Étiquette : col du Mollendruz

Mollendruz

acrylique+aquarelle sur papier (21×29.7)

C’était en août dernier. Nos amis suisses organisaient une randonnée à VTT du coté du lac de Joux dans le Jura (suisse). Les chemins permettaient de s’ébattre à merveille. Quels veinards, ces Suisses!

Un bon souvenir.

Mise en Joux à VTT

Nos amis suisses des Cent Cols organisaient samedi 8 août une rencontre VTT autour du lac de Joux (Jura suisse).

Trente participants au départ au col du Mollendruz à 1180m au-dessus du lac de Joux.

Les cols grimpés

– Col du Pré de l’Haut (CH-VD-1306a)
– Col des Croisettes (CH-VD-1312)
– Les Vyfourches (CH-VD-1045)
– Col du Mont d’Orzeires (CH-VD-1061)
– Col des Epoisats (CH-VD-1079)
– Col du Golet (CH-VD-1154)
– Col d’Agiez/Plâne (CH-VD-1111)
– Col de Pétra Félix (CH-VD-1144)
– Col du Mollendruz (CH-VD-1174a)

L’histoire

Direction Le Pré de l’Haut Dessous. Christophe et son beau gravel en Titane

Le départ est bon enfant on commence par descendre le col du Mollendruz et son immense parking goudronné par la route, puis l’on prend un chemin « gentil » qui nous mène au sud (km4) au col du Pré de l’Haut Dessous (1306m)… Ainsi l’on découvre toute la magie des mots jurassiens.

Pierre qui a organisé cette belle rando accompagné de Yann

Aux Croisettes, le col des Croisettes (1312m)…

Il n’y a pas que l’herbe qui est plus verte chez nos voisins suisses, les chemins sont asphaltés comme sur une autoroute
vélomaxou in live (image Jacques L.)
Un compatriote du Bas-Rhin en tête
Jacques teste son tout nouveau VTT Kona
Michel avec le sourire
Notre vétéran de l’étape, jamais le dernier dans l’épreuve
François, notre rédac-chef de la revue Cent Cols

Puis l’on longe les hauteurs du lac avant de le rejoindre par la route qui mène à Le Pont. Le Pont ressemble à une station balnéaire avec ses touristes, ses pédalos, sa plage et son train.

La magie changeante des paysages à vélo
En Suisse, on arbore son drapeau. Y compris sur les étables
Image du lac de Joux saisie en roulant

En été, on dit que l’eau du lac peut atteindre 24°C
Passage à niveau de Le Pont. J’ai les noms de tous ceux qui sont passés au rouge clignotant!

On ira ensuite chercher un modeste col (km14) sur une colline qui jouxte le plan d’eau, les Vyfourches (1045m) au centre d’une grande prairie verdoyante.

La Dent de Vaulion face à nous qu’on escaladera plus tard…
ça roule! finalement le VTT c’est fastoche…

A Charbonnières, on longera l’Entonnoir de Bon Port par un sentier agréable qui débouche à la Torne.

L’entonnoir du Bon Port. Toute une histoire industrielle à retrouver ici
Image floue. Dommage! je photographie derrière moi tout en roulant et ça ne marche pas à chaque fois

Au km20 on montera à la queue leu-leu en direction de Vallorbe jusqu’au col du Mont d’Orzeires (1061m), col routier de grande circulation qui nous oblige à « faire les bordures ». Dans ces grandes processions de cyclos, j’ai pris l’habitude de laisser de la marge avec celui qui me précède.

On revient à Le Pont, et on commence à retrouver nos terrains de prédilection, les chemins non carrossables aux véhicules urbains. Mon voisin suisse me dit que le sentier permettait jadis le charroi de la glace du lac vers les capitales pour les hôpitaux, les restaurants, y compris Paris!

On quitte le lac pour entamer la longue montée à la Dent de Vaulion
Au début on chemine gentiment avec les marcheurs au fur et à mesure qu’on s’éloigne du lac

Mais notre souffle deviendra court après le col des Epoisats (1079m) km25. C’est qu’il nous faut grimper à la Dent de Vaulion située à 1400m d’alitude avec des passages de 20% sur la partie sommitale. Au milieu des marcheurs, chacun hisse son vélo comme il peut, soit en poussant dans d’improbables sentes qui serpentent entre la roche soit en portant le vélo à l’épaule. Mon voisin marcheur emprunte la voie nord tandis que je prends à l’estime la voie sud.

vélo qui dort devant le lac de Joux
la fin de la grimpée sera éprouvante, la chaleur ne nous facilite pas la tâche

On arrive enfin! le spectacle du lac est magnifique…et l’on s’adossera non loin face au massif du Mont Blanc immaculé dans le soleil, le temps de savourer le paysage…et nos sandwichs bienvenus.

la nourriture céleste…
…et la nourriture du ventre

Au km 33, le col du Golet (1154m) et le col d’Agiez ou col de Plane (1111m), voisin.

Avec un routier, c’est plus périlleux. Bravo!

On atteindra le col de Péra Félix (1144m) en cheminant à mi-pente jusqu’à la route de la Vallée…et on achèvera notre parcours en rejoignant le col du Mollendruz (1174m), terme de notre périple dans le Jura suisse.

Sur la route de Pétra Félix. Une simple formalité.

Il y a du Joux partout

Il faut se pencher sur le vocable pour le trouver dans le Jura avec le lac de Joux, dans le Rhône avec la commune de Joux, le col de Joux Plane dans les Alpes au départ de Samoëns. Joux viendrait de Jupiter, nom de dieu!

Bref, hier j’ai fait joujou autour du lac de Joux, celui de nos amis suisses situé dans le massif jurassien à 1004m d’altitude.

Pour s’y rendre, il faut traverser le Doubs du nord au sud jusqu’à Pontarlier, passer la frontière franco-suisse à Vallorbe où coule l’Orbe. La douane est gentille, elle ne stocke que les candidats à la vignette autoroutière sur la file de droite.

Le circuit du jour comportait 9 cols, 45 km et 1000m

Voir le parcours GPS

voir toutes les images

L’esprit « Cent Cols » vous plait? comment nous rejoindre

Vélomaxou est membre des Cents Cols n°6785

Pourquoi ce titre « Mise en Joux à VTT »? Ce n’est qu’après l’avoir publié que j’ai réfléchi à l’ampleur du titre. Au départ j’ai voulu attirer l’attention par l’erreur orthographique…et pour compliquer la chose, j’ai ajouté un e à mis. Tiens une vététiste mise en joux, ça m’intéresse. Mais les lecteurs perspicaces ne s’en laissent pas compter.

Si l’on est mis en joue par un chasseur qui épaule son fusil près de sa joue confondant VTT et sanglier, ce que je ne souhaite à personne, on peut être aussi sous le joug d’une condamnation ou sous le joug d’une puissance divine.