La face cachée du Pilat


Col de l’Etançon (1365m)

Les Ponts de Mai sont propices aux excursions.

Je me suis offert le Pilat.

Pas la dune, non, le Pilat Rhodanien.

Pourquoi « la face cachée du Pilat » dans mon titre?

Oui, pourquoi?

La question est bonne…J’y réfléchis après coup.

J’avais tenté de jouer sur les mots pile ou face pour faire un titre accrocheur et puis l’heure tardive et mon retard de sommeil m’ont dissuadé de faire de l’esprit.

Il est resté « la face cachée du Pilat ».

Après tout, c’est vrai que depuis l’autoroute lorsqu’on passe à Péage de Roussillon, nous les septentrionaux, on ignore tout de ce massif et de qu’il recèle comme cols et comme paysages savoureux.

Dommage pour le temps médiocre et frais.

J’ai donc emporté brassières, jambières et gants à doigts longs pour m’épargner les rhumatismes.

Départ de Pelussin, un gros bourg sympa tout en pente.

Arrêté à la mairie au retour, vous devrez remonter à pinces jusqu’à la place des Croix pour vous offrir un saucisson au Petit Casino.

Pélussin

Ce massif, parc régional, entre Vienne et Saint-Etienne regorge de cols routiers et muletiers.

Et les habitants du lieu savent en tirer parti.

Car le Pilat n’est pas qu’un mont, c’est un vrai massif et les Vosges n’ont qu’à bien se tenir.

Bien entretenue, bien documentée avec ses parcours jalonnés de poteaux de bois rond, il semble n’y avoir dans cette montagne que des amoureux respectueux.

Pas de traces de vandales ni scandinaves ni d’ailleurs!…

Mon GPS tourne en boucle autour de la route à prendre…pas de blague, il faut sentir le vent pour comprendre où on doit aller.

Finalement, après mon cliché (ci-dessus) de cette belle tour près de l’hôpital local, je grimpe…

Plafond bas sur la montée de la Croix du Collet…

Pas de trafic à cette heure matinale, la route est à moi.

L’eau surgit de toutes parts le long des fossés sous la pression des pluies de la nuit.

Montée Croix du Collet

La vallée du Rhône vue depuis le col de l’Oeillon…

Tiens, comme c’est bizarre, une crevaison…

Dansons roue contre roue…

Je m’applique à dépanner consciencieusement cette crevaison…en priant pour que d’autres ne suivent pas.

J’ai réussi avec mes petites jambes à abattre 23 cols en quatre jours dont 14 le 2eme jour.

Je vous en conte le récit; celui où j’ai choisi d’affronter les Crêts qui chevauchent le massif depuis l’Oeillon jusqu’à la Perdrix.

Pas de chance, il avait plu toute la nuit précédente et j’ai du progresser dans la brume sans beaucoup voir ni l’horizon, la plaine rhodanienne ni les Alpes.

Mais le bonheur était là.

Ma monture ne se prêtait guère à ce chapelet de cols muletiers depuis l’émetteur de télévision jusqu’au Crêt de la Perdrix.

Les Vététistes s’étonnaient même de me voir là avec une telle gazelle…

Il faudra donc pousser tout en sautant de pavé à pavé en évitant autant que possible les rigoles.

Mais j’avais mis mes sacs plastique sous les socquettes (Carrefour à droite et Auchan à gauche, pas de jaloux!)

Après le collet de l’Oeillon (1318m), pente pierreuse au programme

Le parcours compte environ 4km (du km 16 au km 20) de chemin rocailleux, parsemé de sables spongieux.

Émetteur du Pilat

Heureusement, en cours de journée, le temps s’arrange et l’on peut admirer de jolis paysages en reprenant la route…

Le col de Chomette (986m) au km 44 nécessite un petit passage sur le GR7 ainsi qu’un « poussé » un peu gadouilleux...

En montant au col de Chomette

La descente sur la Terrasse-sur-Dorlay offre de somptueux paysages…

Rencontre avec d’autres usagers cyclistes…

Allez les petits!

Feront-ils encore du vélo dans quarante ans?

Tour 2013 Rhône-Alpes-Isère

Le Pilat, un beau massif à découvrir. Très prisé par les « régionaux ».

70km/1850m

voir le parcours

Publicités

3 réflexions sur “La face cachée du Pilat

  1. Maxou, merci pour ce récit d’une partie de ton WE chez nous.
    Reviens quand tu veux grapiller les cols, et surtout n’oublie pas la Reventine t’attend tous les ans.
    Je continue de découvrir ton blog.
    Bravo et merci
    Michel du COR

  2. Bonsoir maxou, j’envisage justement une halte dans cette pour faire ce parcours agrémenté de ces 14 cols…aurais-tu encore ta trace gps…
    merci
    Pascal

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s