Mulhouse-Strasbourg en Velomobiel


C’est Patou68 qui nous fait un clin d’œil en envoyant sa belle vidéo Mulhouse (Rixheim)-Strasbourg et retour à bord de son Vélomobiel jaune.

Plus de 220km à 26 km/h

Pas de doute, ça pulse!

A une puissance musculaire donnée, beaucoup recherchent le profit maximum.

On connait les ingrédients de la réussite: une faible résistance au vent, une faible résistance de frottement au sol (pneus fins très gonflés avec une faible surface de contact) et… une faible masse gravitationnelle (masse du pilote et de l’engin -32kg selon les données constructeur)

C’est une machine fuselée qui doit aider à pénétrer l’air et donc à vaincre plus facilement sa résistance.

En outre le maitre-couple (la section offerte au vent) est réduite…et la trainée améliorée par la forme fuselée.

Il reste donc au pilote à faire briller au maximum sa carlingue pour gagner encore quelques kilomètres et…à pédaler!

Avec une telle machine Barbara Buatois a battu le record de l’heure en 2009 avec 84 km.

Voir le forum du Vélohorizontal

Article connexe…

– Doit-on dire à vélomobiel ou en vélomobiel?

– On s’en fout, est-on tenté de répondre.

J’ai réfléchi…ça m’arrive, pas souvent.

S’il est avéré qu’on doit dire « à vélo », pour un tricycle en coque fermée, on doit bien dire « en » comme « en avion » ou « en train »

En revanche pour un trike, dit-on en trike ou à trike?

 

 

5 réflexions sur « Mulhouse-Strasbourg en Velomobiel »

  1. Salut Maxou,
    A ou en, je ne sais pas, mais en France, on dit vélomobile, velomobiel étant le nom néerlandais de l’engin… Sinon, rendons à Caesar ce qui est à Caesar : il s’agit d’une petite virée de 254,9 km à 31,9 km/h de moyenne, ça pulse donc évidemment.
    Concernant ta réflexion sur le trike, étant l’heureux possesseur d’un tel engin, je me la suis posée aussi quelquefois déjà. On dit plus facilement en trike que à trike, pourtant il conviendrait peut-être de dire à trike. Alors j’ai tranché, et pour moi, la version la plus jolie et la plus française (Montebourg prends-en de la graine) est de dire « à tricyclette ». C’est que je préfère chevaucher des engins féminins, chacun ses goûts, mais l’aspect un peu vieillot de la dénomination tricyclette me plaît beaucoup, et cela fait longtemps que j’ai laissé tombé l’appellation « trike » qui fait référence aux engins motorisés.
    Bonne journée à tous et un grand bonjour à Patou et ses potes avec lesquels je ne peux malheureusement pas rouler aussi souvent que je le souhaiterais… Bien sûr, quand c’est le cas, ils m’attendent et réduisent leur vitesse de façon sympathique.
    D’ailleurs le 15 juin, nous devrions nous retrouver, cyclistes et engins singuliers à Vieux-Brisach pour une balade autour de Kayserstuhl, si certains veulent voir ces engins en action…
    Bon week-end à tous.
    Gwendalf

    J’aime

  2. Oui, on dit aussi tricycle pour trike…et tu es un tricycliste.
    Alors si j’ai bien compris, une vélomobile, c’est une voiture dans laquelle se dissimule un vélo…comme on dirait une papamobile, une voiture avec un pape à l’intérieur.
    L’important effectivement c’est le contenu.
    A bientôt!

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :