes cyclistes, la concertation a parfois du mal à s’établir entre ceux qui piaffent d’en découdre avec le relief et les plus timorés soucieux de ménager leurs forces.

Éternel débat!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Porter son vélo chargé de bagages sans savoir ce qu’on va trouver ensuite n’est pas à la portée de tous…

En fait à partir de cet instant, nous allons cheminer sur une trace étroite et caillouteuse pendant trente kilomètres en passant par le col de l’Evêque, le colla Rossa, le col de Gravairole, le Pas du Tanarel, le col de la Lariée, le Pas de Bassère, le Pas du Saccarel, la selle de la Vallette, le Passo Garlenda et le Passo Fronté, tous des cols situés au-delà de 2000 mètres d’altitude.

Je ne vous l’ai pas encore dit, mais les cols à plus de 2000 mètres sont nécessaires pour accomplir la règle du jeu du Club des Cent Cols: il en faut au moins cinq chaque centaine de cols franchis…sauf si vous avez passé l’âge de 70 ans!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
des rampes comme celle-là, ça calme

Alors nous alternons pédalages et poussées car parmi nous tout le monde n’a pas la force suffisante pour grimper sur le vélo.

Mais l’essentiel n’est-il pas d’arriver?

On ignore parfois que l’avant-dernier « de cordée » veille sur le dernier.

C’est comme sur la route.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Tiens, un caprin!

Pas touché!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Parmi les deux patous du berger, un nous emboîte le pas.

C’est un patou pas patibulaire du tout, il est plutôt jovial.

J’ai du mal à détecter un zeste d’agressivité chez cet animal.

Il devient animal de compagnie, ce qui fait douter de l’identité du chien est-il patou ou pas tout patou?

Il va parcourir au moins huit cents mètres avec nous.

Même caresser le museau ne déclenche pas de méfiance.

Il a du apprécier le coté bucolique des chasseurs sans armes.

Je lui donne un morceau de barre de céréales…puis il s’en va rejoindre son troupeau en disparaissant dans la brume.

pour en savoir plus sur le patou

et un autre grand chien ici rencontré au Platzerwasel en juillet 2009 dans les Vosges

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
il est presque triste de nous quitter

voir aussi les patous du col de vars en 2012 ici

(l’un d’eux était aveugle et restait allongé au soleil sur la chaussée du col quoi qu’il advienne)

Puis l’on poursuit notre chemin sur les crêtes franco-italiennes…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Un papillon velu est venu s’installer sur ma gourde, un genre d’Argus Bleu selon ce site. Mais le mien est moins beau avec son gris marron
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
en contrebas la vallée de la Roya

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Colla Rossa au km 10

Merveille de l’électronique, mes photos sont géolocalisables grâce au GPS.

Comme ces clichés ci-dessous entre le Pas du Tanarel et le col de Lariée devant la stèle de partage des eaux édifiée par La Brigue

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Viennent ensuite des ruines de casernement italien.

À partir de 1859, sous l’impulsion de Garibaldi et de Cavour, l’Italie commence à s’unifier pour finalement devenir un pays solide. Une nouvelle menace est donc née à la frontière alpine pour la France, d’autant que les Italiens sont les premiers à doter leur armée de troupes spécialement formées au combat en montagne.(Wiki)

On pourra se référer à ce site pour comprendre la situation militaire à l’origine des constructions…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
ces constructions sont antérieures à la première guerre mondiale, elles datent plutôt des années 1870 lorsque l’Italie s’est dotée de corps alpins surnommés « alpini »
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
le Christ Rédempteur du Monte Saccarello

Une vidéo de cyclistes italiens qui montent au Saccarello…une montée qui ressemble fortement à notre descente du soir!

Nous aussi on entame la descente vers Upega entre Piémont et Ligurie

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

A la strada provinciale 97 au km 42, nous retrouvons le goudron.

Voici Upega et son cadre typique.

Accueil hôtelier en français dans ce hameau.

Bonne cuisine.

Logements en chambre ou dortoir.

Internet wifi.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les cols du jour…

IT-CN-2179 FRAMARGAL
FR-06-2099 CELLE VIEILLE
FR-06-2161 EVEQUE
FR-06-2175 COLLA ROSSA
FR-06-2250 GRAVAIROLE
FR-06-2045 TANAREL
FR-06-2041 BASERA
FR-06-2145 SACCAREL
IT-IM-2085 SELLA DELLA VALETTA
IT-IM-2021 GARLENDA
IT-IM-2090 FRONTE
IT-IM-1823 DELLA PORTA
FR-06-1956 LARIEE

Demain la suite de mon voyage à VTT autour du col de Tende.

A ne pas rater!

Autour de Tende à VTT (1)

OLYMPUS DIGITAL CAMERAAujourd’hui commence mon récit  de voyage autour de Tende (Alpes-Maritimes) avec mes amis du Club des Cent Cols.

Tende, commune française depuis 1947 au nord du département, est enclavée dans la vallée de la Roya.

La Roya est aussi connue pour être un lieu de passage de l’immigration clandestine où la solidarité des habitants et de Cédric Herrou s’oppose aux pouvoirs publics.

Tende est surtout connue des cyclistes pour son col (Tende-Est 1890m)…et des automobilistes pour son tunnel à sens alterné (long de 3000m à 1300m d’altitude) qui relie la France à l’Italie.

Pour l’anecdote un deuxième tunnel est en construction mais…l’entrée du second tunnel de Tende a été placée sous scellés par la justice italienne, le 24 mai dernier. Un arrêt forcé qui pourrait durer 5 mois, le temps que la justice enquête sur la disparition de 200 tonnes de matériaux. Pas moins de 17 personnes ont été interpellées (à lire dans FR3 Provence- Côte d’Azur)

Voici notre parcours réalisé le lundi 3 septembre 2018…

Nous étions dix-huit à partir avec nos vélos et nos bagages pour ces trois premiers jours qui devaient nous conduire successivement à Don Barbera, un refuge italien situé à 2100 mètres d’altitude, puis à Upega, hameau de Alta Briga commune italienne détachée de la commune française de la Brigue, puis retour à Casterino, lieu de notre départ.

Casterino-Barbera

casterino-barbera
Le parcours du point D au point A mesure 50 km et 1700 mètres de dénivelées positives. Les triangles représentent des cols

On peut télécharger le parcours de cette journée sur Openrunner ici

Le Centre d’Activités et de Tourisme Durable Neige et Merveilles nous accueillera deux nuits, l’une au départ et l’autre à notre retour de ce circuit autour de Tende.

img_7459
nos bagages à la veille du départ; certains nous attendront là pour notre retour

Le site offre un accès exceptionnel sur la mythique Vallée des Merveilles, site prochainement classé UNESCO, au cœur du Parc National du Mercantour.

Bâti sur le hameau de la Minière de Vallauria, Neige et Merveilles, ancien site militaire, est l’œuvre d’un groupe de copains de la régie Renault à l’origine.

img_7461
torrent de Bieugne; les chambres situées en face sont particulièrement bruyantes

Si vous êtes logé à l’ouest du coté du torrent Bieugne, prévoir des boules Quies pour dormir.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Neige et Merveilles, au fond le dortoir, devant la cour et le bar. Très important, le bar!

Ce n’est pas un confort trois étoiles et on n’y accède depuis le barrage EDF qu’avec des 4×4, à pied ou à vélo avec de bonnes jambes Mais douche attenante à la chambre et eau chaude à volonté. Literie correcte avec oreiller et couette. Par mesure d’hygiène, mieux vaut avoir avec soi un drap de sac ou sac à viande.

Pas de réseau téléphonique autrement qu’avec le wifi (WhatsApp) dans la cour de l’établissement.

Départ pour Casterino par la route…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

…puis montée à la Baisse de Peïrefique (2030m) avec une aller et retour pour rallier la Baisse d’Ourne et le col de la Porte (2100m)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Nous poursuivons en direction du col de Tende
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
la route qui mène au col de Tende (D6204) alt. 1890m

Le chasseur de cols n’oublie pas de vérifier son tableau de chasse: n’ai-je rien oublié au passage?

On passe parfois devant « un aller et retour » qui oblige à faire demi-tour, s’il n’est pas déjà trop tard.

D’autres fois, on préfère abandonner un écart si le dénivelé ou l’éloignement est trop important.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
En cette région alpestre, les marques religieuses sont rares. Celle-ci a résisté à l’épreuve du temps, elle est recouverte d’une épaisse couche de protection huileuse.

Les traversées d’alpage sont agréables, pour peu qu’on conserve une trajectoire fidèle au sentier et qu’on veille aux cailloux…

Puis l’on continue de cheminer en direction du col de Tende…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
la route qui monte au col de Tende, on aperçoit l’entrée du tunnel dans le creux de la vallée

Le Fort Central de Tende et la caserne défensive sont construits en 1877-1880. Entre 1881 et 1895, sur la ligne de crête au-dessus de la vallée de la Roya, des fortifications massives sont bâties, constituées de six bâtiments, dans le cadre du système de défense mis en place pour protéger le Piémont d’assauts ennemis éventuels, du sud des Alpes aux Apennins. (Wikipedia)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
On distingue le fort de Tende devant nous (1890m)
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
au col de Tende

Après le col de Tende, on poursuit notre chemin en direction du refuge Barbera…

img_7468
activité pastorale
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
au-delà de 2000 mètres, nous entrons dans la zone nuageuse

Après le col de la Boarïa, on aperçoit le refuge Barbera sur le versant italien du col des Seigneurs …

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
colle della Boarïa 2102m
OLYMPUS DIGITAL CAMERA
refuge Barbera

Le refuge Barbera

Le refuge Barbera nous accueille  (le site du refuge)

On est un peu humidifié par ce trajet en haut de cimes nébuleuses.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
admirons la signalétique parfaite…et non vandalisée!

Le refuge Barbera accueille des randonneurs à pied, à cheval…et à vélo.

Le bâtiment à ossature bois généreuse abrite deux étages, les pièces de jour au rez de chaussée et les dortoirs à l’étage.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
refuge Don Barbera, terme de notre première journée. 50km et 1700 m de D+

Eau: oui

Eau chaude: sur demande. Mais nous n’en avons pas eu, on est donc restés « dans notre jus »

Nourriture: correcte

Dortoirs à huit ou dix lits. Pas simple pour déballer son paquetage.

Electricité: une prise

Les vélos sont abrités à coté des chevaux.

Téléphone, internet: non

On partira demain matin avec notre pique-nique pour Upega

Les cols du jour

FR-06-2030 PEIREFIQUE
FR-06-2040 BAISSE D OURNE
FR-06-2100 LAPORTE
FR-06-2075 BARSENZANNE
FR-06-1899 PERNANTE
FR-06-1871 DI TENDA
FR-06-1890 DE TENDE EST
FR-06-1882 CANNELLE
FR-06-2185 VALETTE
IT-CN-2142 COLLETTO CAMPANINO
FR-06-2086 PERLE
FR-06-2102 BOAIRA
FR-06-2219 COLLE PLANE
FR-06-2235 CHEVOLAIL
FR-06-2085 MARGUAREIS
FR-06-2111 SEIGNEURS

vous aimerez peut-être aussi la présentation de ce séjour dans mes potins du lundi

Demain la suite de mon voyage à VTT autour du col de Tende.

A ne pas rater!

 

 

 

 

 

 

 

Les potins du lundi

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Le randonneur rendu à la méditation

Tirer les leçons d’un voyage à vélo, celui proposé par notre ami Pierre Chatel, membre du Club des Cent Cols.

C’est à présent mon travail.

Un travail de mémoire et de sentiments réunis.

J’étais donc parti grimper quelques cols à vélo cette semaine passée.

Pas des cols avec pignons sur rue, non! des cols plutôt méconnus et insolites le long d’une ligne frontalière entre l’Italie et la France du coté de Tende et de la Roya.

Je n’entrerai pas dans les détails, mais je note mes idées à creuser.

1 Pourquoi est-il si difficile au bout d’une journée à pédaler de se retrouver retiré du monde, sans moyen de communication dans un refuge si sommaire où notre hygiène élémentaire de citadin était mise en question?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
refuge Barbera, col des Seigneurs loin du monde

2 Pourquoi le patou qui m’a suivi était si gentil et très peu soucieux du devenir de son troupeau?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
est-ce bien un patou? certains en doutent…

3 Pourquoi l’Italie fait-elle preuve d’une telle indigence face à ses sinistrés de Monesi?

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Monesi, le village où la route s’arrête

4 Resituer dans l’histoire ces zones militaires au-dessus de Tende

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

5 Revisiter ma géographie des vallées de la Roya, de la Vésubie et de la Tinée…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
la vallée de la Roya, le gigantisme alpin appelle le Vosgien à l’humilité

6 le voyage itinérant à VTT en montagne, quels bagages? en autonomie pendant trois jours sur les six du séjour, il faut être prévoyant, en emporter ni trop ni pas assez car la météo peut vite se dégrader…j’ai été particulièrement handicapé par mes sacoches.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
A VTT, choisir le bon bagage

7 …et enfin comptabiliser cette abondance de cols grimpés au fil de ces sept jours.

  • 7900 m de dénivelé
  • 256 km
  • x cols

Pour compter les cols de ce séjour à VTT, se rendre sur Openrunner

  • Casterino-Barbera

https://www.openrunner.com/r/9105317

  • Barbera-Upega

https://www.openrunner.com/r/9105326

  • Upega-La Brigue

https://www.openrunner.com/r/9105336

  • Col de Turini

https://www.openrunner.com/r/9105339

  • Lantosque – Peïra-Cava – Turini

https://www.openrunner.com/r/9105346

  • La Colmiane

https://www.openrunner.com/r/9105354

Je vais prendre le temps de souffler un peu…

 

 

Bientôt la fin

Oui aujourd’hui dernier jour dans le massif alpin à VTT. Je rapporte avec moi de belles images de montagne en compagnie de mes amis chasseurs de cols.

Des habitats parfois rudes et peu propices au « confort moderne » de l’Internet et du téléphone portable.

La Roya, Tende, les casernes, la vallée des Merveilles, Upega…je dois encore m’approprier tous ces lieux traversés et en approfondir les secrets. Je le ferai avec vous dès mon retour.

Image; gîte à Restonica le troisième journe pas se perdre en haut des cimes…grimpée au col de Turinisans lumière point de salutce patou m’a suivi un bon bout de temps. J’ai fini par lui donner une friandise vallée italienne sinistrée