Aylan et la Stampa


carré 2012J’étais loin de tout, là-haut, dans l’Argentera sur la route du col de Valcavera.

Ni radio, ni télé au refuge.

Seul un journal italien à se mettre sous la dent, la Stampa.

Certainement un bon journal, la Stampa, avec du texte et très peu de photos.

La page était encore ouverte sur cet unique cliché en couleur, celle d’un enfant de trois ans doucement bercé par le clapot au bord de la plage immaculée.

C’était Aylan, un enfant mort rejeté par la mer alors qu’il fuyait la terreur avec ses parents.

Hélas, il se trouve encore de bons croyants qui se livrent à des calculs bassement terrestres pour ne pas accueillir toute la misère du monde.

 

 

Une réponse sur « Aylan et la Stampa »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s