Pour ne rien vous cacher…


col des sept chemins (cl vélomaxou)

Oui, c’est vrai , membre du Club des Cent Cols, je me prête au jeu qui consiste à accumuler des ascensions de cols. Mais pas seulement.

Cols routiers, d’abord.

Cols muletiers ensuite, parce que c’est un moyen d’accroître son palmarès.

D’où cette nécessaire mise à niveau dans la discipline vététiste qu’il m’arrive de fustiger.

Vous n’imaginez pas combien il y a de cols recensés en France…

…10048 en 2010.

N’est pas col qui veut!

Si je dis en 2010, c’est parce qu’une commission vénérable, la Commission d’Éthique, de Réflexion et de Propositions (CERP), se penche régulièrement sur les cas critiques.

Ce col est-il un vrai col ou un faux col?

Beaucoup de municipalités inventent des cols là où il n’y en a pas.

Rien que pour attirer le touriste pédaleur!

Or un col doit avoir une histoire consacrée et dignement répertoriée dans les textes,les toponymes et l’histoire.

Par exemple le col de Montvoie, non loin de Porrentruy en Suisse, n’est pas agréé alors que Bibi l’a grimpé avec enthousiasme.

Refusé par la commission des Cent Cols!

Et la fameuse CERP n’est pas au bout de ses peines; figurez-vous qu’un centcoliste malin a trouvé des cols à dénivelée négative en dessous du niveau de la mer…en Israël.

Autre dilemme, la côte de Lauriole dans l’Hérault; cette côte descend en montant. C’est à n’y rien comprendre disent les autochtones…

Pour tout dire, j’ai 272 cols (des vrais) à mon actif depuis que je me suis mis sur les rangs en juillet 2010.

Soit 100 cols différents en 30 ans de « carrière cyclo » et 172 en deux ans.

Pas de blagues! je ne suis pas un compétiteur, ni un grimpeur, mais il est vrai qu’entretenir ses muscles, sa respiration dans les pentes vous apporte de la gaité…et accessoirement de la sueur.

Juste un petit joueur à coté des amis centcolistes qui collectionnent des milliers de cols à leur actif.

Ainsi au tableau d’honneur du Club des Cent Cols (CCC) figure cette année Michel Verhaegue, né en 1947, avec…10.000 cols à son palmarès.

Si vous voulez, vous aussi, vous prendre au jeu, le Club des Cent Cols  vous tend les bras.

Mieux vaut habiter une région l’on peut se faire la main…et les jambes pour commencer.

Une réponse sur « Pour ne rien vous cacher… »

  1. A propos du Col de Montvoie…
    Natif de Porrentruy ou j’ai débuté ma carrière cyclo je connais ce col comme ma poche, pour l’avoir « fait » n fois…
    Dans le temps, on l’appelait « Grimpée, ou col de Montancy » et était reconnu comme col, avant que la Confrérie ne resserre les boulons, suite à des exagérations notoires (les Belges avaient trouvé chez eux 170 cols !)
    Comme les mesures prises par la Confrérie ne sont pas rétroactives, il figure donc à mon « palmarès » en toute légalité.
    Ou je voulais en venir et c’est assez comique, la commune sur laquelle se trouve le col a fait installer un panneau « Col de Montvoie » il y a quelques années (2007 je crois), avec une inauguration en grande pompe à laquelle participait une très importante délégation des Cent Cols Suisses, bibi compris.
    Si vous cherchez « Col de Montvoie » dans les catalogues officiels, vous ne le trouverez ni dans les acceptés, ni dans les refusés… Ce qui est refusé, c’est le cols de Montancy – bizarre, non ?
    C’est vrai qu’il eut été un peu embarrassant pour les édiles CERPTiens, de refuser après coup un col à l’inauguration duquel ils ont participé eux-mêmes…
    Voili, voilou

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s