Quadra, quinqua, sexa…et même septua!


Quadra, quinqua, sexa,…et même septua!

Des dizaines qui comptent…

C’est qu’atteindre « le bel âge » n’est pas donné à tout le monde.

Les cyclistes n’échappent pas à cette règle.

Hélas!

Notre société ne se prive d’ailleurs pas de souligner dans les libelles des journaux ces « vieux en devenir » dans la rubrique des faits-divers:

–  « un cycliste quinquagénaire renversé par une
voiture… »,

« une sexagénaire victime d’une chute à vélo… »

Cette stigmatisation des citoyens à partir de quarante ans
confirme nos clivages.

Comment le dire?

Ces affligeants qualificatifs dans la Presse locale témoignent
d’un embarras: comment nommer autrement une personne qui se fait renverser sur son vélo?…et puis, d’abord, que faisait cette sexagénaire sur un vélo?…

A partir de quarante ans, l’âge devient un facteur d’exclusion et devient à tout le moins suspect!

Nos jeunes journalistes « localiers » ne devraient-ils pas de temps à autre se déplacer à vélo et faire des stages dans les maisons de retraite? Rien que pour apprendre à considérer leurs
semblables autrement que par l’âge!

Autant de clichés absurdes qui font tant de torts au « vivre ensemble ».

On ne s’étonnera donc pas qu’entre jeunes et moins jeunes, le fléau de la balance est si ténu que plus personne, au milieu, ne trouve une place stable.

Trop jeune ou trop âgé?

Parfois les deux à la fois.

Publicités

3 réponses sur « Quadra, quinqua, sexa…et même septua! »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s