Il criquotte ou il craquotte, votre dérailleur?


SOS Hanger

Bon sang, c’est pourtant simple!

Votre dérailleur, il criquotte ou il craquotte?…

Oh, le mien, il a tendance à criquotter…quoique, parfois il craquotte…dans les descentes.

Il y a même des jours où il a pas bonne mine…

Qui n’a jamais eu à maudire ce dérailleur qui ne passe pas les vitesses au moment où on en a le plus besoin, dans les côtes ou, profitant d’un vent favorable, on songe à passer sur le grand plateau?

Facile à dire, mais à faire, cela en rebute plus d’un.

En cause un système qui a tendance à se dérégler sous l’effet des assauts répétés du conducteur et des tressauts de la route.

Il est vrai qu’avec dix vitesses (et même onze à présent), la chaine ne sait plus où donner de la tête.

Quand elle est sur « le p’tit », elle frotte devant…et parfois elle refuse de monter tout là-haut, surtout quand on en a le plus besoin.

Le plus funeste, c’est quand elle monte trop haut…dans les rayons.

Bon sang, c’est pourtant simple!

Un dérailleur arrière qui ne descend pas au bout de sa rangée de dents, c’est quoi?

le câble trop tendu?

la butée de la vis « L » (low)?

faut-il la desserrer ou la resserrer?

Moi , j’ai un principe, je relâche tout, je laisse mon dérailleur descendre tous les étages…

S’arrête-il au rez de chaussée…ou pas?

Vérifier qu’il ne reste pas un cran sur le guidon…

Desserrer le câble dans le serre-câble…

Puis si le dernier pignon ne reçoit toujours pas la chaine, commencez par desserrer la vis L.

Quand le pignon n°1 est occupé par la chaine, ajuster le réglage en faisant tourner…

Il ne doit y avoir ni croui-croui ni cra-cra.

Desserrer le rattrape-mou du câble et resserrer le câble trop sans tirer dessus.

Essayons vos vitesses!

Évidemment, entre gens bien élevés, je ne vous ferai pas l’injure de vous demander si vous avez bien au guidon le même nombre d’indexations que de pignons sur la roue!

Et si vous n’avez pas compris mon charabia, allez voir le copain là

Pour le dérailleur avant, le processus est similaire. Le problème le plus fréquent étant la chaine qui sort du grand plateau ou qui tombe sur le corps de pédalier.

Le mieux, parait-il, serait de s’offrir des dérailleurs électriques indéréglables aux dires des vendeurs.

J’attends de voir…

Bon sang, c’est pourtant simple!

Une réponse sur « Il criquotte ou il craquotte, votre dérailleur? »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s