Jour : 9 janvier 2012

La tendance vélo en ville

vélo urbain: laissez-vous tenter!

« Nous disposons tous du libre arbitre et de la possibilité de contribuer à faire basculer les choses dans un sens ou dans l’autre. »

Hervé Bellut l’admet: son « éditorial de début d’année (est) légèrement tiré par les cheveux » (voir son article à la rigueur)

Pourtant dans ce marasme sociétal qui nous plombe le début d’année, tout n’est pas noir.

Heureusement, il y a le vélo!

Je n’ose les photographier.

Tous les jours, j’en croise dans ma bourgade.

Surtout des femmes. Des travailleurs acharnés et désargentés.

Des gens civilisés comme vous et moi capables de ne pas s’enfermer derrière des vitres fumées d’enclumes nauséabondes.

Des gens comme tout le monde?

Je ne sais pas…et puis on s’en fout.

Que font-ils? Où vont-ils?

Je ne sais pas…

Pourtant le phénomène vélo prend petit à petit de l’ampleur.

Pas le vélo décathlonien et musculeux. Non!

Le vélo pépère…(et mémère) des jeunes et moins jeunes qui ont troqué le tas de tôle pour la bécane.

A tous ceux-là, je dis bravo!

PS: le vélo en illustration c’est le KTM de Gran (16kg-1000 euros)

Glasshütte, 800 m d’un coup

C’est pour s’amuser quand on ne sait pas quoi faire.

Triple bienvenu.

Sans triple, je ne sais pas faire.

C’est la Glasshütte. A 30km de Mulhouse, un cul de sac où on peut boire un café l’hiver,  un Coca Lola l’été et rentrer, fier de soi.

Pas de grand laïus.

D’ailleurs il n’y a que des vaches à voir une fois en haut.

Je plaisante, le paysage est magnifique, adossé sous le Belchenwald, je vous recommande les lieux pour entamer des balades à pied ou à VTT.

Les amateurs de cols trouveront à proximité

– le Peterhut (566)

– le Munsteraeckerle (655)

– le Judenhut

– le Holzwasen (836)

Compter 62 km depuis Mulhouse aller et retour et 800m de dénivelée .