Jour : 11 mai 2007

Habsheim et sa piste…

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Habsheim et sa piste...

Il y a  des communes qui sans faire de bruit
réussissent à faire du bon travail; témoin la
ville d’Habsheim qui met à disposition des cyclistes une
piste, certes étroite, mais roulante avec des intersections
protégées.

Les accès au niveau zéro sont bien réussis,
pas de « montagnes russes »  et la signalisation horizontale de
bonne qualité.

Vélomaxou y était…

Blog de velomaxou :Vélomaxou, le blog d'un cyclo mulhousien, Vélomaxou y était...

Hier soir, le
Centre d’Initiation à la Nature et à l’Environnement
(CINE) nous conviait à Lutterbach à un rendez-vous
éco-citoyens intitulé: « A vélo dans ma
ville… »

Comment les aménageurs
pensent-ils la place du vélo dans l’espace
urbain ? Quelles actions engagent les collectivités
pour inciter les citoyens à utiliser ce mode de
déplacement non polluant. Comment se déplacer
aujourd’hui à vélo en ville ? Quelles
améliorations peut-on encore prévoir pour rendre le
vélo plus
attrayant ?

Vélomaxou s’y est rendu et ,
sans surprise, les éco-citoyens présents
étaient constitués d’un groupe de 13 personnes tous
ralliés à la cause du vélo, aucun élu
n’étant
représenté.

C’est dire que de
débat , il n’y en eût pas puisque tout ce petit monde
était unanime pour dire que les infrastructures mises
à la disposition  des cyclistes en agglomération
étaient loin de répondre aux attentes .

Ce à quoi,
le représentant de la CAMSA en charge des
réalisations cyclables de la communauté de communes
dût bien reconnaître qu’il n’était pas
maître de la cohérence entre les réalisations
diverses qui naissent çà et là!

Ainsi, chacun
pouvait constater que les maires, les présidents de
communautés de communes et le Conseil Général
ont tous leur propre appréciation de ce qui est bien (ou
mal) dans le domaine des infrastructures cyclables sans d’ailleurs
que les cyclistes soient invités à formuler un
avis.

A la
lumière d’un certain nombre d’exemples, chaque cyclo a fait
part de ses constats, de ses doléances tout en l’illustrant
de nombreux exemples démontrant de nombreuses failles dans
les dispositifs cyclables.

Si certains
évoquent l’absence d’un cadre général de
règles constructives, d’autres mettent carrément en
cause la volonté politique des élus et la
compétence des techniciens chargés des
réalisations.

La palme est
revenue à la municipalité de Wittelsheim avec sa
nouvelle bande cyclable et ses balises de priorité qui en
dépit de nos alertes fait la sourde oreille avec
mépris.

Vélomaxou
ne s’est pas privé de revenir sur l’impraticabilité
de la piste de Wittelsheim à Cernay (qui met en cause
à la fois la Municipalité de Cernay et le Conseil
Général) mais en insistant aussi sur les mauvais
choix techniques des édiles: multiplication des dos
d’ânes dans les traversées, étranglement aux
entrées d’agglomération, multiplication des zones
pavées, retrécissement des voiries mettant les
cyclistes en danger (Baldersheim), absence de continuité
dans les infrastructures cyclables, quilles plastique vert, blanc
délimitant les bandes,…

Enfin,
l’invité de la CAMSA a confirmé que la
traversée de Mulhouse du Nord au Sud, le long du canal, est
« un serpent de mer » où chaque élu concerné
à sa propre vision des choses.

Ceci étant,
la CAMSA a fait état de ses réalisations et de ses
projets en terme d’aménagements et d’encouragements à
la pratique du vélo en ville.

Parmi ces
réalisations, notons:

– les sas
vélo aux feux tricolores

– 19 contre-sens
cyclables dans les rues en sens unique

– des couloirs de
bus mixtes

– 1682 
arceaux à vélo à fin 2006 à
Mulhouse!

– 4 sites parcs
à vélo vidéo surveillés

– une carte des
aménagements cyclables de la CAMSA

– locacité
avec 200 vélos

– un Plan de
Déplacement d’Entreprises (mise à disposition de
vélo pour les fonctionnaires territoriaux)

Bref, chacun est
resté sur sa faim et n’a pu que constater le chemin qui
reste à parcourir !