Château-Chinon, son vin et sa flotte


Un brevet du Morvan fort mouillé (vélomaxou)

D’abord tordons le cou à une idée reçue: il n’y a pas de vignes à Château-Chinon…et donc pas de vin; même si un vieil oncle des Vosges prétendait qu’en absence de vigne, on pouvait très bien traire les chevaux!…

Un aimable touriste insistait pour voir le vignoble de Château-Chinon, mais il ne l’a pas trouvé.

Peut-être a t-il confondu avec les vins de Chinon en Indre et Loire?

En revanche de la flotte à Château-Chinon, il y en a.

Orage carabiné toute la nuit dernière et déluge ce matin.

Pas de quoi rendre enthousiastes les candidats à la deuxième journée du Brevet de Randonneur du Morvan.

Beaucoup auront préféré plier bagage et d’autres venir prendre le repas de midi en voiture au contrôle de Saint Léger sous Beuvray.

Tant et si bien qu’il y avait presque plus de voitures que de vélos sur la place du village.

En guise d’animation cycliste, les habitants ont vu débarquer des voitures attelées de remorques portant les vélos…dont celle du Comité d’Entreprises Peugeot-Mulhouse et ses six cyclistes.

Maxou a pris son mal en patience. Dès 7h15, j’étais sur ma bécane.

Habillé comme il a pu, avec sacs en plastique dans les chaussettes, il a rejoint quelques grognards avant d’entamer la longue descente vers Mouasse qui a achevé de nous frigorifier.

Heureusement, on s’est tout de suite trouvé ensuite à escalader une longue pente dans la forêt qui nous a redonné du cœur à l’ouvrage.

Le premier contrôle à St Honoré compatissait en nous voyant arriver les jambes zébrées par le froid.

Puis on a pris notre cadence…

Musée du site gaulois de Bribracte (vélomaxou)

Bibracte, le musée de la civilisation celtique, attendra.

On avait trop froid.

Vite à 11h45, on était déjà à faire la queue pour avoir notre plateau-repas qui arrivait sur une palette par camion.

Pas le temps de se laisser endormir par la torpeur de la salle; vite, en selle!

Comme par enchantement, la pluie s’est arrêtée de tomber et quelques rayons de soleil se glissent au travers des nuages gris.

La montée à Glux-en-Glenne est presque sympathique…

En montant le Haut Folin (vélomaxou)

Arleuf nous attend pour le dernier contrôle.

Arleuf en vue (vélomaxou)

Des tonnes de victuailles sans preneurs. Les permanents ont seulement vu défiler une cinquantaine de cyclistes…

Encore 25 km…Il faut monter à Fachin et rejoindre les Buteaux…d’autres « se trompent » et gagnent tout de suite Château-Chinon.

14 km de rabais.

A 15heures, j’étais de retour à Château-Chinon.

Le contrôle final exposait une montagne de rondelles de saucisson qui peinait encore à trouver preneur.

Un participant et son auguste bicyclette (vélomaxou)

Bilan de la journée 130 km et 2354m de dénivelée.

Bon, l’essentiel est là: j’ai eu mon brevet de randonneur du Morvan.

Le Morvan est maudit; il y a dix ans, j’y suis allé trois jours et il a plus tous les jours.

La région peut paraître sauvage et bénéficie du calme sur les routes mais je ne suis pas conquis par la monotonie des paysages.

Voila qui est dit!

En raison du mauvais temps, j’ai peu d’images aujourd’hui, mais j’en avais gardé quelques unes de la journée d’hier…

On peut les voir ici…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s