Dreibannstein-Bollenberg à VTT


Je monte sur les hauteurs de Guebwiller

Un dimanche à ne pas louper.

Les promeneurs étaient au rendez-vous sur les hauteurs de Guebwiller pour profiter du soleil et de la vue sur la vallée de la Lauch.

J’ai même trouvé un couple un peu perdu qui cherchait à redescendre vers Buhl.

Au départ, ça commence mal: je me trompe de sens; je voulais d’abord rejoindre le Bollenberg au-dessus d’Orschwihr puis monter au col de Dreibannstein (68-0537), un col muletier non loin du col routier du Bannstein.

En fait je prendrais le circuit à l’envers en direction d’Issenheim.

Au carrefour routier D430/D83, je butte sur l’échangeur infranchissable depuis les champs.

Je longe la 4 voies D83 à la recherche d’une passe…

Banco! j’en trouve une.

Sous la 4 voies, un passage vélo le long de la Lauch (drapeau 186 sur le plan ci-dessous).
Très confortable, la piste remonte la Lauch jusqu’à Guebwiller.
Promenade Auguste Biecheler le long de la Lauch

A la gare de Guebwiller, je monte le vignoble…

Le vignoble où je vais monter depuis la gare de Guebwiller

C’est un bon exercice, vu la pente, je retire une couche.

Un micro-chien m’arrête en chemin, il veut en découdre…je fais attention à ne pas l’écraser en mettant mon pied à terre, vu que la proprio accourt…on taille bavette…« vous savez, j’arrive pas à lui apprendre à ne pas attraper les vélos!!! »

Le micro-chien est si petit qu’on ne l’aperçoit pas parmi ses deux confrères

Puis je reprends l’ascension vers le col…

Le paysage de la vallée est si beau que je me trompe de chemin…j’ai manqué l’embranchement du Dreibannstein.

A l’examen du GPS, je vais devoir crapahuter pour reprendre la bonne courbe de niveau par le sentier des Carrières.

Si vous faites le parcours, ne vous trompez-pas!

Guebwiller depuis le vignoble

Un fois sur le bon chemin, ça roule jusqu’au Dreibannstein.

Un joli tapis de feuilles

Ce col du Dreibannstein me rappelle une de mes premières sorties à VTT en janvier 2012 (voir ma chronique).

chalet au col du Dreibannstein

Avant de descendre, j’ai droit à une belle vue sur la plaine…cap sur la chapelle du Bollenberg

Puis comme j’ai déjà perdu du temps, je pense dégringoler la pente vite fait vers Bergholtz…

Non, la descente n’est pas facile car je prends un sentier de randonneur pédestre couvert de feuilles mortes glissantes qui cachent de la roche.

Idéal pour se prendre une gamelle vu que la roue arrière descend en traineau sans tourner. Il me faudrait un ABS!

Chalet du bon tireur à Bergholtz (pas de balle perdue?)

Bergholtz.

Un jeu d’enfant, grimper à la chapelle du Bollenberg par la vigne.

Belle vue sur la plaine d’Alsace encore ensoleillée.

La chapelle est déjà dans la pénombre

Je file droit sur Rouffach en passant sous le terrain d’aéromodélisme.

Un joli chemin en nid d’abeille pour descendre le Bollenberg, au fond Rouffach

Puis je reprends la route en direction du Gundolsheim, puis Merxheim.

La route Soultzmatt-Gundolsheim en bas par laquelle je rentrerai

A Merxheim, je vais jusqu’à la gare puis je tourne à droite après le tunnel, direction Ungersheim.

Un beau tour de 42 km et 500m

trace GPS

Une réponse sur « Dreibannstein-Bollenberg à VTT »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s