Tour de passe-passe


Vous l’avez remarqué, je ne parle pas du Tour de France.
Ou seulement du bout des lèvres de temps à autre.
Pourquoi?
Tout simplement parce que j’ai choisi de mettre cette foire à part.
Le Tour, une foire?
Oui, bien sûr!
Un coup de commerce autour de professionnels du guidon.
Comme pour le foot.
Les adorateurs inconditionnels sont aujourd’hui ébranlés par les performances des coureurs du Tour…comme ils l’étaient déjà du temps d’Armstrong.
Ainsi, un coureur supposé propre parmi les autres supposés sales fait aujourd’hui jaser: Thomas Voeckler.
Je n’ai pas vu sa course, mais j’en ai entendu parler.
Voici donc un coureur professionnel avec une gueule d’ange qu’on prendrait bien pour gendre et qui nous parle tendrement de son petit garçon devant les télés et qui est capable après son mal de genou, chou, hibou, de remporter une victoire troublante en développant 400 watts de puissance au-dessus de 2000m, soit à la limite du dopage…
On en pensera ce qu’on veut.

Mon opinion n’a pas varié à propos du Tour.

Pour compléter le sujet, lisez donc ce qu’en dit Quentin Leplat, cycliste et entraîneur

2 réponses sur « Tour de passe-passe »

  1. Cela me fait toujours marrer (jaune quand même…) ces journalistes qui jouent les vierges effarouchées en criant « haro sur le dopage ! ». Parce que ce sont eux les premiers responsables de la chose, eux qui en veulent toujours plus, plus vite, plus haut…
    L’autre jour, dans une des étapes de montagne, j’en ai entendu un qui se plaignait de s’être ennuyé parce qu’il n’y avait pas assez de bagarre… eh mec si tu t’emmerdais tu n’avais qu’à prendre un vélo et essayer !
    Pire encore mais cela date déjà de quelques années, dans l’étape Pau-Luchon disputée sous une canicule infernale, la moyenne du vainqueur était un peu au-dessous de 30 km/h… je me souviens d’avoir entendu un des ces journaleux s’exclamer « à cette allure de cyclotouristes, ces messieurs se sont promenés… »
    Ceux/celles qui ont fait une fois la RCP apprécieront…
    Franchement je pense que le jour ou les dirigeants de cette gigantesque affaire de fric auront trouvé le moyen de se passer des cyclistes, ils en seront tout contents…

    J'aime

  2. L’article de Quentin Leplat c’est du gros n’importe quoi, il croit nous démontrer quand calculant les watts on peut savoir si un coureur est dopé ou pas ! Ces pseudos scientifiques ne sont vraiment pas crédibles avec leurs théories inventées de toute piéce. Le vent n’est même pas prit en compte alors que c’est un facteur déterminant même en montagne. Bref si ça en amuse certains, tant mieux pour eux.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s