Fumette à bord, attention au départ!


Image JF Frey

Ce matin là, j’accompagne une amie jusqu’au quai d’où doit partir le TGV en provenance de Strasbourg.

Le train entre en gare…

Les voyageurs inquiets de manquer le départ se pressent à l’intérieur dès l’ouverture des portières.

Mais les professionnels du voyage, contrôleurs et contrôlés en infraction sont descendus du train; ils dissertent ensemble sur le quai avant de remonter à bord…

Une carte bleue invalidée dans le terminal du contrôleur met tout ce petit monde en émoi.

Pendant ce temps là, un voyageur resté à l’intérieur de la voiture devant la porte d’accès, téléphone d’une main et aspire sur un bout de plastique porté à sa bouche par l’autre main.

C’est la fameuse cigarette électronique encore dénommée e-cigarette.

De temps à autre, une volute de fumée s’en échappe. En fait de la vapeur d’eau.

C’est interdit!

Le contrôleur réagit, « c’est interdit monsieur… »

Le fumeur ne se démonte pas, il poursuit sa communication téléphonique, entrecoupée de quelques sucements…Il argumente ensuite prétextant que son objet sucé ne rejette que de la vapeur d’eau et bla et bla et bla…

Bref, je ne sais pas comment s’est terminée la conversation car le chef de gare a donné le coup de sifflet strident du départ et le TGV est parti avec tout son monde à l’intérieur.

La Croix

Comment ça marche cette fumisterie?

Je suis allé voir ce qu’est une cigarette électronique dont on dit qu’elle pourrait après l’envolée des prix du tabac achever de démolir la profession de buraliste.

« Une fumisterie », pour Eric Paqueriaud, président départemental du syndicat des buralistes des Pyrénées-Orientales. Selon lui, la cigarette électronique ne permet pas d’arrêter le tabac. « Tant qu’il y aura la gestuelle, le consommateur ne coupera pas avec l’habitude de fumer ». Alors que « l’Europe envisage de supprimer les goûts mentholés pour les cigarettes, pourquoi laisse-t-elle circuler librement sur le marché des produits aromatisés à tous les goûts pour la cigarette électronique ? » (l’Indépendant)

Cette cigarette comprend encore de la nicotine en quantité variable, un arôme artificiel et parfois du propylène de glycol. Le tout alimenté par une batterie.

Bref une vraie chaudière à gaz!

Personnellement, je me demande si ce pétard ne risque pas  de nous exploser à la figure…

Pour ceux qui ne le savent pas, le propylène-glycol, c’est du propane dont on se sert dans de nombreuses applications comme par exemple sur les ailes d’avions pour les dégivrer, mais aussi comme émulsifiant dans les sauces et assaisonnements…

Menthe, pomme ou fraise?

La société Edsylver vend le kit complet de cigarettes électroniques en coffret luxueux 79 euros…et ne désespère pas de convertir les fumeurs frustrés par tant d’interdictions  en offrant le plaisir de pouvoir enfin sucer et respirer le précieux nectar contenu dans sa cigarette en plastique….en toute impunité.

CigEvolution

Plaisir exquis sans combustion, ses volutes inodores se faufilent dans les lieux publics, meetings, restaurants, soirées, studios d’enregistrement avec un discret savoir-vivre.

Goûtez à l’excellence d’une longueur en bouche aromatisée de menthe, pomme, fraise, tabac brun ou blond ; à « vapoter » en doses forte, médium, légère ou sans nicotine. Une sélection de cartouches faciles à varier au gré des envies. Unique, chargée pour la journée, votre cigarette est légère comme l’air de ses vapeurs.

Philippe est très content. Il le fait savoir à EdsylverLe kit confort edsylver est arrivé le lendemain de ma commande comme indiqué. C’est génial car c’est pour faire un cadeau le soir de Noel à mon cousin fumeur. J’espère qu’ilva enfin arreter la cigarette avec la cigarette électronique.

Le problème, c’est que la Se-Ne-Ce-Feux ne l’entend pas de cette oreille et que sur les forums d’usagers des transports, la controverse fait rage.

A un tel point que la SNCF s’est fendue d’un communiqué dans lequel elle assimile cigarette et cigarette électronique…

« le simple fait que la cigarette électronique dégage de la fumée ou de la simple vapeur d’eau, y compris les substances qui en font sa composition, en prohibe son utilisation dans les lieux à usage collectif, au sens de l’article l 3511-7 du code de santé publique.

de plus, la cigarette électronique, en tant qu’elle ressemble en tout point à une cigarette classique, ne pourra être autorisée et tombe donc dans la répression contre la lutte du tabagisme au sens des articles l3511-3 et l3511-4 du code de la santé publique.

un agent sncf pourra donc, le cas échéant, constater par procès verbal l’infraction de « violation de l’interdiction de fumer » (art 80-2 al 3 du décret du 22 mars 1942) à l’encontre d’un voyageur fumant une cigarette électronique dans les trains et dans les emprises ferroviaires où il est interdit de fumer, au même titre qu’un voyageur fumant une cigarette dite « classique ») » (source)

Et la santé?…

Le soudain succès de la cigarette électronique et sa publicité a déjà fait réagir le corps médical…L’Afssaps indique que la consommation de cigarettes électroniques peut avoir les mêmes perversions que des cigarettes classiques. Même en quantité moindre, elles contiennent de la nicotine contenue dans des « e-liquides ». Ces derniers « peuvent contenir des quantités de nicotine susceptibles d’entraîner une exposition cutanée ou orale accidentelle, avec des effets indésirables graves, notamment chez les enfants ».

Sans pour autant démontrer la nocivité à long terme de la e-cigarette.

Reprenons notre vélo

J’ai repris mon vélo et je suis rentré chez moi à travers les rues mulhousiennes pestant après cet hiver à rallonge qui n’en finit pas en empiétant insolemment sur notre printemps cycliste.

Une question me taraude…la batterie de la cigarette sera t-elle rechargeable sur la dynamo de nos vélos? histoire d’en griller une en haut du Grand-Ballon?

Le professeur Gilbert Lenoir, Président de la Ligue Contre le Cancer, fournit des statistiques très précises qui indiquent que malgré toutes les lois anti-tabac encore 30 % d’adultes fument sans compter les enfants qui s’y mettent de plus en plus jeunes. Le tabac est responsable de 60 000 morts par an !

Une réponse sur « Fumette à bord, attention au départ! »

  1. La fumée du tabac, les gaz d’échappement et la centrale de Fessenheim !
    Trois belles et grandes causes de mortalité passée, actuelle et peut-être future

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s