Le cycliste en Lycra, objet sexuel?


Cuissard de compression Wiggle avec renfort en gel pour une circulation sanguine efficace et moins de fatigue

Je me marre.

Doucement.

En revêtant mon cuissard en Lycra cet après-midi, je ne peux m’empêcher de repenser à ceux de nos coreligionnaires qui maudissent ce foutu tissu bourré d’élasthanne qui écrase leurs cuisses, comprime leur bidon, et pas seulement le bidon…

Aussi dénommé « cycliste », ce vêtement moulant fait surgir tous les fantasmes sexuels dès lors qu’il colle à la peau des beaux éphèbes plutôt bodybuildés que nous sommes.

Mais attention Messieurs, dès lors que vos formes commencent à prendre des allures rebondies et de nature lipidiques, vous allez rapidement ressembler au bibendum Michelin et susciter les moqueries sur votre passage.

Pour les dames,… je ne dis rien.

Je ne veux pas d’ennui.

Si ce formidable Lycra avantage vos cuisses athlétiques, il peinera en revanche à dissimuler vos bourrelets, surtout si vous choisissez la combinaison intégrale censée mettre en valeur votre poitrine et vos épaules saillantes.

Méfiance donc avec ce produit sportif dès lors qu’une légère surcharge pondérale apparait vers la quarantaine. Ou parfois même avant…

Mais savez-vous que le Lycra, c’est aussi le tissu vilipendé par les cyclos-alternatifs, ceux qui ne comprennent pas qu’on puisse s’afficher dans une telle tenue seulement le dimanche matin?

Cette tenue de rêve vire vite un cauchemar dès lors que vous imaginez vous balader en ville avec.

Quoique…j’essaierais pourtant d’aller chercher ma baguette de pain rien que pour tester la réaction de ma boulangère…

Olivier Razemon quant à lui juge que le cycliste du dimanche ainsi revêtu porte un grave discrédit à l’image du vélo « de tous les jours »…

« On pédale pour se défouler, gagner des critériums, battre ses copains sur les routes détrempées, avant de brandir une coupe en métal sponsorisée par l’hypermarché du coin…[…..]Le mot cyclisme dans les médias, demeure associé à performance, critérium, effort et depuis la fin du XXe siècle, dopage.

Quant au cycliste, il désigne encore cet étrange short en lycra qui donne une allure d’exhibitionniste à tout homme qui en enfile un » (Le pouvoir de la pédale-Olivier Razemon)

Je vous laisse le soin d’alimenter ce débat passionnant.

 

3 réponses sur « Le cycliste en Lycra, objet sexuel? »

  1. Étant en licra le dimanche et en jean la semaine (parfois sur le même vélo) ; je suis le renégat des copains coureurs ET des cyclistes plutôt militants.
    Et je te confirme que le licra sur moi (bide et poil au pattes), ce ne fait rêver personne. Par contre quand on enfourche la bécane pour se défouler, cela reste le vêtement idéal.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s